nouveau - Sapec Agro en France

publicité
DE
EX
TR
AI
T
NOUVEAU
Herbicide
post-levée maïs
Complet, prêt à l’emploi
formulation OD
2 Mieux connaître
extrait de phytomA N° 687 octobre 2015
Souverain OD, herbicide maïs
de post-levée, à large spectre
Présentation d’un nouvel herbicide sous formulation OD, efficace
sur de nombreuses adventices dicotylédones et graminées du maïs.
Roger FERRET*, Didier INVERNIZZI* et VINCENT ABELA**
pays européens (France, Portugal, Espagne, Italie)
à la suite d’une application du produit.
Propriétés physico-chimiques
des substances actives
Mélange
Formulation OD
Photo : Sapec Agro France
extemporané
Comparaison
de la nouvelle
formulation avec le
mélange extemporané
de nicosulfuron et
de sulcotrione. Les
doses de substances
actives sont les mêmes
partout.
S
apec Agro France lance son nouvel
herbicide Souverain OD® dont l’autorisation de mise sur le marché a été
obtenue sur maïs le 3 août 2015.
L’intérêt du produit vient de ce que ses deux
substances actives à actions complémentaires,
auparavant utilisées séparément, sont désormais associées et optimisées dans une formulation huileuse spécialement étudiée.
De quoi est-il fait ?
Composition
Souverain OD est la première formulation OD (suspension concentrée huileuse, en anglais « oil dispersion »)
qui associe la sulcotrione, tricétone utilisée pour le
contrôle des graminées et des dicotylédones, et le
nicosulfuron, sulfonylurée active contre les graminées
(y compris Sorghum spp., essentiellement le sorgho
d’Alep) et certaines dicotylédones.
Le nouveau produit est conçu surtout pour des applications de post-levée précoce. Cependant, grâce
à l’action radiculaire de la sulcotrione en conditions
humides, il révèle aussi une action prolongée dans
le contrôle des germinations tardives.
Cette nouvelle solution permet aux maïsiculteurs de
contrôler un large spectre d’adventices tout en bénéficiant d’une parfaite tolérance du maïs grain ou du
maïs ensilage : aucune phytotoxicité n’a été relevée
lors des nombreux essais effectués dans différents
La sulcotrione appartient à la famille des benzoylcyclohexanediones (tricétones) :
– Nom chimique (IUPAC) : 2-(2-chloro-4-mesylbenzoyl) cyclohexane-1,3-dione.
– Numéro CAS : 99105-77-8.
– Formule moléculaire brute : C14H13ClO5S.
Le nicosulfuron est une sulfonylurée.
– Nom chimique (IUPAC) : 2-[(4,6-dimethoxypyrimidin-2-ylcarbamoyl)sulfamoyl]-N, Ndimethylnicotinamide ou 1-(4,6-dimethoxypyrimidin-2-yl)3-(3-dimethylcarbamoyl-2-pyridysulfonyl)urea.
– Numéro CAS : 111991-09-4.
– Formule moléculaire brute : C15H18N6O6S.
Toxicologiques et écotoxicologie
La classification de la nouvelle spécialité est :
– toxicité pour la reproduction : catégorie 2 ;
– toxicité spécifique pour certains organes-cibles :
1/ Exposition répétée, catégorie 2 ;
Fiche d’identité
Nom de marque : Souverain OD
N° AMM : 2150247
SA : nicosulfuron 20 g/l + sulcotrione 150 g/l
Formulation : suspension concentrée
huileuse OD
Densité relative : 1,05
Conditionnement : bidon 5 l
Classement : SGH 08 - SGH 09 - H361d, H373,
H400, H410 - EUH208 (sulcotrione)
Autorisation sur : maïs, contre ses adventices
Dose autorisée : 2 l/ha par an, soit en 1 seul
traitement à 2l/ha, soit en 2 traitements à 1 l/ha
Stade d’application : BBCH 12-19
ZNT (zone non traitée) aqua : 20 m avec
dispositif végétalisé permanent (DVP) de 20 m
ZNT plantes non-cibles : 5 m par rapport à la
zone non cultivée adjacente
DRE (délai de rentrée) : 6 heures
(culture extérieure)
Mieux connaître 3
extrait de phytoma N° 687 octobre 2015
Fig. 1 : Comprendre cette formulation OD
2/ Dangers/milieu aquatique – aigu, catégorie 1 ;
3/ Dangers/milieu aquatique – chronique, catégorie 1.
La « fiche d’identité » précise les mentions légales.
Comment agit-il ?
