Section 01 - Buyandsell.gc.ca

publicité
F1626475
Spécifications techniques
Remplacement et ajout de portillons aux
bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Statistique Canada
29 novembre 2016
Émission pour soumission
Remplacement et ajout de portillons aux
bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Émission pour commentaire, présentée à :
Statistique Canada
Promenade Tunney’s Pasture, Ottawa, ON
Préparé par:
Approuvé par:
_________________________
_________________________
Jean-François Jobin-Lépine, ing..
Carlos Luna Saavedra, ing..
N/D F1626475
29 novembre 2016
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Statistique Canada
Spécifications techniques
TABLE DES MATIÈRES
Section 01 .............................................................................................................................................................. 4
Section 01°11°00, Sommaire des travaux .............................................................................................................4
Section 01°33°00, Documents / échantillons à soumettre .................................................................................10
Section 01°41°00, Contrôle de la qualité ............................................................................................................14
Section 01°45°00, Contrôle de la qualité ............................................................................................................15
Section 01°61°00, Exigences générales concernant les produits ........................................................................18
Section 01°73°00 Exécution des travaux .............................................................................................................23
Section 01°74°11 Nettoyage ...............................................................................................................................26
Section 01°77°00 Achèvement des travaux ........................................................................................................28
Section 01°78°00 Documents à remettre à l’achèvement des travaux...............................................................30
Section 01°79°00 Démonstration et formation...................................................................................................37
Section 07°84°00 Protection Coupe-Feu .............................................................................................................39
Section 26 ............................................................................................................................................................ 46
Section 26°05°00, Électricité – exigences générales concernant les résultats des travaux ................................46
Section 26°05°21, Fils et câbles (0 – 1000V) .......................................................................................................52
Section 26°05°34 Conduits, fixations et raccords de conduits ............................................................................57
Section 28 ............................................................................................................................................................ 62
Section 28°13°00, Contrôle d’accès ....................................................................................................................62
ANNEXE ............................................................................................................................................................... 77
ANNEXE A - PLANS...............................................................................................................................................77
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 3 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
SECTION 01
SECTION 01°11°00, SOMMAIRE DES TRAVAUX
GÉNÉRALITÉS
EXIGENCES CONNEXES
L’ensemble de ces exigences forment un tout. Une section ne peut être prise
indépendamment des autres.
RÉFÉRENCES
Abréviations
.1
Non applicable.
DESSINS DE RÉFÉRENCE
Les plans et dessins suivants sont inclus au présent Cahier des charges. S’il y a discordance
entre les plans et le Devis, ce dernier doit avoir préséance.
.1
F1626475-LEG-LC
Légende du projet.
.2
F1626475-MBB-LC
Principal, Sous-sol.
Localisation des composantes de sécurité, Bâtiment
.3
F1626475-MBGF-LC Localisation des composantes de sécurité, Bâtiment
Principal, Rez-de-chaussée.
.4
F1626475-JTBB-LC
Talon, Sous-sol.
.5
F1626475-JTGF-LC
Localisation des composantes de sécurité, Bâtiment Jean
Talon, Rez-de-chaussée.
.6
F1626475-RHBB-LC
Coats, Sous-sol.
.7
F1626475-RHGF-LC
Localisation des composantes de sécurité, Bâtiment RH
Coats, Rez-de-chaussée.
.8
A1
Architecture – Plans clés, plans de démolition et
nouveaux aménagements
.9
A2
aménagements
Localisation des composantes de sécurité, Bâtiment Jean
Localisation des composantes de sécurité, Bâtiment RH
Architecture – Plans de démolition et nouveaux
TRAVAUX VISÉS PAR LES DOCUMENTS CONTRACTUELS
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 4 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Statistique Canada, ci-après le propriétaire, désire remplacer les portillons et en ajouter
de nouveaux dans les immeubles Principal, R.-H.-Coats et Jean-Talon du Pré Tunney.
La fourniture, installation, configuration et la mise en marche des portillons, y compris
tous les équipements et accessoires connexes.
.1
Bâtiment Principal, Rez-de-Chaussée
.1
.2
.2
.2
.5
Démantèlement de 3 portillons.
.2
Installation de 3 nouveaux portillons : 2 passages pour mobilité
réduite et 1 passage standard.
Avenue Parkdale
.1
Démantèlement de 2 portillons.
.2
Installation de 2 nouveaux portillons : 2 passages pour mobilité
réduite.
Entrée de l’allée du Pré Tunney :
.1
Démantèlement de 4 portillons.
.2
Installation de 4 nouveaux portillons : 2 passages pour mobilité
réduite et 2 passages standards.
Avenue Parkdale
.1
Démantèlement de 2 portillons.
.2
Installation de 7 nouveaux portillons : 4 passages pour mobilité
réduite et 2 passages standards.
R. H. Coats, Sous-sol
.1
.4
.1
R. H. Coats, Rez-de-chaussée
.1
.3
Entrée de l’allée du Pré Tunney :
Installation de 3 nouveaux portillons : 2 passages pour mobilité réduite
et 1 passage standard.
Jean Talon, Rez-de-chaussée
.1
Démantèlement de 9 portillons.
.2
Installation de 12 nouveaux portillons : 7 passages pour mobilité réduite
et 5 passages standards.
Jean Talon, Sous-sol
.1
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Installation de 5 nouveaux portillons : 4 passages pour mobilité réduite
et 1 passage standard.
Page 5 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
La fourniture, l’installation et la modification des cloisons vitrées, y compris tous les
équipements et accessoires connexes. Tous les travaux d'architecture liés à l'enlèvement
et à l'installation des portillons.
La fourniture, l’installation, la programmation et la mise en marche des nouveaux
contrôleurs d’accès et lecteurs de cartes ainsi que des équipements et accessoires qui
leur sont associés. Prévoir les licences et la programmation du système de contrôle
d’accès existant.
La fourniture et l’installation de tous les câbles pour le raccordement des équipements
de sécurité.
La fourniture, l’Installation et la modification des circuits et câbles d’alimentation 120V et
des conduits y compris tous les équipements et accessoires connexes.
Le démantèlement des équipements existants
Fournir les matériaux, échafaudages, outillage et main-d’œuvre nécessaires pour réaliser
tous les travaux de ce fascicule et tel que montré sur les dessins annexés au présent cahier
des charges.
Exécuter les travaux de manière à ce qu’ils satisfassent parfaitement aux fins auxquelles
ils sont destinés.
Exécuter aussi les menus ouvrages qui, bien que non décrits aux documents du contrat,
sont nécessaires pour compléter les travaux décrits.
L’Entrepreneur doit présenter avec sa soumission, un échéancier préliminaire des travaux
qu’il doit maintenir à jour pendant la durée des travaux.
Des éléments existants des immeubles ont été recensés par le Propriétaire, comme étant
des matériaux contenant de l'amiante. L'Entrepreneur doit produire un rapport sur les
substances désignées avant le début des travaux. Il est expressément interdit de couper et
de percer des éléments de construction existants sans un examen préalable et
l’approbation du Propriétaire / exploitant de l’immeuble.
Des rapports sur les substances doivent être faits où le Contracteur doivent effectuer des
percements, c’est-à-dire : murs, planchers, ou n’importe quels autres surfaces où des
percements sont requis.
Durant le projet, l’Entrepreneur doit consulter avec FHBRO et recevoir l’approbation de
ceux-ci pour les travaux.
L’Entrepreneur est responsable de la conception, l’installation, la configuration, la
personnalisation et la mise en service de tous les équipements (logicielles et physiques).
TYPE DE CONTRAT
Voir conditions générales du Propriétaire.
Type « clef en main ».
TRAVAUX EXÉCUTÉS PAR DES TIERS
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 6 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Travailler en collaboration avec les autres entrepreneurs et exécuter les instructions de
l’Ingénieur.
L’Entrepreneur est responsable de l’ensemble de la portée de ce document. Il devra
s’assurer de coordonner l’ensemble de ses sous-traitants.
Si l'exécution ou le résultat d'une partie quelconque des travaux faisant l'objet du présent
contrat dépendent des travaux d'un autre entrepreneur, signaler sans délai, par écrit, à
l’ingénieur, toute anomalie ou tout défaut susceptible de nuire à la bonne exécution des
travaux.
ORDRE D'EXÉCUTION DES TRAVAUX
Coordonner le calendrier d'avancement des travaux en fonction de l'occupation des lieux
pendant les travaux de construction.
Exécuter les travaux par étapes de manière à permettre l'utilisation continue des lieux par
le public. Maintenir l'accès des lieux au public tant que l'état d'avancement des travaux
empêche d'offrir une solution de rechange.
Maintenir l'accès aux fins de la lutte contre l'incendie. Prévoir également les moyens de
lutte contre l'incendie.
UTILISATION DES LIEUX PAR L'ENTREPRENEUR
L'utilisation des lieux est restreinte aux zones nécessaires à l'exécution des travaux et
d'entreposage afin de permettre :
.1
L'occupation des lieux par l’Entrepreneur.
.2
L'exécution de travaux par d'autres entrepreneurs.
.3
L'utilisation des lieux par le public.
Coordonner l'utilisation des lieux selon les directives du Propriétaire ou de l’Ingénieur.
Trouver les zones de travail ou d'entreposage supplémentaires nécessaires à l'exécution
des travaux aux termes du présent contrat et en payer le coût.
Enlever ou modifier l'ouvrage existant afin d'éviter d'en endommager les parties devant
rester en place.
Réparer ou remplacer, aux fins de raccordement à l'ouvrage existant ou à un ouvrage
adjacent, ou aux fins d'harmonisation avec ceux-ci, les parties de l'ouvrage existant qui
ont été modifiées durant les travaux de construction.
Une fois les travaux achevés, l'ouvrage existant doit être dans un état équivalent ou
supérieur à l'état qu'il présentait avant le début des travaux. L’Entrepreneur doit
présenter, avec sa soumission, un échéancier préliminaire des travaux.
OCCUPATION DES LIEUX PAR L’ENTREPRENEUR
Le Propriétaire occupera les lieux pendant toute la durée des travaux de construction et
poursuivra ses activités normales durant cette période.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 7 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Collaborer avec le Propriétaire à l'établissement du calendrier des travaux, de manière à
réduire les conflits et à faciliter l'utilisation des lieux par ce dernier.
MODIFICATIONS, AJOUTS OU RÉPARATIONS AU BATIMENT EXISTANT
Exécuter les travaux en nuisant le moins possible à l'exploitation du bâtiment, aux
occupants, au public et à l'utilisation normale des lieux. Prendre les arrangements
nécessaires avec le Propriétaire ou l’Ingénieur pour faciliter l'exécution des travaux.
Pour le transport des travailleurs, des matériaux et des matériels, n'utiliser que les
ascenseurs, les monte-plats, ou les escaliers mécaniques existants du bâtiment selon les
directives du Propriétaire.
.1
Protéger à la satisfaction de l’Ingénieur les parois des ascenseurs avant d'utiliser
ces derniers.
.2
Assumer la sécurité des équipements ainsi que la responsabilité des dommages
causés par les travaux et des surcharges imposées aux équipements existants.
RESPONSABILITÉS DE L'ENTREPRENEUR
Responsabilités de l'Entrepreneur :
.1
Présenter obligatoirement un avis de 24 heures au préalable pour le travail après
les heures régulières afin d’être accompagné.
.2
Désigner, aux fins du calendrier d'avancement des travaux, les documents et les
échantillons à soumettre ainsi que la date de livraison de chaque produit.
.3
Revoir les dessins d'atelier, les fiches techniques, les échantillons ainsi que les
autres documents à soumettre. Signaler à l’Ingénieur tous les écarts observés ou
les problèmes prévus à cause de la non-conformité des produits avec les
exigences des documents contractuels.
.4
Réceptionner et décharger les produits au chantier.
.5
Manutentionner les produits au chantier, notamment pour les déballer et les
entreposer.
.6
Protéger les produits contre les dommages et les intempéries.
.7
Assembler, installer, raccorder, régler et finir les produits.
.8
Assurer, après l'installation, les inspections requises par les autorités
compétentes.
.9
Réparer ou remplacer les éléments endommagés ou défectueux sur le chantier.
.10
Tous les mots de passe d'administrateur doivent être remis au Propriétaire.
.11
L'Entrepreneur doit coordonner ses travaux avec ceux qui sont effectués par le
propriétaire.
Preuve de détention de permis, certificats de compétence et documents requis:
.1
Autorisation de sécurité au niveau de fiabilité.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 8 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.2
Fournir les certificats requis pour les principaux produits en place et dont
l’installation ou la modification sont demandées au cours de ce mandat.
L'Entrepreneur doit présenter une copie dans sa soumission.
.3
Les techniciens qui effectueront la programmation devront fournir la preuve
qu’ils sont certifiés sur le produit installé.
.4
L’Entrepreneur doit aussi remettre, avec sa soumission, une liste de l’ensemble
des sous-traitants utilisés et à quel fin.
.5
L’Entrepreneur doit fournir le permis ESA pour les travaux électriques.
PRODUITS
SANS OBJET
Sans objet.
EXÉCUTION
SANS OBJET
Sans objet.
FIN DE SECTION
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 9 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
SECTION 01°33°00, DOCUMENTS / ÉCHANTILLONS À SOUMETTRE
GÉNÉRALITÉS
RÉFÉRENCES
Sans objet
MODALITÉS ADMINISTRATIVES
Dans les plus brefs délais et selon un ordre prédéterminé afin de ne pas retarder
l'exécution des travaux, soumettre les documents et les échantillons requis à l’Ingénieur,
aux fins d'examen. Un retard à cet égard ne saurait constituer une raison suffisante pour
obtenir une prolongation du délai d'exécution des travaux et aucune demande en ce sens
ne sera acceptée.
Ne pas entreprendre de travaux pour lesquels on exige le dépôt de documents et
d'échantillons avant que l'examen de l'ensemble des pièces soumises soit complètement
terminé.
Les caractéristiques indiquées sur les dessins d'atelier, les fiches techniques et les
échantillons de produits et d'ouvrages doivent être exprimées en unités métriques (SI).
Lorsque les éléments ne sont pas produits ou fabriqués en unités métriques (SI) ou encore
que les caractéristiques ne sont pas données en unités métriques (SI), des valeurs
converties peuvent être acceptées.
Examiner les documents et les échantillons avant de les remettre à l’Ingénieur. Par cette
vérification préalable, l'Entrepreneur confirme que les exigences applicables aux travaux
ont été ou seront déterminées et vérifiées, et que chacun des documents et des
échantillons soumis a été examiné et trouvé conforme aux exigences des travaux et des
documents contractuels. Les documents et les échantillons qui ne seront pas estampillés,
signés, datés et identifiés en rapport avec le projet particulier seront retournés sans être
examinés et seront considérés comme rejetés.
Aviser par écrit l’Ingénieur, au moment du dépôt des documents et des échantillons, des
écarts que ceux-ci présentent par rapport aux exigences des documents contractuels, et
en exposer les motifs.
S'assurer de l'exactitude des mesures prises sur place par rapport aux ouvrages adjacents
touchés par les travaux.
Le fait que les documents et les échantillons soumis soient examinés par l’Ingénieur ne
dégage en rien l'Entrepreneur de sa responsabilité de transmettre des pièces complètes
et exactes.
Le fait que les documents et les échantillons soumis soient examinés par l’Ingénieur ne
dégage en rien l'Entrepreneur de sa responsabilité de transmettre des pièces conformes
aux exigences des documents contractuels
Toutes les modèles de pièces spécifiés dans ce devis servent de références quant aux
fonctionnalités et caractéristiques requis du produit.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 10 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
À moins d’avis contraire, l’Entrepreneur peut présenter une demande d’équivalence de
produit au Propriétaire. L’Entrepreneur est responsable de démontrer que le produit
proposé est équivalent à celui du devis. La décision du Propriétaire est finale. Toute
demande d’équivalence peut être rejetée par le Propriétaire sans indemnité ou
compensation. Se référer aux conditions supplémentaires du Propriétaire.
Aucune substitution de produit n’est autorisée sans le consentement écrit du Propriétaire
ou de l’Ingénieur.
L’Ingénieur pourra se prévaloir du droit de facturer ses honoraires à l’Entrepreneur pour
toute recherche en équivalence de produits soumis par ce dernier en remplacement des
produits spécifiés dans ce devis.
Lors de l’acceptation d’un produit équivalent soumis par l’Entrepreneur, un crédit aux
frais de ce dernier pourra être demandé pour ajuster le prix du contrat en fonction des
nouvelles pièces utilisées.
Conserver sur le chantier un exemplaire vérifié de chaque document soumis.
DESSINS D'ATELIER ET FICHES TECHNIQUES
L'expression « dessins d'atelier » désigne les dessins, schémas, illustrations, tableaux,
graphiques de rendement ou de performance, dépliants et autre documentation que doit
fournir l'Entrepreneur pour montrer en détail une partie de l'ouvrage visé.
Les dessins doivent porter le sceau et la signature d'un ingénieur compétent reconnu ou
détenant une licence lui permettant d'exercer au Canada, dans la province du Québec.
Les dessins d'atelier doivent indiquer les matériaux à utiliser ainsi que les méthodes de
construction, de fixation ou d'ancrage à employer, et ils doivent contenir les schémas de
montage, les détails des raccordements, les notes explicatives pertinentes et tout autre
renseignement nécessaire à l'exécution des travaux. Lorsque des ouvrages ou des
éléments sont reliés ou raccordés à d'autres ouvrages ou à d'autres éléments, indiquer
sur les dessins qu'il y eu coordination des prescriptions, quelle que soit la section aux
termes de laquelle les ouvrages ou les éléments adjacents seront fournis et installés. Faire
des renvois au devis et aux dessins d'avant-projet.
Laisser 5 jours ouvrables à l’Ingénieur pour examiner chaque lot de documents soumis.
Les modifications apportées aux dessins d'atelier par l’Ingénieur ne sont pas censées faire
varier le prix contractuel. Si c'est le cas, cependant, en aviser l’ingénieur par écrit avant
d'entreprendre les travaux.
Apporter aux dessins d'atelier les changements qui sont demandés par l’Ingénieur en
conformité avec les exigences des documents contractuels. Au moment de soumettre les
dessins de nouveau, aviser l’Ingénieur par écrit des modifications qui ont été apportées
en sus de celles exigées.
Les documents soumis doivent être accompagnés d'une lettre d'envoi, contenant les
renseignements suivants :
.1
La date.
.2
La désignation et le numéro du projet.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 11 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.3
Le nom et l'adresse de l'Entrepreneur.
.4
La désignation de chaque dessin, fiche technique et échantillon ainsi que le
nombre soumis.
.5
Toute autre donnée pertinente.
Les documents soumis doivent porter ou indiquer ce qui suit :
.1
La date de préparation et les dates de révision.
.2
La désignation et le numéro du projet.
.3
Le nom et l'adresse des personnes suivantes :
.1
Le sous-traitant.
.2
Le fournisseur.
.3
Le fabricant.
.4
l'estampille de l'Entrepreneur, signée par le représentant autorisé de ce dernier,
certifiant que les documents soumis sont approuvés, que les mesures prises sur
place ont été vérifiées et que l'ensemble est conforme aux exigences des
documents contractuels.
