Télécharger en pdf

publicité
Médicaments en réanimation
Mr Gilet
Le 03/04/2009
1 Classication
Liste I = risques ++ let rouge simple ordonnance
Liste II medi dangereux rectangle entouré d'un let vert
Les stupéants rectangle blanc ordonnance sécurisée
2 Dénition
Pharmacodynamie = étudie les eets des médicaments sur les êtres vivants
Pharmacocinétique étudie le dévenir des médicaments ds l'organisme, cad leur absorption, distribution, transformation et élimination
Potentialisation
: administratin simultanée de 2 mdicaments, chaque médicament aug
les eets de l'autre. L'action qui en résulte est > à la somme de chaque médicament
pris séparément
Antagoniste
: 2 médicaments sont antagonistes lorsque l'un des 2 est capable de s'op-
poser prtiellement aux eets de l'autre
Antidote
produit pouvant neutraliser ou s'opposer aux eets d'un toxique
3 Médicaments utilisés en réa
Des hypnotiques barbituriques ou non
Des curares
Des analgésiques morphiniques ou non
Des antidotes
Des médicaments du choc : catéchholamines et produits de remplissage
4 Les médicaments de l'anesthésie
pour tous ces médicaments la CI absolue est l'absence de matériel de ventilation.
1
4.1 Les hypnotiques
Barbiturique : Thiopendal
Nesdonal(c) pentothal(c)
Propriété
provoque une narcose rapide
protecteur cérébral
anticonvulsiviant
ES :
(Risque de chute TA importante)
Histaminolibérateur
Dépresseur respiratoire
Dépresseur cardiaque
Nécrose cutanée et phlébite si passage en extravasculaire
Non barbiturique
Diprivan(r)(propofol)
propriétés :
Hypnotique rapide
Réveil de bonne qualité
ES
Douleur à l'injection
Depresseur respiratoire
Depresseur cardiaque
Désinhibition
Confusion
Hypnomidate(r) (Etomidate)
propriété :
Hypnotique d'action rapide et de courte durée
peu d'eet cardiovasculaires
Protecteur cérébral
ES
Inhibition de la sédation du cortisol
Myoclonies, toux, hoquet à l'induction
Dépresseur respiratoire
Nausées, vomissements en post-opératoire
4.2 Les benzo
Hypnovel(r) (midazolam)
Propriétés
Hypnotique
Anxiolytique
Anticonvulsivant
Amnésiant
2
Myorelaxant
ES
Dim de la PIC
Dépression respiratoire
Anexate(r) umazenil
Antidote des bzd, neutralise les eets hypnotiques et sédatifs des bzd
Surveiller ventilation
Surveiller récurrence de la somnolence
4.3 Analgésique
4.3.1 Les stupéants
Ce sont des médicaments dérivés de la morphine
Fentanyl(r) (50 fois + que morphine)
Sufenta (r) (7 à 10 fois + que morphine)
ULtiva (r)
Propriétés : analgésie et sédation
ES :
Depression respiratoire (utilité en réa)
Bradycardie (ecacité de l'analgésie)
Myosis
Rigidité musculaire
Myoclonie
Nausées vomissements
Vertiges
(risque d'accoutumance)
Rétention urinaire
Prurit
Sédation
Agonistes-antagoniste de la morphine
Temgésic(r) (buprémorphine)
Nubain(r) (Nabulphne)
A ne pas utiliser avec les morphiniques agonistes
Narcan (r) naxolone
antidote(antagoniste) des stupéants souvent utilisé dans le diagnostique diérentiel de comas toxiques
ES :
Sueurs, douleur, agitation, frissons, nausées et vomissements.
Syndrome de sevrage chez le sujet morphinique
précaution de surveillance : après Inj IV seule
4.4 Les curares
Les muscles striés sont en tension continuelle : c le tonus musculaire.
3
Les curares bloquent le passage de l'inux nerveux au niveau de la jonction neuromusculaire ce qui inhibe la réponse du muscle strié.
Les pachycurare ou CND :
Ils sont antagonistes de l'acéthylcholine à la jonction neuro-musculaire et empechent d'agir
CI = Insuf rénale grave ; myasthénie, hypersensibilité.
Tracrium(r) (Actracrium)
ES : Bronchospasme, Histaminilibérateur
Nimbex(r) (cistracurium)
ES : Id mais moins Histaminolibérateur
Les leptocurares ou CD
1
Ils agissent sur l'acétylcholine à forte dose.
CI ds glaucome car augment la Tension intra occulaire
Célocurine(r) (suxaméthonium)
Action rapide et de brève durée
ES : Fasciculations à l'induction, augmentation de la PIC, Histaminolibération,
troubles du rythme
CI : ATCD d'hyperthermie maligne, myasthénie, hypekaliémie, plaie ouverte du
globe occulaire
4.4.1 Antidote des curares CND
Prostigmine(r) (Néostigmine)
Propiétés :
Parasympathomimétique
Anticholinestérasique
2
CI :
Curarisation avec un CD (Célocurine)
Curarisation complète sans signe de décurisation
Asthme
Précautions
Ne jamais injecter sans atropine
ES :
Nausées, hypersalivation, bradycardie, lypothimie, myosie, crampes abdominales,
fasciculations
5 Médicaments du choc
Le système sympathique permet de l'autorégulation nerveuse de la pression artérielle
grâce à = ! types de récepteurs.