A. Composants de la formulation du Souverain OD.
B. Différences de pénétration de l’herbicide entre formulation OD
et formulation SC, selon les tests effectués pour le choix de la formulation.
A
Adjuvant huile
Modes d’action des deux substances
Le nicosulfuron est absorbé essentiellement au niveau du feuillage et dans une moindre mesure via
les racines. Systémique, il est transporté par la sève
jusque dans les parties actives de la plante.
Il inhibe l’activité de l’acétolactase synthase ALS (classification HRAC : Groupe B – Inhibition de l’ALS),
provoquant ainsi un arrêt de croissance immédiat,
un jaunissement puis une destruction progressive
de l’adventice.
La sulcotrione est absorbée principalement par les
feuilles mais aussi par les racines des dicotylédones
et de certaines monocotylédones. Elle circule dans
la sève par le xylème et le phloème.
Elle agit en inhibant la 4-hydroxyphényl-pyruvatedioxygénase ou 4-HPPD (classification HRAC :
Groupe F2-Blanchiment). L’arrêt de la synthèse
chlorophyllienne provoque le blanchiment puis la
mort des mauvaises herbes.
L’activité racinaire de la sulcotrione est intéressante
en conditions humides.
Formulation spécialement étudiée
Des essais successifs ont établi que la formulation OD
incluant des adjuvants spéciaux est très stable, la
mieux adaptée et la plus performante pour optimiser
l’action des substances actives :
– elle renforce l’adhérence de la bouillie et améliore l’absorption du produit par les adventices
(Figure 1) ;
– elle améliore la qualité de la pulvérisation avec
des gouttelettes plus homogènes qui recouvrent
mieux la cible ;
– elle réduit le « délai à la pluie » (temps sans précipitation nécessaire après une application pour éviter
les risques de lessivage).
Adhérence
Surfactants spéciaux
Meilleure absorption
Efficacité et
sélectivité reconnues
Ingrédients actifs
B
Formulation OD
Adjuvant
huile
Surfactants
spéciaux
Formulation SC
Ingrédients
actifs
Quelles sont ses performances ?
Les essais réalisés
Des essais ont été menés avec le Souverain OD entre
2011 et 2015 dans les principales zones de production
de maïs d’Europe. L’efficacité sur adventices mais
aussi la sélectivité sur maïs ont été testées.
Les performances du produit ont été évaluées pour
une application à pleine dose (2 l/ha) mais aussi
en applications fractionnées car cette pratique est
commune en France.
Afin de développer la stratégie d’applications fractionnées, de nombreux essais ont été effectués en France
avec un intervalle de 12 à 20 jours entre applications
(1 l/ha puis 0,7 l/ha). Les efficacités sont évaluées à
partir d’observations effectuées 28 à 35 jours après
la deuxième application.
Un produit sélectif du maïs
Fig. 2 : Effet de la formulation
sur l’efficacité
Aucun signe de manque de sélectivité n’a été observé
dans l’ensemble de ces essais, que ce soit sur maïs
grain ou maïs ensilage.
Comparaison du Souverain OD avec le mélange
extemporané de ses substances (4 essais 2011).
Un produit efficace Pourcentage d’efficacité
100 %
80 %
60 %
40 %
20 %
0%
Amarante Chénopode Digitaire Panic piedréfléchie
blanc
sanguine de-coq
Souverain OD
Mélange extemporané
Nicosulfuron + Sulcotrione
Surfactants
Dans un premier temps, la formulation OD optimise
la pénétration des substances actives dans les cellules des mauvaises herbes. Cela permet un meilleur
contrôle des adventices que le mélange extemporané
des deux molécules que sont le nicosulfuron et la
sulcotrione (Figure 2 et photo).
Les adventices les plus fréquemment rencontrées
dans la culture du maïs sont sensibles à ce nouvel
herbicide. Il permet un très bon contrôle, au stade
2-3 feuilles, des graminées annuelles (digitaires,
panics, sétaires...), des dicotylédones, que ce soit
les annuelles habituelles (amarantes, chénopodes,
morelle…) ou les espèces difficiles, en particulier
l’ambroisie à feuilles d’armoise, plante invasive et
très allergisante.
Cette adventice en expansion pose un réel problème
d’ordre sanitaire(1), elle touche aujourd’hui plus de
90 % des départements français.
(1) Voir « Comment l’ambroisie
à feuilles d’armoise réagit à la
compétition », Phytoma n° 669,
décembre 2013, p. 16-19.
