Journal communautaire n°22 - Communauté de Communes du Val

publicité
Le journal
Communauté de Communes
par
Edité
de
uté
a
n
u
mm
o
C
la
Pour renforcer le dynamisme économique :
Acquisition de réserves foncières
Création d’une Zone d’Activités Economiques à Aixe-sur-Vienne
Pour aménager l’espace :
Mise en place d’un Plan Local d’Urbanisme Communautaire
Réalisation de lotissements sur le territoire
Création d’une aire d’accueil des gens du voyage à Aixe-sur-Vienne
Pour offrir des services aux familles et à la jeunesse :
Mise en place de 2 « multi-accueils » (crèches) et de 2 Relais
Assistantes Maternelles, à Aixe-sur-Vienne et Bosmie-l’Aiguille et un
Lieu d’Accueil Enfants Parents
Gestion des 3 Accueils de loisirs à Aixe-sur-Vienne Séreilhac et
Bosmie
Apprentissage de la natation à tous les élèves du territoire
Pour développer le sport :
Construction et gestion du centre sportif du Val de Vienne à Aixe-surVienne
Mise en place de manifestations en partenariat avec les associations sportives du territoire
Pour préserver l’environnement :
Élimination et valorisation des déchets ménagers
Suivi de la collecte sélective par un ambassadeur du tri
Organisation de campagnes d’éducation à l’environnement
Mise en place et gestion d’un service d’assainissement non
collectif
Soutien financier à la restauration de la Vienne et de ses affluents
Acquisition d’une Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Faunistique
et Floristique
Mise en place d’une démarche « qualité environnement » (PALME)
pour la Zone d’Activités Economiques à Aixe-sur-Vienne
Utilisation de papiers recyclés et de produits « bio » issus du commerce équitable
C’est ensemble que les neuf communes ont décidé d’améliorer les services proposés aux enfants et aux jeunes du
Val de Vienne en lançant la construction du Pôle Jeunesse. Cette réalisation majeure n’aurait pas pu être portée
par une commune seule alors qu’elle répond à une vraie demande des familles. Grâce à cet équipement, nous allons pouvoir accueillir
un plus grand nombre d’enfants, dans des conditions optimales d’épanouissement et de sécurité. Décidé sous la mandature précédente,
le choix s’est porté sur un bâtiment contemporain, fonctionnel, réalisé avec des matériaux les plus naturels possibles et une gestion
énergétique optimale. Le cabinet d’architectes Oekoumène s’est montré à notre écoute et a répondu à notre souhait de maîtriser les coûts,
tout en proposant des innovations techniques importantes.
C’est ensemble, aussi, que les neuf communes ont inscrit le Val de Vienne dans le développement du numérique haut et très haut débit.
Disposer, aujourd’hui, d’une technologie internet de haut niveau est indispensable aux habitants et aux entreprises et c’est pour cela que
la Communauté de Communes du Val de Vienne s’est mobilisée pour obtenir son inscription dans le Schéma Directeur d’Aménagement
Numérique (SDAN) Pilote. Cela lui permet de faire partie des premières intercommunalités équipées par le Syndicat Mixte DORSAL chargé
du développement des équipements. Nous avons fait le choix d’inscrire des sommes importantes, aux côtés des autres partenaires pour
réduire la fracture numérique de notre territoire. Nous déplorons que sur certaines communes, un grand nombre d’habitants soit encore
privés d’un accès minimum à Internet. Bien sûr que le déploiement n’est pas assez rapide, mais soyez assurés que nous nous battons
quotidiennement pour que la situation s’améliore. Ce sera long, mais sans les efforts consentis par les collectivités, il ne se serait pas passé
grand-chose…
C’est ensemble, également, que depuis 2003, les communes portent une programmation concertée de l’urbanisme grâce au Plan Local
d’Urbanisme Intercommunal. Cette approche de l’aménagement du territoire est fondamentale pour un développement concerté qui, tout
à la fois, préserve l’identité de chaque commune et permet une approche globale et partagée.
