TD3 traumato épaule

publicité
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Rappel anatomique
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Rappel anatomique
La glène est plate et très peu concave, sa concavité est augmentée grâce au bourrelet
glénoïdien. La stabilité est assurée par la capsule ligamentaire et les muscles
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Rappel anatomique
Biceps
Sous-scapulaire
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Rappel anatomique
Long et court biceps
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
Mobilité
l’abduction
180° avec
l’omoplate libre
70° quand
l’omoplate est
maintenue fixe
M.RIPAMONTI
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
Mobilité
L’adduction
elle est limitée par
la présence du
thorax
M.RIPAMONTI
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
Mobilité
Rétropulsion-antépulsion
M.RIPAMONTI
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
Mobilité
Rotation
Coude au
corps
Bras
écarté
M.RIPAMONTI
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Muscles rotateurs internes
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Muscles rotateurs externes
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Muscles élévateurs de l’épaule
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Fractures de la
clavicule
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Fractures de la clavicule
•
Fréquentes chez l’enfant
(30% des fractures)
•
•
Chutes sur la main ++
Chocs directs sur l’épaule
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Déplacements typiques
- Fragment interne soulevé (SCM)
- L’épaule s’affaisse (poids, pectoral)
- Le fragment distal bascule et chevauche
- Attitude des traumatisés du M. sup.
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Complications
En cas de déplacement important :
Risque de lésions vasculo-nerveuses
Risques d’ouverture cutanée
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Traitement orthopédique
Fracture sans déplacement
• Simple écharpe pour soutenir le
membre supérieur
• Chez l’enfant : idem
• Consolidation en 3 à 5 semaines
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Traitement orthopédique
Fracture déplacées
• Bandage en huit
réglable
• Consolidation en 3 à 5
semaines
• Fréquence des cals
vicieux
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Traitement orthopédique
Type de bandage conseillé chez le petit enfant
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Traitement chirurgical
Broche
Plaque supérieure
Plaque inférieure
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Traitement chirurgical
Avantages
Anatomie rétablie
Mobilisation douce précoce
Inconvénients
Dépériostage
Dévascularisation
Retard de consolidation
Infection possible
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Traitement chirurgical
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Traitement chirurgical
Fractures distales : hauban (broches et fil en 8)
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Luxations
sterno-claviculaires
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Lexique
• La luxation : C'est le déplacement
permanent de deux surfaces articulaires
qui ont perdu plus ou moins complètement
les rapports qu'elles affectent
normalement l'une avec l'autre. Cela
correspond à une perte de contact
complète et permanente entre deux
surfaces articulaires.
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Rappel anatomique
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
1/ Luxation sterno-claviculaire
antérieure
Choc direct antérieur
sur l’épaule
Saillie de la clavicule en avant
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Réduction d’une luxation
sterno-claviculaire antérieure
Pression antérieure et fixation par broches
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
2/ Luxation sterno-claviculaire
postérieure
Choc direct postérieur sur la scapula
ou
choc direct antérieur
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Réduction d’une luxation
postérieure
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Luxation de l’épaule
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Luxation de l’épaule
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Luxations antérieures de l’épaule
96 %
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
Luxations antéro-internes
Mécanismes
• Chute sur la main
• Rotation externe + abduction
• Parfois, trauma en abduction et
rotation externe
M.RIPAMONTI
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Déformation caractéristique à l’inspection et à la palpation
• Tête humérale en avant
• Saillie de l’acromion en dehors (s. de l’épaulette)
• Vacuité de la glène
• Bras en Abduction et en Rotation Externe
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Lésions lors de la luxation Ant-int
Lésions constantes
• Rupture de la capsule ligamentaire
– soit déchirure à son insertion
– soit décollement avec le périoste
de l’omoplate
• Lésion du bourrelet
Lésions associées
•
•
•
•
Fract. du rebord de la glène
Encoche céphalique
Rupture de la coiffe