.5
Les détails pertinents visant les portions de travaux concernées :
.1
Les matériaux et les détails de fabrication.
.2
La disposition ou la configuration, avec les dimensions, y compris celles
prises sur place, ainsi que les jeux et les dégagements.
.3
Les détails concernant le montage ou le réglage.
.4
Les caractéristiques telles que la puissance, le débit ou la contenance.
.5
Les caractéristiques de performance.
.6
Les normes de référence.
.7
La masse opérationnelle.
.8
Les schémas de câblage.
.9
Les schémas unifilaires et les schémas de principe.
.10
Les liens avec les ouvrages adjacents.
Distribuer des exemplaires des dessins d'atelier et des fiches techniques une fois que
l’Ingénieur en a terminé la vérification.
Soumettre une (1) copie électronique des dessins d'atelier prescrits dans les sections
techniques du devis et selon les exigences raisonnables de l’Ingénieur
Si aucun dessin d'atelier n'est exigé en raison de l'utilisation d'un produit de fabrication
standard, soumettre une (1) copie électronique des fiches techniques ou de la
documentation du fabricant prescrites dans les sections techniques du devis et exigées
par l’Ingénieur.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 12 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Soumettre une (1) copie électronique des certificats prescrits dans les sections techniques
du devis et exigés par l’Ingénieur.
.1
Les documents, imprimés sur du papier de correspondance officielle du fabricant
et signés par un représentant de ce dernier, doivent attester que les produits,
matériaux, matériels et systèmes fournis sont conformes aux prescriptions du
devis.
.2
Les certificats doivent porter une date postérieure à l'attribution du contrat et
indiquer la désignation du projet.
Soumettre une (1) copie électroniques des instructions du fabricant prescrites dans les
sections techniques du devis et exigées par l’Ingénieur
.1
Documents pré-imprimés décrivant la méthode d'installation des produits,
matériels et systèmes, y compris des notices particulières et des fiches
signalétiques indiquant les impédances, les risques ainsi que les mesures de
sécurité à mettre en place.
Soumettre une (1) copie électroniques des fiches d'exploitation et d'entretien prescrites
dans les sections techniques du devis et exigées par l’Ingénieur.
Supprimer les renseignements qui ne s'appliquent pas aux travaux.
En sus des renseignements courants, fournir tous les détails supplémentaires qui
s'appliquent aux travaux.
Lorsque les dessins d'atelier ont été vérifiés par l’Ingénieur et qu'aucune erreur ou
omission n'a été décelée ou que seules des corrections mineures ont été apportées, les
dessins sont retournés, et les travaux de façonnage et d'installation peuvent alors être
entrepris. Si les dessins d'atelier sont rejetés, la ou les copies annotées sont retournées
et les dessins d'atelier corrigés doivent de nouveau être soumis selon les indications
précitées avant que les travaux de façonnage et d'installation puissent être entrepris.
CERTIFICATS ET PROCES-VERBAUX
Soumettre les certificats délivrés par la Commission de la sécurité professionnelle et de
l'assurance contre les accidents du travail (CSPAAT).
Soumettre les copies des polices d'assurance immédiatement après l'attribution du
contrat.
PRODUITS
SANS OBJET
Sans objet.
EXÉCUTION
SANS OBJET
Sans objet.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 13 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
FIN DE SECTION
SECTION 01°41°00, CONTRÔLE DE LA QUALITÉ
GÉNÉRALITÉS
CODES, NORMES ET AUTRES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE
Les travaux doivent être exécutés conformément aux exigences du Code national du
bâtiment (CNB), y compris tous les modificatifs publiés jusqu'à la date limite de réception
des soumissions, et des autres codes provinciaux ou locaux pertinents; en cas de
divergence entre les exigences des différents documents, les plus rigoureuses
prévaudront.
Les travaux doivent satisfaire aux exigences des documents mentionnés ci-après, ou les
dépasser.
.1
Les documents contractuels.
.2
Les normes, les codes et les autres documents de référence prescrits.
DÉCOUVERTE DE MATIERES DANGEREUSES
Amiante : La démolition d'ouvrages faits ou recouverts de matériaux contenant de
l'amiante appliqués par projection ou à la truelle présente des dangers pour la santé. Si
des matériaux présentant cet aspect sont découverts au cours de travaux de démolition,
interrompre immédiatement ces derniers et aviser le Propriétaire.
PCB (polychlorobiphényles) : Si des polychlorobiphényles sont découverts au cours de
travaux de démolition, interrompre immédiatement ces derniers et aviser le Propriétaire.
Moisissures : Si des moisissures sont découvertes au cours de travaux de démolition,
interrompre immédiatement ces derniers et aviser le Propriétaire..
ENVIRONNEMENT SANS FUMÉE
Les restrictions concernant les fumeurs de même que les règlements municipaux doivent
être respectés.
PRODUITS
SANS OBJET
Sans objet.
EXÉCUTION
SANS OBJET
Sans objet.
FIN DE SECTION
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 14 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
SECTION 01°45°00, CONTRÔLE DE LA QUALITÉ
GÉNÉRALITÉS
RÉFÉRENCES
Sans objet
INSPECTION
Se rapporter aux clauses et conditions générales du Propriétaire et aux sections
spécifiques.
L’Ingénieur doit avoir accès aux ouvrages. Si une partie des travaux ou des ouvrages est
exécutée à l'extérieur du chantier, l'accès à cet endroit doit également lui être assuré
pendant toute la durée de ces travaux.
Dans le cas où des ouvrages doivent être soumis à des inspections, à des approbations ou
à des essais spéciaux commandés par l’Ingénieur ou exigés aux termes de règlements
locaux visant le chantier, en faire la demande dans un délai raisonnable.
Si l'Entrepreneur a couvert ou a permis de couvrir un ouvrage avant qu'il ait été soumis
aux inspections, aux approbations ou aux essais spéciaux requis, il doit découvrir
l'ouvrage en question, voir à l'exécution des inspections ou des essais requis à la
satisfaction des autorités compétentes, puis remettre l'ouvrage dans son état initial.
L’Ingénieur peut ordonner l'inspection de toute partie de l'ouvrage dont la conformité
aux documents contractuels est mise en doute. Si, après examen, l'ouvrage en question
est déclaré non conforme aux exigences des documents contractuels, l'Entrepreneur doit
prendre les mesures nécessaires pour rendre l'ouvrage conforme aux exigences
spécifiées, et assumer les frais d'inspection et de réparation.
PROCÉDURE
L’Entrepreneur doit effectuer ses propres essais dans le but de vérifier que les
équipements sont conformes aux prescriptions. Si, durant la période des essais
d'acceptation, l’Ingénieur constate que l'Entrepreneur n'a pas effectué les essais selon les
instructions, l’Ingénieur arrêtera les essais. L'Entrepreneur devra refaire ses essais et
programmer une autre visite avec l’Ingénieur. L'Entrepreneur sera responsable des coûts
engendrés par ce défaut.
L’Entrepreneur doit convoquer l’Ingénieur deux (2) semaines à l’avance pour coordonner
les essais d’acceptation.
L’Entrepreneur est responsable de préparer un cahier d’essai regroupant l’ensemble des
essais et tests effectués sur les systèmes.
L’Entrepreneur doit compléter le rapport d’essai (cahier d’essai) et le soumettre à
l’Ingénieur pour examen. L’Ingénieur ne procédera à aucun essai d’acceptation avant
d’avoir reçu le cahier d’essai correctement complété à sa satisfaction.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 15 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Soumettre les échantillons et/ou les matériaux/matériels nécessaires aux essais selon les
prescriptions du devis, dans un délai raisonnable et suivant un ordre prédéterminé afin
de ne pas retarder l'exécution des travaux.
Fournir la main-d’œuvre et appareils pour prendre les mesures de voltage, d’ampérage,
d’intensité sonore et luminosité, d’atténuation des signaux, vitesse de communication,
moniteur vidéo et tous autres appareils requis pour la calibration des systèmes et
composantes.
L’Entrepreneur doit prendre en considération que les essais d’acceptation sont effectués
durant les heures normales des travaux et en dehors des heures selon la nature des items
à vérifier.
OUVRAGES OU TRAVAUX REJETÉS
Se reporter aux clauses et conditions générales énoncées du Propriétaire.
Enlever les éléments défectueux jugés non conformes aux documents contractuels et
rejetés par l’Ingénieur, soit parce qu'ils n'ont pas été exécutés selon les règles de l'art, soit
parce qu'ils ont été réalisés avec des matériaux ou des produits défectueux, et ce, même
s'ils ont déjà été intégrés à l'ouvrage. Remplacer ou refaire les éléments en question selon
les exigences des documents contractuels.
Le cas échéant, réparer sans délai les ouvrages des autres entrepreneurs qui ont été
endommagés lors des travaux de réfection ou de remplacement susmentionnés.
Si, de l'avis de l’Ingénieur, il n'est pas opportun de réparer les ouvrages défectueux ou
jugés non conformes aux documents contractuels, le Propriétaire déduira du prix
contractuel la différence de valeur entre l'ouvrage exécuté et celui prescrit dans les
documents contractuels, le montant de cette différence étant déterminé par l’Ingénieur.
RAPPORTS
Fournir un (1) exemplaire des rapports des essais et des inspections à l’Ingénieur deux (2)
semaines après la fin des travaux.
MATÉRIELS, APPAREILS ET SYSTEMES
Tous les appareils de mesures, les simulateurs, les générateurs et autres instruments
nécessaires à la conduite des essais sont à la charge de l'Entrepreneur et doivent être
certifiés par un laboratoire reconnu à une date plus récente que six (6) mois de la date
des essais. L'Entrepreneur doit s'assurer que son personnel effectuant les essais possède
les connaissances, l'expérience et les qualifications nécessaires pour les effectuer.
Soumettre les rapports de réglage et d'équilibrage des systèmes mécaniques et
électriques, si requis.
PRODUITS
SANS OBJET
Sans objet.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 16 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
EXÉCUTION
SANS OBJET
Sans objet.
FIN DE SECTION
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 17 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
SECTION 01°61°00, EXIGENCES GÉNÉRALES CONCERNANT LES PRODUITS
GÉNÉRALITÉS
RÉFÉRENCES
Des références à des normes pertinentes peuvent être faites dans chaque section du
devis.
Se conformer aux normes indiquées ci-dessus, en tout ou en partie, selon les prescriptions
du devis.
Dans les cas où il subsiste un doute quant à la conformité de certains produits ou systèmes
aux normes pertinentes, l’Ingénieur se réserve le droit de la vérifier par des essais.
Se conformer aux normes les plus récentes en vigueur au moment du dépôt de la
soumission.
QUALITÉ
Les produits, les matériaux, les matériels, les appareils et les pièces utilisés pour
l'exécution des travaux doivent être neufs, en parfait état et de la meilleure qualité pour
les fins auxquelles ils sont destinés. Au besoin, fournir une preuve établissant la nature,
l'origine et la qualité des produits fournis.
Les produits trouvés défectueux avant la fin des travaux seront refusés, quelles que soient
les conclusions des inspections précédentes. Les inspections n'ont pas pour objet de
dégager l'Entrepreneur de ses responsabilités, mais simplement de réduire les risques
d'omission ou d'erreur. L'Entrepreneur devra assurer l'enlèvement et le remplacement
des produits défectueux à ses propres frais, et il sera responsable des retards et des coûts
qui en découlent.
En cas de conflit quant à la qualité ou à la convenance des produits, seul l’Ingénieur pourra
trancher la question en se fondant sur les exigences des documents contractuels.
Sauf indication contraire dans le devis, favoriser une certaine uniformité en s'assurant
que les matériaux ou les éléments d'un même type proviennent du même fabricant.
Les étiquettes, les marques de commerce et les plaques signalétiques permanentes
posées en évidence sur les produits mis en œuvre ne sont pas acceptables, sauf si elles
donnent une instruction de fonctionnement ou si elles sont posées sur du matériel installé
dans des locaux d'installations mécaniques ou électriques.
FACILITÉ D'OBTENTION DES PRODUITS
Immédiatement après la signature du contrat, prendre connaissance des exigences
relatives à la livraison des produits et prévoir tout retard éventuel. Si des retards dans la
livraison des produits sont prévisibles, en aviser l’Ingénieur afin que des mesures puissent
être prises pour leur substituer des produits de remplacement ou pour apporter les
correctifs nécessaires, et ce, suffisamment à l'avance pour ne pas retarder les travaux.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 18 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Si l’Ingénieur n'a pas été avisé des retards de livraison prévisibles au début des travaux,
et s'il semble probable que l'exécution des travaux s'en trouvera retardée, l’Ingénieur se
réserve le droit de substituer aux produits prévus d'autres produits comparables qui
peuvent être livrés plus rapidement, sans que le prix du contrat en soit pour autant
augmenté.
GARANTIE
La garantie est applicable sur tous les matériaux et doit inclure les coûts de la maind'œuvre, des équipements et matériaux pour le remplacement et réparation de pièces
défectueuses.
Durant la période de garantie, en cas de panne d'une ou plusieurs dispositifs de différents
systèmes, il doit être possible de rejoindre le personnel de service en tout temps, 24
heures par jour, 7 jours par semaine. Ce personnel de service doit se rendre sur les lieux
et localiser la panne dans les quatre (4) heures suivant l'appel de service, puis réparer
immédiatement la panne afin de perturber le moins possible les opérations du
Propriétaire et le niveau de sécurité des installations.
L'Entrepreneur doit conserver dans son inventaire la quantité de pièces de rechange
nécessaires pour se conformer aux exigences demandées.
Lorsqu’un manufacturier offre une garantie supérieure à celle demandée aux conditions
générales sur une pièce d’équipement, l’Entrepreneur doit transférer cette garantie à
l’utilisateur du système.
La garantie ne peut être inférieure à un (1) an à compter de l’acceptation finale des
travaux et de l’acceptation des dessins tels que construits.
ENTREPOSAGE, MANUTENTION ET PROTECTION DES PRODUITS
Manutentionner et entreposer les produits en évitant de les endommager, de les altérer
ou de les salir, et en suivant les instructions du fabricant, le cas échéant.
Remplacer sans frais supplémentaires les produits endommagés, à la satisfaction de
l’Ingénieur.
Retoucher à la satisfaction de l’Ingénieur les surfaces finies en usine qui ont été
endommagées. Utiliser, pour les retouches, des produits identiques à ceux utilisés pour
la finition d'origine. Il est interdit d'appliquer un produit de finition ou de retouche sur les
plaques signalétiques. Doit être pré-approuvé par le gestionnaire du bâtiment.
Les produits susceptibles d'être endommagés par les intempéries doivent être conservés
sous une enceinte à l'épreuve de celles-ci.
Entreposer et mélanger les produits de peinture dans un local chauffé et bien aéré. Tous
les jours, enlever les chiffons huileux et les autres déchets inflammables des lieux de
travail. Prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter les risques de combustion
spontanée.
Ne pas entreposer des matériaux, des composantes ou de l’outillage près d’équipements
qui pourraient causer un risque d’incendie ou de blessures. Ranger le tout à un endroit
déterminé de concert avec le Propriétaire.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 19 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Faire la gestion des livraisons de façon à réduire l’espace de rangement requis. L’espace
de rangement fourni par le Propriétaire sera limité et le Propriétaire doit en être informé
à l’avance.
TRANSPORT
Payer les frais de transport des produits requis pour l'exécution des travaux.
INSTRUCTIONS DU FABRICANT
Sauf prescription contraire dans le devis, installer ou mettre en place les produits selon
les instructions du fabricant. Ne pas se fier aux indications inscrites sur les étiquettes et
les contenants fournis avec les produits. Obtenir directement du fabricant un exemplaire
de ses instructions écrites.
Aviser par écrit l’Ingénieur de toute divergence entre les exigences du devis et les
instructions du fabricant, de manière qu'il puisse prendre les mesures appropriées.
Si les instructions du fabricant n'ont pas été respectées, l’Ingénieur pourra exiger, sans
que le prix contractuel soit augmenté, l'enlèvement et la repose des produits qui ont été
mis en place ou installés incorrectement.
QUALITÉ D'EXÉCUTION DES TRAVAUX
La mise en œuvre doit être de la meilleure qualité possible, et les travaux doivent être
exécutés par des ouvriers de métier, qualifiés dans leurs disciplines respectives. Aviser
l’Ingénieur si les travaux à exécuter sont tels qu'ils ne permettront vraisemblablement pas
d'obtenir les résultats escomptés.
Ne pas embaucher de personnes non qualifiées ou n'ayant pas les dispositions requises
pour exécuter les travaux qui leur sont confiés. L’Ingénieur se réserve le droit d'interdire
l'accès au chantier de toute personne jugée incompétente ou négligente.
Seul l’Ingénieur peut régler les litiges concernant la qualité d'exécution des travaux et les
compétences de la main-d’œuvre, et sa décision est irrévocable.
COORDINATION
S'assurer que les ouvriers collaborent entre eux à la réalisation de l'ouvrage. Exercer une
surveillance étroite et constante de leur travail.
Il incombe à l'Entrepreneur de veiller à la coordination des travaux et à la mise en place
des traversées, des manchons et des accessoires.
ÉLÉMENTS À DISSIMULER
Sauf indication contraire, dissimuler les canalisations, les conduits et les câbles électriques
dans les planchers, dans les murs et dans les plafonds des pièces et des aires finies.
Avant de dissimuler des éléments, informer l’Ingénieur de toute situation anormale. Faire
l'installation selon les directives l’Ingénieur.
REMISE EN ÉTAT
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 20 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Se reporter à la section 01 73 00 - Exigences concernant l'exécution des travaux et aux
clauses et conditions générales du Propriétaire.
Exécuter les travaux de remise en état requis pour réparer ou pour remplacer les parties
ou les éléments de l'ouvrage trouvés défectueux ou inacceptables. Coordonner les
travaux à exécuter sur les ouvrages contigus touchés, selon les besoins.
Les travaux de remise en état doivent être réalisés par des spécialistes connaissant les
matériaux et les matériels utilisés. Ces travaux doivent être exécutés de manière
qu'aucune partie de l'ouvrage soit endommagée ou risque de l'être.
EMPLACEMENT DES APPAREILS
L'emplacement indiqué pour les équipements de sécurité, appareils, les prises de courant
et les autres matériels électriques ou informatique doit être considéré comme
approximatif.
Informer l’Ingénieur de tout problème pouvant être causé par le choix de l'emplacement
d'un appareil et procéder à l'installation suivant ses directives.
FIXATIONS - GÉNÉRALITÉS
Sauf indication contraire, fournir des accessoires et des pièces de fixation métalliques
ayant les mêmes textures, couleurs et finis que l'élément à assujettir.
Éviter toute action électrolytique entre des métaux ou des matériaux de nature
différente.
Sauf si des pièces de fixation en acier inoxydable ou en un autre matériau sont prescrites
dans la section pertinente du devis, utiliser, pour assujettir les ouvrages extérieurs, des
attaches et des ancrages à l'épreuve de la corrosion, en acier galvanisé par immersion à
chaud.
Il importe de déterminer l'espacement des ancrages en tenant compte des charges limites
et de la résistance au cisaillement afin d'assurer un ancrage franc permanent. Les chevilles
en bois ou en toute autre matière organique ne sont pas acceptées.
