Présentation d`Antigone

publicité
Présentation d'Antigone
I. L'auteur : Jean Anouilh
Jean ANOUILH est un dramaturge et écrivain français, né le 23 juin 1910 à Bordeaux et mort
le 3 octobre 1987 à Lausanne, en Suisse.
Il grandit au sein d'une modeste famille bordelaise. Né d'un père tailleur et d'une mère qui
enseigne le piano, il suit des études secondaires au collège Chaptal à Paris où il découvre sa
passion pour le théâtre en 1923.
En 1929, il rédige sa première pièce, Humulus le muet, qui est un échec. C'est avec
L'Hermine (1932) qu'il rencontre les faveurs de la critique et du public. Et en 1937, Le Voyageur sans
bagage lui confère le succès.
Il a lui-même organisé ses pièces en « pièces roses », comédies savoureuses, marquées par
la fantaisie et en « pièces noires », qui montrent dans la gravité l'affrontement des « héros »
entourés de gens ordinaires en prenant souvent appui sur des mythes, comme Eurydice (1946) ou
Médée (1946).
Au cours de la seconde Guerre mondiale, il poursuit ses activités à Paris, se réservant de
prendre ouvertement position. Toutefois, certaines publications dans le journal collaborationniste Je
suis partout et dans Aujourd'hui, lui seront reprochées.
En 1942, il achève Antigone, qui est jouée pour la première fois en 1944 au Théâtre de
l'Atelier. Cette pièce sera très vite associée à la résistance.
En 1946, il écrit Roméo et Jeannette. Une quinzaine d'autres pièces de théâtre suivront.
II. Le contexte historique
Antigone est une pièce des années noires, lorsque la France connaît la défaite face aux
armées nazies et tombe sous l'Occupation.
La France est alors découpée en plusieurs régions : une zone libre au Sud, sous
l'administration du régime de Vichy, une zone occupée au Nord, sous la coupe des Allemands.
Le général Charles de Gaulle lance un appel aux Français le 18 juin 1940 depuis Londres et il
regroupe ainsi autour de lui les Forces françaises libres. C'est le début de la Résistance.
L'année 1942, marque un tournant décisif dans cette période, c'est par ailleurs cette année-là
que finit l'écriture d'Antigone. Les rapports de force se sont modifiés, car les États-Unis viennent de
déclarer la guerre à l'Allemagne.
C'est à un acte de résistance qu'Anouilh doit l'idée de travailler sur le personnage d'Antigone.
En août 1942, un jeune résistant, Paul Collette, tire sur un groupe de dirigeants collaborationnistes à
Versailles, il blesse Pierre Laval et Marcel Déat. La gratuité de son action, son caractère à la fois
héroïque et vain frappent Anouilh, pour qui un tel geste possède en lui l'essence même du tragique.
Il songe alors à une pièce de Sophocle, qui pour un esprit moderne évoque la résistance d'un
individu face à l'État. Il la traduit, la retravaille et en donne une version toute personnelle. et la pièce
est représentée pour la première fois en 1944.
III. La famille des Labdacides
Jocaste
(mère et épouse)
Laïos
Créon
Eurydice
Hémon
(fiancé
d'Antigone)
OEdipe
Par :
Etéocle
Polynice
Antigone
Ismène
Morgane Berthin
Matthieu Delaherche
Adèle Ragoucy
Heloïse Zacharia
Léa Roussin
Téléchargement
Explore flashcards