L`inspiration épique : Les comédies grecques Biographie d

publicité
L’inspiration épique : Les comédies grecques
Biographie d’Aristophane :
Né à Athènes (Grèce) en -450, Mort à Athènes en -386
Dramaturge et poète comique, il composa plus de 40 comédies dont seulement 11 nous sont
parvenu. Ces comédies ont due être préservées grâce à des anthologies, des recueils, datant
de l’antiquité, puis recopiées au Moyen Age. Ses pièces sont populaires car il mélange poésie,
humour et grossièreté, ce qui est inédit pour l’époque. Aristophane critique ainsi les
institutions, la politique et promulgue les valeurs de la paix, de la franchise et de la sagesse,
c’est un conservateur et ne se laisse pas convaincre par les nouvelles idées des philosophes. Il
vécut lors des années glorieuses d’Athènes du Ve siècle, sous l’adiministration de Périclès et
aussi sous la sombre période de la Guerre du Péloponnèse.
Guerre du Péloponnèse :
Conflit entre la Ligue de Délos et la Ligue du Péloponnèse qui a eu lieu de 431 à 404 avant J-C.
Lors de cette guerre, Athènes est vaincue par les Spartiates après une épidémie dans
l’enceinte d’Athènes, qui tue Périclès et plus d’un quart de la population. C’est la plus
grande crise qui émut la Grèce selon Thucydide dans Histoire de la Guerre du Péloponnèse.
La Comédie Antique
La comédie est un genre littéraire et théâtral majeur de la Grèce Antique. La comédie est plus
récente que la tragédie. Epicharme est la premier auteur comique, il a composé plus de 40
pièces, mais on associe plus souvent la comédie avec Aristophane.
La comédie ancienne se situe entre le Ve et début du IVe siècle avant JC. Les comédies sont
écrites en vers avec des passages parlés et quelques scènes chantées. Leurs représentations
avaient certainement lieu sur des gradins de bois appuyés sur le flanc de l’Acropole, à
l’occasion des fêtes consacrées à Dionysos. Il y avait des concours entre les poètes comiques
en présentant une pièce ou deux chacun : Les Lénéennes et les Grandes Dionysies.
Les pièces comiques ont aussi une part de critique de la société. Nous pouvons citer Cratinos
qui critique Périclès en le parodiant sous les traits de Zeus et de Dionysos.
La structure de la comédie antique :
Elle se caractérise par des intrigues ayant toujours des aspects de la vie de la cité. On évoque
aussi des sujets polémiques contemporains, comme des personnalités qui peuvent même
apparaître sur scène à fin de les ridiculiser.
On distingue 6 parties dans une comédie grecque antique :
-
prologue où le héros est présenté ;
-
εἴσοδος / eísodos ou πάροδος / párodos : entrée en fanfare du chœur, qui chante et
danse ;
-
ἀγών / agṓn, au sens propre lutte : c'est un combat de gueule !!!!11, un affrontement
burlesque entre le héros et son ou ses adversaires, arbitrée par le coryphée (chef du
chœur), qui s'achève par le triomphe du héros ;
-
παράϐασις / parábasis : intermède où le coryphée, rompant l'illusion théâtrale,
s'adresse aux spectateurs pour délivrer un discours de politique générale ou plus
prosaïquement faire la publicité de l'auteur, souvent aux dépens des concurrents :
-
épeisodia divers épisodes où le héros célèbre sa victoire ;
-
ἔξοδος / éxodos, sortie du chœur et triomphe du héros, dans une farandole endiablée.
Les spectateurs des comédies étant de paysans et des vignerons réunis pour les Dionysies,
les pièces font l’objet d’un comique très lourd. Plaisanteries obscènes, caricatures grossières
et autre obscénités font donc partie intégrante des comédies.
A partir de la seconde moitié du IV siècle avant Jésus-Christ, un nouveau genre de comédie
fait son apparition : la Nouvelle comédie ou Néa. Elle prend pour cadre celui de la maison.
L’intrigue prend plus de place et devient plus cohérente. Les épisodes s’enchaînent de
manière logique. Le Coryphée s’efface et ne prend plus une aussi grande importance. Il y a
aussi moins de chants. Le thème principal est l’amour contrarié qui finit par triompher après
de nombreux rebondissements. Les personnages sont stéréotypés (esclave filou ou malin,
soldat fanfaron, etc.) Les grossièretés sont bannies et les lois de bienséances respectées. La
comédie est désormais plus accessible au monde extérieur et s’exporte à Rome, où elle sera
adaptée sous le nom de comedia palliata au IIe siècle. Cela est dû notamment au fait que les
intrigues ne sont plus liées à la cité d’Athènes et ne comporte plus d’allusions aux
personnalités de la cité.
Polices pour le diapo
 Titres : Castellar taille 44
 Texte : Century taille 24-32
 Sous-titres : Century taille 14
Téléchargement
Explore flashcards