C’est ensemble, en nous enrichissant de nos différences et de nos particularités que nous construisons un avenir commun, pour le bienêtre de tous les habitants du Val de Vienne et pour le développement de notre territoire.
Soyez assurés que je serai toujours le garant d’un travail commun, au service de l’intérêt général.
Philippe BARRY
Président de la Communauté de Communes du Val de Vienne
Un nouveau logo pour le Val de Vienne
A
près 16 ans d’existence, le symbole graphique du Val de Vienne méritait bien un dépoussiérage, une
modernisation. C’est chose faite, grâce au travail de la société Proximit installée à Aixe sur Vienne
qui, en étroite relation avec les élus du Val de Vienne, a fait le choix de retravailler la forme et les
couleurs de cet ancien logo.
Communauté de Communes
Ce nouveau design propose une représentation plus épurée, élégante et chaleureuse (couleurs chaudes).
Les notions de vie et de mouvement de l’eau sont suggérés par les formes, sans tomber dans la surenchère
de nuances. Cette association de brun et jaune rappelle le terroir avec une note de modernité.
Ce symbole trouvera prochainement et naturellement sa place sur tous les supports de communication et
notamment sur le nouveau site internet qui est en train d’être créé.
Pour favoriser le tourisme :
Gestion de l’Office de Tourisme
Animation, sorties découverte du patrimoine
Communauté de Communes
enfance - jeunesse
« Ne pas rompre avec nos origines » a été
le leitmotiv de la réflexion.
dossier
Sommaire
Communauté de Communes du Val de Vienne
24, avenue du Président Wilson
87700 Aixe-sur-Vienne
Tél. : 05 55 70 02 69 - Fax : 05 55 70 02 47
Email : [email protected]
www.valdevienne.fr
ENSEMBLE
« Ensemble, on est plus fort », telle est la devise de la Communauté de Communes du Val de Vienne. Ces
mots ne sont pas qu’un slogan mais l’expression de la réalité et de l’action concrète de notre intercommunalité.
9 communes...
unies autour d’actions ambitieuses
22
Décembre : ouverture
du Pôle Jeunesse
Mesdames, Messieurs,
Chers amis,
La Communauté de
Communes au quotidien
Aixe-sur-Vienne
Beynac
Bosmie-l’Aiguille
Burgnac
Jourgnac
Saint-Martin-le-Vieux
Saint-Priest-sous-Aixe
Saint-Yrieix-sous-Aixe
Séreilhac
Com
Vienne • Octobre 2016 • n°
Val de
u
d
es
mun
p.2
- L’administration
- Les budgets 2016
p.4
- Ouverture du pôle
jeunesse
- Actualités du
service enfance /
jeunesse
p.7-8
- L’actualité des
communes
p.9
- Aménagements
Urbanisme
p.10
- Environnement
- Sport
- Santé
Services administratifs
Communauté de Communes
Le budget 2016
Finances du Val de Vienne : fiscalité et budget maitrisés
Siège administratif de la Communauté de Communes du Val de Vienne
24 avenue du Président Wilson
87 700 AIXE SUR VIENNE
05 55 70 02 69
[email protected]
Ouverture :
Du lundi au vendredi
8h30 - 12h30 / 13h30 - 17h30
Service Ressources Humaines : 05 55 70 44 16
Service Marchés publics, comptabilité : 05 55 70 44 13
Service Communication : 05 55 70 53 02
Service Urbanisme : 05 55 70 53 00
Services Techniques / Environnement : 05 55 70 44 14
Service d’Assainissement Non Collectif : 05 55 70 50 97
Service déchets : 05 55 70 50 98
Déchèterie - Bosmie l’Aiguille : 05 55 36 86 95
Déchèterie - St Martin le Vieux : 05 55 69 51 98
Relais Assistantes Maternelles - Aixe sur Vienne : 05 55 70 17 90
Relais Assistantes Maternelles - Bosmie l’Aiguille : 05 55 70 53 07
Lieu d’Accueil Enfants-Parents - Aixe sur Vienne : 05 55 48 08 41
Service Enfance / Jeunesse : 05 55 70 50 99
Service Facturation Centres de loisirs : 05 55 70 50 96
Service Sport : 05 55 70 53 01
Centre sportif du Val de Vienne : 05 55 75 56 12
Aire d’accueil des gens du voyage : 06 20 61 74 89
Office de Tourisme du Val de Vienne : 05 55 70 19 71
La mutualisation : ensemble, pour faire mieux
L
a loi de réforme des collectivités territoriales impose aux intercommunalités
d’élaborer un schéma de mutualisation des services.
