Questions systématique animale

publicité
QUESTIONS D’EXAMENS DE SYSTEMATIQUE
(tirées de questions données par les professeurs et personnelles)
Pawlowski :
1) Quel est le rôle de la systématique aujourd’hui ?
a. Sauvegarde de la biodiversité : - préservation des espèces
-identification des espèces invasives
-description de nouvelles espèces
b. Reconstruction de l’histoire du vivant : - établissement des relations
phylogénétiques entre tous les organismes vivants
- étude des origines et des causes des grands
changements évolutifs
- étude de génomique comparative
2) En quoi consiste la nomenclature binomiale ?
a. La nomenclature binomiale consiste à désigner un animal ou une plante par
deux noms latins. Le nom scientifique est suivi du nom d’auteur et de l’année
de la description, précédée d’une virgule (Rosa canina Linné, 1753). Le nom
de genre s’écrit toujours avec une majuscule, celui de l’espèce toujours avec
une minuscule, même si l’espèce est dédiée à une personne. Le nom d’auteur
figure entre parenthèses avec la date, si le nom de genre a été changé
ultérieurement.
3) Quelle est la différence entre les caractères dérivés et ancestraux ? Lesquels sont
utilisés dans les classifications actuelles ?
a. Les caractères ancestraux sont les caractères en communs, qui rejoignent les
2 espèces à un ancêtre commun. Les caractères dérivés sont les caractères
qui différencient ces espèces, les caractères qui les caractérisent. Les parentés
entre les taxons étudiés sont identifiées sur la base des seuls états
apomorphes partagés (synapomorphies).
4) Préciser la différence entre un groupe monophylétique, polyphylétique et
paraphylétique (donner un exemple à chaque fois) :
a. Un groupe monophylétique comprend un taxon ancestral et tous ses
descendants. Un nœud et toutes les branches qui en découlent. Exemple :
Reptiles et tous les descendants (Testudines, Lepidosauria, Crocodylla, Aves)
b. Un groupe paraphylétique comprend un taxon ancestral et une partie
seulement de ses descendants. Exemple : Reptiles et tous les descendants
sauf Aves.
c. Les espèces du groupe polyphylétique ne partagent pas le même ancêtre
commun le plus proche. Exemple : Mammalia et Aves
5) Sur quel type de données se basent les classifications actuelles ?
a. Sur les données moléculaires (séquençage des génomes des espèces)
6) Citer les 8 grands groupes d’eucaryotes :
a. Opisthokontes
b. Amoebozoa
c. Plantae
d. CCTH
e. Rhizaria
f. Stramenopiles
g. Alveolata
h. Excavata
7) Qu’est-ce que la Systématique ?
a. L’étude de la diversité des êtres vivants, la recherche de la nature et des
causes de leurs différences et de leurs ressemblances, la mise en évidence des
relations de parenté existant entre eux et l’élaboration d’une classification
traduisant ces relations.
8) Qu’est-ce qu’une différenciation sympatrique, et allopatrique ?
a. Sympatrique : Des populations non isolées géographiquement peuvent
évoluer en espèces distinctes. La sélection naturelle joue un rôle crucial dans
la divergence des populations.
b. Allopatrique : Des populations initialement interfécondes évoluent en
espèces distinctes car elles sont isolées géographiquement.
9) Définir les notions d’holotype, paratype, syntype, lectotype, neotype et archétype :
a. Holotype : Un spécimen unique qui a été choisi pour représenter l’espèce.
b. Paratype : Un groupe de spécimens provenant du même échantillon que
l’holotype et considérés comme appartenant à la même espèce.
c. Syntype : Types primaires : holotype et paratype(s).
d. Lectotype : Un nouveau type désigné à partir des syntypes.
e. Neotype : Un nouveau specimen choisi pour remplacer un holotype ou un
lectotype perdu.
f. Archétype : Chaque groupe est formé autour d’un type qui représente le plan
d’organisation idéal.
