I.3 Stabilité / variabilité des g énomes…

advertisement
I.3 Stabilité / variabilité des g énom es…
2/6. Cycl es biolo gique s, méi ose et fécond ation.
Chez les êtres vivants présentant une reproduction sexuée, les différentes phases de la vie s’organisent selon un cycle de
développement, ou cycle de reproduction. Celui-ci correspond à une succession bien précise d’événements grâce auxquels le
nombre de chromosomes propre à chaque espèce est maintenu constant.
Comment le caryotype de l’espèce est-il maintenu au cours de la reproduction sexuée (exemple d’un Mammifère,
l’Homme, et d’un Champignon ascomycète, Sordaria) ?
La problématique
Capacités
Exploiter des documents
(cycles et graphiques)
Activité 1. Cycle de développement de Sordaria.
Sordaria est un Champignon Ascomycète (comme la morille, la truffe, la levure…). Les cellules de
cette espèce contiennent chacune 7 chromosomes (n = 7), hormis la cellule œuf.
Réaliser un schéma
- Respect des conventions
- Légendes
- Titre
- Respect des échelles de
temps
Démarche explicative
(répondre au problème
posé)
Entre 2 filaments
mycéliens
Doc1.Cycle de développement d’un champignon (légendes identiques au document 2). © Bordas TS
2002.
Doc2. Évolution de la quantité d’ADN au cours du cycle de reproduction d’un organisme
diploïde : Sordaria (la quantité d’ADN est considérée par noyau). © Inconnu.
Mycélium / filament mycélien : cellules disposées en file et qui constituent l’appareil végétatif des champignons.
Spore : élément unicellulaire facilement disséminé et qui forme par mitose un nouveau mycélium.
http://www.lewebpedagogique.com/bouchaud
-1-
Activité 2. Cycle de développement de l’Homme.
L’Homme est un Mammifère. Chaque cellule somatique comporte 23 paires de chromosomes (2n = 46).
Doc3. Cycle de développement d’un Mammifère et caryotypes associés. © Bordas et Hatier TS 2002, modifié 2004.
Doc4. Évolution de la quantité d’ADN au cours du cycle de reproduction de l’espèce humaine (la quantité d’ADN est
considérée par noyau). © Inconnu.
Questions.
1. Retrouver dans les cycles de développement de l’Homme et de Sordaria les phénomènes communs (tous docs).
2. Indiquer quelles sont les cellules issues de la méiose chez les Mammifères et chez les Champignons (tous docs) ?
3. Quelles sont les cellules renfermant un noyau à 2n chromosomes chez les Mammifères et chez les champignons ? (docs2 et 4).
4. Justifier l’emplacement des mitoses dans les documents 2 et 4.
5. Schématiser en parallèle, et de façon très simple, les cycles de développement de ces deux êtres vivants. Par convention, la
phase diploïde (2n chromosomes) sera représentée en rouge et la phase haploïde (n chromosomes) en bleu. La durée relative de
chaque phase doit être nettement identifiable. Ne représenter qu’une paire de chromosome parallèlement au cycle.
Doivent figurer les termes suivants :
- Champignon : fécondation, méiose, cellule œuf, spore, filament mycélien, asque.
- Mammifère : fécondation, méiose, cellule œuf, gamète mâle, gamète femelle, individu adulte (mâle et femelle).
6. Justifier les termes de cycle haploïde et cycle diploïde.
7. Bilan. Montrer comment le caryotype de l’espèce est maintenu au cours de la reproduction sexuée (tous docs) ?
Clés : reproduction sexuée ; phases haploïde et diploïde ; méiose ; réplication ; division cellulaire ; fécondation ; gamète.
-2-
Téléchargement