Le « Val de Vienne » étudie la faisabilité technique d’une mutualisation entre
les Communes et l’intercommunalité avec comme objectif, le renforcement des
solidarités territoriales permettant la réalisation d’économies d’échelle.
Par exemple, il pourra s’agir de grouper les commandes afin de négocier des prix
d’achat plus intéressants ou encore de faire bénéficier toutes les Communes de
services d’expertise à moindre coût.
L’enjeu est donc de permettre aux Communes et à la Communauté de rendre
un service public de qualité à l’usager, dans un contexte où les contraintes
budgétaires se multiplient.
D
ans une conjoncture très contrainte (faible dynamisme des recettes, baisse des
dotations de l’Etat…), la situation financière de la Communauté de Communes
peut se compliquer rapidement si des mesures responsables et correctives ne
sont pas apportées.
Gouverner c’est prévoir et les élus du Val de Vienne ont bien compris l’importance
d’organiser l’intercommunalité de demain sans entraver les projets structurants d’un
territoire qui demeure l’un des plus dynamiques du Limousin.
« En pleine période de désengagement de l’Etat, être élu responsable ce n’est
pas laisser croire, que demain tout est possible »
Si rien n’est fait, et malgré le plan d’économies important mené par l’établissement
public, l’intercommunalité ne pourra plus jouer son rôle vis-à-vis de la population avec
des actions aussi importantes que le déploiement de la fibre optique ou la prise en
charge de la jeunesse (ALSH, crèches…). Des projets indispensables au développement
de notre territoire et aux services rendus pourraient être remis en cause. Ce serait une
régression dans l’ambition qu’expriment les élus du Val de Vienne à accroître encore un
peu plus l’attractivité des neufs Communes.
C’est une question d’état d’esprit pour cette institution qui est entrée depuis longtemps
dans le quotidien des familles du territoire. Il est essentiel de continuer à répondre aux
besoins d’une population désireuse de services de proximité (santé, jeunesse, sport,
culture..) dans le cadre d’un travail partagé, au service de l’intérêt général, en dehors de
toute querelle politicienne.
L’analyse présentée lors du débat d’orientations budgétaires le 17 février dernier, a fait
apparaitre une situation financière du Val de Vienne nuancée avec :
- un endettement faible
- des réserves importantes pour financer les investissements
- un niveau d’épargne brut en augmentation par rapport à 2015 mais qui reste à conforter
Une solution de bon sens et responsable !
«La Communauté de Commune du Val de Vienne était l’un des seuls
établissements publics du Limousin à ne pas avoir instauré un taux de
prélèvement sur le foncier bâti.»
Afin de rétablir l’épargne brute et de financer les investissements dans de bonnes
conditions, le conseil communautaire a donc entériné la mise en place d’un taux de
foncier bâti à 2% en 2016, sans augmentation des autres taxes.
Conjugué à un emprunt limité à 350 000 € sur une durée de 20 ans et dont les
taux bancaires sont extrêmement bas, ce prélèvement permet à la Communauté de
Communes de conforter sa capacité d’investissement.