10) Quelle différence y a-t-il entre unikonte et bikonte ?
a. Unikonte : 1 seul flagelle (parfois un flagelle mais 2 corps basals).
b. Bikonte : 2 flagelles
11) A quel groupe appartiennent :
a. Radiolaria : Rhizaria
b. Apicomplexa : Alveolata
c. Metazoa : Opisthokontes
d. Rhodophyta : Plantae
e. Mycetozoa : Amoebozoa
f. Diatomées (Bacillariophyta) : Stramenopiles
12) Quels sont les sous-groupes d’Opisthokontes étudiés ?
a. Metazoa
b. Choanoflagellata
13) Quels sont les sous-groupes d’Amoebozoa étudiés ?
a. Tubulinea
b. Flabillinea
c. Arcanthopodida
d. Archomoebae
e. Mycetozoa
14) Quels sont les sous-groupes de Plantae étudiés ?
a. Chloroplastida
b. Rhodophyta
c. Glaucophyta
15) Quels sont les sous-groupes d’Hacrobia (CCTH) étudiés ?
a. Cryptophyta
b. Haptophyta
16) Quels sont les sous-groupes de Rhizaria étudiés ?
a. Cercozoa
b. Haplosporidia
c. Phytomyxea
d. Foraminifera
e. Radiolaria
17) Quels sont les sous-groupes de Stramenopiles étudiés ?
a. Bacillariophyta (Diatomées)
b. Chrysophycea
c. Phaeophycea
d. Oomycètes
18) Quels sont les sous-groupes d’Aleveolata étudiés ?
a. Ciliophora
b. Dinozoa
c. Apicomplexa
19) Quels sont les sous-groupes d’Excavata étudiés ?
a. Fornicata
b. Parabasalia
c. Heterolobosea
d. Euglenozoa
20) Quel groupe des eucaryotes est à l’origine de symbiose secondaire ? Citer au moins 3
groupes d’eucaryotes phototrophes issus d’une symbiose secondaire :
a. Les Rhodophytes (Plantae) sont à l’origine de la symbiose secondaire. Des
groupes d’eucaryotes phototrophes, il y a, chez les Plantae, les Chloroplastida
et les Glaucophyta. Chez Hacrobia, les Cryptophyta. Chez les Stramenopiles,
les Bacillariophyta, Chrysophycea et Phaeophycea. Et chez les Alveolata, les
Dinozoa.
21) En quoi consiste l’hypothèse des Chromalvéolés et comment peut-on la tester ?
a. L’hypothèse des Chromalvéolés est que la symbiose entre une algue rouge et
un ancêtre des eucaryotes porteurs des chloroplastes issus de cette symbiose
est un événement unique donc que tous les organismes qui ont des algues
rouges en symbiose ont un ancêtre commun. Donc classe tous les symbioses
secondaires ensemble.
22) Quels sont les descendants de la première endosymbiose chloroplastique :
a. Chloroplastida
b. Rhodophyta
c. Glaucophyta
23) Quels sont les 2 groupes de symbiose secondaire, dérivés des algues vertes ?`
a. Euglenozoa et Chlorarachniophyta.
24) Décrire les caractères distinctifs des Opisthokontes :
a. Le flagelle propulseur
b. Ils ont la capacité de synthétiser de la chitine
c. Ils stockent leurs réserves carbonées sous forme de glycogène
25) Décrire les caractères distinctifs des Amoebozoa :
a. Ce sont les protistes nus, ou protégés par une thèque, qui se déplacent et se
nourrissent principalement par formation des pseudopodes lobés
(lobopodes).
26) Décrire les caractères distinctifs des Plantae :
a. Le caractère dérivé des Plantae est l’endosymbiose chloroplastique primaire.
27) Décrire les caractères distinctifs des Hacrobia :
a. Nucléomorphe pour cryptophora ( ?)
28) Décrire les caractères distinctifs des Rhizaria :
a. Uniquement basés sur les données moléculaires
29) Décrire les caractères distinctifs des Stramenopiles :
a. Présence de deux flagelles (hétérokontes) qui diffèrent par leur forme et
orientation et dont l’un porte des mastigonèmes.
