15-1S-3A-TP N°14

publicité
DOCUMENT1
FÉMININ, MASCULIN
TPN°14 : Mécanismes à l’origine du plaisir sexuel.
Manger, boire, se reproduire ou avoir un comportement maternel sont toutes des activités essentielles pour la survie de
l’individu et de l’espèce. Au cours de l’évolution, la sélection naturelle a associé à ces comportements de fortes
sensations de satisfaction. Un véritable circuit de la récompense s’est donc développé pour favoriser ces
comportements reliés à nos besoins fondamentaux. Ce circuit s’est ensuite élargi pour nous inciter à répéter les
expériences plaisantes apprises au cours de la vie.
L’être humain ; le chimpanzé, le Bonobo et le Dauphin font partie des rares espèces qui ont un comportement sexuel
n’est pas exclusivement réservé à la reproduction. Chez les autres animaux, le comportement sexuel est
essentiellement sous l’influence des messagers chimiques ; hormones et des phéromones.
Utilisez les informations saisies pour montrer les généralités des mécanismes cérébraux du plaisir mis en place
au cours de l’évolution.
Schéma simplifié du système de récompense
Le circuit de la récompense oriente tous nos
comportements. Il est complexe, mais comporte un
« maillon central » qui joue un rôle essentiel : il s’agit
des connections nerveuses qui relient deux petits
groupes de neurones particuliers, l’un situé dans l’Aire
Tegmentale Ventrale (ATV) et l’autre dans le Noyau
Accumbens (NA). L’ATV reçoit des informations de
plusieurs autres régions comme le cortex préfrontal.
Elle transmet cette information au noyau accumbens.
Cette transmission s’effectue grâce à la dopamine
Le noyau accumbens intervient alors dans l'activation motrice de l'animal et le cortex préfrontal dans la focalisation de
l'attention. La libération de dopamine conduit à la mémorisation du stimulus et l'individu est ainsi amené à répéter le
comportement qui lui permet de se procurer la récompense.
Documents ressources : quelques expériences historiques.
Schéma du montage expérimental.
Document 1 : Expériences de Milner et Olds (1954).
Milner implante une électrode dans le cerveau (le septum) du rat afin d’y envoyer des
décharges électriques. Le générateur est activé par une pédale présente dans la cage
expérimentale. Après une première stimulation le rat se met à appuyer frénétiquement sur la
pédale. On fait rentrer dans la cage de la nourriture, puis une femelle. Rien de change. Le rat
continue à appuyer sur la pédale pour recevoir les décharges sans se préoccuper d’assouvir
ces besoins vitaux. Il finit par en mourir.
Document 2 : Données neurophysiologiques chez l'homme (1964, 1972, Heath)
Des stimulations électriques de différentes régions du cerveau, en particulier de la région
septale entraînaient, chez des patients, sentiment de plaisir, excitation sexuelle, orgasme,
voire sentiment amoureux envers l'expérimentateur!
Document 3 : principe de l’IRM.
Lors de l’IRM anatomique, les tissus sont différenciés par leur teneur en hydrogène. Ils apparaissent en niveaux de gris
différents. L'IRM Fonctionnelle permet de détecter le réseau d'aires mises en jeu dans une activité mentale. Dans les
zones cérébrales en activité, le débit sanguin local augmente et l’afflux de sang riche en O 2 réduit la concentration
relative en dHb, et se traduit par une augmentation du signal IRM local.
Leur localisation étant assurée grâce à l'IRM anatomique.
APour montrer les aires cérébrales activées et interconnectées lors du plaisir sexuel, on compare les
images en IMR fonctionnelle de deux sujets, l’un dans une situation de contrôle l’autre stimulé par des images
érotiques. On s’attend à observer l’activation des zones du circuit de la récompense.
(fichier source)NeuroPeda/1IRM/3fonc/2cognition/4systemerecompense/
Protocole N°1 : utilisez le logiciel Eduanatomist pour montrer que le plaisir sexuel nécessite l’activation de
plusieurs aires cérébrales interconnectées du circuit de la récompense.
a. Ouvrir l’image anatomique : IRMsujet13241anatRecompense
b. Choisir la palette : B-W LINEAR
c. Calibrer la palette à 15 pour le seuil inférieur et 45 pour le seuil supérieur
d. Ouvrir l’image fonctionnelle IRMsujet13241fonctionRecompense_ErotiqueSupControle (Le calque fonctionnel
IRMsujet13241fonctionRecompense_ErotiqueSupControle est une image de différence statistique permettant de
visualiser les aires cérébrales davantage activées par une récompense de type érotique par rapport à la situation de
contrôle).
e. Choisir la palette : Blue Red fusion.
http://svt.cpf.edu.lb/mapage25/index.html
DOCUMENT1
FÉMININ, MASCULIN
f. Calibrer la palette à 36 pour le seuil inférieur et 100 pour le seuil supérieur.
B- Pour montrer que ces aires sont spécifiques au plaisir sexuel, on les compare avec celles activées lors
du plaisir monétaire.
Protocole N°2 : Identification des zones du circuit de la récompense traitant indifféremment tous les types
de récompenses quelle qu'en soit la nature.
a- Masquer l’image fonctionnelle IRMsujet13241fonctionRecompense_ErotiqueSupControle
b- Ouvrir l’image fonctionnelle IRMsujet13241fonctionRecompense_conjonctionargentETerotique (Le calque
fonctionnel IRMsujet13241fonctionRecompense_conjonctionargentETerotique est obtenu en sélectionnant les
zones
cérébrales
qui
correspondent
à
l'intersection
de
deux
conditions
(A
inter
B):
A = être activée davantage lors d'une récompense de type érotique que dans la situation contrôle
B = être activée davantage lors d'une récompense de type monétaire que dans la situation contrôle)
c- Choisir la palette : Blue Red fusion
d- Calibrer la palette à 43 pour le seuil inférieur et 100 pour le seuil supérieur
Protocole N°3 : Identification des aires cérébrales du circuit de récompense davantage activées lorsque le
sujet reçoit Identification des structures davantage activées par les récompenses monétaires.
Masquer l’image fonctionnelle IRMsujet13241fonctionRecompense_ErotiqueSupArgent
a. Ouvrir l’image fonctionnelle IRMsujet13241fonctionRecompense_ArgentSupErotique (Le calque fonctionnel
IRMsujet13241fonctionRecompense_ArgentSupErotique est une image de différence statistique permettant
de visualiser les aires cérébrales davantage activées par une récompense de type monétaire que par une
récompense de type érotique.)
b. Choisir la palette : Blue Red fusion
Document 3 : Schéma en coupe du cerveau et des circuits de la récompense impliqués dans le plaisir sexuel.
Dans le cerveau, un ensemble d’aires -appelé circuit de la récompense ou système de récompense- associe certains
stimuli à une sensation agréable. La réception d'une récompense se traduit au niveau physiologique par
On distingue des récompenses primaires, innées, en lien avec des besoins biologiques (exemple : odeur agréable,
goût agréable, images érotiques…) et des récompenses secondaires, plus abstraites, apprises, apparues plus
récemment au cours de l’évolution (exemple : gain d’argent, reconnaissance sociale).
http://svt.cpf.edu.lb/mapage25/index.html
Téléchargement
Explore flashcards