Ainsi, le fonds de roulement et le ratio de capacité de désendettement conservent un
niveau satisfaisant.
Les élus sont conscients de l’importance de ne pas trop impacter le pouvoir d’achat de
leurs contribuables. C’est pourquoi la Communauté de Communes a également fait de
gros efforts pour stabiliser ses dépenses courantes de fonctionnement en renégociant
notamment certains contrats en cours (collecte des ordures ménagères, gestion
déléguée des Multi-accueils…) dont les coûts ont ainsi pu être maitrisés.
Pour rappel, la bonne gestion du service « Déchets ménagers » a permis une diminution
du taux de la taxe (TEOM) dès 2013.
L’objectif affiché et poursuivi par les élus est bel et bien de continuer à réduire les
dépenses de fonctionnement engagés auprès de chaque service tout en conservant un
niveau de service répondant aux attentes légitimes de sa population.
Dans un contexte particulièrement difficile, c’est un budget global de 15.5M € qui a
été voté à l’unanimité par le Conseil Communautaire.
• Un budget marqué par les deux actions « phare » de la Communauté de Communes:
1. la couverture Haut-Débit du territoire réalisée dans le cadre de la mise en œuvre
du Schéma Départemental d’Aménagement Numérique (SDAN), afin d’assurer une
équité entre les habitants, d’ancrer le territoire dans la modernité et renforcer son
attractivité.
2. la construction d’un Pôle Jeunesse à Aixe-sur-Vienne, qui regroupera sur un
même site tous les équipements et activités du Val de Vienne liés à la jeunesse,
avec des salles modulables, pouvant être mutualisées.
• Des projets financés essentiellement par les réserves cumulées au fil des ans avec
un recours à l’emprunt limité
• Des projets en soutien à l’économie locale.
p2
Val de Vienne le journal - Octobre 2016 - n°22
Budget 2016 : 15 527 000 €
Investissement : 7 259 000 €
Fonctionnement : 8 268 000 €
15,5 M€
Le budget 2016
1%
32%
7,2 M€
Aménagement numérique du territoire (engagement d’un programme de déploiement du
•
Construction d’un Pôle Jeunesse à Aixe sur Vienne (coût total de l’opération : 3,2 M€ HT)
•
•
•
haut-débit de plus de 2M€ dans les 5 ans à venir)
Investissement récurrent dans les différents équipements communautaires (mise aux normes des
déchèteries , réfection des vestiaires du Centre Sportif, mise en accessibilité , acquisition de matériels...)
Refonte du site internet, rêvision du PLUi, étude diagnostique des réseaux d’assainissement des 9
communes,
Soutien financier au Complexe Sportif de Bosmie l’Aiguille
14%
•
Recettes
5% 5%
67%
Dépenses
76%
Investissement
Aides des partenaires pour la réalisation des équipements communautaires principalement le Pôle
Jeunesse
•
Recours à l’emprunt (prêt de 350 K€)
•
Fonds de compensation TVA (versé par l’Etat)
•
Réserves communautaires - fonds propres (excédents cumulés au fil des ans, autofinancement
dégagé par la Communauté de Communes)
Une enveloppe de crédits affectée à la poursuite des investisssements programmés à moyen terme par la
Communauté de Communes.
Remboursement du capital des emprunts
Fonctionnement 8,3 M
€
Dépenses
- Enfance-Jeunesse : gestion des ALSH, multi-accueils, RAM, LAEP (15%)
74%
Des services à la population
Recettes
•
9%
•
•
•
Impôts économiques et impôts des ménages issus des 9 communes du territoire / contribution des
usagers aux services proposés par la Communauté de Communes
- Economie : financement de l’Office de Tourisme / urbanisme (service d’instruction
des autorisations d’occupation des sols) (3%)
17%
11%
27%
•
•
•
- L’accueil des gens du voyage (2%)
7%
- Sport : gestion et maintenance du Centre Sportf / aide à l’apprentissage de la natation aux enfants
du territoire (4%)
•
10%
45%
- Environnement : collecte et traitement des déchets / déchèteries, gestion de l’eau (21%)
•
Dotations de l’Etat
Participations versées en soutien des politiques menées par la Communauté de Communes principalement
en faveur de l’Enfance-Jeunesse
Réserves communautaires / recettes exceptionnelles
Des dotations aux communes : reversement de fiscalité aux communes membres de la Communauté de
Communes suite au transfert de charges intervenues dans le passé
L’administration générale et la gestion du patrimoine : gestion des services de la collectivité, la maintenance
des équipements, le remboursement des emprunts...