4 Mieux connaître
extrait de phytomA N° 687 octobre 2015
Souverain OD est une solution très efficace de lutte
contre l’ambroisie et dans tous les cas supérieure à
la référence 1 grâce à l’apport de la sulcotrione (voir
Figure 3A).
Tableau 1 : Spectre d’efficacité du Souverain OD à 2 l/ha
Comment l’utiliser
Dicotylédones stade jeune (2 à 4 feuilles maximum)
Adventices
Sensibilité
Adventices
Sensibilité
Abutilon
TS/S
Morelle noire
TS/S
Amarantes
TS/S
Mouron des champs
TS/S
Ambroisie
TS/S
Mouron des oiseaux
TS/S
Bident à feuilles tripartites
MS
Rumex crépu
TS/S
Capselle bourse à Pasteur
TS/S
Pensée des champs
TS/S
Chénopode blanc
TS/S
Pourpier maraîcher
MS/PS
Chénopode à nombreuses graines
TS/S
Ravenelle
TS/S
Chénopodes sp.
TS/S
Renouée liseron
PS
Datura stramoine
TS/S
Renouée des champs
MS
Fumeterre officinal
TS/S
Renouée des oiseaux
TS/S
Galinsoga à petites fleurs
TS/S
Renouée persicaire
TS/S
Laiteron maraîcher
TS/S
Repousse de colza
TS/S
Lamier
TS/S
Sanves
TS/S
Liseron des champs
MS
Séneçon commun
TS/S
Liseron des haies
TS/S
Spergule des champs
TS/S
Matricaire
TS/S
Véronique de perse
TS/S
Mercuriale annuelle
La spécialité peut être appliquée du stade 2 feuilles
jusqu’au stade 9 feuilles du maïs (voir le positionnement technique, Figure 4).
Les meilleurs résultats contre les adventices sont
obtenus sur leurs stades jeunes comme c’est le cas
pour la plupart des herbicides. Sur graminées adventices, l’efficacité est optimale à 2-3 feuilles. Sur
dicotylédones, il est important d’avoir au moins deux
vraies feuilles.
Face à des adventices plus développées, le produit
reste utilisable mais il faut alors obtenir une très bonne
répartition sur le feuillage : le volume de bouillie
recommandée est de 200 à 300 l/ha avec une température de l’air de 15 à 25 °C et une hygrométrie minimum de 60 %. Selon les adventices visées, leur stade
de développement, d’éventuelles levées échelonnées,
ce produit peut être utilisé seul, en un passage ou en
fractionné, ou bien en mélange avec un partenaire
(bentazone, rimsulfuron, dicamba, DMTA-P…).
La flexibilité d’utilisation de ce nouvel herbicide en
mélange extemporané se révèle être un outil important en conditions difficiles (fortes infestations et/
ou adventices développées) et lui permet d’assurer
le niveau d’efficacité recherché.
S
Graminées stade jeune (2 à 4 feuilles maximum)
Adventices
Enfin l’application fractionnée du produit permet de
contrôler parfaitement un large spectre de dicotylédones et de graminées (Figures 3B et 3C).
Un tableau résumant le spectre d’efficacité de ce
nouvel herbicide est présenté ci-contre.
Sensibilité
Adventices
Sensibilité
Digitaire filiforme
TS/S
Ray-grass
PS
Digitaire sanguine*
TS/S
Sétaire sp.
TS/S
Folle avoine
TS/S
Sétaire verte*
TS/S
Panic faux millet
TS/S
Sétaire verticillée*
TS/S
Panic pied-de-coq*
TS/S
Sorgho d’Alep
TS/S
Pâturin annuel
TS/S
Vulpin des champs
TS/S
pour en savoir plus
✎
Auteurs : *R. FERRET, *D. INVERNIZZI, Sapec Agro France
2-12, rue du chemin des Femmes – Immeuble Odyssée 91300
Massy.
**V. ABELA, Groupe Sapec SA - SA Alameda dos Oceanos, Lote
1.06.1.1 - 3°A, Parque das Nações 1990-207 Lisbonne, Portugal.
contact : [email protected]
LIEN UTILE : www.sapecagro.fr
Bibliographie : Béraud J.-M. et Delahousse B., 1993. Qu’estce que le nicosulfuron, herbicide de post-levée sélectif du
maïs, Phytoma n° 446, janvier 1993, p. 57-59.
TS = très sensible (efficacité > 95 %) ; S = sensible (85-94 %). MS = moyennement sensible
(70-84 %). PS = peu sensible (55-69 %). *Pas après stade 2-3 feuilles de l’adventice.
