Mucolytiques et médicaments augmentant la clairance muco

publicité
Mucolytiques et médicaments augmentant la clairance muco-ciliaire
-
-
Mucus normal :
o Hydratation des cellules épithéliales des voies aériennes
o Défense contre les agents pathogènes inhalés
o Composition en 2 phases : liquide et gel
Au cours de nombreuses maladies respiratoires aigues (bronchite, pneumopathie) ou chronique (mucoviscidose, DDB,
BPCO, asthme) une quantité excessive de mucus est produite et sécrétée.
Les conséquences de cette hypersécrétion de mucus sont multiples :
o Voies aériennes proximales (trachée, grasses bronches) : Toux, expectoration
o Voies aériennes distales : Altération des échanges gazeux pouvant aboutir à l’asphyxie
o Dégradation de la fonction respiratoire chez les patients atteints de BPCO et de mucoviscidose
I. Molécules ciblant le gel des mucines.
-
-
Plusieurs classes :
o Molécules diminuant la viscosité du mucus (en dépolymérisant le réseau de mucine et en diminuant l’adhésion
à l’épithélium)
 N-acétylcystéine et ses dérivés => effets selon la voie d’administration :
 Surtout utilisé par voie d’inhalation : ↓ la viscosité du mucus
 Voie orale : faible biodisponibilité
Principaux risques :
o Liquéfaction brutale et excessive des sécrétions => inondation bronchique => nécessité d’aspiration en
urgence
o Ne pas associer aux antitussifs et aux atropiniques
o Précautions d’emploi chez les asthmatiques et les patients incapables d’expectorer
II. Molécules ciblant les produits de dégradation des cellules inflammatoires.
-
Désoxyribonucléose I recombinante (PULMOZYME)
o Dégrade par digestion enzymatique l’ADN extracellulaire provenant de la nécrose des PNN
o Aérosol : ↓ viscosité et adhésivité du mucus à l’épithélium et améliore la clairance mucocilaire
o Essentiellement utilisé dans la mucoviscidose
III. Molécules visant à améliorer l’hydratation du mucus par effet osmotique.
-
↗le volume de la phase liquidienne du mucus afin de favoriser l’hydratation des mucines et le battement ciliaire =>
↑clairance mucociliaire.
o Sérum salé hypertonique par voie nébulisée
 Intérêt surtout au cours de la mucoviscidose
o Mannitol par voie inhalée
IV. Surfactants pulmonaires.
-
Plusieurs spécialités : SURVANTA
Indication : TTT des nouveau-nés (prématurés) à haut risque de détresse respiratoire par déficit en surfactant (maladie
des membranes hyalines)
Mode d’action : mélange de substances (phospholipides et protéines) qui tapissent la surface des alvéoles (↘ tension
de surface => évite le collapsus des alvéoles en fin d’expiration et permet les échanges gazeux)
Effets indésirables : hémorragies pulmonaires
Uniquement sous ventilation mécanique avec surveillance de la PaO2
Typeurs : Gwendoline Antunes, Alexandre Carpentier / Correcteur : Baptiste Monnier
Téléchargement
Explore flashcards