Une enveloppe de crédits pour préparer l’avenir : préservation de l’épargne, participation au financement
des investissements de la collectivité...
Budgets annexes
Le Parc d’Activités du Grand Rieux
7 ha de terrains à vendre.
Contact : Communauté de Communes : 05 55 70 02 69
L’Office de Tourisme
Investissement : 9 K€
Fonctionnement : 77 K€
Depuis juillet 2015, la Communauté de Communes a repris en régie directe les activités de l’Office de Tourisme
exercés jusqu’alors par une association.
L’équilibre du service est assuré par une subvention du budget général.
Les lotissements communautaires
Les Hauts de Viblac à Bosmie l’Aiguille
2 lots à vendre à partir de 34 039 € TTC
Le Bourg à St Martin le Vieux
11 lots à vendre à partir de 27 805 € TTC
Eco-quartier de la Videllerie à St Priest sous Aixe
Une dizaine de lots en cours de commercialisation à partir de 24 912 € TTC.
Plus d’informations sur les budgets sur le site www.valdevienne.fr
Le Service d’Assainissement Non Collectif
Investissement : 83,4 K€
Fonctionnement : 64 K€
•
•
2 techniciens de la Communauté de Communes affectés au contrôle des ouvrages d’assainissement individuel
des constructions neuves ou réhabilitées.
Lancement de l’opération de réhabilitation groupée des installations ANC pour laquelle le service assurera
l’animation et percevra pour le compte des particuliers concernés les aides de l’Agence de l’Eau (voir p.12).
Val de Vienne le journal - Octobre 2016 - n°22
p3
OUVERTUR
E
PROCHAIN
E
19 décembre 2016 : ouverture du nouveau
pôle jeunesse
intercommunal à Aixe-sur-Vienne
dossier
Après 14 mois de travaux, le nouveau pôle jeunesse de la Communauté de Communes du Val de Vienne va ouvrir ses portes pour les vacances
de Noël. Installé à Aixe sur Vienne, rue Maurice Ravel (à proximité des tennis), cette infrastructure d’importance se présente sous la forme
d’une série de bâtiments de plus de 1500 m² entouré par un terrain d’environ 13 400 m². Ce nouvel espace a vocation d’accueillir en un seul
lieu, toutes les tranches d’âges d’enfants du Val de Vienne (de 3 à 17 ans). Les jeunes convergeront désormais chaque vacances scolaires,
certaines fins d’après-midi (pour les ados) et les mercredis dans ce grand « accueil de loisirs sans hébergement ». Jusqu’à 250 enfants pourront
s’y retrouver en même temps. Le pôle jeunesse n’est pas seulement le regroupement de plusieurs entités sur un même site. Il a également pour
vocation de favoriser les échanges entre animateurs et enfants en impliquant des relations transversales entre les tranches d’âge.
«
De l’ambition pour notre jeunesse !
Des bâtiments contemporains et
fonctionnels qui s’intègrent dans le
paysage
La Communauté de Communes est compétente en matière
d’aide et de loisirs destinés à la jeunesse ainsi que dans le
domaine de la Petite Enfance.
