Ultrasons Focalisés à Haute Energie : le point

publicité
Ultrasons Focalisés à Haute Energie : le point
Mis à jour le 10/05/2016 par SFR
Par Aymeric Guibal
Groupe Ultrasons
Les ultrasons ne sont pas uniquement utilisés pour le diagnostic mais ils sont maintenant également utilisés pour la thérapeutique. Il s’agit d’ultrasons
focalisés à haute énergie (HIFU) qui permettent une ablation tissulaire par hyperthermie, sans introduction d’aiguille.
Les traitements HIFU nécessitent une bonne fenêtre acoustique et une immobilité de l’organe traité. Ils sont par ailleurs longs et limités en
profondeur. Compte tenu de ces limites, seuls certains organes peuvent être ciblés par ces traitements :
- Ils sont principalement utilisés pour traiter les cancers de prostate en cas de récidive localisée post radiothérapie (1, 2). Ils présentent
également de bons résultats (survie à 10 ans de 90 %) en cas de traitement par HIFU de cancers localisés dans une étude rétrospective sur
918 patients (3). Ces traitements à visée curative seront réservés aux patients de plus de 70 ans avec une forme localisée de risque faible ou
intermédiaire avec des altérations uro-dynamiques modérées et/ou des signes fonctionnels (recommandation HAS de 12/2010).
- Ils sont également utilisés pour le traitement des fibromes utérins. L’efficacité et la sécurité de ce traitement ont été rapportées dans une
étude de Wang et al (4) qui a traité 78 fibromes utérins chez 76 patientes permettant d’obtenir une dévascularisation immédiate des fibromes
de 80 % et une réduction de 90 % de leur volume à 2 ans.
- Kovatcheva et al ont rapporté récemment les résultats d’une étude multicentrique (5) prospective utilisant les HIFU générés par un appareil
Echopulse (Theraclion, Paris) sur des fibro-adénomes mammaires symptomatiques (douleurs, gêne) chez 42 patientes avec 51 lésions
histologiquement prouvées. Ils ont observé une réduction de 72,5 % du volume lésionnel moyen à 1 an et une disparition des symptômes
chez toutes les patientes. A un an, persistait chez une patiente (2 %) une induration sous cutanée.
- Concernant l’ablation des nodules thyroidiens bénins solides chez 20 patients, Kovatcheva et al (6) ont rapporté une réduction de volume
des nodules de l’ordre de 50 % à 6 mois, moins marquée néanmoins pour les nodules hypervasculaires.
- Le traitement des hyperparathyroidies primaires ou secondaires (hyperplasies post insuffisance rénale) a également été étudié avec des
résultats intéressants concernant le volume glandulaire, le bilan phospho-calcique et le taux de Parathormone (7).
- L’utilisation des HIFU pour le traitement des lésions hépatiques semble plus difficile à envisager compte tenu des mouvements respiratoires
et la présence de l’auvent costal.
Des études complémentaires de tolérance et d’efficacité restent nécessaires afin notamment de déterminer la place des HIFU dans l’arsenal
thérapeutique mini invasif (place des HIFU versus cryothérapie et curiethérapie pour le cancer de prostate récidivant après radiothérapie ; versus
embolisation arterielle pour les fibromes utérins ; versus cryothérapie pour les lésions mammaires ; versus radiofréquence pour les nodules
thyroïdiens,…).
Références :
1. Vallancien G, Prapotnich D, Cathelineau X, Baumert H, Rozet F. Transrectal focused ultrasound combined with transurethral resection of the
prostate for the treatment of localized prostate cancer: feasibility study. J Urol 2004; 171:2265-2267.
2. Song W, Jung US, Suh YS, et al. High-intensity focused ultrasound as salvage therapy for patients with recurrent prostate cancer after
radiotherapy. Korean J Urol; 55:91-96.
3. Uchida T, Tomonaga T, Kim H, et al. Improved outcomes with advancements in high intensity focused ultrasound devices for the treatment of
localized prostate cancer. J Urol; 193:103-110.
4. Wang W, Wang Y, Wang T, Wang J, Wang L, Tang J. Safety and efficacy of US-guided high-intensity focused ultrasound for treatment of
submucosal fibroids. Eur Radiol; 22:2553-2558.
5. Kovatcheva R, Guglielmina JN, Abehsera M, Boulanger L, Laurent N, Poncelet E. Ultrasound-guided high-intensity focused ultrasound treatment of
breast fibroadenoma-a multicenter experience. J Ther Ultrasound; 3:1.
6. Kovatcheva RD, Vlahov JD, Stoinov JI, Zaletel K. Benign Solid Thyroid Nodules: US-guided High-Intensity Focused Ultrasound Ablation-Initial
Clinical Outcomes. Radiology; 276:597-605.
7. Kovatcheva RD, Vlahov JD, Stoinov JI, et al. High-intensity focussed ultrasound (HIFU) treatment in uraemic secondary hyperparathyroidism.
Nephrol Dial Transplant; 27:76-80.
Téléchargement
Explore flashcards