TdR Consultations Narwi

advertisement
Termes de référence pour la sélection de consultant(s) :
« Etudes sur le potentiel du Crowdfunding au Maroc et l’implication de la
Diaspora»
Introduction
Dans le cadre de ses initiatives en matière de Migration et Développement, l’Organisation
Internationale pour les Migrations (OIM) au Maroc lance une étude sur le potentiel du
Crowdfunding au Maroc et son lien avec la mobilisation des investissements de la diaspora
marocaine.
Ce projet de recherche visant à soutenir l’entrepreneuriat innovant au Maroc, à travers le
crowdfunding (ou financement solidaire) et l’implication de la diaspora, aura pour mission
d’étaler et analyser l’évolution du Crowdfunding au Maroc à la lumière des réalités du marché
marocain face au cadre national financier, économique et légal et les conditions favorisant ou
freinant le développement de cette pratique en comparaison avec d’autres pays dans la région
du Moyen Orient et du Nord d’Afrique.
1. Contexte
Cette étude intervient dans un moment où une proposition de loi sur le crowdfunding est en
cours de finalisation pour soumission aux parlementaires1 en vue d’organiser cette forme de
financement qui se veut solidaire et de contribuer autant pour le marché de l’emploi que celui
de l’entrepreneuriat tout en engageant la diaspora marocaine à soutenir ces initiatives de
développement socio-économique.
L’étude tentera d’évaluer également la faisabilité de la plateforme régionale de
Crowdfunding Narwi liant la diaspora avec les entreprises locales dans les pays d’origine.
L’objectif global serait de contribuer à la lutte contre le chômage des jeunes et de créer un
meilleur climat pour soutenir l'entrepreneuriat au Maroc à travers l’enquête sur le potentiel du
crowdfunding en général et la promotion de la plateforme virtuelle de la microfinance régionale,
Narwi.org, lancée en Irak, au Liban, en Jordanie, en Palestine, au Yémen, en Egypte et en
Somalie. Narwi est une initiative dédiée aux jeunes micro-entrepreneurs dans les zones
marginalisées offrant un capital et des connaissances, par des communautés de la diaspora
engagée à travers un système de crowdsourcing intuitif et facile à utiliser. En effet, les fonds
sur Narwi sont donnés sous forme de dons renouvelables, de sorte que lorsque l'entrepreneur
rembourse le prêt initial, le don se déplace à soutenir les autres. Cependant, les cadres juridiques
et financiers ne sont pas tous harmonisés dans la région MENA pour permettre à la plate-forme
ou à la pratique du crowdfunding de prendre son élan, nécessitant une évaluation de la faisabilité
institutionnelle sur le contexte avant d'engager les communautés de la diaspora dans le soutien
du micro-entrepreneuriat.
1
Le Matin: La proposition de loi sur le crowdfunding trace sa voie
2. Objet
Une étude de faisabilité afin d'identifier et de comprendre les enjeux et opportunités rencontrés
dans la pratique de crowdfunding au Maroc.
L'objectif serait de produire des recommandations ainsi que des mesures concrètes pour
promouvoir l’adoption de la pratique du crowdfunding dans le contexte local marocain ainsi
que régional à travers la plateforme Narwi. Les conclusions de l’étude auraient aussi pour
finalité de renseigner les communautés de startups et jeunes entrepreneurs, ainsi que les
institutions gouvernementales et non-gouvernementales intéressées, sur le potentiel du
crowdfunding sous ses diverses formes, afin qu’ils soient bien informés avant de mener ou
soutenir des projets dans ce domaine. L'étude devra faire le bilan de tous les aspects pertinents
financiers, juridiques, institutionnels et d'analyser les risques et les avantages pour l'économie
locale (y inclus le secteur de l’économie sociale et solidaire) ainsi que pour les jeunes et le
marché de l’emploi.
Dans ce contexte, l’analyse devrait s’appuyer sur des études de cas concernant des projets de
crowdfunding pilotés de l'étranger et/ou au Maroc à être utilisés comme référentiel informant
les futurs projets locaux ou internationaux dans cette pratique.
Le projet de recherche porte sur deux études :
 Une étude principale sur l’évolution et le potentiel du crowdfunding au
Maroc ainsi que de son lien avec la mobilisation des investissements de la diaspora:
l’étude devra comprendre les démarches d’ordre financier, légal, économique ou social
qui sont favorables et/ou représentant un frein au développement de cette pratique, ainsi
que proposer des recommandations utiles pour permettre aux parties prenantes de mieux
comprendre le potentiel ,et soutenir cette pratique . Le rôle de la diaspora dans l’appui
au crowdfunding est à inclure, en se référant à l’exemple concret de la plateforme
régionale Narwi.