Elle connaît depuis plusieurs années une mutation sensible de sa
population. Parmi les nouveaux arrivants, des familles « jeunes » qui
Le créneau d’âge des jeunes accueillis dans cet équipement étant
sont à la recherche de services de proximité à destination de leurs
relativement large, il a était programmé la construction de plusieurs
enfants.
bâtiments, permettant le regroupement des enfants par tranches
Conscients de l’importance d’accompagner et d’aider ces ménages,
d’âges, et permettant une gestion simplifiée en proposant des
les élus de l’intercommunalité ont développé au fil des ans tout un réseau de « prestations »
bâtiments à l’échelle domestique.
pour la petite enfance, l’enfance et l’adolescence. Les « multi accueils » accueillent à l’année
les enfants en bas âge; les assistantes maternelles du territoire sont accompagnées au
La parcelle qui accueille ce nouveau pôle jeunesse présentant un
quotidien par les actions des 2 RAMS ; un Lieu d’Accueil Enfants Parents propose également
dénivelé, il a été décidé que les 3 bâtiments soient répartis sur le
2 temps d’accueils aux parents accompagnés de leur enfant. Ensuite, se sont les Accueils de
terrain au gré des courbes de niveaux et de l’orientation.
Loisirs sans Hébergement qui prennent le relais en proposant chaque mercredi et vacances des
Il y a donc 3 blocs de 2 bâtiments.
activités dans le champ des loisirs, du sport et de la culture.
Les trois ALSH intercommunaux, situés géographiquement à Aixe sur vienne, Bosmie l’Aiguille
et Séreilhac, sont devenus au fil du temps soit trop exigus, soit
Olivier LERENARD
inadaptés. Dans une vision ambitieuse, à long terme, respectant
Vice- Président de la Communauté de
les nouvelles règlementations, les élus communautaires ont donc
Communes du Val de Vienne
fait le choix de réunir tous ces lieux en un, au sein d’un espace
en charge de l’Enfance et de la Jeunesse
dédié « sur mesure », le nouveau pôle jeunesse.
Briques, acier et bois !
Bâtiment
p4
Val de Vienne le journal - Octobre 2016 - n°22
De jolis bâtiments à l’aspect contemporain accueillent les visiteurs. L’harmonie
et le bien être ont été privilégiés quant aux matériaux de construction choisis.
La solidité de l’acier et de la brique créée une belle alliance avec celle des
bardages en bois.
L’orientation bioclimatique du pôle a été privilégiée afin d’assurer un confort
d’usage, été comme hiver.
Les bâtiments entièrement en structure bois et en finition bois intérieure sont
là pour créer une ambiance chaleureuse pour les enfants.
Tout a été fait pour que le jeune public se sente bien dans ces unités de vie
créée pour leur développement personnel :
- Couleur, graphisme, texture participant à l’éveil sensoriel de l’enfant
- Revêtements de sols et muraux en matériaux naturels et/ou très faiblement
émissifs de COV (Composés Organiques Volatils) ou de tout autre polluant,
faciles à entretenir et à désinfecter,
- Isolation phonique renforcée
- Lumière naturelle surtout dans les salles d’activités
- Installation de volets et/ou de stores (ou autres systèmes) sur l’ensemble
des menuiseries extérieures
- Chauffage au gaz avec un système de ventilation qui peut être géré par le
personnel voire les enfants.
- Chaque salle sera équipée d’une sonde permettant de contrôler le taux de
Co2 avec une gestion manuelle de la ventilation
L’ensemble des bâtiments disposera d’une terrasse extérieure permettant
des activités « dedans/dehors » avec du mobilier (tables + assises) adapté.
1
Pôle accueil - direction
Réfectoire ou salle de ré
satellite
Pôle ados pour 40 jeune
Bâtiment
2
Pôle maternelles 3-5 ans
pour 80 enfants : 375 m2
dossier
Services Enfance / Jeunesse
Communauté de Communes
enfance jeunesse
Finissez d’entrer !