Utiliser le moins possible de fixations apparentes. les espacer de façon uniforme et les
poser avec soin.
Les pièces de fixation qui pourraient causer l'effritement ou la fissuration de l'élément
dans lequel elles sont ancrées seront refusées.
FIXATIONS - MATÉRIELS
Utiliser des pièces de fixation de formes et de dimension commerciale standard, en
matériau approprié, ayant un fini convenant à l'usage prévu.
Sauf indication contraire, utiliser des pièces de fixation robustes, de qualité demi-fine, à
tête hexagonale. Utiliser des pièces en acier inoxydable de nuance 304 dans le cas des
installations extérieures.
Les tiges des boulons ne doivent pas dépasser le dessus des écrous d'une longueur
supérieure à leur diamètre.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 21 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Utiliser des rondelles ordinaires sur les appareils et les matériels et des rondelles de
blocage en tôle avec garniture souple aux endroits où il y a des vibrations. Pour assujettir
des appareils et des matériels sur des éléments en acier inoxydable, utiliser des rondelles
résilientes.
PROTECTION DES OUVRAGES EN COURS D'EXÉCUTION
Ne surcharger aucune partie du bâtiment. Sauf indication contraire, obtenir l'autorisation
écrite l’Ingénieur avant de découper ou de percer un élément d'ossature ou d'y passer un
manchon.
DÉMANTÈLEMENT D’ÉQUIPEMENTS
Les appareils d’éclairage, les prises de courant ou tout autre équipement existant qui
demeureront en place et dont l’alimentation est affectée par les présents travaux devront
être réalimentés.
Lorsqu’un appareil relié est démantelé et non réutilisé, enlever la filerie associée à cet
appareil jusqu’au point de raccordement, de même que les conduits s’il y a lieu. Ragréer
tous les planchers, murs, plafond, portes, etc. associés à l’enlèvement tel que requis
Aviser le propriétaire 48 heures à l’avance avant d’entreprendre toute coupure de
courant ou de service.
L’Entrepreneur doit fournir au Propriétaire ou éliminer selon les instructions de ce dernier
tous les dispositifs inutilisés ou retirés des systèmes existants, lorsqu’il y a lieu. Ces
dispositifs doivent être remis à un responsable de la sécurité du Propriétaire. La livraison
et la réception doivent se faire à l’aide d’un bordereau de livraison signé par un
responsable de la sécurité du Propriétaire. Les pièces d’équipement devant être éliminées
doivent être disposées, hors du site les autres matériaux.
PRODUITS
SANS OBJET
Sans objet.
EXÉCUTION
SANS OBJET
Sans objet.
FIN DE SECTION
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 22 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
SECTION 01°73°00 EXÉCUTION DES TRAVAUX
GÉNÉRALITÉS
DOCUMENTS/ ÉCHANTILLONS A SOUMETTRE POUR APPROBATION/INFORMATION
Soumettre les documents et les échantillons requis conformément à la section 01 33 00 Documents et échantillons à soumettre.
DEMANDE D'EXÉCUTION DE TRAVAUX DE DÉCOUPAGE ET DE RAGRÉAGE
Soumettre une demande écrite avant de procéder à des travaux de découpage et de
ragréage susceptibles d'avoir des répercussions sur ce qui suit :
.1
L’intégrité structurale de tout élément de l'ouvrage.
.2
L’intégrité des éléments exposés aux intempéries ou des éléments hydrofuges.
.3
L’efficacité, l'entretien ou la sécurité des éléments fonctionnels.
.4
Les qualités esthétiques des éléments apparents.
.5
Les travaux d'un autre entrepreneur.
La demande doit préciser ou inclure ce qui suit :
.1
La désignation du projet.
.2
L’emplacement et la description des éléments touchés.
.3
Un énoncé expliquant pourquoi il est nécessaire d'effectuer les travaux de
découpage et de ragréage demandés.
.4
Une description des travaux proposés et des produits qui seront utilisés.
.5
Des solutions de rechange aux travaux de découpage et de ragréage.
.6
Les répercussions des travaux de découpage et de ragréage sur ceux effectués
par un autre entrepreneur.
.7
La permission écrite de l'entrepreneur concerné.
.8
La date et l'heure où les travaux seront exécutés.
MATÉRIAUX/MATÉRIELS
Matériaux/matériels permettant de réaliser une installation à l'identique.
Toute modification concernant les matériaux/matériels doit faire l'objet d'une demande
de substitution conformément à la section 01 33 00 - Documents et échantillons à
soumettre.
TRAVAUX PRÉPARATOIRES
Inspecter le chantier afin d'examiner les conditions existantes et de repérer les éléments
susceptibles d'être endommagés ou déplacés au cours des travaux de découpage et de
ragréage.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 23 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Après avoir mis les éléments à découvert, les inspecter afin de relever toute condition
susceptible d'influer sur l'exécution des travaux.
Le fait de commencer les travaux de découpage et de ragréage signifie que les conditions
existantes ont été acceptées.
Fournir et installer des supports en vue d'assurer l'intégrité structurale des éléments
adjacents. Prévoir des dispositifs et envisager des méthodes destinés à protéger les autres
éléments de l'ouvrage contre tout dommage.
Prévoir une protection pour les surfaces qui pourraient se trouver exposées aux
intempéries par suite de la mise à découvert de l'ouvrage. Garder les excavations
exemptes d'eau.
EXÉCUTION DES TRAVAUX
Si un travail implique beaucoup de poussière un contournement pour la sécurité incendie
doit être demandé et approuvé par le gestionnaire du bâtiment.
Exécuter les travaux de découpage, d'ajustement et de ragréage, y compris les travaux de
creusage et de remblayage, nécessaires à la réalisation de l'ouvrage.
Ajuster les différents éléments entre eux de manière qu'ils s'intègrent bien au reste de
l'ouvrage.
Mettre l'ouvrage à découvert de manière à permettre l'exécution des travaux qui, pour
une raison ou pour une autre, auraient dû être effectués à un autre moment.
Enlever ou remplacer les éléments défectueux ou non conformes.
Ménager des ouvertures dans les éléments non porteurs de l'ouvrage pour les traversées
des installations mécaniques et électriques.
Recourir à des méthodes qui n'endommageront pas les autres éléments de l'ouvrage et
qui permettront d'obtenir des surfaces se prêtant aux travaux de ragréage et de finition.
Retenir les services de l'installateur initial pour le découpage et le ragréage des éléments
hydrofuges, des éléments exposés aux intempéries ainsi que des surfaces apparentes.
Découper les matériaux rigides au moyen d'une scie à maçonnerie ou d'un foret-aléseur.
Sans autorisation préalable, il est interdit d'utiliser des outils pneumatiques ou à
percussion sur des ouvrages en maçonnerie.
Remettre l'ouvrage en état avec des produits neufs, conformément aux exigences des
documents contractuels.
Ajuster l'ouvrage de manière étanche autour des canalisations, des manchons, des
conduits d'air et conduits électriques ainsi que des autres éléments traversant.
Aux traversées de murs, de plafonds ou de planchers coupe-feu, obturer complètement
les vides autour des ouvertures avec un matériau coupe-feu, sur toute l'épaisseur de
l'élément traversé.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 24 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Finir les surfaces de manière à assurer une uniformité avec les revêtements de finition
adjacents. Dans le cas de surfaces continues, réaliser la finition jusqu'à la plus proche
intersection entre deux éléments, dans le cas d'un assemblage d'éléments, refaire la
finition au complet.
Sauf indication contraire, dissimuler les canalisations, les conduits d'air et le câblage dans
les murs, les plafonds et les planchers des pièces et des aires finies.
GESTION ET ÉLIMINATION DES DÉCHETS
Ne pas mettre les déchets en décharge lorsqu'il est possible de les acheminer vers des
installations de recyclage.
Recueillir et trier les déchets de plastique, les emballages en papier et le carton ondulé.
L’Entrepreneur est responsable de l’acheminement des déchets à l’extérieur du site en
décharge et installation de recyclage.
PRODUITS
SANS OBJET
Sans objet.
EXÉCUTION
SANS OBJET
Sans objet.
FIN DE SECTION
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 25 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
SECTION 01°74°11 NETTOYAGE
GÉNÉRALITÉS
RÉFÉRENCES
Sans objet
PROPRETÉ DU CHANTIER
Garder le chantier propre et exempt de toute accumulation de débris et de matériaux de
rebut, autres que ceux générés par les occupants des lieux ou par les autres
entrepreneurs.
Évacuer les débris et les matériaux de rebut hors du chantier quotidiennement, à la fin de
chaque période de travail, ou les éliminer selon les directives du Propriétaire. Ne pas
brûler les déchets sur le site.
Prendre les dispositions nécessaires et obtenir les permis des autorités compétentes en
vue de l'élimination des débris et des matériaux de rebut.
Prévoir, sur le chantier, des conteneurs pour l'évacuation des débris et des matériaux de
rebut.
Éliminer tous les déchets et débris hors site chaque jour.
Nettoyer les surfaces intérieures avant le début des travaux de finition et garder ces zones
exemptes de poussière et d'autres impuretés durant les travaux en question.
Stocker les déchets volatils dans des contenants métalliques fermés et les évacuer hors
du chantier à la fin de chaque période de travail.
Assurer une bonne ventilation des locaux pendant l'emploi de substances volatiles ou
toxiques. Il est toutefois interdit d'utiliser le système de ventilation du bâtiment à cet
effet.
Utiliser uniquement les produits de nettoyage recommandés par le fabricant de la surface
à nettoyer, et les employer selon les recommandations du fabricant des produits en
question.
Établir l'horaire de nettoyage de sorte que la poussière, les débris et les autres saletés
soulevées ne retombent pas sur des surfaces humides fraîchement peintes et ne
contaminent pas les systèmes du bâtiment.
L’entrepreneur doit s’assurer de laisser le site dans le même état qu’il se trouvait avant le
début des travaux.
NETTOYAGE FINAL
A l'achèvement substantiel des travaux, enlever les matériaux en surplus, les outils ainsi
que l'équipement et les matériels de construction qui ne sont plus nécessaires à
l'exécution du reste des travaux.
Enlever les débris et les matériaux de rebut, à l'exception de ceux générés par les autres
entrepreneurs, et laisser les lieux propres et prêts à occuper.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 26 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Avant l'inspection finale, enlever les matériaux en surplus, les outils, l'équipement et les
matériels de construction.
Enlever les débris et les matériaux de rebut.
Nettoyer et polir les vitrages, les miroirs, les pièces de quincaillerie, les carrelages muraux,
les surfaces chromées ou émaillées, les surfaces de stratifié, les éléments en acier
inoxydable ou en émail-porcelaine ainsi que les appareils mécaniques et électriques.
Remplacer tout vitrage brisé, égratigné ou endommagé.
Enlever la poussière, les taches, les marques et les égratignures relevées sur les ouvrages
décoratifs, les appareils mécaniques et électriques, les éléments de mobilier, les murs et
les planchers.
Cirer, savonner, sceller ou traiter de façon appropriée les revêtements de sol selon les
indications du fabricant.
Examiner les finis, les accessoires et les matériels afin de s'assurer qu'ils répondent aux
exigences prescrites quant au fonctionnement et à la qualité d'exécution.
Balayer et nettoyer les surfaces revêtues en dur.
Nettoyer soigneusement les matériels et les appareils, et nettoyer ou remplacer les filtres
des systèmes mécaniques.
Débarrasser les vides sanitaires et autres espaces dissimulés accessibles des débris ou des
matériaux en surplus.
GESTION ET ÉLIMINATION DES DÉCHETS
Ne pas mettre les déchets en décharge lorsqu'il est possible de les acheminer vers des
installations de recyclage.
Recueillir et trier les déchets de plastique, les emballages en papier et le carton ondulé.
L’Entrepreneur est responsable de l’acheminement des déchets à l’extérieur du site en
décharge et installation de recyclage.
PRODUITS
SANS OBJET
Sans objet.
EXÉCUTION
SANS OBJET
Sans objet.
FIN DE SECTION
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 27 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
SECTION 01°77°00 ACHÈVEMENT DES TRAVAUX
GÉNÉRALITÉS
RÉFÉRENCES
Sans objet
MODALITÉS ADMINISTRATIVES
Procédure de réception des travaux
.1
.2
.3
.4
Inspection effectuée par l'Entrepreneur: L'Entrepreneur doit inspecter les
travaux, repérer les défauts et les défaillances et faire les réparations nécessaires
pour que tout soit conforme aux exigences des documents contractuels.
.1
Aviser l’Ingénieur par écrit une fois l'inspection de l'Entrepreneur
terminée, et soumettre un document attestant que les corrections ont
été apportées.
.2
Présenter ensuite une demande pour que les travaux soient inspectés par
l’Ingénieur.
Inspection effectuée par l’Ingénieur :
.1
L’Ingénieur effectuera avec l'Entrepreneur une inspection des travaux
dans le but de repérer les défauts et les défaillances.
.2
L'Entrepreneur devra apporter les corrections demandées.
Achèvement des tâches : soumettre un document rédigé en français certifiant
que les tâches indiquées ci-après ont été effectuées.
.1
Les travaux sont terminés et ils ont été inspectés et jugés conformes aux
exigences des documents contractuels.
.2
Les défaillances et les défauts décelés au cours des inspections ont été
corrigés.
.3
Les appareils, les matériels et les systèmes ont été soumis à des essais tel
que décrit à la section 01°45°00, et ils sont entièrement opérationnels.
.4
Les certificats exigés par le commissaire aux incendies ont été soumis.
.5
La formation nécessaire quant au fonctionnement des appareils, des
matériels et des systèmes a été donnée au personnel du Propriétaire.
.6
Mise en service des systèmes : effectuée conformément aux documents
et aux copies du rapport final de mise en service soumis.
.7
Le système doit être entièrement fonctionnel et être en mesure de
communiquer avec toutes les entités fournies par le Propriétaire. Les
entrées de données doivent être dûment programmées et mises à l’essai
par les utilisateurs du système.
Inspection finale
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 28 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.5
.1
Lorsque toutes les tâches mentionnées précédemment sont terminées,
présenter une demande pour que les travaux soient soumis à l'inspection
finale, laquelle sera effectuée conjointement par l’Ingénieur et
l'Entrepreneur.
.2
Si les travaux sont jugés incomplets par le Propriétaire ou par l’Ingénieur,
terminer les éléments qui n'ont pas été exécutés et présenter une
nouvelle demande d'inspection.
Si, durant la période des essais d’acceptation, l’Ingénieur constate que
l’Entrepreneur n’a pas effectué les essais selon les instructions, l’ingénieur
arrêtera les essais. L’Entrepreneur devra refaire ses essais et programmer une
autre visite avec l’Ingénieur. L’Entrepreneur sera responsable des couts
engendrés par ce défaut.
NETTOYAGE FINAL
Effectuer les travaux de nettoyage conformément à la section 01 74 11 - Nettoyage.
.1
Évacuer du chantier les matériaux/matériels en surplus, les déchets, les outils et
l'équipement.
PRODUITS
SANS OBJET
Sans objet.
EXÉCUTION
SANS OBJET
Sans objet.
FIN DE SECTION
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 29 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
SECTION 01°78°00 DOCUMENTS À REMETTRE À L’ACHÈVEMENT DES TRAVAUX
GÉNÉRALITÉS
RÉFÉRENCES
Sans objet
MODALITÉS ADMINISTRATIVES
Sans objet
DOCUMENTS/ ÉCHANTILLONS A SOUMETTRE POUR APPROBATION/INFORMATION
Soumettre les documents et les échantillons requis conformément à la section 01 33 00 Documents et échantillons à soumettre.
Deux (2) semaines avant l'achèvement des travaux, soumettre au Propriétaire deux (2)
exemplaires définitifs papier des manuels d'exploitation et d'entretien en français, ainsi
que les plans tel que construits (« TQC »). De plus, l’entrepreneur devra également fournir
une version électronique (sur clé USB ou CD) des documents à l’Ingénieur et au
Propriétaire.
Les matériaux et les matériels de remplacement, les outils spéciaux et les pièces de
rechange fournis doivent être de la même qualité de fabrication que les produits utilisés
pour l'exécution des travaux et suivre les exigences décrites dans les sections concernées.
Sur demande, fournir les documents confirmant le type, la source d'approvisionnement
et la qualité des produits fournis.
PRÉSENTATION
Présenter les données sous la forme d'un manuel d'instructions.
Utiliser des reliures rigides, en vinyle, à trois (3) anneaux en D, à feuilles mobiles de 216
mm x 279 mm, avec dos et pochettes.
Lorsqu'il faut plusieurs reliures, regrouper les données selon un ordre logique.
.1
Bien indiquer le contenu des reliures sur le dos de chacune.
Sur la page couverture de chaque reliure doivent être indiqués la désignation du
document, c'est-à-dire « Dossier de projet », dactylographiée, la désignation du projet
ainsi que la table des matières.
Organiser le contenu par système selon les numéros des sections du devis et l'ordre dans
lequel ils paraissent dans la table des matières.
Prévoir, pour chaque produit et chaque système, un séparateur à onglet sur lequel
devront être dactylographiées la description du produit et la liste des principales pièces
d'équipement.
Le texte doit être constitué des données imprimées fournies par le fabricant ou de
données dactylographiées.
Munir les dessins d'une languette renforcée et perforée.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 30 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.1
Les insérer dans la reliure et replier les grands dessins selon le format des pages
de texte.
Fournir des fichiers CAO à l'échelle [1:1], en format dwg, sur CD.
CONTENU DU DOSSIER DE PROJET
Table des matières de chaque volume : indiquer la désignation du projet.
.1
La date de dépôt des documents.
.2
Le nom, l'adresse et le numéro de téléphone de l’Ingénieur et de l'Entrepreneur
ainsi que le nom de leurs représentants.
.3
Une liste des produits et des systèmes, indexée d'après le contenu du volume.
Pour chaque produit ou chaque système, indiquer ce qui suit :
.1
Le nom, l'adresse et le numéro de téléphone des sous-traitants et des
fournisseurs, ainsi que des distributeurs locaux de matériels et de pièces de
rechange.
Fiches techniques : marquer chaque fiche de manière à identifier clairement les produits
et les pièces spécifiques ainsi que les données relatives à l'installation. Supprimer tous les
renseignements non pertinents.
Dessins : les dessins servent à compléter les fiches techniques et à illustrer la relation
entre les différents éléments des matériels et des systèmes. Ils comprennent les schémas
de commande et de principe.
Texte dactylographié : selon les besoins, pour compléter les fiches techniques.
Donner les instructions dans un ordre logique pour chaque intervention, en incorporant
les instructions du fabricant prescrites dans la section 01 45 00 - Contrôle de la qualité.
Formation : se reporter à la section 01 79 00 - Démonstration et formation.
DOCUMENTS ET ÉCHANTILLONS A VERSER AU DOSSIER DE PROJET
En plus des documents mentionnés dans les Conditions générales, conserver sur le
chantier, un exemplaire ou un jeu des documents suivants :
.1
Dessins contractuels.
.2
Devis.
.3
Addenda.
.4
Ordres de modification et autres avenants au contrat.
.5
Dessins d'atelier révisés, fiches techniques et échantillons.
.6
Registres des essais effectués sur place.