 Une étude secondaire sur le crowdfunding et comment il pourrait soutenir
l’économie sociale et solidaire et promouvoir le développement local au Maroc.
 Présentation des conclusions des études et produire des outils d’information au profit
des jeunes entrepreneurs, les communautés de diaspora engagées et partis intéressés au
Maroc.
Les résultats des études doivent permettre à l’OIM et au public cible de :
a.
Mieux comprendre la pratique du crowdfunding, son développement et potentiel au
Maroc;
b.
Prendre connaissance du cadre réglementaire légal et financier ainsi que des avantages
et /ou risques pour l’économie et le marché de l’emploi ;
c.
Avoir une compréhension actualisée du rôle que pourrait jouer la diaspora pour soutenir
l’entrepreneuriat innovant et appuyer l’économie solidaire au Maroc, plus spécifiquement par
le moyen de crowdfunding; d.
Avoir une meilleure compréhension de l'intérêt des MRE
a s'engager avec le crowdfunding comme instrument pour stimuler le développement dans les
communautés d'origines ;
e.
Mieux comprendre quels quels types de crowdunding (investissement, dons,
developpement de produits a acheter, etc) sont attrayants aux differents groupes de la
diasopr
f.
Se doter d’outils d’information qui serviront aux jeunes entrepreneurs de développer
leurs projets en la matière et promouvoir le crowdfunding;
3. Prestations demandées
Le/la consultant(e) doit fournir, dans son offre de service, une note méthodologique exhaustive
et étayée permettant d’évaluer la pertinence et la qualité de l’approche proposée.
Le descriptif indicatif, ci-après, a pour objectif de donner une idée sur les prestations qui
serviront de base de discussion avec le/la consultant(e) au moment de l’examen de l’offre :
3.1.Etude n°1 : Réalisation d’une étude principale évaluative de faisabilité
 Fournir un plan de travail et une méthodologie adéquate (outils de recherche, visites
sur le terrain, etc.) pour mettre en œuvre l’étude en question ;
 Identifier en concertation avec l’OIM les institutions les plus appropriées impliquées
et/ou concernés par l’évolution du crowdfunding au Maroc, ainsi que des institutions
engagées dans la mobilisation des MRE pour l’investissement sous sa forme
classique ou à travers le crowdfunding ;
 Mener une revue de littérature actualisée sur le développement du crowdfunding au
Maroc ainsi que sur le cadre réglementaire ;
 Réaliser une analyse des données sur les acteurs et les structures (incluant la
diaspora) intervenant directement et/ou indirectement dans la pratique du
crowdfunding, sa promotion ainsi que sa réglementation ;
 Dresser un bilan des plateformes de crowdfunding lancées du Maroc et/ou de
l’étranger, et avec une brève analyse comparative du développement de la même
pratique dans la région MENA, ainsi que du potentiel et les freins pour un essor au
Maroc ;
 Proposer des démarches concrètes ainsi que des outils d’information pour mieux
développer et promouvoir cette pratique ;
 Formuler des recommandations pertinentes pour le Gouvernement marocain ainsi
qu’aux communautés start-ups et jeunes entrepreneurs intéressés par le
développement du crowdfunding au Maroc.
Une attention particulière sera portée au rôle potentiel ou avéré de la diaspora dans le
développement du crowdfunding au Maroc.
Pour mener à bien la mission demandée conformément à la présente consultation, les études
devraient être élaborées sur la base de revues de littératures pertinentes, une documentation
riche actualisée issue d’outils fiables, ainsi que d’un travail de terrain ciblant directement les
intervenants et/ou parties prenantes en la matière.
3.2.Etude n°2 : Réalisation d’une étude secondaire d’enquête sur le crowdfunding et
l’entrepreneuriat social
L’étude secondaire viendra compléter la principale avec une enquête du potentiel du
crowdfunding pour le domaine de l’entrepreneuriat social/l’économie sociale et solidaire afin
d’aider à identifier les pistes où le crowdfunding pourrait être instrumentalisé pour soutenir
les efforts de développement local.