Le bâtiment des 3-5 ans bénéficiera d’un environnement calme et protégé. Il sera positionné de façon à
être éloigné des voies de circulation et des activités bruyantes pouvant être réalisées dans l’enceinte du
pôle jeunesse.
Les espaces extérieurs du pôle des 3-5 ans ont été aménagés de façon à profiter de différents reliefs et
revêtements (pelouse, sable, bitume, béton, sol souple…) afin d’offrir aux enfants de multiples possibilités
de jeux et d’évolution.
De plus, il a été prévu :
- un lieu abrité (terrasse, préau…) permettant à l’ensemble des enfants de sortir même par temps mitigé,
- une aire de jeux équipée d’une structure dédiée aux enfants de 3 à 5 ans,
- d’un espace ombragé par des plantations
éunion et cuisine
es : 530m2
Bâtiment
Intégré dans le Pôle jeunesse, ce bâtiment
bénéficiera d’une certaine singularité dans son
accès et dans son aménagement (adapté aux
besoins de cette tranche d’âge avec un salon, un
espace multimédia, un atelier…).
3
Pôle moyens grands 6-11 ans
pour 120 enfants : 480 m2
PORTES OUVERTES
le 10 décembre
(voir P.7)
Là aussi, les espaces extérieurs du pôle des 6-11
ans ont été aménagés en accueillant pelouse,
sable, bitume, béton…
Il a été prévu :
- un lieu abrité (terrasse, préau…) permettant
à l’ensemble des enfants de sortir même par
temps mitigé,
- d’un espace ombragé par des plantations
Les espaces extérieurs, les terrasses seront peu
visibles de la rue car, à terme un écran végétal
les dissimulera.
Espace ados
Espace 6-11 ans
Espace 3-5 ans
Accessible de la rue Maurice Ravel, une aire de stationnement est aménagée dès
l’entrée. Afin de limiter l’accès au reste de la parcelle, des cheminements piétonniers
ont été créés favorisant une mobilité douce et sécurisée.
Une clôture grillagée doublée d’une haie végétale dense, permet la fermeture du site.
Des cheminements accessibles aux personnes à mobilité réduite, sillonnent le site et
relient chaque bâtiment à celui de l’administration.
En créant un large parvis piéton, pôle Ados et espace administratif forment l’entrée du
site en l’abritant de l’avenue François Mitterrand.
Le pôle « maternelle » quant à lui s’organise pour profiter des espaces extérieurs au sudest, abrités de l’ouest naturellement en été. Le Pôle 6-11 ans est situé plus au cœur du
terrain, à proximité de leurs lieux d’activités extérieurs.
Val de Vienne le journal - Octobre 2016 - n°22
p5
Espaces à vivre
Les espaces extérieurs des différents
bâtiments seront matérialisés par des haies
et/ou des arbustes.
Le maître d’œuvre a privilégié la création
d’un écran végétal qui entoure et isole des
regards extérieurs le site. L’aménagement
paysager est conçu de façon à avoir des
zones ombragées par des arbres de hautes
tiges et des zones engazonnées servant de
terrains de jeux.
Les essences locales, nécessitant peu
d’entretien sont privilégiées. Les végétaux
toxiques ont été naturellement proscrits.
dossier
Espaces pédagogiques
L’intérieur de chaque bâtiment est construit avec des essences d’arbre bien distinctes
afin d’être encore plus clairement identifiés par les enfants. Le futur nom de chaque
salle pourrait suivre cette logique.
L’entretien et le suivi des plantations seront effectués régulièrement sur chaque
saison et des projets d’animation seront proposés en ce sens.
Les espaces extérieurs seront sources de nombreux projets d’animations (potager,
nichoirs oiseaux, études de la faune et la flore). Les vasques de récupération d’eau
seront propices à une découverte des amphibiens.
Economies d’énergie
L’importante quantité de terre végétale décaissée pour implanter les bâtiments, va
servir à proposer différents relief sur les espaces extérieurs permettant d’organiser
des grands jeux.