.7
Certificats d'inspection.
.8
Certificats délivrés par les fabricants.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 31 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Ranger les documents et les échantillons du dossier de projet dans le bureau de chantier,
séparément des documents d'exécution des travaux.
.1
Prévoir des classeurs et des tablettes ainsi qu'un endroit d'entreposage sûr.
Étiqueter les documents et les classer selon la liste des numéros de section indiqués dans
la table des matières du cahier des charges.
.1
Inscrire clairement « Dossier de projet », en lettres moulées, sur l'étiquette de
chaque document.
Garder les documents du dossier de projet propres, secs et lisibles.
.1
Ne pas les utiliser comme documents d'exécution des travaux.
L’Ingénieur doit avoir accès aux documents et aux échantillons du dossier de projet aux
fins d'inspection.
CONSIGNATION DES DONNÉES DANS LE DOSSIER DE PROJET
Consigner les renseignements sur un jeu de dessins émis par l’Ingénieur.
Consigner les renseignements à l'aide de marqueurs à pointe feutre en prévoyant une
couleur différente pour chaque système important.
Consigner les renseignements au fur et à mesure que se déroulent les travaux.
.1
Ne pas dissimuler les ouvrages avant que les renseignements requis aient été
consignés.
Dessins contractuels et dessins d'atelier : indiquer chaque donnée de manière à montrer
les ouvrages tels qu'ils sont, y compris ce qui suit.
.1
La profondeur mesurée des éléments de fondation par rapport au niveau du
premier plancher fini.
.2
L'emplacement, mesuré dans les plans horizontal et vertical, des canalisations
d'utilités et des accessoires souterrains par rapport aux aménagements
permanents en surface.
.3
L'emplacement des canalisations d'utilités et des accessoires intérieurs, mesuré
par rapport aux éléments de construction visibles et accessibles.
.4
Les modifications apportées sur place quant aux dimensions et aux détails des
ouvrages.
.5
Les changements apportés suite à des ordres de modification.
.6
Les détails qui ne figurent pas sur les documents contractuels d'origine.
.7
Les références aux dessins d'atelier et aux modifications connexes.
Devis : inscrire chaque donnée de manière à décrire les ouvrages tels qu'ils sont, y compris
ce qui suit.
.1
Le nom du fabricant, la marque de commerce et le numéro de catalogue de
chaque produit effectivement installé, et en particulier des éléments facultatifs
et des éléments de remplacement.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 32 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.2
Les changements faisant l'objet d'addenda ou d'ordres de modification.
Autres documents : garder les registres des essais effectués sur place prescrits dans
chacune des sections techniques du devis.
Le cas échéant, fournir les photos numériques à verser au dossier du projet.
MATÉRIELS ET SYSTÈMES
Fournir les listes des circuits d'alimentation (panneaux de distribution), avec indication
des caractéristiques électriques, des circuits de commande et des circuits de
télécommunications.
Fournir les schémas de câblage chromocodés des matériels installés.
Méthodes d'exploitation : indiquer les instructions et les séquences de mise en route, de
rodage et d'exploitation normale, de même que les instructions suivantes :
.1
Les instructions visant la régulation, la commande, l'arrêt, la mise hors service et
la manœuvre de secours.
.2
Les instructions visant l'exploitation été et hiver et toute autre instruction
particulière.
Entretien : fournir les instructions concernant l'entretien courant et la recherche de
pannes ainsi que les instructions relatives au démontage, à la réparation et au
réassemblage, à l'alignement, au réglage, à l'équilibrage et à la vérification des éléments
et des réseaux.
Fournir les calendriers d'entretien et de lubrification ainsi que la liste des lubrifiants
nécessaires.
Fournir les instructions écrites du fabricant concernant l'exploitation et l'entretien des
éléments.
Fournir les descriptions de la séquence des opérations préparées par les divers fabricants
d'appareils et de dispositifs de commande.
Fournir la liste des pièces du fabricant d'origine ainsi que les illustrations, les dessins et
les schémas de montage nécessaires à l'entretien.
Fournir les schémas des systèmes et sous-systèmes.
Fournir les dessins de coordination de l'Entrepreneur ainsi que les schémas chromocodés
de la tuyauterie installée.
Fournir les rapports d'essai prescrit à la section 01 45 00 - Contrôle de la qualité.
Exigences supplémentaires : selon les prescriptions des diverses sections techniques du
devis.
MATÉRIAUX ET PRODUITS DE FINITION
Matériaux de construction, produits de finition et autres produits à appliquer : fournir les
fiches techniques et indiquer le numéro de catalogue, les dimensions, la composition ainsi
que les désignations des couleurs et des textures des produits et des matériaux.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 33 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.1
Aux fins de réapprovisionnement, donner les renseignements nécessaires
concernant les produits spéciaux.
Fournir les instructions concernant les agents et les méthodes de nettoyage ainsi que les
calendriers recommandés de nettoyage et d'entretien, et indiquer les précautions à
prendre contre les méthodes préjudiciables et les produits nocifs.
Produits exposés aux intempéries : fournir les recommandations du fabricant relatives
aux agents et aux méthodes de nettoyage ainsi que les calendriers recommandés de
nettoyage et d'entretien, et indiquer les précautions à prendre contre les méthodes
préjudiciables et les produits nocifs.
Exigences supplémentaires : selon les prescriptions des diverses sections techniques du
devis.
MATÉRIAUX/MATÉRIELS D'ENTRETIEN
Pièces de rechange
.1
Si applicable, fournir des pièces de rechange selon les quantités prescrites dans
les différentes sections techniques du devis.
.2
Les pièces de rechange fournies doivent provenir du même fabricant et être de la
même qualité que les éléments incorporés aux travaux.
.3
Livrer et entreposer les pièces de rechange à l'endroit indiqué.
.4
Réceptionner et répertorier toutes les pièces.
.5
.1
Soumettre la liste d'inventaire à l’Ingénieur
.2
Insérer la liste approuvée dans le manuel d'entretien.
Conserver un reçu de toutes les pièces livrées et le soumettre avant le paiement
final.
Outils spéciaux
.1
Fournir des outils spéciaux selon les quantités prescrites dans les différentes
sections techniques du devis.
.2
Les outils doivent porter une étiquette indiquant leur fonction et les matériels
auxquels ils sont destinés.
.3
Livrer et entreposer les outils spéciaux à l'endroit indiqué.
.4
Réceptionner et répertorier les outils spéciaux.
.1
Soumettre la liste d'inventaire à l’Ingénieur.
.2
Insérer la liste approuvée dans le manuel d'entretien.
GARANTIES ET CAUTIONNEMENTS
Élaborer un plan de gestion des garanties comprenant tous les renseignements relatifs
aux garanties.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 34 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Quinze (15) jours avant la fin des travaux, soumettre le plan de gestion à l’Ingénieur, aux
fins d'approbation.
Le plan de gestion des garanties doit faire état des actions et des documents qui
permettront de s'assurer que le Propriétaire puisse bénéficier des garanties prévues au
contrat.
Le plan doit être présenté sous forme narrative et il doit contenir suffisamment de détails
pour être ultérieurement utilisé et compris par le personnel chargé de l'entretien et des
réparations.
Consigner toute l'information dans une reliure à remettre au moment de la réception des
travaux. Se conformer aux prescriptions ci-après.
.1
Séparer chaque garantie et cautionnement au moyen de feuilles à onglet repéré
selon le contenu de la table des matières.
.2
Dresser une liste des sous-traitants, des fournisseurs et des fabricants, avec le
nom, l'adresse et le numéro de téléphone du responsable désigné de chacun.
.3
Obtenir les garanties et les cautionnements signés en double exemplaire par les
sous-traitants, les fournisseurs et les fabricants dans les dix (10) jours suivant
l'achèvement du lot de travaux concerné.
.4
S'assurer que les documents fournis sont en bonne et due forme, qu'ils
contiennent tous les renseignements requis et qu'ils sont notariés.
.5
Contresigner les documents à soumettre lorsque c'est nécessaire.
.6
Conserver les garanties et les cautionnements jusqu'au moment prescrit pour les
remettre.
Le plan de gestion des garanties doit comprendre ou indiquer ce qui suit.
.1
Les rôles et les responsabilités des personnes associées aux diverses garanties, y
compris les points de contact et les numéros de téléphone des responsables au
sein des organisations de l'Entrepreneur, des sous-traitants, des fabricants ou des
fournisseurs participant aux travaux.
.2
La liste de tous les matériels, éléments, systèmes ou lots de travaux couverts par
une garantie, avec, pour chacun, les renseignements indiqués ci-après.
.1
Le nom de l'élément, du matériel, du système ou du lot.
.2
Les numéros de modèle et de série.
.3
L'emplacement.
.4
Le nom et le numéro de téléphone des fabricants et des fournisseurs.
.5
Les garanties et leurs conditions d'application, dont une garantie
construction générale de un (1) an. Devront être indiqués les éléments,
matériels, systèmes ou lots couverts par une garantie prolongée, ainsi
que la date d'expiration de chacune.
.6
Des renvois aux certificats de garantie, le cas échéant.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 35 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.7
La date d'entrée en vigueur et la date d'expiration de la garantie.
.8
Un résumé des activités d'entretien à effectuer pour assurer le maintien
de la garantie.
.9
Des renvois aux manuels d'exploitation et d'entretien pertinents.
.10
Le nom et le numéro de téléphone de l'organisation et des personnes à
appeler pour le service de garantie.
.11
Les temps d'intervention et de réparation/dépannage typiques prévus
pour les différents éléments garantis.
.3
La procédure d'étiquetage des éléments, matériels et systèmes couverts par une
garantie prolongée, et son état d'avancement.
.4
L'affichage d'exemplaires des instructions d'exploitation et d'entretien près des
pièces de matériel désignées, dont les caractéristiques d'exploitation sont
importantes pour des raisons tenant à la garantie ou à la sécurité.
Donner rapidement suite à toute demande verbale ou écrite de dépannage/travaux de
réparation requis en vertu d'une garantie.
Toutes instructions verbales doivent être suivies d'instructions écrites.
.1
Le Propriétaire pourra intenter une action contre l'Entrepreneur si ce dernier ne
respecte pas ses obligations.
PRODUITS
SANS OBJET
Sans objet.
EXÉCUTION
SANS OBJET
Sans objet.
FIN DE SECTION
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 36 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
SECTION 01°79°00 DÉMONSTRATION ET FORMATION
GÉNÉRALITÉS
MODALITÉS ADMINISTRATIVES
Deux (2) semaines avant la date de l'inspection finale des travaux, effectuer à l'intention
du personnel du Propriétaire, les démonstrations prévues du fonctionnement et des
opérations d'entretien des appareils, matériel et systèmes installés.
Le Propriétaire fournira la liste des membres du personnel qui doivent suivre cette
formation et assurera, aux moments convenus, leur participation aux séances organisées
à cette fin.
Travaux préparatoires
.1
S'assurer que les conditions d'exécution des démonstrations du fonctionnement
des appareils, des matériels et des systèmes ainsi que des séances de formation
sont conformes aux exigences.
.2
S'assurer que les personnes désignées sont présentes.
.3
S'assurer que les appareils, le matériel et les systèmes ont été inspectés et mis en
marche conformément aux sections spécifiques.
.4
S'assurer que l'essai et le réglage ont été exécutés, et que les appareils et les
systèmes sont entièrement opérationnels.
Démonstration et formation
.1
Faire, à l'intention du personnel du Propriétaire, une formation administrative et
opérationnelle d’un total de 8 heures. Cette formation doit être donnée aux
locaux du Propriétaire et doit être donnée en blocs de 4 heures.
.2
La formation administrative doit comprendre, au minimum, la présentation de la
personnalisation du logiciel (développement d’affichage, entrée de donnée,
modification du fonctionnement, etc.) Cette formation s’adresse au personnel du
Propriétaire chargé de l’entretien du système.
.3
La formation opérationnelle doit comprendre, au minimum, la présentation des
opérations réalisables quotidiennement sur le système afin de l’opérer. Cette
formation s’adresse aux utilisateurs du système.
.4
La formation doit être donnée deux semaines avant la livraison du système pour
permettre au Propriétaire de se familiariser avec le système.
.5
Si l’ensemble des heures de formation ne sont pas utilisés à cette fin, le
Propriétaire peut les utiliser pour de la formation supplémentaire une fois la mise
en route effectuée.
DOCUMENTS/ ÉCHANTILLONS A SOUMETTRE POUR APPROBATION/INFORMATION
Deux (2) semaines avant les dates spécifiées, soumettre à l’Ingénieur aux fins
d'approbation, un calendrier indiquant la date et l'heure prévues pour la démonstration
du fonctionnement de chaque appareil, matériel et système.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 37 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Dans la semaine suivant les démonstrations présentées, soumettre les documents
confirmant que celles-ci ont été effectuées et que la formation appropriée a été donnée
de manière satisfaisante.
Spécifier la date et l'heure de chaque démonstration effectuée ainsi que la liste des
personnes présentes.
Fournir des exemplaires complets des manuels d'exploitation et d'entretien qui serviront
à la démonstration du fonctionnement des appareils, des matériels et des systèmes ainsi
qu'aux séances de formation connexes.
ASSURANCE DE LA QUALITÉ
Lorsqu'il est prescrit dans certaines sections qu'un représentant autorisé du fabricant doit
démontrer le fonctionnement des appareils, matériels et systèmes installés,
.1
Veiller à assurer la formation du personnel du Propriétaire.
.2
Fournir un document écrit confirmant qu'une telle démonstration a été effectuée
et que la formation connexe a été donnée.
PRODUITS
SANS OBJET
Sans objet.
EXÉCUTION
SANS OBJET
Sans objet.
FIN DE SECTION
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 38 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
SECTION 07°84°00 PROTECTION COUPE-FEU
GÉNÉRALITÉS
RÉFÉRENCES
Santé Canada/Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail
(SIMDUT)
.1
Fiches signalétiques (FS).
Laboratoires des assureurs du Canada (ULC)
.1
ULC-S115-1995, Essai de comportement au feu des ensembles coupe-feu.
Code national du bâtiment – Canada 2010.
DÉFINITIONS
Éléments/matériaux coupe-feu : éléments particuliers destinés á fermer des ouvertures
ou des traversées durant un incendie, et/ou matériaux destinés á obturer des ouvertures
ménagées dans les murs ou les planchers et servant á recevoir des dispositifs de
terminaison comme des boîtes de sortie électrique avec leurs dispositifs de montage, ou
á acheminer des câbles, des chemins de câbles, des conduits, des conduits d'air et des
canalisations á travers les parois.
Ensembles coupe-feu á composant unique : éléments ou matériaux coupe-feu faisant
l'objet d'un dessin normalisé, utilisés seuls comme protection coupe-feu, sans isolant
pour température élevée ou autres matériaux/matériels assimilés.
Ensembles coupe-feu á composants multiples : groupes d'éléments ou de matériaux
coupe-feu spécifiques faisant l'objet d'un dessin normalisé et permettant de constituer
sur place des ensembles coupe-feu.
Traversées parfaitement étanches (CNB, 3.1.9.1.1 et 9.10.9.6.1) : dont les manchons ou
fourreaux sont noyés dans le béton, dans le cas des bâtiments incombustibles, ou qui ne
présentent aucun vide annulaire, dans le cas des bâtiments combustibles.
.1
Les traversées sont dites « parfaitement étanches » lorsqu'elles assurent
l'intégrité de la séparation coupe-feu qui peut alors empêcher le passage de la
fumée et des gaz chauds sur sa face non exposée.
DOCUMENTS/ ÉCHANTILLONS A SOUMETTRE POUR APPROBATION/INFORMATION
Soumettre les documents et les échantillons requis conformément á la section 01 33 00 Documents et échantillons á soumettre.
Fiches techniques
.1
Soumettre les fiches techniques requises ainsi que les spécifications et la
documentation du fabricant. Préciser les caractéristiques des produits, les
critères de performance, les dimensions, les contraintes et la finition.
.2
Présenter les listes d’essais du degré de résistance au feu pour les systèmes
coupe-feu et coupe-fumée.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 39 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.3
Le numéro d’identification du jugement technique du fabricant et les détails des
dessins d’atelier lorsqu’aucun système ULC ou cUL ou Warnock Hersey n’est
disponible pour une demande. Le jugement technique doit comprendre le nom
du projet et le nom du sous-traitant qui installera le système coupe-feu tel qu’il
est indiqué dans le dessin d’atelier.
.4
Submit two copies of WHMIS MSDS Material Safety Data Sheets.
Dessins d'atelier
.1
Soumettre les dessins d'atelier montrant [l'emplacement,] les matériaux, les
pièces de renfort, les ancrages, les fixations et la méthode de mise en oeuvre
proposés.
.2
Les détails de construction doivent refléter précisément les conditions réelles de
mise en oeuvre.
Assurance de la qualité : soumettre les documents ci-après conformément á la section
01 45 00 - Contrôle de la qualité.
.1
Rapports des essais : selon la norme CAN-ULC-S101 portant sur la résistance au
feu des éléments de construction, et la norme CAN-ULC-S102 portant sur les
caractéristiques de combustion superficielle.
.2
Soumettre les rapports des essais délivrés par des laboratoires indépendants
reconnus, certifiant que les produits, matériaux et matériels coupe-feu visés
satisfont aux prescriptions quant aux caractéristiques physiques et aux critères
de performance.
.3
Certificats : soumettre les documents signés par le fabricant, certifiant que les
produits, matériaux et matériels satisfont aux prescriptions quant aux
caractéristiques physiques et aux critères de performance.
.4
Instructions du fabricant : soumettre les instructions de mise en oeuvre fournies
par le fabricant, y compris toute indication visant des méthodes particulières de
manutention, de mise en œuvre et de nettoyage.
ASSURANCE DE LA QUALITÉ
Qualification
.1
Installateur : personne spécialisée dans la mise en oeuvre de matériaux ou
d'ensembles coupe-feu, reconnue par le fabricant.
Pré-installation:
.1
Vérifier les exigences des travaux;
.2
Vérifier l'état du support et les conditions de mise en oeuvre;
.3
Coordonner les travaux avec ceux exécutés par d'autres corps de métiers;
.4
Vérifier les instructions du fabricant concernant la mise en oeuvre ainsi que les
termes de la garantie offerte par ce dernier.
Responsabilité d’un fournisseur unique pour les matériaux coupe-feu et coupe-fumée :
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 40 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.1
Obtenir les matériaux coupe-feu et coupe-fumée d’un seul fabricant pour chaque
produit différent nécessaire.
.2
Le manufacturier doit former l’applicateur par rapport aux procédures de chaque
matériau.
Exigences réglementaires :
.1
L’installation du système coupe-feu doit satisfaire aux exigences des normes ULCS115-05 et ASTM E1966-07 d’assemblages éprouvés qui atteignent un degré de
résistance au feu égal à celui de la construction pénétrée.
.2
Les matériaux et méthodes coupe-feu et coupe-fumée proposés doivent être
conformes aux codes applicables ayant autorité locale.