30) Décrire les caractères distinctifs des Aleveolata :
a. Les alvéoles, vésicules sous-membranaires.
31) Décrire les caractères distinctifs des Excavata :
a. Uniquement basés sur les données moléculaires.
32) Décrire les caractères distinctifs des Foraminifères :
a. Grâce à leurs différents tests (à paroi organique, agglutinée ou calcaire) il
forme le plus important groupe de microfossiles.
33) Décrire les différents types de pseudopodes présents chez les protistes amoeboides :
a. Rhizopoda :
- Lobopodes
- Filopodes
- Reticulopodes
b. Actinopoda
34) Définir le nucléomorphe. Dans quels groupes des protistes on le trouve ?
a. Un noyau vestigial d’une algue entrée en symbiose. On le trouve chez les
cryptophytes et les chlorarachniophytes.
35) Il existe deux types de vacuoles chez les amibes, lesquelles ?
a. La vacuole digestive
b. La vacuole pulsative qui permet d’évacuer l’eau car l’amibe est hypotonique.
36) Qu’est-ce que l’uropode ?
a. La partie caudale par laquelle l’amibe s’attache.
37) Quelles différences y a-t-il entre Tubulinea et Flabellinea ?
a. Le mouvement du cytoplase à l’intérieur de l’amibe est différent.
i. Tubulinea : flux monoaxial
ii. Flabellinea : flux polyaxial
38) Quel rôle jouent les reticulopodia (réseau d’anastomose) ?
a. Le mouvement
b. L’attachement
c. La nourriture
d. La construction du test
e. La respiration
f. La reproduction
39) Qu’est-ce que l’hydrogénosome (Excavata, Parabasalia) ?
a. Une organelle de petite taille produisant de l’hydrogène libre, entourée par
deux membranes et dépourvue d’ADN ; probablement dérivé d’une
mitochondrie.
40) Qu’est-ce que l’hypothèse des Archezoa ?
a. Trichomonas, Microsporidia et Diplomonas formeraient un groupe, les
Archezoa, les protistes amitochondriaux. Les gènes mitochondriaux sont
présents chez les protistes amitochondriaux.
41) Quelles sont les 2 endosymbioses ?
a. Endosymbiose primaire : phagocytose d’une cyanobactérie
b. Endosymbiose secondaire : phagocytose de la première cellule qui elle-même
avait phagocyté la cyanobactérie.
42) Que sont les mastigonèmes ?
a. Des « poils » tubulaires et tripartites.
43) Expliquer le principe de la reproduction par conjugaison :
a. Reproduction sexuée unique aux ciliés : Deux organismes possèdent chacun 1
macronoyau et un micronoyau. Les 2 organismes collent leur 2 ouvertures.
Méïose qui « multiplie » les micronoyaux alors que les macronoyaux sont
désagrégés. Les autres micronoyaux se désagrègent, il ne reste qu’un seul
micronoyau. Mitose, échange des noyaux et fusion des noyaux. Puis,
séparation des 2 organismes et reformation des macronoyaux.
44) Qu’est-ce qu’un apicoplaste ?
a. Un plaste non-fonctionnel trouvé chez Apicomplexa, considéré comme une
relique de la symbiose secondaire.
45) En quoi consiste la métamérisation des Annélides ? Quel organe d’Annélides n’est
pas métamérisé ?
a. En arrangement en série linéaire de parties semblables du corps appelés
métamères ou somites. Le tube digestif est complet et non métamérisé. Il est
d’origine endodermique et contient le jabot, le gésier et l’intestin.
46) Citer les 2 groupes d’Annélides qui possèdent le clitellum. A quoi sert-il ?
a. Clittelata : Oligochètes et Hirudinea (Achètes).
b. Le clitellum sécrète un cocon muqueux dans lequel les Clitellates déposent
leurs œufs. Le cocon permet d'éviter la déshydratation et apporte des
substances nutritives essentielles à l'embryon. Le clitellum est donc une
structure essentielle de l'adaptation des Clitellates au milieu terrestre.
