FA7 suite

publicité
2. Les allèles codent pour des protéines différentes qui contrôlent la mise en place de caractères
« nuancés »
Exemple d’une maladie génétique : la drépanocytose ou anémie falciforme. (&pages 62à65 et voir
correction TP5) :
Phénotype macroscopique
Génotype
Phénotype moléculaire
Phénotype cellulaire
(organisme)
-
Ces allèles peuvent être transmis à la descendance,
.
L’allèle A est dit
……………………, il s’exprime
quelque soit l’allèle avec qui il est
associé.
L’allèle S est dit ……………………,
il ne s’exprime que si il est présent
à double exemplaire
-
Exercice 6 page 78 : Exemple de l’albinisme (page 66) : l’implication d’une enzyme
Pour aller plus loin : d’autres exemples de maladies génétiques (TP6 et (&pages320à323)
Mais attention, mutation n’est pas synonyme de maladie ! Elles sont à l’origine de la diversité de nos
caractères
-
Exemple de la détermination des groupes sanguins.
à
Génotype
à
Phénotype moléculaire
Phénotype cellulaire
Phénotype macroscopique
(organisme)
Phénotypes :
Gène de
Allèles
Dominance
Individu 6 ? On construit un échiquier de croisement :
4 5 Résultats : 
Téléchargement
Explore flashcards