Télécharger

publicité
Cas Clinique oncologie
1ère situation
Question 1
Mise en confiance dans une attitude bienveillante pour faciliter la prise en charge. Expliquer les effets
secondaires liés au traitement, lui donner des conseils en lien avec ces effets secondaires, donner des
informations supplémentaires sur ce qu'il n'aura pas compris. Aider le patient et son épouse à cheminer.
Question 2
Le médecin
Question 3
Relation d'aide, écouter, informer, être disponible, reformuler, faire verbaliser, dans le but d'apporter un
éclaircissement.
Question 4
Le tabac et son métier (risque professionnel : peintre en bâtiment [aromatiques]) sont des facteurs pouvant
intervenir dans la carcinogenèse de Mr J.
Question 5
- Dosage alpha foeta protéine :
=> Marqueur spécifique. Dosage d'un marqueur tumoral (protéine plasmatique) présent ou augmenté dans les
localisations secondaires de la maladie initiale.
=> Surveiller évolution de la maladie.
=> Facteur pronostic
- Fibroscopie bronchique :
=> évaluer l'extension, le siège et la nature des tumeurs. Réaliser une biopsie pour confirmation de type
histologique.
- Scanner abdomino-pelvien et scanner thoracique et scintigraphie osseuse
=> rechercher localisations secondaires, évaluer extension possible de la maladie, repérer éventuelles
métastases.
=> Contribue au pronostic
=> Permet d'orienter la prise en charge thérapeutique
- Epreuve fonctionnelle respiratoire :
=> évaluer le retentissement de la tumeur sur sa capacité respiratoire et volumes pulmonaires.
- Fréquence cardiaque : patient essoufflé
- Pression artérielle : surveillance de l'HTA
- Température : patient fébrile
- Saturation : surveillance taux oxygène dans le sang, cancer bronchique
2e situation
Question 6
Décision pluridisciplinaire avec avis de spécialistes différents.
Proposer à la patiente une prise en charge adaptée à sa pathologie en tenant compte au mieux du bénéfice /
risque
Ici, tumeur localisée = chirurgie + chimiothérapie bonne réponse + radiothérapie (ganglion satellite) +
hormonothérapie (tumeur oestrosensible)
Modalités d'action des traitements entrepris :
- Chirurgie : tumorectomie : exérèse locale de la tumeur
- Chimiothérapie : adjuvante à la chirurgie, la complète pour prévenir d'une récidive tumorale locale
- Radiothérapie : contribue à éviter une récidive locorégionale par stérilisation du lit tumoral
- Hormonothérapie : anti-œstrogène qui se fixe sur les cellules cancéreuses et qui empêche leur
développement car tumeur hormono-sensible.
Question 7
Dissémination des cellules cancéreuses à distance d'un cancer primitif.
Question 8
Perfusion de sérum physiologie & Lasilix : hyperhydratation (pour forcer la diurèse) pour éviter insuffisance
rénale
Zométa : hypocalcémiant. Rééquilibre calcémie de la patiente (hypercalcémie par lyse osseuse). Prévient les
complications rénales, neurologiques et cardiaques.
FC - PA : évaluer les signes cliniques pour dépister les complications cardiaques et neurologiques. Apprécier
l'amélioration clinique en rapport avec la baisse de la calcémie.
Surveillance neurologique : hypercalcémie provoque troubles neurologiques tels que confusion, céphalées…
Question 9
Problèmes
Etiologie
Hypercalcémie
maligne
Localisations secondaires osseuses à
5 ans d'un cancer du sein
Douleurs
intercostales
Localisations secondaires osseuses
10e et 11e côtes à 5 ans d'un cancer
Signes
- Troubles neurologiques (confusion)
- Troubles cardiaques (HTA, tachycardie)
- Diminution fonction rénale (créat à 160 mmol/l)
- Hypercalcémie à 3 mmol/l
du sein = métastases osseuses
Risques :
Déséquilibre hydroélectrolytique, insuffisance rénale, coma, arythmies / HTA, dépression réactionnelle
Question 10
Pose d'une voie veineuse centrale.
Téléchargement
Explore flashcards