47) Que se passe-t-il au cours de l’accouplement du ver de terre ?
a. Au moment de la reproduction, deux vers s’accouplent en position têtebêche, étroitement unis par la sécrétion muqueuse du clitellum. Le sperme
émis par un individu suit un trajet assez compliqué avant d’être recueilli par
les réceptacles séminaux situés dans les 9e et 10e segments du partenaire.
Les œufs sont pondus par groupes dans un cocon sécrété au niveau du
clitellum. Le ver fait glisser ce cocon vers l’avant et les spermatozoïdes y
pénètrent au moment du passage devant les réceptacles séminaux.
48) Quel groupe d’Annélides a un nombre fixe de segments ?
a. Les Hirudinea, les sangsus ont 33 segments.
49) Quel organe permet de compter le nombre exact de segments ?
a. Le système nerveux avec les ganglions.
50) Pourquoi les Polychètes sont un groupe paraphylétiques ?
a. Car les Polychètes comprennent tous les Annélides, sauf les Clitellata
(Oligochètes et les Achètes).
51) A quoi cela sert d’être segmenté ?
a. Se déplacer (mouvement péristaltique)
b. Différenciation des segments (spécialisation de certaines parties,
diversification des espèces)
c. Capacité de perdre une partie sans dommages et possibilité de la reformer
52) Quels sont les caractères dérivés des Annélides ?
a. Métamérisation
b. Système circulatoire clos
c. Soies chitineuses
53) A quoi servent les soies ?
a. S’aider à se déplacer dans le sol
54) Qu’est-ce que le coelome ? A quoi sert-il ?
a. C’est un espace fermé à l’intérieur du mésoderme (cavité) qui sert de
squelette hydrostatique.
55) Qu’est-ce que le prostomium ?
a. La « tête », rare segment différent, portant des ocelles, des antennes, des
tentacules et des palpes.
56) Qu’est-ce que le péristomium ?
a. Le 1er segment avec des cirres ou des soies. La bouche se trouve au-dessous.
57) Qu’est-ce que le pygidium ?
a. Le dernier segment
58) Qu’est-ce que le typhlosole ?
a. Invagination de l’intestin qui augmente la surface de digestion.
59) Quelles sont les caractéristiques principales des rotifères ?
a. La région antérieure porte 2 couronnes ciliaires concentriques, l’organe
rotateur.
b. La région postérieure possède un pied portant des organes de fixation
temporaire
c. La mastax, organe masticateur
d. Le corps est protégé par une cuticule, la lorica.
60) Citer le caractère commun des Phoronidiens, Brachiopodes et Ectoproctes (Bryozoa) :
a. Ce sont des organismes marins qui sont fixés sur un substrat (rocher, ou
algues pour les Ectoproctes).
61) Pourquoi y a-t-il plus de phylums (embranchements) des Métazoaires dans le milieu
marin ?
a. Parce que la vie vient du monde marin. Pourquoi ? parce que, le milieu marin
est beaucoup plus stable que le milieu terrestre ou il y a des risques de
changements de températures, de déshydratation. C’est également plus
difficile pour la reproduction et pour se déplacer.
62) Qu’est-ce que le lophophore ?
a. Une couronne de tentacules qui encercle la bouche
63) A quoi sert l’ovicularium ?
a. Attaché à l’individu, sert à nettoyer la coquille ou protéger l’organisme des
prédateurs.
64) A quoi sert le proboscis ?
a. Il sert à attraper les proies. Terminé par un stylet, il attaque la proie et lui
injecte des substances toxiques, paralysantes.
Monod :
1) Le phylum Euarthropoda est divisé en 2 clades. Nommez ces clades et expliquez sur
quel caractère se base cette division :
a. Mandibulata et Chelicerata. Les Chelicerates possèdent des chélicères, des
pédipalpes, des yeux simples, 4 paires de pattes locomotrices, un corps divisé
en 2 tagmata (parties) : Prosome et Opisthosome. Les Mandibulata ont des
mandibules et des antennes.
