Histoire des Arts - Blogs de l`académie d`Amiens

publicité
1
L’HISTOIRE DE L’AFFICHE ET DE SES SUPPORTS
Introduction
De quand date les premières traces d’affichage. Petit
historique
L’affichage s’est développé à partir de 1539, date de
l’ordonnance de François Ier.
D’une façon générale jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, les affiches
sont apposées « aux coins des rues, aux portes des
particuliers, ou aux églises » (Dictionnaire de Richelet, 1724).
A cette époque, il y a dans Paris quarante afficheurs, portant
une plaque de cuivre. Sachant lire et écrire, ils sont
responsables de ce qu’ils affichent.
Au XIXe siècle
Les travaux entrepris par Haussmann ont
indirectement favorisé le développement de
l’affiche.
Des quartiers entiers se sont couverts de
palissades, offrant à l’affiche en plein essor des
surfaces très importantes.
Immédiatement, elles sont investies par les
sociétés d’affichage qui y installent des cadres de
bois pour l’affichage réservé.
La moindre muraille est recouverte d’affiches en pose libre. Elles se superposent, se chevauchent, se
bousculent, composant une mosaïque colorée, vivante que tous les observateurs attentifs de leur temps ont
souligné.
3
HISTOIRE DES ARTS
Très vite l’affichage se diversifie et se spécialise.
Le type de pose « libre » permet d’afficher partout où cela est possible de façon
sauvage sans garantie de durée.
Le type de pose en cadre réservé permettant le choix des emplacements et de la
durée avec garantie d’entretien pendant cette période.
En plus de l’affichage fixe, l’affichage mobile, le fiacre réclame et l’homme-sandwich apparaissent, sillonnant
la ville.
En 1857, La publicité s'installe sur le mobilier urbain.
urbain Des bancs publics
supportent des annonces publicitaires. La société Morris obtient une
concession de 15 ans pour installer ses colonnes sur la voie publique. On en
compte 150 exemplaires en 1861. Cet édicule sert aussi d'espace de
rangement.
La loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse donne un cadre juridique à
la publicité et contribue à faire de l'affiche un élément essentiel du paysage
urbain.
3
HISTOIRE DES ARTS
En 1889, l'illumination du Moulin Rouge annonce les débuts de la publicité
lumineuse..
Au XXe siècle
Au tout début du XXème siècle, la
construction du métropolitain fournit
des espaces souterrains pour les
afficheurs. Le panneau de 4m par 3m,
épousant la voûte en anse de panier
des stations est lisible depuis le quai
opposé.
Les stations ont très rapidement comporté
des panneaux publicitaires. Les cadres des
panneaux étaient faits d'une bande de toile
peinte reprenant sur le faît le nom de la
station. Quelques panneaux métalliques
avaient été suspendus à la voûte rappelant
l'indication dans des galeries où l'éclairage
était très limité. L'aspect général des stations
ne changera guère avant 1920
Dans les années 20, Les murs peints (1920-1925)
sont de véritables fresques Modernistes.
3
HISTOIRE DES ARTS
En 1924, la publicité lumineuse de Citroën, investit abusivement le
monument français le plus emblématique, la Tour Eiffel.
Publicité Citroën 1925-1936
En 1964, la société J.C.Decaux propose aux mairies des abris pour
voyageurs, dits "abribus" comportant des espaces publicitaires
loués aux afficheurs.
La loi du 29 décembre 1979, relative à la
publicité, aux enseignes et aux pré-enseignes
concerne tous les messages visibles sur la
voie publique (et non plus seulement dans
les zones protégées). Elle s'inspire du droit
de
l'urbanisme
en
permettant
l'établissement de zonages locaux et
reconnaît le panneau
panneau portatif en tant que
publicité.
3
HISTOIRE DES ARTS
Le panneau d'affichage ou le portatif 4m par 3m, reste adapté au cône de vision de l'automobiliste et est
actuellement le support le plus utilisé. Il tend à être supplanté par le "8 m²", éventuellement défilant et de
mêmes proportions. Il se multiplie aux entrées de villes, à proximité des zones commerciales.
Dans les années 90, les grandes bâches peintes de C.FEFF ont
embelli les chantiers parisiens en annonçant des évènements
exceptionnels
EGLISE SAINT AUGUSTIN, PARIS
L'informatique permet d'imprimer des films métallotextiles de grand format Ces bâches sont appliquées
sur des supports fixes (mur
mur pignon, échafaudage)
échafaudage ou
mobile (bus, métro, voiture).
TOILE TENDUE, PORTE DE LA CHAPELLE, PARIS.
3
HISTOIRE DES ARTS
Conclusion
La publicité extérieure diurne et nocturne doit être
étudiée comme un élément à part entière de
l'architecture urbaine et du paysage. Elle participe au
dessin de l'espace public. Elle est une expression de la
vie économique, culturelle et artistique de la société
propre à chaque pays
Pour aller plus loin: Des exemples de mobiliers urbains supports d'affichages
3
HISTOIRE DES ARTS
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

TEST

2 Cartes Enrico Valle

Créer des cartes mémoire