1
2
curare dépolarisé
augmente la production d'acetilcholine -> bloque les pachycurare
4
5.1 Récepteur alpha
Alpha 1 : leur stimulation entraïne une vasoconstruction généralisée, mydriase,
splénoconstriction
Alpha 2 : eet inhibiteur sur la libération de la noradrénaline
5.2 Récepteurs béta
Béta 1 : action au niveau cardiaque +++ =) chronotrope + et inotrope +, Mais aussi
diminution du tonus et motricité de l'intestin grêle ; pancréas augmente la libération
de l'insuline
Béta2 : action au niveau vasculaire =)
vasodilatateur ; action au niveau des bronches : =) bronchodilatateur
5.3 Rappel
Bathmotrope + : augmente excitabilité cardiaque
Chronotrope + : augmente rythme cardiaque et régularisation de la fréquence
Dromotrope + : augmente conduction cardiaque
Inotrope + : augmente contractilité cardiaque
5.4 Catécholamine
Nom sous lequel on désigne les amines vasopressives sympathicomimétiques (adrénaline, noradrénaline) ainsi que leurs précurseurs et les produits qui en dérivent.
5.5 Adrenaline (Epinéphrine)
Pésentation
: Ampoules de 1 ml : 0,25 ; 0,5 ; 1 mg
ampoule de 5 ml : 5 mg
Propriétés :
L'adrénaline possède des eets
αet β
augmente volume circulant
vasoconstriction des territoires cutanés, hépatiques et rénaux responsable d'une
baisse des débits régionaux et une augmentation de la glycémie
Indications
Arrêt cardiaque en association avec la ventilation et le MCE -0,5 mg par 0,5 mg)
Choc anaphylactique
Bronchospasme majeur (état de mal asthmatique rebelle)
défaillance circulatoire aigue
Précaution d'utilisation :
IVD ou SAP
Pas de S/C risque de nécrose
Interdit en intracardiaque (lésion du myocarde, hématome)
5
posibilité de la passer en intra trachéal
Dilution dans sérum
ϕ
Étiquetage soigneux : dilution, poids du patient
5.6 LEVOPHED(r) (Noradrénaline)
présentation : ampoule de 4 ml : 8 mg
propriétés : Agoniste des récepteurs
α
: eet vasoconstricteur puissant ; peu d'eet
inotrope
Indications :
choc septiques
Hypotension artérielle par eondrement des RAS
3
5.7 Dobutrex (dobutamine)
Action : agoniste des récepteurs
β1
=> puissant inotrope
indication : Syndrôme de bas débit cardiaque (choc cardiogénique = insusance
cardiaque)
Intoxication médicamenteuse à la colchicine
Précaution : Id Levophed
SAP : 1δ /kg/mn
5.8 Dopamine
Action :
eet dopaminergique à faible dose(vasodilatateur renale, coronarien =>
urinaire,
%débit
%diurèse
sg rénal coronarien...)
Eet béta adrénergique à dose moyenne (action inotrope + mais - que dobutrex)
Eet Alpha à forte dose (vasoconstriction périphérique)
Indications :
Utilisation preferentiel à dose dopaminergique pour ses eets rénaux
Parfois dose alpha ds choc sceptique
6 Les Produits de remplissage
remplissage vasculaire => retablir 1 volémie et une pression de perfusion des = !
organes
La réanimation volémique est une urgence thérapeutique car l'hypoperfusion tissulaire prolongée est responsable de complications lourdes pour le patient
Le rétablissement de la presion artériel moyenne, la reprise de la diurèse, l'amélioration de l'état de conscience et la disparition des signes cutanés d'hypoperfusion sont
de bons éléments de surveillance du Ttt de l'hypovolémie
Solution utilisée = cristalloïdes iso et hypertonique, colloïdes naturels ou de synthèse
3
Résistance Artérielle Systémique)
6
Les solutions salines isotoniques ont un espc de diusion correspondant au secteur
extracellulaires.
6.1 Cristalloïdes iso et hypertonique
diusion ds l'ensemble du compartiment extra cellulaire
Leur pouvoir de remplissage est 4 à 5 x + important que les colloïdes => rec volume
de perfusion + important
=> risque : correction lente de l'hypovolémie, oedème pulmonaire, oedème périphérique
Indication :
Choc hémorragique
Déshydratation extracellulaire
TC
arrêt cardiaque
Jamais de solution hypotonique en IV
6.2 Substitut colloïdes du plasma
6.2.1 Colloïde naturelle = albumine humaine
Protéine la plus abondante du sérum humain
Action : expansion volémique pr 500 ml à 20% = 1500 ml
ES :
Réaction anaphylactique
Surcharge + grave car expansion ? ? ? ?
Thrombopéniend'hémodilution
Transmission virale abolie du faite du chauage du produit
indication :
État de choc si CI aux colloïde de synthese
Albunémie < 25g/l
hypoalbunémie des brûlés après les 24h
6.2.2 Les colloïde de synthèse
Les dextran = molécule d'origine bactérienne
Action : expansion volémique d'1dext.40 pr 500ml => 75 à 1000ml
Viscosité Sgnlamidon
Adhésion des leuco
Adhésion des plaquettes=> facilite la brinolyse
Les gelatines = obtenu par dégradation du collagène
Action : Pouvoir d'expansion volémique = volume injécté, accident allergique +
fréquent qu'avec le dextran
L'hydroxyéthymidon = amidon naturel sabilisé => existe en bas poid moléculaire
= Elohés
7
action : Expansion volémique = albumine, pas d'Eets sur hemostase aux dose
recommandées, eets allergiques très rare
8
Téléchargement
Explore flashcards