2) Les ordres d’arachnides Aranese, Scorpions et Thelyphonida ont un système
respiratoire très particulier. Lequel ? Quels sont les 2 autres systèmes respiratoires
observés chez les autres arthropodes ?
a. Ils respirent par des poumons-livres.
b. Les autres systèmes respiratoires sont le système trachéen et par les
branchies.
3) Les nématozoaires (Nemytomorpha et Nematoda) possèdent une cuticule. En quoi
cette cuticule est-elle différente de celle des Euarthropoda ?
a. La cuticule des nématozoaires est collagénique alors que celle des
Euarthropoda est un exosquelette rigide, constitué de sclérites articulées
entre elles.
4) Quelle est la particularité de la musculature des nématozoaires ? Expliquez quel
mécanisme a évolué en réponse à cette caractéristique.
a. Les nématozoaires ont seulement des muscles longitudinaux. Le squelette
hydrostatique (pseudocoelome), grâce à la pression hydrostatique interne
élevée, remplace les muscles transversaux antagonistes.
5) Citez un animal d’importance médicale, économique, et/ou environnementale
majeure appartenant au clade Cuticulata. Expliquez les raisons, les conséquences
(positives ou négatives) de la présence de cet organisme dans notre environnement.
a. Les Nématodes qui sont des parasites importants chez les humains :
Trichinella, qui provoque la Trichinellose, parasite tissulaire des mammifères.
Contamination par ingestion de viande infectée crue ou insuffisamment cuite.
b. Les limules qui produisent l’hémocyanine, une substance coagulante qui
permet de détecter les contaminations bactériennes sur les médicaments,
vaccins et perfusions intraveineuses.
c. Les Scorpions qui ont un venin utilisé pour la création d’insecticide, de
vaccins, de médicaments.
d. Les abeilles pour la pollinisation
6) Par quelle autapomorphie les endoptérygotes se distinguent-ils des insectes plus
primitifs ?
a. Les ailes restent internes à l’état embryonnaire.
7) Nommez : (1) 1 ou 2 classes de chélicérates primitifs et (2) le clade frère des
héxapodes. Quelle indication le mode de vie de ces 2 groupes nous donne-t-il quand
à l’origine des arachnides et des héxapodes ?
a. (1) Les Pycnogonides et les Merostomata (2) Les Xenocarida. ?
8) De quel appendice, l’aiguillon des hyménoptères est-il dérivé ? Quelle est sa fonction
primaire ?
a. Les maxilles et le labium sont unis par une membrane et forment une sorte
de trompe qui permet l'aspiration des liquides, l’aiguillon.
9) Quelles sont les autapomorphies des Cuticulates ?
a. Cuticule composée de 2 couches : épicuticule et procuticule.
b. Pharynx avec musculature triradiée.
10) Qu’est-ce qu’une autapomorphie ?
a. Caractères uniques de l’embranchement.
11) Qu’est-ce qu’une synapomorphie ?
a. Caractères communs.
12) Quelles sont les propriétés biologiques de la cuticule ?
a. Synthétisée par l’épiderme (Ectoderme). Tous les tissus d’origine
ectodermique présentent une couche externe de cuticule, y compris les tissus
invaginés comme le système respiratoire (trachées), les parties antérieures et
postérieures de l’intestin, une partie de l’appareil génital, et donc subissent le
phénomène de la mue.
13) Quelle est la structure de la cuticule ?
a. Elle est constituée de 3 couches :
i. L’épicuticule superficielle et imperméable
ii. L’exocuticule sécrétée avant la mue
iii. L’endocuticule recyclée à chaque mue et sécrétée après la mue
14) Comment s’effectue l’accouplement chez les Nématodes ?
a. Le mâle insère ses spicules copulateurs dans la vulve de la femelle.