DESCRIPTION DU SYSTÈME
Fournir les systèmes coupe-feu et coupe-fumée composés d’un matériau ou d’un
ensemble de matériaux installés pour conserver l’intégrité de la construction résistante
au feu en empêchant efficacement la propagation des flammes, de la fumée ou des gaz
chauds dans les pénétrations, les ouvertures ou les vides, les pénétrations d’une paroi,
les joints de construction par un périmètre de confinement du feu ou un système adjacent
aux barrières résistantes au feu.
Fournir également des scellant à fumée appliqués sur les matériaux coupe-feu ou un
ensemble de matériaux scellant coupe-fumée et coupe-feu pour former une barrière
étanche afin de retarder le passage des gaz et de la fumée.
Fournir un degré de résistance au feu équivalent à celui du plancher, mur ou autre
assemblage de séparation coupe-feu adjacent.
Fournir des assemblages du système de scellant coupe-feu et coupe-fumée pratiques et
tel qu’il est requis afin d’assurer la coordination avec le calendrier et l’enchaînement des
travaux.
Confirmer les lieux des surfaces coupe-feu ou coupe-fumée exposés ou non exposés avec
l’ingénieur de la CCN avant son application.
TRANSPORT, ENTREPOSAGE ET MANUTENTION
Emballage, transport, manutention et déchargement.
.1
Transporter, entreposer et manutentionner les matériaux et les matériels
conformément aux prescriptions de la section 01 61 00 - Exigences générales
concernant les produits.
.2
Transporter, entreposer et manutentionner les matériaux et les matériels
conformément aux instructions écrites du fabricant.
.3
Livrer les matériaux et les matériels en bonne condition sur le chantier et dans
leur contenant d'origine fermé, portant une inscription indiquant la marque, le
fabricant et l'homologation ULC.
Entreposage et protection
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 41 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.1
Entreposer les matériaux et les matériels á l'intérieur au sec et conformément
aux recommandations du fabricant, dans un endroit propre, sec et bien aéré.
.2
Remplacer les matériaux et les matériels défectueux ou endommagés par des
matériaux et des matériels neufs.
Gestion et élimination des déchets
.1
Trier les déchets en vue de leur réutilisation/réemploi et de leur recyclage.
CONDITIONS DU PROJET
Limitations environnementales :
.1
Ne pas procéder à l’installation des scellants de joints dans les conditions
suivantes :
.1
.2
Lorsque les conditions de température ambiante et des substrats sont audelà des limites permises par le fabricant du scellant de joint ou sont
inférieures à 4,4 degrés Celsius.
Lorsque les substrats de joint sont mouillés.
EXIGENCES ENVIRONNEMENTALES
Se conformer aux exigences du Système d’information sur les matières dangereuses
utilisées au travail (SIMDUT) relatives à l’utilisation, la manipulation, l’entreposage et
l’élimination des matières dangereuses; et relatives à l’étiquetage et aux dispositions des
fiches signalétiques (FS) acceptables pour Travail Canada.
Se conformer aux températures, à l’humidité relative et au taux d’humidité du substrat
recommandés par le fabricant aux fins d’application et de durcissement des scellants
coupe-feu, y compris les conditions spéciales régissant leur utilisation.
PRODUITS
SPÉCIALISTES EN INSTALLATION/FABRICANTS ACEPTABLES
Conditions générales : Les fabricants des systèmes coupe-feu et coupe-fumée et les
spécialistes en installation pour les travaux de cette section sont limités aux assemblages
applicables requis pour les travaux et aux emballages étiquetés ULC, cUL ou Warnock
Hersey.
Les fabricants acceptables pour les travaux de cette section sont :
.1
3M Canada Inc.
.2
A/D Fire Protection Systems Inc.
.3
Hilti Canada Corp.
.4
Nuco – Produits ignifuges Self-Seal
.5
Tremco Canada Ltd.
MATÉRIAUX/MATÉRIELS
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 42 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Ensembles coupe-feu et pare-fumée : conformes á la norme CAN-ULC-S115.
.1
Matériaux et ensembles exempts d'amiante, constituant une barrière efficace
contre les flammes, les fumées et les gaz, conformément á la norme CAN-ULCS115, ayant des dimensions n'excédant pas celles de la traversée ou du point
d'accès auquel ils sont destinés, et conformes aux exigences spéciales prescrites
á la PARTIE 3.
.2
Degré de résistance du système coupe-feu : 2 heures, à moins d’avis contraire.
Ensembles coupe-feu pour traversées de services d'utilités: éprouvés au moyen d'essais
réalisés selon la norme CAN-ULC-S115.
Composants d'ensembles coupe-feu pour traversées de services d'utilités : certifiés par
un laboratoire d'essai selon la norme ULC-S115.
Le degré de résistance au feu des ensembles coupe-feu installés doit être conforme aux
prescriptions du CNB.
Ensembles coupe-feu et pare-fumée installés aux points d'accès á des installations
dissimulées, des câbles par exemple : joints en élastomère.
Ensembles coupe-feu et pare-fumée installés aux traversées de canalisations, de conduits
d'air et d'autres matériels mécaniques nécessitant une isolation acoustique et
antivibratoire : joints en élastomère.
Apprêts : conformes aux recommandations du fabricant quant au matériau, au support
et á l'usage prévu.
Eau (le cas échéant) : potable, propre et exempte de quantités excessives de substances
nuisibles.
Dispositifs de retenue, de support, d'appui et d'ancrage : selon les recommandations du
fabricant et compatibles avec les ensembles mis en oeuvre, éprouvés et jugés acceptables
par les autorités compétentes.
Produits d'étanchéité pour joints verticaux : produits ne s'affaissant pas.
EXÉCUTION
INSTRUCTIONS DU FABRICANT
Conformité : se conformer aux exigences, recommandations et spécifications écrites du
fabricant, y compris á tout bulletin technique disponible, aux instructions relatives á la
manutention, á l'entreposage et á la mise en oeuvre des produits, et aux indications des
fiches techniques.
TRAVAUX PRÉPARATOIRES
Examiner la dimension et l'état des vides á remplir afin de déterminer l'épaisseur de
matériau nécessaire et le mode de mise en oeuvre á utiliser.
.1
S'assurer que les surfaces sont propres, sèches et non gelées.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 43 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.2
Préparer les surfaces qui seront mises en contact avec les matériaux coupe-feu et
pare-fumée, selon les instructions du fabricant.
.3
Assurer l'intégrité du calorifuge autour des canalisations et des conduits
traversant des cloisons coupe-feu [y compris celle du pare-vapeur].
.4
Au besoin, couvrir les surfaces contiguës pour les protéger des coulures et des
éclaboussures, et les débarrasser, une fois les travaux terminés, des taches ou
dépôts indésirables.
MISE EN ŒUVRE
Installer les ensembles coupe-feu et pare-fumée ainsi que leurs éléments composants
conformément aux instructions du fabricant en ce qui concerne les ensembles éprouvés
et homologués.
Coordonner avec les autres sections afin de s’assurer que les tuyaux, les conduits, les
câbles et les autres articles qui pénètrent la construction résistante au feu soient installés
de manière permanente avant l’installation des assemblages coupe-feu.
Planifier les travaux afin de s’assurer que les pénétrations et les autres constructions qui
dissimulent des pénétrations ne soient pas montées avant l’installation des systèmes
coupe-feu et coupe-fumée.
Sceller les vides et les espaces libres autour des canalisations ou des dispositifs qui
traversent, en totalité ou en partie, les cloisons coupe-feu, et obturer les ouvertures
destinées á un usage ultérieur ainsi que les joints autour de ces dernières, afin de
préserver la continuité et l'intégrité de la protection coupe-feu assurée.
Au besoin, installer des dispositifs de retenue temporaires et ne pas les enlever avant que
la cure initiale ne soit terminée et que les matériaux aient atteint une résistance
suffisante.
Façonner les surfaces apparentes ou les lisser á la truelle jusqu'á l'obtention d'un fini
soigné.
Enlever sans trop attendre le surplus de produit au fur et á mesure de l'avancement des
travaux et dès que ceux-ci sont terminés.
ORDONNANCEMENT DES TRAVAUX
Procéder á la mise en oeuvre uniquement lorsque les documents/échantillons á
soumettre ont été examinés par le Propriétaire.
Réaliser la protection coupe-feu des planchers avant de mettre en place les cloisons
intérieures.
CONTRÔLE DE LA QUALITÉ SUR PLACE
Inspections : avant de dissimuler ou de recouvrir les matériaux ou ensembles coupe-feu,
informer le Propriétaire que les ouvrages sont prêts pour l'inspection.
Contrôles effectués sur place par le fabricant.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 44 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.1
Le fabricant doit formuler des recommandations quant á l'utilisation du ou des
produits, et effectuer des visites périodiques pour vérifier si la mise en oeuvre a
été réalisée selon ses recommandations.
NETTOYAGE
Effectuer les travaux de nettoyage conformément á la section 01 74 11 - Nettoyage.
Une fois les travaux de mise en oeuvre et le contrôle de la performance terminés, évacuer
du chantier les matériaux et les matériels en surplus, les déchets, les outils et
l'équipement.
Enlever les dispositifs de retenue temporaires, une fois terminée la prise initiale des
matériaux coupe-feu et pare-fumée.
EMPLACEMENT DES ENSEMBLES COUPE-FEU
Assurer une protection coupe-feu et pare-fumée aux endroits indiqués ci-après.
.1
Traversées de cloisons et de murs en maçonnerie, en béton et en plaques de
plâtre présentant un degré de résistance au feu.
.2
Partie supérieure de cloisons ou de murs en maçonnerie ou en plaques de plâtre
présentant un degré de résistance au feu.
.3
Intersections de cloisons ou de murs en maçonnerie ou en plaques de plâtre
présentant un degré de résistance au feu.
.4
Traversées de dalles de planchers, de plafonds et de toitures présentant un degré
de résistance au feu.
.5
Pourtour de canalisations et autres matériels mécaniques et électriques
traversant des cloisons coupe-feu.
FIN DE SECTION
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 45 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
SECTION 26
SECTION 26°05°00, ÉLECTRICITÉ – EXIGENCES GÉNÉRALES CONCERNANT LES RÉSULTATS DES TRAVAUX
GÉNÉRALITÉS
EXIGENCES CONNEXES
Section 26 05 21
Fils et câbles (0-1000V).
Section 26 05 34
Conduits, fixations et raccords de conduits.
Section 28 13 00
Contrôle d’accès.
RÉFÉRENCES
Définitions
.1
Termes d'électricité et d'électronique : sauf indication contraire, la terminologie
employée dans la présente section et sur les dessins est fondée sur celle définie
dans la norme IEEE SP1122.
Références
.1
Groupe CSA
.1
CSA C22.1, Code canadien de l’électricité, partie 1 (22e édition), Norme
de sécurité relative aux installations électriques, y compris les
modifications de la partie 1, C22.1, du Code canadien de l’électricité pour
l’Ontario, ou la révision la plus récente.
.2
CAN/CSA-C22.3 numéro 1-F10, Réseaux souterrain et aériens.
.3
CAN3-C235-F83(C2015), Tensions recommandées pour les réseaux à
courant alternatif de 0 à 50 000 V.
.2
Code du bâtiment de l’Ontario (2012).
.3
Code de la sécurité électrique de l’Ontario (26e édition, 2015).
.4
Institute of Electrical and Electronics (IEEE)/National Electrical Safety Code
Product Line (NESC)
.1
IEEE SP1122-2000, The Authoritative Dictionary of IEEE Standards Terms,
7th Edition.
.5
Telecommunications Industry Association (TIA)/Electronic Industries Alliance
(EIA)
.6
ANSI/TIA-568-C.0-(2014), Generic Telecommunications Cabling for Customer
Premises.
.7
ANSI/TIA-568-C.1-(2014), Commercial Building Telecommunications Cabling
Standard, Part 1: General Requirements.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 46 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.8
ANSI/TIA-568-C.2-(2014), Commercial Building Telecommunications Cabling
Standard, Part 2: Balanced Twisted-Pair Cabling Components.
.9
ANSI/TIA-606-B-(2012), Administration
Telecommunications Infrastructure.
Standard
for
the
Commercial
DOCUMENTS/ ÉCHANTILLONS À SOUMETTRE POUR APPROBATION/INFORMATION
Soumettre les documents et les échantillons requis conformément à la section 01 33 00 Documents/Échantillons à soumettre. Fiches techniques
.1
Soumettre les fiches techniques requises ainsi que les instructions et la
documentation du fabricant des équipements visés par la présente section. Les
fiches techniques doivent indiquer les caractéristiques des produits, les critères
de performance, les dimensions, les limites et la finition.
Dessins d'atelier
.1
Les dessins d'atelier soumis doivent porter le sceau et la signature d'un ingénieur
compétent reconnu ou habilité à exercer au Canada, dans la province du Québec.
.2
Les schémas de câblage et les détails de l'installation des appareils doivent
indiquer l'emplacement, l'implantation, le tracé et la disposition proposés, les
tableaux de contrôle, les accessoires, la tuyauterie, les conduits et tous les autres
éléments qui doivent être montrés pour que l'on puisse réaliser une installation
coordonnée.
.3
Les schémas de câblage doivent indiquer les bornes terminales, le câblage interne
de chaque appareil de même que les interconnexions entre les différents
appareils.
.4
Les dessins doivent indiquer les dégagements nécessaires au fonctionnement, à
l'entretien et au remplacement des appareils.
.5
Si des changements sont requis, en informer l’Ingénieur avant qu'ils soient
effectués.
Certificats
.1
Prévoir des appareils et du matériel certifiés CSA.
.2
Dans les cas où l'on ne peut obtenir des appareils et du matériel certifiés CSA,
soumettre les appareils et le matériel proposés à l'autorité compétente aux fins
d'approbation, avant de les livrer au chantier.
.3
Soumettre les résultats des essais des systèmes et des instruments électriques
installés.
.4
Permis et droits : selon les conditions générales du contrat.
.5
Une fois les travaux terminés, soumettre le certificat de réception délivré par
l'autorité compétente.
DOCUMENTS/ÉLÉMENTS À REMETTRE À L'ACHÈVEMENT DES TRAVAUX
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 47 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Soumettre les documents/éléments requis conformément à la section 01 78 00 Documents/Éléments à remettre à l'achèvement des travaux.
Fiches d'exploitation et d'entretien : fournir les instructions relatives à l'exploitation et à
l'entretien, lesquelles seront incorporées au manuel.
.1
Fournir des instructions d'exploitation pour chaque système principal et pour
chaque appareil principal prescrit dans les sections pertinentes du devis, à
l'intention du personnel.
.2
Fournir une liste de tous les numéros de série et de toutes les descriptions de
produit.
.3
Les instructions d'exploitation doivent comprendre ce qui suit.
.1
Schémas de câblage, schémas de commande, séquence de commande
pour chaque système principal et pour chaque appareil.
.2
Procédures de démarrage, de réglage, d'ajustement, de lubrification,
d'exploitation et d'arrêt.
.3
Mesures de sécurité.
.4
Procédures à observer en cas de panne.
.5
Autres instructions, selon les recommandations du fabricant de chaque
système ou appareil.
.4
Fournir et afficher les instructions aux endroits approuvés.
.5
Les instructions d'exploitation exposées aux intempéries doivent être en
matériau résistant ou être placées dans une enveloppe étanche aux intempéries.
.6
S'assurer que les instructions d'exploitation ne se décoloreront pas si elles sont
exposées à la lumière solaire.
PRODUITS
EXIGENCES DE CONCEPTION
Les tensions de fonctionnement doivent être conformes à la norme CAN3-C235.
Les appareils électriques requérant une source CA doivent fonctionner d'une façon
satisfaisante à la fréquence de 60 Hz et à l'intérieur des limites établies dans la norme
susmentionnée. Le matériel doit pouvoir fonctionner sans subir de dommages, dans les
conditions extrêmes définies dans cette norme.
Langue d'exploitation et d'affichage : prévoir aux fins d'identification et d'affichage des
plaques indicatrices en français.
MATÉRIAUX/MATÉRIEL
Le matériel et les appareils doivent être conformes à la section 01 61 00 - Exigences
générales concernant les produits.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 48 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Le matériel et les appareils doivent être certifiés CSA. Dans les cas où l'on ne peut obtenir
du matériel ou des appareils certifiés CSA, soumettre le matériel et l'équipement de
remplacement à l'autorité compétente avant de les livrer sur le chantier, conformément
à l'article inclus dans la section DOCUMENTS/ÉCHANTILLONS À SOUMETTRE POUR
APPROBATION/INFORMATION.
TERMINAISONS DU CÂBLAGE
S'assurer que les cosses, les bornes et les vis des terminaisons du câblage conviennent
autant pour des conducteurs en cuivre que pour des conducteurs en aluminium.
IDENTIFICATION DU MATÉRIEL
Pour désigner les appareils électriques, utiliser des plaques indicatrices conformes aux
prescriptions ci-après.
.1
Plaques indicatrices : plaques à graver en plastique lamicoïde de 3 mm
d'épaisseur, avec face de couleur blanche mât et âme de couleur moire, fixées
mécaniquement au moyen de vis taraudeuses avec inscriptions en lettres
correctement alignées, gravées jusqu'à l'âme de la plaque.
.2
Format conforme aux indications du tableau ci-après.
FORMAT DES PLAQUES INDICATRICES
Format 1 10 mm x 50 mm 1 ligne
Lettre de 3 mm de hauteur
Format 2 12 mm x 70 mm 1 ligne
Lettre de 5 mm de hauteur
Format 3 12 mm x 70 mm 2 lignes
Lettre de 3 mm de hauteur
Format 4 20 mm x 90 mm 1 ligne
Lettre de 8 mm de hauteur
Format 5 20 mm x 90 mm 2 lignes
Lettre de 5 mm de hauteur
Format 6 25 mm x 100 mm 1 ligne
Lettre de 12 mm de hauteur
Format 7 25 mm x 100 mm 2 lignes
Lettre de 6 mm de hauteur
Les inscriptions des plaques indicatrices doivent être approuvées par l’Ingénieur avant
fabrication.
Les plaques indicatrices des coffrets de borniers et des boîtes de jonction doivent indiquer
les caractéristiques du réseau et/ou de la tension.
Les plaques indicatrices des boîtes de tirage doivent indiquer le réseau et la tension.
IDENTIFICATION DU CÂBLAGE
Tous les fils, câbles et connecteurs doivent être identifiés aux deux (2) extrémités et
porter le même numéro en caractère d’imprimerie à chacune des extrémités selon une
technique de marquage permanente résistante à l'eau, au solvant et à l’huile.
Conserver l'ordre des phases et le même code de couleur pour toute l'installation.
Le code de couleur doit être conforme à la norme CSA C22.1.
Utiliser des câbles de communication formés de conducteurs avec repérage couleur
uniforme dans tout le réseau.
IDENTIFICATION DES CONDUITS ET DES CÂBLES
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 49 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Code de couleur aux conduits, aux boîtes et aux câbles à gaine métalliques selon les
instructions du propriétaire.
FINITION
Les surfaces des enveloppes métalliques doivent être finies en atelier et être revêtues
d'un apprêt antirouille, à l'intérieur et à l'extérieur, et d'au moins deux (2) couches de
peinture-émail de finition.
EXÉCUTION
INSPECTION
Vérification des conditions : avant de procéder à l'installation, s'assurer que l'état des
surfaces/supports préalablement mis en œuvre aux termes d'autres sections ou contrats
est acceptable et permet de réaliser les travaux conformément aux instructions écrites
du fabricant.