Fracture du trochiter
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Complications précoces
Lésions vasculaires axillaires
Paralysie circonflexe
Plexus brachial
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Traitement des luxations antéro-internes
En urgence :
•
Réduction
•
Traction dans l’axe du membre
avec contre-appui dans
l’aisselle (avec un aide de
préférence à l’utilisation du
pied)
La réduction peut être instable si fracture de la glène
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Traitement des luxations antéro-internes
La méthode de réduction progressive sans anesthésie
1
2
3
4
Traction
Rotation externe
Adduction
Rotation interne
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Traitement des luxations antéro-internes
Confection d’un bandage de Velpeau
Durée d’immobilisation : 3 semaines
Puis rééducation
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Évolution des luxations antérieures
Les luxations récidivantes sont fréquentes
• Intervalle libre variable
• Traumatismes parfois minimes ou simple Rotation
Externe et abduction
• Parfois luxations multiples réduites spontanément par
le patient lui-même
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Luxations récidivantes antérieures
(Instabilité chronique antérieure)
Types de sports concernés :
Rugby
Tennis (“armé du bras”)
Hand (armé + contact)
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
La répétition des luxations crée des
lésions
• Lésions du bourrelet
• Lésions capsulaires : poche de décollement derrière le sousscapulaire (BROCA)
• Encoche céphalique
• Lésions du rebord antérieur de la glène
• Lésions de la coiffe des rotateurs (qu’il faut réinsérer)
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
La répétition des luxations crée des
lésions
• Lésions capsulaires : poche de
décollement derrière le sous-scapulaire
(BROCA)
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
La répétition des luxations crée des
lésions
• Lésions de la coiffe des rotateurs (qu’il faut
réinsérer)
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Les récidives sont favorisées par une
hyperlaxité constitutionnelle
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Les récidives sont favorisées par une
hyperlaxité constitutionnelle
• Hyperlaxité inférieure : test du sillon (sulcus
test)
• Laxité antéro-postérieure : tiroir
• Test de l’abduction passive
• Test de l’appréhension
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Les récidives sont favorisées par une
hyperlaxité constitutionnelle
1 / Hyperlaxité inférieure : test du sillon (sulcus test)
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Les récidives sont favorisées par une
hyperlaxité constitutionnelle
2 / Laxité antéro-postérieure : tiroir
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Les récidives sont favorisées par une
hyperlaxité constitutionnelle
3 / Test de l’abduction passive
Normalement l’abduction est limitée à 70°
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Les récidives sont favorisées par une
hyperlaxité constitutionnelle
3 / Test de l’abduction passive
En cas d’hyperlaxité capsulaire, l’abduction est supérieure à 90°
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Les récidives sont favorisées par une
hyperlaxité constitutionnelle
3 / Test de l’abduction passive
En cas de rupture capsulaire l’abduction est supérieure à 90°
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Les récidives sont favorisées par une
hyperlaxité constitutionnelle
4 / Test de l’appréhension
La mise en rotation externe lorsque l’épaule est en abduction, crée une
appréhension
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
« Relocation test »
M.RIPAMONTI
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Chirurgie de la luxation antérieure
Incision antérieure dans le sillon
delto-pectoral
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Actuellement, nombreux procédés de fermeture
de la capsule antérieure par arthroscopie ou
abord classique
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
2/ Butée antérieure de la glène
Greffon osseux vissé en avant de la glène
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
3/ Transposition de la coracoïde
Procédé de Latarjet
modifié par Bristaw
(section du sous scapulaire)
(à travers le muscle)
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
3/ Transposition de la coracoïde
Les tendons insérés sur la coracoïde
vont refouler le sous-scapulaire en
arrière qui lui-même va repousser la
tête humérale
Le sous-scapulaire est préservé
Traumatologie de l’épaule
L1 STAPS
M.RIPAMONTI
Quels sont les lésions possibles au cours
de la luxation antérieure de l'épaule ?
•
•
•
•
•
•
•
•
Lésions capsulo-ligamentaires
Atteinte du bourrelet glénoïdien ou du rebord ant.
Encoche possible de la tête humérale (en arrière)
Rupture possible de la coiffe des rotateurs ou
Fracture du trochiter
Compression des vaisseaux axillaires
Compression des éléments du plexus brachial
Compression du nerf circonflexe (anesthésie du
moignon de l'épaule et paralysie du deltoïde)
Téléchargement
Explore flashcards