Accouplement en T.
15) Qu’est-ce que la cryptobiose chez les Tardigrades (Afterlife) ?
a. En cas de stress environnemental, enkystement sous la forme de
« tonnelets » (déshydratation presque complète, perte d’une partie des
organes internes, sécrétion d’une enveloppe protectrice). Les activités
métaboliques sont ainsi stoppées jusqu’à ce que les conditions soient plus
favorables (plusieurs années).
16) Que sont les fonctions de la cuticule ?
a. Séparation du milieu extérieur
b. Protection mécanique (armure)
c. Protection contre la déshydratation
d. Attachement des muscles au niveau des apodimes exosquelette)
17) Que sont les chélicères ?
a. Appendices buccaux masticateurs
b. Composés de 2 (évolué) ou 3 segments (primitif) articulés
c. Doigt fixe peut être réduit ou absent (araignées)
d. Peuvent être creux et reliés à des glandes venimeuses.
18) Que sont les mandibules ?
a. Appendices buccaux masticateurs
b. Structure simple avec une partie tranchante généralement ornée de dents.
19) Quel est le caractère important des Arachnides à connaître ?
a. Tendance aux soins parentaux.
20) Que peut-on dire de la soie ?
a. Produite par les glandes séricifères qui se trouvent dans les filières
b. Extrêmement résistante
c. Fabrication de structures permettant d’attraper des proies et de protéger les
œufs
d. Moyen de dispersion (ballooning)
21) Qu’est-ce qu’un écomorphotype ?
a. Modification morphologique associée au biotope et aux conditions
environnementales.
22) Qu’est-ce qui différencie les chilopodes des diplopodes ?
a. Les chilopodes possèdent 1 paire de pattes par segment alors que les
diplopodes en possèdent 2 par segment.
23) Que sont les péréopodes ?
a. Les pattes marcheuses qui portent les branchies (exopodites)
24) Que peut-on dire des antennes des Hexapodes ?
a. Elles sont plus développées chez le mâle :
i. Recherche active des femelles
ii. Détection des phéromones
25) Quels sont les avantages et les inconvénients des yeux composés ?
a. Avantages :
i. Grand angle
ii. Détection des mouvements rapides
iii. Détection de la polarisation de la lumière
b. Inconvénients :
i. Diffraction très importante en raison de la taille très réduite des
lentilles individuelles : résolution limitée et acuité visuelle très faible
ii. Besoin d’augmenter la taille et le nombre des lentilles pour augmenter
la résolution.
26) Quels sont les différents mécanismes du vol chez les Hexapodes ?
a. Vol direct : Insertion des muscles alaires directement à la base des ailes.
Muscle de vol synchrone : une impulsion nerveuse entraine un battement
d’ailes uniques.
b. Vol indirect : Muscles thoraciques responsables du vol attachés à
l’exosquelette et non aux ailes, mouvements des ailes induits par la
déformation du thorax :
i. Muscles dorso-longitudinaux : compression du thorax de l’avant vers
l’arrière, provoquant une courbure vers le haut de la surface dorsale
du thorax (notum) ce qui entraîne l’abaissement des ailes.
ii. Muscles tergosternaux : abaissement du notrum qui induit le
mouvement des ailes vers le haut.
c. Toujours le vol indirect : Muscle de vol asynchrone : une impulsion nerveuse
entraîne des contractions musculaires répétées donc la fréquence des
battements d’ailes peut excéder le rythme auquel le système nerveux peut
envoyer des impulsions.
27) Qu’est-ce que l’ontogénie des Hexapodes ?
a. Amétabole : sans métamorphose : larves semblables à l’adulte et persistance
de mues chez l’adulte
b. Métamorphose incomplète : larves semblables à l’adulte avec les ailes dans le
fourreau. Pas de mue chez l’adulte. 2 subdivisions :
i. Pauraométabole : larves et adultes très semblables, terrestres
ii. Hémimétabole : larves aquatiques et adulte terrestre
c. Holométabole : métamorphose complète : larves très différentes de l’adulte
sans trace apparente d’ailes. Dernier stade larvaire suivi d’une nymphe
(chrysalide) et pas de mue chez l’adulte.