.1
Faire une inspection visuelle des surfaces/supports en présence de l’ingénieur.
.2
Informer immédiatement l’Ingénieur de toute condition inacceptable décelée.
.3
Commencer les travaux d'installation seulement après avoir corrigé les conditions
inacceptables et reçu l'approbation écrite de l’Ingénieur.
INSTALLATION
Sauf indication contraire, réaliser l'ensemble de l'installation conformément à la norme
CSA C22.1.
Sauf indication contraire, installer les réseaux aériens et souterrains conformément à la
norme CAN/CSA-C22.3 numéro 1.
ÉTIQUETTES, PLAQUES INDICATRICES ET PLAQUES SIGNALÉTIQUES
S'assurer que les étiquettes CSA, les plaques indicatrices et les plaques signalétiques sont
visibles et lisibles une fois le matériel installé.
INSTALLATION DES CONDUITS ET DES CÂBLES
Installer les conduits et les manchons avant la coulée du béton.
.1
Manchons de traversée d'ouvrages en béton : tuyau en acier de série 40 ou en
plastique, de diamètre permettant le libre passage du conduit et dépassant la
surface en béton de 50 mm de chaque côté.
Lorsqu'on utilise des manchons en plastique pour les traversées de murs ou de planchers
présentant un degré de résistance au feu, les retirer avant d'installer les conduits.
Installer les câbles, les conduits et les raccords qui doivent être noyés ou recouverts
d'enduit en les disposants de façon soignée contre la charpente du bâtiment, de manière
à réduire au minimum l'épaisseur des fourrures.
EMPLACEMENT DES SORTIES ET DES PRISES DE COURANT
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 50 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Placer aux endroits indiqués les sorties et les prises de courant. Les dimensions des boites
de sorties utilisés doivent être conforment à la norme CSA 22.1 conformément à la section
26 05 32 - Boîtes de sortie, de dérivation et accessoires.
Ne pas installer les sorties et les prises de courant dos à dos dans un mur. Laisser un
dégagement horizontal d'au moins 150 mm entre les boîtes.
L'emplacement des sorties et des prises de courant peut être modifié sans frais
additionnel ni crédit, à la condition que le déplacement n'excède pas 3000 mm et que
l'avis soit donné avant l'installation.
HAUTEURS DE MONTAGE
Sauf indication ou prescription contraire, mesurer la hauteur de montage du matériel à
partir de la surface du plancher revêtu jusqu'à leur axe.
Dans les cas où la hauteur de montage n'est pas indiquée, vérifier auprès des personnes
compétentes avant de commencer l'installation.
COORDINATION DES DISPOSITIFS DE PROTECTION
S'assurer que les dispositifs de protection des circuits comme les déclencheurs de
surintensité, les relais et les fusibles sont installés, qu'ils sont du calibre voulu et qu'ils
sont réglés aux valeurs requises.
CONTRÔLE DE LA QUALITÉ SUR PLACE
Équilibrage des charges
.1
Mesurez le courant de phase du panneau électrique au moyen de charges normales
fonctionnant en temps d’acceptation; modifier les raccordements du circuit de
dérivation, s’il y a lieu, pour obtenir le meilleur équilibre de courant entre les
phases et mesurer les variations.
NETTOYAGE
Nettoyage en cours de travaux : effectuer les travaux de nettoyage conformément à la
section 01 74 11 - Nettoyage.
.1
Laisser les lieux propres à la fin de chaque journée de travail.
Nettoyage final : évacuer du chantier les matériaux/le matériel en surplus, les déchets, les
outils et l'équipement conformément à la section 01 74 11 - Nettoyage.
FIN DE SECTION
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 51 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
SECTION 26°05°21, FILS ET CÂBLES (0 – 1000V)
GÉNÉRALITÉS
EXIGENCES CONNEXES
Section 26 05 00
Exigences générales concernant les résultats des travaux
Section 26 05 34
Conduits, fixations et raccords de conduits.
Section 28 13 00
Contrôle d’accès.
RÉFÉRENCES
Exigences de performance
.1
Tous les fils, câbles et connecteurs doivent être identifiés aux deux (2) extrémités
et porter le même numéro en caractère d’imprimerie à chacune des extrémités
selon une technique de marquage permanente résistante à l’eau, au solvant et à
l’huile. De type Brady BMP21 ou équivalent.
.2
Les calibres des conducteurs qui alimentent les dispositifs doivent être
déterminés selon les chutes de tension maximale et longueur des trajets de la
charge à 80% de sa pleine capacité.
.3
Aucun câble ne doit être inférieur à la classe FT4 ou FT6 selon leur emplacement.
FICHES TECHNIQUES
Soumettre les fiches techniques requises conformément à la section 01 33 00 Documents et échantillons à soumettre.
PRODUITS
Aucun câble ne doit être inférieur aux recommandations du manufacturier.
Selon l’emplacement des câbles, aucun câble ne doit être inférieur aux exigences du
tableau 19 du code de construction du Québec, Chapitre V.
FILERIE DU BATIMENT
La distribution 120VAC à partir du panneau électrique, les boîtes de connexion, les prises
de courant et l’équipement sont inclus dans le contrat.
CÂBLE DE RÉSEAUTIQUE (CUIVRE)
Application GIGABIT ETHERNET, PoE+.
Rencontre les normes de la série TIA/EIA-568 Catégorie 6 (568A ou 568B à déterminer).
Avec connecteurs RJ-45 aux deux extrémités avec dispositif de protection.
4 paires torsadées de calibre 23 minimum.
Fabrication en usine pour toute longueur inférieure à 6 mètres.
Câble conforme à la norme FT4 ou FT6 selon leur emplacement.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 52 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Résister à des conditions mouillées lorsqu’il est installé à l’extérieur dans des conduits
souterrains.
La couleur de la gaine du câble sera indiquée une fois le contrat octroyé
Connecteur réseau
.1
Suivre la norme du propriétaire.
.2
Modèle adapté au réseau de câbles sélectionné.
.3
Répondre à la norme 1000BASE-T.
AUTRES CABLES
Les câbles installés à extérieurs ou dans des conduits souterrains doivent être conçus pour
résister aux conditions extérieures du Québec.
Câbles de supervision
.1
Application points de supervision et équipements similaires.
.2
Paires multibrins de calibre 22 AWG minimum, paires torsadées et blindées
(augmenter le calibre en fonction de la chute de tension et la consommation).
.3
Câble conforme CSA FT4.
.4
Résistant à l’humidité lorsqu’installé à l’extérieur dans des tuyaux souterrains.
Fils de communication.
.1
Application : éléments RS-485 et équipement similaire;
.2
4 paires multibrins de calibre 24 AWG minimum, paires torsadées et blindées
(augmenter le calibre en fonction de la chute de tension et la consommation).
.3
Résistant à l’humidité lorsqu’installé à l’extérieur dans des tuyaux souterrains.
.4
Câble conforme à la norme CSA FT4.
.5
Câble de catégorie 5E ou un équivalent approuvé.
Câbles d’alimentation (24 volts et moins)
.1
Application : équipements de vas voltage.
.2
Paires multibrins de calibre AWG 16 minimum, paires torsadées. Augmenter le
calibre en fonction de la chute de tension et la consommation.
.3
Câble conforme à la norme CSA FT4.
.4
Résistant à l’humidité lorsqu’installé à l’extérieur dans des tuyaux souterrains.
Câbles d’alimentation (24 volts et moins)
.1
Application caméra intérieure, contrôleur du système d’accès et équipements
similaires.
.2
1 paire de calibres 18 en cuivre multibrin (augmenter le calibre en fonction de la
chute de tension et la consommation).
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 53 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Câble d’alimentation AC (120 volts).
.1
Application : alimentations électriques, transformateurs et équipement similaire.
.2
1 paire torsadée de calibre AWG 12 minimum, avec conducteur vert isolé pour la
mise à la terre (augmenter le calibre en fonction de la chute de tension et de la
consommation d’énergie);
.3
Câble conforme à la norme CSA FT4.
.4
Résistant à l’humidité lorsqu’installé à l’extérieur dans des tuyaux souterrains.
Connecteur de joints fil à fil
.1
Type à compression.
.2
Seul le modèle avec gel contre la corrosion et l’humidité doit être utilisé.
Connecteur de joint fil à vis
.1
Type à fourchette ou à anneau.
.2
Dimension adaptée aux vis et au calibre des conducteurs.
Aménagement des salles d’équipements de sécurité
.1
Fournir des manchons pour joindre les boîtiers (pas de fils exposés entre les
boîtiers à équipement).
.2
Prévoir des attaches de type VELCRO pour fixer les câbles entre eux dans les
boîtiers d’équipements.
.3
Fournir des dessins sur les besoins en matière d’espace de plancher avant de
commencer le travail.
EXÉCUTION
CONTROLE DE LA QUALITÉ SUR PLACE
Faire les essais conformément à la section 26 05 00 – Électricité – Exigences générales
concernant les résultats des travaux.
Exécuter les essais à l'aide de méthodes appropriées aux conditions locales, et
approuvées par l’Ingénieur et les autorités locales compétentes.
Faire les essais avant de mettre l'installation électrique sous tension.
INSTALLATION DES CÂBLES - GÉNÉRALITÉS
Utiliser un code de couleur des câbles conforme à la section 26 05 00 - Électricité Exigences générales concernant les résultats des travaux.
Attacher ou clipser les câbles des artères d'alimentation aux centres de distribution, aux
boîtes de tirage et aux terminaisons.
Acheminer en descente ou en boucles verticales le câblage dissimulé dans les murs, afin
de faciliter les travaux ultérieurs. Sauf indication contraire, éviter d'acheminer le câblage
de bas en haut de même qu'à l'horizontale dans les murs.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 54 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
N'utiliser que des circuits bifilaires pour les dérivations vers les prises avec suppression de
surtension de même que pour les matériels électroniques et informatiques raccordés en
permanence. Les circuits à neutre commun sont interdits.
INSTALLATION DE LA FILERIE DU BATIMENT
Poser la filerie :
.1
Dans les conduits, conformément à la section 26 05 34 - Conduits, fixations et
raccords de conduits.
INSTALLATION DES CÂBLES (TOUS LES TYPES)
Sertir les câbles à l’aide d’outil désigné pour faire ce travail (couteau à proscrire).
Le câblage doit voyager dans les corridors et suivre les axes de l’édifice (pas de raccourci
en diagonale).
Le câblage doit être installé dans des conduits électriques fixés à la structure.
Le câblage doit être regroupé.
Prévoir des protecteurs de câble lorsque l’on passe à travers des boîtiers ou boîtes
électriques.
Tirer les câbles de façon à ne pas les endommager ni réduire la performance. De plus les
câbles doivent être éloignés de toutes sources pouvant affecter le résultat du signal.
Il est interdit de faire des épissures sur les câbles.
Éviter les effets d’antenne lorsque le câble n’est pas raccordé à une extrémité.
Prévoir les mises à la terre selon les exigences des manufacturiers.
TIRAGE DES CÂBLES
L'Entrepreneur doit s'assurer que la traction exercée sur un câble ne dépasse pas les
normes spécifiées par le manufacturier du dit câble.
Lors de l’installation et de la manipulation des câbles, prendre toutes les mesures
nécessaires pour respecter les exigences applicables aux câbles de catégorie 6. Une
attention particulière doit être apportée sur le rayon de courbure des câbles, la longueur
sur laquelle les paires sont dé torsadées et la tension exercée sur les câbles, lors du tirage
et de la fixation.
Avant de tirer le câble dans les conduits, l’Entrepreneur doit enlever, si nécessaire, tout
dépôt qui pourrait s’y être accumulé. Tous les conduits libres, devant être utilisés, doivent
être fichés et nettoyés. L’Entrepreneur doit aussi s’assurer que les conduits ont bien été
installés selon les règles du code électrique en vigueur et qu’il n’y aura pas de difficulté
durant le tirage des câbles.
L’Entrepreneur doit compléter la liste de câbles avec le cheminement complet des câbles.
Réaliser le tirage des câbles selon la séquence suivante afin de minimiser les pertes :
.1
Comptabiliser les longueurs de toutes les trajectoires de câbles, et ce, pour tous
les types de câbles avant de commencer les travaux;
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 55 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.2
Procéder au tirage des câbles en commençant par ceux qui ont les plus longues
trajectoires;
.3
Noter sur chacun des tourets la longueur des câbles encore disponible;
.4
Optimiser l’utilisation de tous les tourets à l’aide des longueurs de trajectoires
comptabilisées au début
.5
Prendre les précautions nécessaires afin d’éviter toute détérioration de la gaine
du câble lors du tirage des câbles.
.6
Le tirage de câbles devra être effectué de manière à éviter les arêtes vives et les
brisures dues aux tensions exercées sur eux;
L’Entrepreneur doit remplacer à ses frais tous les câbles endommagés lors du tirage;
Faire en sorte que les câbles soient directs et ne comportent aucune épissure,
raccordement en pont ou autre branchement;
Pour effectuer le raccordement, laisser à chaque extrémité la quantité de câble, spécifiée
ci–après, libre, identifiée, enroulée et attachée séparément et adéquatement;
Recouvrir adéquatement, de matériel isolant, les extrémités des câbles de façon à ce
qu’aucune partie conductrice ne soit exposée et qu’aucun corps étranger ne puisse
s’infiltrer sous la gaine.
INSTALLATION DES CONNECTEUR (TOUS LES TYPES)
Faire les raccords à l’aide d’outil désigné pour faire ce travail (pince à proscrire).
Les extrémités conductrices des résistances en fin de ligne doivent être dissimulées à
l’intérieur des connecteurs de façon à éliminer les risques de court-circuit.
AMÉNAGEMENT DES SALLES D’ÉQUIPEMENTS DE SÉCURITÉ SATELLITE
Éviter de croiser des sources 120Vca avec du bas voltage.
Optimiser l’espace disponible et prévoir pour l’expansion future.
FIN DE SECTION
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 56 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
SECTION 26°05°34 CONDUITS, FIXATIONS ET RACCORDS DE CONDUITS
GÉNÉRALITÉS
EXIGENCES CONNEXES
Section 26 05 00
Exigences générales concernant les résultats des travaux.
Section 26 05 21
Fils et câbles (0-1000V).
Section 28 13 00
Contrôle d’accès.
RÉFÉRENCES
Association canadienne de normalisation (CSA)/CSA International
.1
CAN/CSA-C22.2 numéro 18, Boîtes de sortie, boîtes pour conduit, raccords et
accessoires, Norme nationale du Canada.
.2
CSA C22.2 numéro 45, Conduits métalliques rigides.
.3
CSA C22.2 numéro 56-13, Conduits métalliques flexibles et conduits métalliques
flexibles étanches aux liquides.
.4
CSA C22.2 numéro 83-FM1985(C2013), Tubes électriques métalliques.
.5
CSA C22.2 numéro 211.2-06(R2011), Conduits rigides en polychlorure
DÉFINITIONS
Conduit principaux : l’ensemble des conduits et/ou support à câbles ajourés reliant les
salles d’équipements et les boîtes de jonctions entre elles. Ces boîtes sont généralement
localisées au plafond à une moyenne ne dépassant pas 5 mètres de l’équipement à
raccorder.
Conduits secondaires : l’ensemble des conduits reliant les composantes, les boîtiers
d’équipement, les cabinets d’équipements à un support à câbles ajouré et/ou à une boîte
de jonction généralement localisé au plafond à une moyenne ne dépassant pas 5 mètres
de l’équipement à raccordé.
DOCUMENTS/ ÉCHANTILLONS A SOUMETTRE POUR APPROBATION/INFORMATION
Soumettre les documents et les échantillons requis conformément à la section 01 33 00 Documents et échantillons à soumettre. Fiches techniques : soumettre les fiches
techniques requises, ainsi que les spécifications et la documentation du fabricant
concernant les produits visés.
.1
Soumettre la documentation du fabricant concernant les équipements visés.
Assurance de la qualité
.1
Instructions : soumettre les instructions d'installation fournies par le fabricant.
GESTION ET ÉLIMINATION DES DÉCHETS
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 57 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Placer dans des contenants désignés les substances qui correspondent à la définition de
déchets toxiques ou dangereux.
S'assurer que les contenants vides sont scellés puis entreposés correctement, hors de la
portée des enfants, en vue de leur élimination.
PRODUITS
CABLES ET TOURETS
Les câbles doivent être fournis sur tourets.
.1
Chaque câble et chaque touret ou enroulement de câble doit porter une marque
ou une étiquette indiquant la longueur du câble, sa tension nominale, la grosseur
des conducteurs, le numéro du lot de fabrication et le numéro du touret.
Chaque touret ou enroulement ne doit comprendre qu'un câble continu sans raccord.
CONDUITS
Les conduits principaux et supports à câbles ajourés sont inclus au contrat sauf si indiqué
autrement sur les plans.
Les conduits secondaires sont inclus au contrat sauf si indiqué autrement sur les plans.
Tous les câbles de sécurité devront transiger en conduits. Aucun câble ne devra être
apparent.
Tous les conduits secondaires et principaux devront toujours garder un minimum de 25
% libre de leur capacité maximale (basé sur le code électrique) pour usage futur.
Conduits métalliques rigides : conformes à la norme CSA C22.2 numéro 45, en acier
galvanisé, à visser.
Conduits recouverts d'un enduit époxydique : conformes à la norme CSA C22.2 numéro
45, avec enduit de zinc et revêtement de finition anticorrosif à base de résines
époxydiques, à l'intérieur et à l'extérieur.
Tubes électriques métalliques (EMT) : conformes à la norme CSA C22.2 numéro 83, munis
de raccords.
Conduits rigides en pvc : conformes à la norme CSA C22.2 numéro 211.2.
Conduits métalliques flexibles : conformes à la norme CSA C22.2 numéro 56, en acier et
en aluminium, étanches aux liquides.
FIXATIONS DE CONDUITS
Brides de fixation à 1 trous, en acier, pour assujettir les conduits apparents (non
accessible) dont le diamètre nominal est égal ou inférieur à 50 mm.
.1
Brides de fixation à 2 trous, en acier, pour assujettir les conduits apparents dont
le diamètre nominal est supérieur à 50 mm.
Étriers de poutre pour assujettir les conduits à des ouvrages en acier apparents.
Étriers en U pour soutenir plusieurs conduits, à disposer à 1,5 m d'entraxe.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 58 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Tiges filetées de 6 mm de diamètre pour retenir les étriers de suspension, diamètre
minimal à ajuster selon la charge.
RACCORDS DE CONDUIT
Raccords : conformes à la norme CAN/CSA C22.2 numéro 18, spécialement fabriqués pour
les conduits prescrits. Enduit : le même que celui utilisé pour les conduits.
Raccords en L préfabriqués, à poser aux endroits où des coudes de 90 degrés sont requis
sur des conduits de 25 mm et plus.
Raccords et manchons de raccordement étanches pour tubes électriques métalliques.
.1
Les joints à vis de pression sont à proscrire.
Utiliser des vis anti-vandales en acier inoxydable de dimensions requises et adaptées.