 Mener une enquête pour inventorier les avantages à lier le crowdfunding et l’économie
sociale et solidaire et leur impact sur le développement local en illustrant avec des
exemples concrets ;
4. Livrables
Un rapport détaillé pour chacune des études ainsi que des recommandations, le bilan de
l'analyse menée dans les deux études, devrait permettre la production d'outils d'information
promotionnels (vidéos, brochures et guides) pour expliquer le concept et bien le communiquer
au public cible et/ou parties prenantes afin d’y faciliter la compréhension et l’accès et
l’engagement. Les études et les outils seront présentés dans un forum qui sera organisé à la fin
du projet. Ces produits seront partagés avec les startups et les porteurs de projets et seront
présentés lors d'un forum rassemblant un public ciblé des acteurs locaux.
L'objectif du projet est de susciter un débat national autour de la faisabilité de crowdfunding et
l'implication de la diaspora et les mesures à prendre au niveau institutionnel afin de faciliter,
promouvoir et soutenir les efforts de développement local et les initiatives d'entrepreneuriat
social par le biais du crowdfunding tout en introduisant la plate-forme Narwi.
Les rapports suivants devront être livrés selon le chronogramme validé par l’OIM, en début de
mission :



Etude principale détaillée d’analyse et faisabilité restituant les informations recueillies
sous forme de rapport;
Etude secondaire complémentaire sous forme d’enquête ;
Production d’outils d’information
 Résumé exécutif mettant en exergue les résultats principaux et prioritaires, les
conclusions, les apprentissages et les recommandations les plus importantes.
 Présentation du projet, en introduction, indiquant l'objectif de l’étude, les principales
questions et les résultats et le processus de l'étude.
 Méthodologie : description de l’approche méthodologique adoptée, l'argumentation
sur la méthode appliquée, les outils conçus pour la collecte d'informations et les
analyses menées ainsi qu'une évaluation du processus de réalisation de l’étude.
 Résultats de l'étude : Enquête, description et analyse des données et des observations
significatifs pour répondre aux questions spécifiques proposées, ainsi que d'autres
aspects importants proposés par le/la consultant(e).
 Conclusions et recommandations : doivent contenir des propositions pratiques et
applicables qui seront communiquées lors du séminaire final du projet.
 Annexes : il est indispensable d'inclure les termes de référence et la proposition de
travail, comprenant la description de la méthodologie d'évaluation, les outils utilisés,
la liste des interviewés, les références, la bibliographie, les photos, les transcriptions
d'entrevues ou des focus groupes, etc.
5. Durée
La durée de la consultation s’étale sur une durée de 6 mois à compter de la date de l’ordre de
service. Le résultat de l’étude doit être livré au plus tard le 15 Septembre 2016. La version
préliminaire des outils doit être livrée avant le 31 Août 2016. Suite aux commentaires de l’OIM,
le consultant soumettra la version finale avant le 30 Septembre.
6. Qualifications et compétences requises
Le candidat doit démontrer un fort intérêt à travailler avec une méthodologie systémique, une
forte motivation et un engagement démontrés pour contribuer à la recherche et propositions
d’outils concrets tel que stipule ce document. Il doit être également en mesure de considérer
tous ceux qui fournissent des services comme des « clients » et chercher à comprendre leurs
points de vue ; établir et entretenir des partenariats productifs avec eux en gagnant leur
confiance et leur respect ; identifier leurs besoins et les satisfaire par des solutions appropriées.
Les qualifications requises sont :
 Etre titulaire d'un diplôme d'études supérieures en sciences économiques et juridiques, en
finance ou en sciences sociales ;
 Expérience professionnelle de 10 ans ou plus dans le domaine de l’économie, des
finances, des sciences juridiques et / ou sociales, avec une connaissance du domaine des
start-ups, de la recherche et développement;
 Familiarité avec les questions liées à la migration, la diaspora et le développement ;
 Expérience au sein ou avec les agences des Nations Unies et / ou dans le milieu
académique en la matière serait souhaitable ;
 Excellente maîtrise du français (écrit et parlé). La maitrise de l’Arabe et de l’Anglais
serait un atout ;
 Compétences d’analyse et de synthèse, et de communication notamment avec des acteurs
de divers horizons.
Les candidat(e)s intéressé(e)s par cet appel à candidature sont prié(e)s d’envoyer une brève
proposition de la méthodologie du travail (max 2 pages) et leur CV à l’adresse électronique :
oimrecrute@iom.int, au plus tard Vendredi, 15 avril 2016.
Téléchargement