28) Que peut-on dire de l’organisation sociale des thermites ?
a. Individus stériles, aptères et anophthalmes :
i. Soldats
ii. Ouvriers
b. Individus sexués, ailés et munis d’yeux :
i. Adultes reproducteurs
ii. Reine et roi
29) Que peut-on dire de la cymbalisation des cigales ?
a. Cymbales : chez les mâles, organe phonatoire spécialisé situé sur les bords
antérieurs de l’abdomen. Servent à l’attraction des femelles. Le résultat de la
déformation par les muscles internes des plaques épaissies des cymbales. Le
son produit est amplifié dans une caisse de résonance et s’évacue par des
évents.
30) Quelle est la caractéristique majeure des Chordés ?
a. Larve nageuse à symétrie bilatérale, allongée et munie d’une queue.
Montoya :
1) Les Myxinïdes ont-ils une mâchoire ?
a. Non
2) La lamproie possède-t-elle des dents sur les mâchoires ?
a. Pas de mâchoire, les dents cornées sont fixées sur des plaques
cartilagineuses.
3) Combien comptez-vous d’ouvertures branchiales chez un Elasmobranche ? Et chez un
Holocéphale ?
a. 5 (+1 spiracle dégénérée) chez l’Elasmobranche et 4 (non-visibles de
l’extérieur) chez les Holocéphale.
4) Les Chondrichtyens ont-ils des rayons visibles aux nageoires ?
a. Pas tous, les chimères et les raies oui.
5) Qu’est-ce qui réunis les Elasmobranches et les Holocéphales ?
a. Le squelette cartilagineux, la nageoire caudale dissymétrique, pas de vessie
natatoire, fécondation interne…
6) En plus les Téléostéens, quels autres Actinoptérygiens sont présentés dans ces TPs ?
a. Chondrostei, Ginglymodi, Cladista
7) Est-ce que le squelette interne des nageoire des esturgeons (Chondrostéens) est
monobasal ?
a. Non, monobasal signifie qu’un seul os soutient la nageoire, chez les
esturgeons il y a plusieurs os .
8) La nageoire caudale des Téléostéens est-elle hétérocerque ou homocerque ?
a. Elle est homocerque : au niveau du squelette, angle des dernières vertèbres.
9) Les Téléostéens ont-ils tous une bouche protactile ?
a. Oui
10) Combien de nageoires ont les Dipneustes ?
a. 1 nageoire caudale (éventuellement 2 paires de nageoires)
11) Est-ce qu’il existe des Tétrapodes possédant des nageoires ?
a. Oui, du point de vue fonctionnel (cétacés) mais non du point de vue
morphologique et évolutive.
12) Comment différencier un Gymnophione d’un Amphisbène extérieurement ?
a. Un Gymnophione a une peau nue et visceuse, un Amphisbène a des écailles.
13) Existe-t-il des Urodèles sans membrane postérieure ?
a. Oui, par exemple le siren lacertina.
14) Est-ce que tous les Anoures sont sauteurs ?
a. Oui
15) Les tortues possèdent-elles des dents ?
a. Non
16) La carapace dorsale des tortues est-elle soudée aux vertèbres ?
a. Oui
17) Combien de fosses temporales ont les Lépidosauriens ?
a. 2
18) Quels sont les trois grands groupes de Squamates ?
a. Serpents, lézards, amphisbènes
19) Quel est l’os qui s’allonge chez les oiseaux pour permettre un vol plus efficace ?
a. Le sternum
20) Quel est l’os des membres inférieurs des oiseaux qui change d’orientation ?
a. Le premier orteil, ou hallux est retourné vers l’arrière
21) Quels sont les modifications du tégument caractéristiques des Mammifères ?
a. (Les poils), les glandes sudoripares.
Téléchargement
Explore flashcards