RACCORDS DE DILATATION POUR CONDUITS RIGIDES
Raccords de dilatation résistant aux intempéries, pouvant supporter une dilatation
linéaire, et assurant la continuité du réseau de mise à la terre.
Raccords de dilatation étanches à l'eau, pouvant supporter une dilatation linéaire et une
déformation de 19 mm, et assurant la continuité du réseau de mise à la terre.
Raccords de dilatation résistant aux intempéries et permettant la dilatation linéaire des
conduits à l'entrée des coffrets.
FILS DE TIRAGE
En polypropylène.
BOITES DE TIRAGE
Dimension des boîtes conforme à la norme CSA C22.1.
Construction : boîtes en acier, soudées.
Couvercles, pour montage d'affleurement : couvercles avec bord dépassant d'au moins
25 mm.
Couvercles, pour montage en saillie : couvercles plats ou à bord retourné, à visser.
Utiliser des vis anti-vandales en acier inoxydable de dimensions requises et adaptées.
EXÉCUTION
INSTRUCTIONS DU FABRICANT
Conformité : se conformer aux exigences, aux recommandations et aux spécifications
écrites du fabricant, y compris à tout bulletin technique disponible, aux instructions
relatives à la manutention, à l'entreposage et à l'installation des produits, et aux
indications des fiches techniques.
INSTALLATION
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 59 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Poser les conduits apparents de façon à ne pas diminuer la hauteur libre de la pièce et en
utilisant le moins d'espace possible.
Dissimuler les conduits sauf ceux qui sont posés dans des locaux d'installations
mécaniques et électriques et des locaux non finis.
Utiliser des tubes électriques métalliques (EMT) lorsque les conduits ne risquent pas
d'être endommagés.
Utiliser des conduits rigides en PVC dans le cas d'installations souterraines ou situées en
milieu corrosif.
Utiliser des conduits métalliques flexibles dans le cas d'ouvrages ou d'éléments montés
dans des cloisons métalliques amovibles.
Utiliser des conduits métalliques flexibles et étanches aux liquides dans le cas de de
matériels vibrants situés dans des locaux humides ou mouillés, ou en milieu corrosif.
Poser des raccords d'étanchéité sur les conduits installés dans des endroits dangereux.
.1
Les remplir de mastic d'étanchéité.
Utiliser des conduits d'au moins DN 3/4 (21 mm) pour les circuits d'alimentation.
Cintrer les conduits à froid.
.1
Remplacer les conduits qui ont subi une diminution de plus de 1/10 de leur
diamètre original par suite d'un écrasement ou d'une déformation.
Cintrer mécaniquement les conduits en acier de plus de 21 mm de diamètre.
Le filetage des conduits rigides, exécuté sur le chantier, doit être d'une longueur suffisante
pour permettre de faire des joints serrés.
Installer un fil de tirage dans les conduits vides.
Enlever et remplacer les parties de conduits bouchées.
.1
Il est interdit d'utiliser des liquides pour déboucher les conduits.
Assécher les conduits avant d'y passer le câblage.
Réparer, à l’aide de pâte ignifugée, les cloisons (murs, plafonds et planchers) où passe un
conduit, conformément aux normes du Code du bâtiment de l’Ontario et du Code
canadien de l’électricité, y compris les amendements de ce dernier visant l’Ontario.
L’entrepreneur est responsable de la réparation des cloisons touchées par son
installation.
Réseaux de conduits
.1
Informatique.
.2
Contrôle d’accès.
.3
Alimentation 120Vca.
CONDUITS APPARENTS
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 60 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Installer les conduits parallèlement ou perpendiculairement aux lignes d'implantation du
bâtiment.
Derrière les radiateurs à l'infrarouge ou au gaz, installer les conduits en laissant un
dégagement de 1.5 m.
Faire passer les conduits dans l'aile des éléments d'ossature en acier, s'il y a lieu.
Aux endroits où c'est possible, grouper les conduits dans des étriers de suspension en U
montés en applique.
Sauf indication contraire, les conduits ne doivent pas traverser les éléments d'ossature.
Dans le cas des conduits placés parallèlement aux canalisations de vapeur ou d'eau
chaude, prévoir un dégagement latéral d'au moins 75 mm. Prévoir également un
dégagement d'au moins 25 mm dans le cas des croisements.
Dans le cas d’un conduit apparent installé dans le lieu public, le conduit doit être peinturé
de la même couleur que le mur afin de s’y harmoniser.
CONDUITS DISSIMULÉS
Installer les conduits parallèlement ou perpendiculairement aux lignes d'implantation du
bâtiment.
Il est interdit d'installer des conduits horizontaux dans des murs de maçonnerie.
Il est interdit de noyer des conduits dans des ouvrages en terrazzo ou dans des chapes de
béton.
CONDUITS SOUTERRAINS
Installer les conduits en pente pour assurer l'évacuation de l'eau.
Hydrofuger les joints à l'exception des joints sur conduits en pvc à l'aide d'une épaisse
couche de peinture bitumineuse.
INSTALLATION DES BOITES DE TIRAGE
Installer les boîtes de tirage dans des endroits dissimulés mais faciles d'accès.
Poser des boîtes selon les exigences de la norme CSA C22.1.
NETTOYAGE
Effectuer les travaux de nettoyage conformément à la section 01 74 11 - Nettoyage.
Une fois les travaux d'installation et le contrôle de la performance terminés, évacuer du
chantier les matériaux et les matériels en surplus, les déchets, les outils et l'équipement.
FIN DE SECTION
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 61 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
SECTION 28
SECTION 28°13°00, CONTRÔLE D’ACCÈS
GÉNÉRALITÉS
EXIGENCES CONNEXES
Section 26 05 00
Exigences générales concernant les résultats des travaux
Section 26 05 21
Fils et câbles (0-1000V).
Section 26 05 34
Conduits, fixations et raccords de conduits.
RÉFÉRENCES
Abréviations
.1
Contrôle d'accès : Surveillance électronique des entrées/sorties de personnes aux
points d'accès de zones contrôlées. Aspect de la sécurité utilisant des systèmes
et des matériels pour déverrouiller l'accès à un lieu ou un service déterminés, par
des utilisateurs définis.
.2
CA : Courant alternatif.
.3
CC : Courant continu.
Références
.1
Code de construction du Québec – Chapitre V, électricité
.2
CSA C22.1-F15, Code canadien de l’électricité, partie 1 (23e édition), Normes de
sécurité concernant les installations de sécurité, y compris les modifications pour
l’Ontario au Code canadien de l’électricité, partie 1, C22.1 ou la plus récente
version.
.3
Code de l’électricité de l’Ontario (26e édition, 2015).
.4
Santé Canada - Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au
travail (SIMDUT)
.1
.5
Fiches signalétiques (FS).
Laboratoires des assureurs du Canada (ULC)
.1
CAN/ULC-S306-03, Intrusions Detection Units
.2
CAN/ULC-S316-14 Standard for Performance of Video Surveillance
Systems
.3
ULC-S318-96, Standard for Power Supplies for Burglar Alarm Systems.
.4
CAN/ULC-S319-05, Electronic Access Control Systems
.5
ULC-C634-86, Guide for the Investigation of Connectors and Switches for
Use with Burglar Alarm Systems.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 62 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.6
Underwriters' Laboratories (UL)
.1
UL 294-2009, Access Control System Units.
.2
UL 603-08, Power Supplies for Use with Burglar Alarm Systems.
.3
UL 1076-2005, Safety for Proprietary Burglar Alarm Units and Systems.
DOCUMENTS/ ÉCHANTILLONS A SOUMETTRE POUR APPROBATION/ INFORMATION
Échantillons des produits : soumettre les pièces d’équipements, le câblage et connecteurs
que l’Ingénieur juge d’intérêt à voir et à montrer aux différents intervenants.
Dessins d'atelier
.1
Les dessins d'atelier soumis doivent porter le sceau et la signature d'un ingénieur
compétent reconnu ou habilité à exercer au Canada, dans la province du Québec.
.2
Les dessins d'atelier doivent indiquer le schéma du projet, y compris les détails.
.1
Les dessins d'atelier doivent indiquer les hauteurs de montage,
l'emplacement des éléments et le câblage.
.2
Soumettre un schéma du zonage, indiquant le numéro et l'emplacement
des zones, ainsi que les espaces couverts.
.3
Soumettre les schémas de câblage.
.4
Soumettre une liste complète du matériel.
.5
Schéma d’encombrement des contrôleurs d’accès.
.6
Schéma d’encombrement des armoires.
.7
Schéma d’encombrement des salles satellites d’équipements de sécurité.
.8
Schéma d’interconnexion des systèmes.
Rapports des essais et rapports d'évaluation
.1
Soumettre les rapports des essais, certifiant que l'ouvrage est conforme aux
prescriptions quant aux caractéristiques physiques et aux critères de
performance.
Soumettre les instructions d'installation du fabricant.
DOCUMENTS/ÉLÉMENTS A REMETTRE A L'ACHEVEMENT DES TRAVAUX
Soumettre les documents/éléments requis conformément à la section 01 78 00 Documents/Éléments à remettre à l'achèvement des travaux.
Fiches d'exploitation et d'entretien : fournir les instructions relatives à l'utilisation et à
l'entretien du matériel de contrôle d'accès :
.1
Les fiches doivent comprendre ce qui suit.
.1
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Un schéma montrant la configuration du système et la disposition
physique du matériel.
Page 63 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.2
Inclure une vue couleur (photo) de chaque contrôleur, de l’intérieur des
panneaux, leurs connexions et numéro de série de tous les appareils.
.3
Une description fonctionnelle du matériel.
.4
Les instructions de fonctionnement du matériel. Les illustrations et les
schémas complémentaires aux procédures.
.5
Les instructions d'exploitation fournies par le fabricant.
.6
Les instructions de nettoyage.
TRANSPORT, ENTREPOSAGE ET MANUTENTION
Transporter, entreposer et manutentionner les matériaux et les matériels conformément
à la section 01 61 00 - Exigences générales concernant les produits et aux instructions
écrites du fabricant.
Livraison et acceptation : livrer les matériaux et les matériels au chantier dans leur
emballage d'origine, lequel doit porter une étiquette indiquant le nom et l'adresse du
fabricant.
Entreposage et manutention
.1
Entreposer les matériaux et les matériels de manière qu'ils ne reposent pas sur le
sol à l'intérieur au sec, dans un endroit propre, sec et bien aéré, conformément
aux recommandations du fabricant.
.2
Entreposer le matériel de contrôle d'accès de manière à le protéger contre les
marques, les rayures et les éraflures.
.3
Remplacer les matériaux et les matériels endommagés par des matériaux et des
matériels neufs.
GARANTIE
Garantie prévue au contrat : se reporter au document d’appel d’offres du Propriétaire et
division générale pour connaître les termes de la garantie.
Garantie du fabricant : soumettre à l'approbation l’Ingénieur le document de garantie
standard du fabricant, signé par un représentant autorisé de l'entreprise.
PRODUITS
EXIGENCES
Le service après-vente (main-d’œuvre et pièce) ne doit pas être à l’usage exclusif de
l’Entrepreneur qui obtient le contrat. Les dispositifs et logiciel de sécurité doivent être
commercialement disponible dans la région d’Ottawa par d’autres installateurs, et à un
prix compétitif.
Les pièces secondaires tels que les relais, les minuteries etc. doivent être solidement
fixées à l’aide de vis ou de rail. (L’utilisation de ruban gommé et/ou adhésif est à
proscrire).
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 64 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
Le système doit être de conception modulaire, c'est-à-dire qu'il sera constitué d'unités de
base mécaniquement indépendantes (armoire, châssis, cartes, circuits imprimés,
connecteurs, blocs d'alimentation, les terminaux de raccordement, etc.). Chacune des
unités de base doit être facile à installer ou à démonter. Les raccords entre les unités se
feront par des câbles terminés par des connecteurs.
Le fonctionnement, l'entretien, la maintenance et l'essai du système doivent être faciles;
le système doit également être facilement extensible.
Le dommage causé par la défaillance d'un dispositif dans un système doit se limiter à ce
dispositif et ne doit pas affecter les autres dispositifs du système. L'Entrepreneur doit
concevoir l’architecture du système de sécurité de façon à assurer la continuité des
opérations.
Afin de les rendre électriquement étanches aux champs électromagnétiques, toutes les
pièces métalliques majeures (bâtis, armoires et pupitres) doivent être mises à la terre à
la grille de mise à la terre de l'édifice. La mise à la terre doit être faite conformément aux
recommandations du manufacturier. Tous les blindages de câbles doivent être mis à la
terre mais en un seul point sur chacune des sections sauf si indiqué autrement dans les
exigences du manufacturier.
L'Entrepreneur doit prendre toutes les précautions qui s'imposent afin d'assurer le bon
fonctionnement des dispositifs du système à l'intérieur des écarts définis ci-après, ou
selon les écarts définis par le manufacturier lorsque ces écarts sont plus exigeants. Les
dispositifs du système doivent être conçus de manière à fonctionner à l'intérieur des
conditions ambiantes suivantes:
.1
.2
.3
Dispositifs informatiques
.1
Température: 10° à 30° Celsius
.2
Humidité:
20 à 80 %
Dispositifs installés à l'intérieur
.1
Température: 0° à 40° Celsius
.2
Humidité:
10 à 90 %
Dispositifs installés à l'extérieur
.1
Température: -40° à 60° Celsius
.2
Humidité:
10 à 100 %
La codification des équipements et des câbles est planifiée selon un standard pour faciliter
le repérage.
.1
L'Entrepreneur est responsable de la fourniture et de l'installation de cette
codification.
.2
L'Entrepreneur doit s'assurer que les différents sous-ensembles, équipements et
dispositifs du système sont proprement identifiés.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 65 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.3
Tous les fils, câbles et connecteurs doivent être identifiés aux deux (2) extrémités
et porter le même numéro en caractère d’imprimerie à chacune des extrémités
selon une technique de marquage permanente résistante à l'eau, au solvant et à
l'huile.
L'installation d’autocollants ou de vignettes mentionnant le nom de l'Entrepreneur, d'un
sous-traitant ou d'un fournisseur devra être approuvée par le Propriétaire.
Toutes les composantes et accessoires reliés au contrôle d’accès devront être fixés à l’aide
de vis anti-vandales en acier inoxydable lorsqu’ils sont accessibles à hauteur d’homme (3
mètres).
SYSTÈME D’ACCÈS :
Le logiciel de contrôle d’accès actuel est le logiciel ONGUARD (V.7.00) de Lenel.
L’Entrepreneur doit faire l’Intégration de l’ajout ou de modification de toutes les
composantes d’accès et nouveaux contrôleurs avec le logiciel de contrôle d’accès.
L’Entrepreneur est responsable de programmer les modifications et les ajouts dans le
système de contrôle d’accès.
Alarme :
.1
Le système d’accès doit être en mesure de générer des alarmes selon différents
niveaux de priorités et ainsi les afficher en priorité sur l’interface cliente. Cellesci doivent entre autre inclure l’information associée tel le nom de l’alarme,
l’heure et la date et un descriptif. Lors d’une alarme, le système d’accès doit
accomplir les actions qui lui sont associées tel que l’activation d’une alarme
sonore. Doit afficher un descriptif des opérations à suivre pour l’opérateur.
.2
Exemple d’alarmes :
.3
.1
Toute perte de communication.
.2
Tout point d’entrée étant défini comme alarme.
.3
Panne de composantes matérielles et logicielles.
.4
Carte volée, non-valide, expirée ou non autorisée.
L’ensemble de la programmation type des alarmes doit être soumise pour
approbation.
Fonctionnement typique pour un portillon :
.1
Contact de supervision des panneaux latéraux du portillon pour accéder au
mécanisme ou de trouble.
.2
Lorsque l’usager veut ouvrir les panneaux de verre du portillon à partir des côtés
sécurisé ou non sécurisé, il doit :
.1
Présenter sa carte d’accès au lecteur de carte.
.2
Les panneaux de verre s’ouvrent dans le laps de temps programmé et se
ferment une fois que l’utilisateur a traversé le portillon.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 66 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.3
Supervision des panneaux de verre (déblocage) en cas d’urgence, d’alarme
incendie et de panne de courant.
.4
Toutes les alarmes du portillon doivent être reliées au système de contrôle
d’accès.
.5
En situation d’alarme incendie, les panneaux doivent demeurer ouverts pour que
les gens puissent sortir librement.
.6
Fonctionnement avec anti-retour souple (« soft anti-pass back ») pour les
portillons doivent être prévues à chacun des édifices.
Lors d’une alarme l’image de la caméra à proximité de l’équipement générant l’alarme
devra pouvoir être affichée automatiquement.
L’entrepreneur est responsable de faire en sorte que les nouveaux portillons puissent
s’ouvrir à l’aide des boutons de commande à distance existants.
L’’Entrepreneur est responsable de mettre à jour les cartes du système de contrôle d’accès
pour qu’elles tiennent compte de l’ajout des portillons.
L’Entrepreneur est responsable de fournir et d’installer toutes les licences requises pour
l’ajout des nouveaux équipements.
L’Entrepreneur est responsable de la conception et de la personnalisation des systèmes,
des affichages graphiques ainsi que des bases de données.
L’Entrepreneur doit détenir une certification sur les systèmes et son
technicien/programmeur doit être certifié pour effectuer la programmation du système.
Les certifications exigées ne devront pas être âgées de plus de 5 ans afin de garantir une
connaissance actualisée sur les produits utilisés.
COMPOSANTES DU SYSTÈME D’ACCÈS
(ACTRL/RS-485) CONTRÔLEUR D'ACCÈS (IP ET AVEC RS-485)
.1
Avoir une protection primaire.
.2
Avoir une protection individuelle au secondaire pour chaque dispositif qui y est
raccordée.
.3
Avoir une autonomie de 4 heures minimum lors d'une panne de courant.
L'autonomie est calculée selon les conditions les plus exigeantes.
.4
Le contenu minimum de la mémoire des transactions ne doit pas être affecté par
le contenu minimum des usagers.
.5
Doit être en mesure de fonctionner de manière indépendante lors d’une rupture
des communications.
.6
Doit superviser tous les points d’entrée (résistances à installer pour l’équipement).
.7
Doit être compatible avec les technologies suivantes : proximité, code à barres,
bande magnétique, Wiegand, biométrie et carte intelligente.
.8
Être capable de lire tous les numéros de cartes générés par le format demandé
et existant (aucune coupure du nombre de bits).
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 67 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.9
Équipé de connecteurs terminaux amovibles.
.10
Cabinet muni d'un contact de supervision de manipulation non autorisée et d'une
serrure et 2 clés par cabinet. La clé doit être identique pour chaque cabinet.
.11
Cabinet muni d'une plaque d'identification permanente,
.12
Les contrôleurs doivent être regroupés dans un même cabinet pour réduire
l’encombrement (lorsque requis).
.13
Planifie et accorde automatiquement l’accès sans intervention d’utilisateur au
poste client.
.14
Le délai de réponse maximal entre une lecture de carte et l’ouverture de la porte
est de 0,25 seconde.
.15
Toutes les transactions doivent être enregistrées dans le logiciel.
.16
En cas d’une perte de communication, le contrôleur d’accès doit enregistrer les
dernières 50 000 transactions ou alarmes et transmettre ces renseignements au
serveur de contrôle d’accès une fois le système remis en fonction.