Béraud J.-M. et Compagnon J.-M. 1993. Qu’est-ce que la sulcotrione,
herbicide sélectif du maïs, Phytoma n° 456, décembre 1993, p. 55-57.
Fig. 3 : Efficacité du nouveau produit comparée à une autre spécialité associant tricétone et sulfonylurée
A. 28 à 35 jours après application unique (source Sapec Agro). B. 28 à 35 jours après la 2e application (source Sapec Agro).
C. 10 jours après la 2e application. Chiffre après le nom de chaque adventice = nombre d’essais (source : Arvalis-Institut du végétal).
Souverain OD 2 l/ha
Référence 1 - 1,5 l/ha
A
Souverain OD 1 l puis 0,7 l/ha
Référence 1 - 0,7 l puis 0,4 l/ha
B
100
80
100
Amarante
réfléchie (10)
60
Digitaire
sanguine (8)
40
20
80
Digitaire
sanguine (6)
Renouée
persicaire (9)
Morelle
noire (12)
Panic
Pourpier (5)
pied-de-coq (14)
Ambroisie à feuilles d’armoise (3)
60
40
Chenopode
blanc (13)
Panic
pied-decoq (2)
Efficacité
globale
Renouée
liseron (2)
Panic
pied-de-coq (4)
Morelle
noire (11)
Ambroisie à feuilles d’armoise (2)
Amarante
réfléchie (2)
100
80
60
40
Sétaire (2)
20
0
0
Sorgho
d’alep (7)
Souverain OD 1 l puis 1 l/ha
Référence 1 - 0,7 l puis 0,7 l/ha
Amarante réfléchie (7)
Chenopode blanc (15)
Sétaire
verte (11)
C
Ambroisie
à feuilles
d’armoise
(2)
Morelle
noire (5)
20
Repousse
de colza (1)
Renouée
persicaire (1)
Chenopode
blanc (5)
0
Chenopode
polysperme (2)
Mercuriale
annuelle (4)
Renouée
à feuilles de
patience (1)
Digitaire
sanguine (2)
Mieux connaître 5
extrait de phytoma N° 687 octobre 2015
Fig. 4 : Un positionnement technique souple
Germination
1 feuille
2 feuilles
3 feuilles
4 feuilles
Souverain OD 0,7 l/ha +*
Pré + post
Pré
Pré + post
Pré
6 feuilles
14 jours
7 feuilles
8 feuilles
10 feuilles
Souverain OD 0,7 l/ha +**
Souverain OD 1,5 l/ha +*
Souverain OD 0,7 l/ha +*
14 jours
*dimethenamid-p seul ou
dimethenamid-p + pendiméthaline
2-12, chemin des Femmes
Immeuble Odyssée Bat. A
91300 MASSY
www.sapecagro.fr
Souverain OD 0,7 l/ha +**
**bentazone, dicamba, fluroxypir,
prosulfuron, rimsulfuron ou tritosulfuron
Réf : TAP-PHYTOMA 687-2015-02 - Photo de couverture : Sapec
Présence
d’adventices
Flore classique
+ difficile
Tout en post
NOUVEAU !
HERBICIDE DE POST-LEVÉE MAÏS
COMPLET, PRÊT À L’EMPLOI
FORMULATION OD
Efficacité optimisée grâce à la formulation
Souple d’utilisation
Septembre 2015
S’intégre facilement dans de nombreux
programmes herbicides
PRODUITS À USAGE EXCLUSIF DES PROFESSIONNELS : UTILISEZ LES PRODUITS PHYTOSANITAIRES AVEC PRÉCAUTION.
AVANT TOUTE UTILISATION, LISEZ ATTENTIVEMENT L’ÉTIQUETTE ET LES INFORMATIONS CONCERNANT LE PRODUIT.
® Marque déposée SAPEC AGRO : Souverain. Concentré en suspension dans l’huile (OD) - AMM N°2150247 du 3 août 2015 - 150 g/l sulcotrione + 20g/l nicosulfuron - SGH 08, SGH 09 - ATTENTION
- H361d, H373, H400, H410 - EUH208 (sulcotrione). Délai de ré-entrée des travailleurs sur la parcelle : 6 heures après traitement en culture d’extérieur. Pour les usages autorisés, doses, conditions,
restrictions d’emploi et contre-indications se référer à l’étiquette du produit.
Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé
humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée. Consultez le site http://agriculture.gouv.fr/ecophyto. Crédit photo : fotomaster, alinamd.
Téléchargement
Explore flashcards