.17
Le fonctionnement à distance du serveur doit prévoir ce qui suit :
.1
Donner temporairement accès à une porte en particulier.
.2
Déverrouiller de manière permanente une porte jusqu’à ce qu’une
commande de verrouillage soit transmise par l’utilisateur.
.3
Autoriser un délai d’ouverture plus long pour une porte en particulier.
.4
Désactiver l’accès à l’une ou plusieurs portes ou cartes d’accès
.5
Modifier le fuseau horaire associé à une carte d’accès locale
.18
Option anti-retour locale et globale.
.19
Enregistrement automatisé de la configuration dans une mémoire non volatile du
même contrôleur.
.20
Compatible avec les lecteurs de cartes Wiegand.
.21
L’entrepreneur est responsable de modifier les boucles de communication RS485 existantes pour relier le contrôleur d’accès et l’intégrer au système de
contrôle d’accès.
.22
Le contrôleur d’accès RS-485 doit être compatible avec le contrôleur d’accès IP
en place et le logiciel du système de contrôle d’accès.
.23
L’Entrepreneur est responsable de relocaliser les contrôleurs d’accès existants.
.24
Doit posséder des diodes de protection en mode inverse aux différentes sorties
ainsi qu’à tous les dispositifs raccordés au contrôleur d’accès.
.25
Les équipements dans le cabinet doivent être disposés de façon à minimiser le
filage apparent en utilisant des goulottes pour le passage du filage à l’intérieur
des boîtiers.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 68 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.26
Le nouveau contrôleur d’accès RS-485 est le LNL-1320 de Lenel, ou l’équivalent
approuvé.
.27
Le nouveau contrôleur d’accès IP est le LNL-3300 de Lenel, ou l’équivalent
approuvé.
.28
Le contrôleur d’accès RS-485 existant (un lecteur) est le LNL-1300 de Lenel.
.29
Le contrôleur d’accès IP existant est le LNL-1200 de Lenel.
(CR) LECTEUR DE CARTES
.1
Fréquence de transmission de 13.56MHz et 125 KHz;
.2
Couleur noire.
.3
Témoin lumineux (DEL) avec illumination de couleurs distinctes (déverrouillé,
verrouillé, en trouble).
.4
Émission d'un signal sonore lors d'une lecture de carte.
.5
Multi classes, compatible avec Indala et iCLASS Seos.
.6
Compatible avec la carte d’accès existante du Propriétaire : Indala .Mapleleaf 2LS2
32 bits de HID.
.7
Connection avec câbles (« pigtail »).
.8
Le lecteur de cartes doit être le modèle RP40 (920LTNNEK00017) de HID ou un
modèle équivalent approuvé.
(PS) BLOC D'ALIMENTATION ACCÈS
.1
Avoir une protection primaire.
.2
Avoir une protection individuelle au secondaire.
.3
Avoir une autonomie de 4 heures minimum lors d'une panne de courant.
L'autonomie est calculée selon les conditions les plus exigeantes.
.4
Ne pas être sollicité à plus de 80% de sa capacité ou moins lorsque la
recommandation du manufacturier est inférieure.
.5
Contact sec pour transmettre une alarme suite à une panne de courant.
.6
Contact sec pour transmettre une alarme suite à une détection de batterie faible.
.7
Cabinet muni d'un contact de supervision de manipulation non autorisée.
.8
Cabinet muni d'une serrure et 2 clés par cabinet (toutes les serrures doivent
fonctionner avec la même clé).
.9
Cabinet muni d'une plaque d'identification permanente.
PORTILLON OPTIQUE
.1
Entrée et sortie contrôlées avec lecteur de cartes.
.2
Obstacles de verre trempé amovibles avec motifs givrés (« sandblast ») sur
mesure seront spécifiés par l’architecte avec l’approbation du Propriétaire suite
à l’attribution du contrat.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 69 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.3
Évacuation possible du côté sécurisé en poussant les panneaux de verre quand
l’utilisateur se trouve du côté sécurisé du portillon (force applicable de 90
Newton).
.4
Panneaux de verre pivotants motorisés contrôlés par un variateur de vitesse
électromécanique insensible avec frein électromagnétique.
.5
Hauteur des obstacles de verre d’au moins 1700mm.
.6
Construction en acier inoxydable.
.7
Possibilité de maintenir ouvert via l’interface du système d’accès.
.8
Tous les points entrées/sorties (incluant entre autres : alarmes, activation pour
passage et états) doivent être raccordés au contrôleur d’accès.
.9
Alarme lors d’un passage non autorisé.
.10
Alarme lors de la présence d’une deuxième personne n’ayant présenté de carte
d’accès.
.11
Alarmes lors de l’ouverture du panneau d’accès au mécanisme ou de trouble.
.12
Confirmation du passage.
.13
Relais pour l’indication de l’état des panneaux de verre doivent être raccordé au
contrôleur d’accès.
.14
Doit être raccordé au système d’alarme incendie et être maintenu en position
ouverte en cas d’alarme. L’État en cas d’ouverture doit être envoyé au système
d’accès.
.15
Opération sur alimentation 120 Vca.
.16
Détection à plusieurs niveaux par émetteur et récepteur infrarouge.
.17
Passage de 22 pouces pour passage standard.
.18
Passage de 36 pouces pour passage de personnes à mobilité réduite.
.19
Conforme aux normes UL2593 and C22.2 no. 247.
.20
Indicateur lumineux en entrée et sortie pour indiquer l’état.
.21
Alarme sonore.
.22
Ne doit pas générer d’alarme en cas présence d’un bagage/valise lors d’un
passage autorisé.
.23
Rampe en acier inoxydable conforme aux ADA avec un système de gestion de câbles
pour l’acheminement des câbles entre les portillons. L’Entrepreneur doit tenir
compte de la réutilisation des percements existants dans sa configuration. Les
câbles doivent être protégés contre l’eau et la poussière.
.24
La base de l’unité doit être adaptée ou relevée afin de permettre l’arrivée des
câbles ou l’installation de la rampe.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 70 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.25
L’Entrepreneur doit coordonner l’acheminement des câbles (basse tension,
120 VAC) en utilisant la rampe, les percements existants, les panneaux de verre
et la gestion de câbles métallique à l’épreuve du vandalisme (pour la descente
des câbles du plafond).
.26
Sectionneur électrique intégré pour la maintenance.
.27
L'entrepreneur doit prévoir la modification et l’ajout de nouveaux circuits
électriques afin d'alimenter deux portillons à partir d’un circuit électrique. En
tenant compte du fait que:
.28
.1
Les sections à seulement 2 voies devraient être sur des circuits
indépendants.
.2
2 voies à mobilité réduite sur la même section devraient être sur des
circuits différents l'un de l'autre.
.3
Le même circuit ne peut pas alimenter deux voies situées sur une section
différente.
Le portillon doit être le SLIMLANE 940 ou 950 (Passage de 36 pouces) d’Automatic
Systems ou l’équivalent approuvé.
SALLE SATELLITE D’ÉQUIPEMENT DE SÉCURITÉ
.1
Tout l’équipement technique (bloc d’alimentation, contrôleurs d’accès, armoires
murale et autre équipement semblable) relatif au système de contrôle d’accès
doit être installé dans une pièce réservée à cet effet.
.2
Toutes les composantes de sécurité électriques doivent être raccordées et
alimentées selon une architecture centralisée.
EXÉCUTION
EXAMEN
Vérification des conditions : avant de procéder à l'installation des systèmes de contrôle
d'accès, s'assurer que l'état des surfaces/supports préalablement mis en oeuvre aux
termes d'autres sections ou contrats est acceptable et permet de réaliser les travaux
conformément aux instructions écrites du fabricant.
.1
Faire une inspection visuelle des surfaces/supports en présence de l’Ingénieur.
.2
Informer immédiatement le l’Ingénieur de toute condition inacceptable décelée.
.3
Commencer les travaux d'installation seulement après avoir corrigé les conditions
inacceptables et reçu l'approbation écrite de l’Ingénieur.
INSTALLATION - CONTROLE D'ACCES
Instruction du fabricant
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 71 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.1
Se conformer aux exigences, aux recommandations et aux spécifications écrites
du fabricant, y compris à tout bulletin technique disponible, aux instructions
indiquées dans le catalogue des produits, à celles paraissant sur l'emballage des
produits et aux indications des fiches techniques.
(ACTRL) CONTRÔLEUR D'ACCÈS (TOUS TYPES)
.1
Utiliser une configuration des entrées et sorties qui n'est pas affectée lors d'une
panne de communication.
.2
Prévoir une protection individuelle des sorties CC de façon à limiter la défaillance
au dispositif qui est en trouble.
.3
Lorsque plusieurs contrôleurs sont installés dans la même pièce, ils doivent être
regroupés dans une armoire et le filage doit être installé à la verticale et à
l’horizontale dans les conduits.
.4
Le code de couleur du filage des dispositifs doit être uniforme d'un dispositif à
l'autre et d'un contrôleur à l'autre.
.5
Utiliser des attaches de type VELCRO pour fixer les câbles entre eux à l’intérieur
des cabinets de contrôleurs.
.6
Fournir dans chaque contrôleur une feuille contenant la description des points
d'entrées et sorties, le contrôleur en amont et aval (lien communication).
.7
Identification individuelle des cabinets.
.8
Raccordement permanent au circuit AC (pas de cordon avec fiche).
.9
Le court-circuit d'un dispositif raccordé au contrôleur ne doit pas affecter le
fonctionnement du contrôleur ni des autres dispositifs, prévoir une protection au
secondaire si nécessaire.
.10
Chaque entrée de supervision doit être branchée sur une entrée séparée du
contrôleur. Utiliser les résistances doubles pour chaque composante afin d’avoir
les quatre (4) états de supervision.
.11
Supervision de l'ouverture du cabinet.
.12
Supervision de la panne de courant.
.13
L’Entrepreneur devra faire l’intégration, la mise en marche, l’installation, la
programmation des composantes dudit projet, à l’aide de graphique, dans le
système de contrôle d’accès.
.14
L’Entrepreneur doit fournir et installer, au besoin, un nouveau câble de
communication temporaire lors du remplacement. L’entrepreneur doit réutiliser
la distribution existante 120 Vca-15A. L’entrepreneur est responsable de fournir,
au besoin, de nouveaux circuits 120 Vca.
BLOC D'ALIMENTATION ACCÈS
.1
Le filage doit être disposé dans des caniveaux ou conduit EMT.
.2
Raccordement permanent au circuit AC (pas de cordon avec fiche).
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 72 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.3
Supervision de l'ouverture du cabinet par le système de contrôle d’accès.
.4
Supervision de la panne de courant par le système de contrôle d’accès.
.5
Supervision du trouble de batterie faible par le système de contrôle d’accès.
.6
Identification individuelle des cabinets.
.7
Le court-circuit d'un dispositif raccordé au bloc d'alimentation ne doit pas affecter
le fonctionnement des autres dispositifs, prévoir une protection au secondaire si
nécessaire.
.8
Indiquer sur les batteries la date de la première mise à la charge.
(CR) LECTEUR DE CARTES
.1
Le lecteur doit être intégré à l’intérieur du portillon.
.2
Le raccordement doit être dissimulé selon l’environnement.
COMPOSANTES DE SÉCURITÉ EXISTANTES
.1
Lorsqu’il y a des systèmes existants, ils seront transférés par l’Entrepreneur sur le
nouveau système de contrôle d’accès. L’Entrepreneur doit coordonner son travail
pour maintenir en place et en opération les systèmes existants jusqu’au transfert
complet des opérations sur le nouveau système.
.2
Planifier son travail de façon à assurer la continuité des opérations de sécurité le
même jour. (Le remplacement ou la modification d’équipement doit se faire dans
la même journée).
.3
L’Entrepreneur doit modifier une boucle de communication à la fois.
.4
L’Entrepreneur doit mettre à l’essai toute la boucle avant d’entreprendre le
travail relatif à une deuxième boucle de communication.
.5
Informer à l’avance le Propriétaire lorsqu’un travail doit être réalisé sur un
équipement de sécurité.
.6
Une attention spéciale doit être portée lorsque des appareils de sécurité sont
installés à des endroits déjà munis de dispositifs de sécurité ou à de nouveaux
emplacements. L’Entrepreneur est responsable de mener sa propre recherche au
moment de préparer sa soumission.
.7
Plusieurs équipements doivent être retirés et réutilisés.
.8
Fournir un préavis au propriétaire que des travaux doivent être exécutés sur les
portes avec les dispositifs actuels de sécurité et s’assurer que la zone ne provoque
pas d’alarme de mauvais fonctionnement.
.9
Retirer les appareils existants qui ne sont plus requis.
.10
Retirer le filage en place s’il ne respecte pas les exigences, s’il est trop court ou
endommagé ou s’il ne sera pas utilisé de nouveau.
.11
L’Entrepreneur doit coordonner son travail de façon à maintenir les systèmes en
place en fonction jusqu’au transfert complet des opérations de sécurité.
SALLE SATELLITE D’ÉQUIPEMENT DE SÉCURITÉ
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 73 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.1
Disposer les équipements de façon à faciliter la maintenance et à minimiser
l’espace disponible.
.2
Éviter les pertes d’espaces et porter une attention particulière à l’ouverture des
cabinets afin d’éviter que le champ d’ouverture des portes entre en conflit avec
les autres boîtiers et les équipements fournis par d’autres.
.3
Maintenir un dégagement de 1 mètre à l’avant.
.4
Éviter de placer les équipements près d’une source de chaleur ou de tension
élevée.
.5
Assurer une ventilation adéquate des cabinets (l’Entrepreneur devra fournir un
ventilateur électrique dans toutes les armoires métalliques).
.6
Tous les équipements devront être installés sur un contre-plaqué de 4 pieds x 8
pieds x ¾ pouces qui sera fourni par autre.
.7
Il ne doit pas y avoir de filage apparent.
INSPECTIONS ET ESSAIS SUR PLACE
L’Entrepreneur doit effectuer ses propres essais dans le but de vérifier que les
équipements sont conformes aux prescriptions. Si, durant la période des essais
d'acceptation, l’Ingénieur constate que l'Entrepreneur n'a pas effectué les essais selon les
instructions, l’Ingénieur arrêtera les essais. L'Entrepreneur devra refaire ses essais et
programmer une autre visite avec l’Ingénieur. L'Entrepreneur sera responsable des coûts
engendrés par ce défaut.
L’Entrepreneur doit convoquer l’Ingénieur deux (2) semaines à l’avance pour coordonner
les essais d’acceptation.
L’Entrepreneur doit préparer les formulaires relatifs aux essais, incluant tous les essais et
les tests menés sur les systèmes.
L’Entrepreneur doit terminer le rapport d’essai (cahier d’essai) et le soumettre à
l’Ingénieur pour examen. L’Ingénieur ne procèdera à aucun essai d’acceptation avant
d’avoir reçu le cahier d’essai correctement complété à sa satisfaction.
Soumettre des échantillons et/ou du matériel requis pour les essais, tel que demandé
dans les spécifications. Les soumettre dans un délai raisonnable et de manière à ne pas
occasionner de retards dans les travaux.
Fournir la main-d’œuvre et l’équipement pour mesurer les tensions, les ampères, le bruit
et la luminosité, l’atténuation du signal, la vitesse de communication et tout l’équipement
requis pour le calibrage des systèmes et des composantes.
L’Entrepreneur doit prendre en considération que les essais d’acceptation pourront être
effectués durant les heures normales des travaux ou en dehors des heures selon la nature
des items à vérifier.
Effectuer les inspections et les essais en présence l’Ingénieur
.1
Fournir les outils, les échelles et le matériel nécessaires.
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 74 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.2
S'assurer que les sous-traitants les représentants des fabricants ainsi que des
experts en sécurité sont présents au moment du contrôle.
Procédure inspection visuelle comprend sans se limiter les items suivants :
.1
La vérification de la fixation des composantes.
.2
Aucun dommage apparent.
.3
Les composantes sont installées aux endroits appropriés.
.4
Compatibilité des composantes en fonction de l’environnement.
.5
Aucune pièce manquante.
.6
La vérification de l'identification des câbles, l’installation et le raccordement des
composantes.
Une inspection technique comprend sans se limiter les items suivants :
.1
Les mesures de tension.
.2
Les mesures des signaux (atténuation dB, lux, vitesse de communication).
.3
La protection des surcharges et mise à la terre.
.4
Valider la sensibilité des lecteurs et l’applicabilité et l’application des cartes.
.5
Joints de raccordement et fixation de l’équipement.
.6
Conformité avec les spécifications du fabricant, la documentation du produit et
les instructions d’installation.
Une inspection opérationnelle comprend sans se limiter les items suivants :
.1
Les essais de toutes les séquences d'opération;
.2
La vérification du contenu des affichages;
.3
Les essais de démarrage à froid des composantes;
.4
Compréhension des opérateurs en fonction de la formation reçue.
.5
Fonctionnement de chacun des dispositifs de manière autonome et au sein du
système.
.6
Fonctionnement de chacun des dispositifs en lien avec l’horaire programmable
et/ou les fonctions précises.
Examen de la documentation
.1
Cet examen vise à déterminer si l'information fournie satisfait aux exigences du
devis.
.2
Fournir, aux fins d'examen, tous les documents suivants relatifs au système :
manuels, dessins des matériels installés, formulaires des essais préliminaires.
CONTROLE DE LA QUALITÉ SUR PLACE
Services du fabricant
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 75 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
.1
Le fabricant des produits fournis aux termes de la présente section doit examiner
les travaux relatifs à la manutention, à l'installation/l'application, à la protection
et au nettoyage de ses produits, puis soumettre des rapports écrits, dans un
format acceptable, qui permettront de vérifier si les travaux sont réalisés selon
les termes du contrat.
NETTOYAGE
Nettoyage en cours de travaux : effectuer les travaux de nettoyage conformément à la
section 01 74 11 - Nettoyage.
.1
Laisser les lieux propres à la fin de chaque journée de travail.
Nettoyage final : évacuer du chantier les matériaux/matériels en surplus, les déchets, les
outils et l'équipement conformément à la section 01 74 11 - Nettoyage.
.1
Enlever les revêtements de protection des tableaux de contrôle, des appareils de
détection et des différents composants du système.
.2
Nettoyer, selon les recommandations écrites du fabricant, les coffrets, les boîtiers
et les composants du système, pour enlever les produits d'emballage, les
empreintes de doigts et les autres marques.
.3
Nettoyer les composants pour les débarrasser de la saleté et des empreintes de
doigts.
PROTECTION
Protéger les matériels et les éléments installés contre tout dommage pendant les travaux
de construction.
Réparer les dommages causés aux matériaux et aux matériels adjacents par l'installation
du matériel de contrôle d'accès.
FIN DE SECTION
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 76 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Remplacement et ajout de portillons aux bâtiments Principal, R.-H. Coats et
Jean-Talon de Pré Tunney
Spécifications techniques
Statistique Canada
Error! Use the Home tab to apply Titre 2 to the text that you want to appear here.
ANNEXE
ANNEXE A - PLANS
CSP Consultants en Sécurité Inc.
N/D: F1626475
Page 77 de 77
29 novembre 2016
Rev 00
Téléchargement
Explore flashcards