Le projet atteint la performance de 43 kwh/m²/an en besoin de chauffage.
Le système de ventilation choisi est une ventilation naturelle assistée, qui permet aux
usagers de s’impliquer et garantit une qualité de l’air à long terme sans entretien.
Les locaux sont équipés d’un chauffage mixte bois-solaire qui permettra de chauffer
gratuitement le bâtiment en hiver quand l’occupation est réduite à un jour par semaine.
Le pôle est également équipé de cuves de rétention d’eau qui permettent d’alimenter
tous les sanitaires, dans un second temps l’eau est utilisée pour l’arrosage des espaces
extérieurs.
Coût de l’opération : 3 200 000€ HT
Subventionné à hauteur de 40%
(Etat, Région, Département, CAF)
Un bâtiment multi usages
• Occupation ponctuelle les mercredi après-midi durant l’année scolaire pour les 3-11ans
• Occupation ponctuelle les lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi à la sortie de collège pour les 11-17 ans
• Occupation en continu durant les vacances scolaires, la plus grande période d’occupation étant la période
estivale pour les 3- 17 ans.
• Occupation pour d’autres usages à programmer en dehors des temps de vacances scolaire tout au long
de l’année.
En période scolaire, le bâtiment administratif sera lui ouvert du lundi au vendredi (accueil des familles pour
des inscriptions ou pour tout type d’information liée au fonctionnement du Pôle Jeunesse), il ne sera donc
plus nécessaire de se rendre au siège de la Communauté de Communes pour ce type de service.
L’équipement doit aussi pouvoir servir à d’autres usages. Toutes les salles d’activité situées au rez de
chaussée ont un accès direct depuis l’extérieur. L’espace passerelle, pourra être utilisé pour des activités
autres (réunions du conseil communautaire par exemple).
La contrainte de ce projet a été de rendre compatibles ces différents types d’occupations, ponctuelles en
hiver et intensives en été, d’un point de vue thermique. Les bâtiments ont été étudiés pour pouvoir se
chauffer rapidement en hiver. L’usage en été se fera souvent entre dedans et dehors, avec des salles très
ouvertes sur l’extérieur permettant de mener des activités à l’air libre.
Sécurisation du lieu
6 Réunions publiques
p6
Un soin tout particulier a été pris dans la sécurisation de ce lieu qui accueille les enfants du territoire.
Des portiers sécurisés assurent l’entrée et la sortie des visiteurs. Un visiophone a été installé à l’entrée du
site et de chaque bâtiment
Afin de présenter plus en détail l’organisation du pôle jeunesse, venez à la rencontre
de l’équipe enfance-jeunesse : *Mardi 15 novembre de 18h30 à 20h30 : Réunion Salle Video de Prevert d’Aixe sur
Vienne (pour les familles d’Aixe sur Vienne ).
*Jeudi 3 novembre de 18h30 à 20h30 : Réunion Salle Polyvalente de Séreilhac
(pour les familles de Séreilhac et St Martin le Vieux).
*Jeudi 17 novembre de 18h30 à 20h30 : Réunion Salle Polyvalente de Jourgnac
(pour les familles de Jourgnac).
*Lundi 14 novembre de 18h30 à 20h30 : Réunion Salle Vienne de Bosmie L’Aiguille
(pour les familles de Bosmie l’Aiguille)
*Lundi 21 novembre de 18h30 à 20h30 : Réunion Salle Polyvalente de St Priest sous
Aixe (pour les familles de St Priest sous Aixe et St Yrieix sous Aixe).
Val de Vienne le journal - Octobre 2016 - n°22
*Mardi 29 novembre de 18h30 à 20h30 : Réunion Salle Polyvalente de Burgnac
(pour les familles du RPI Beynac-Burgnac-Meilhac).
Services Enfance / Jeunesse
dossier
Communauté de Communes
enfance jeunesse
L’organigramme du pôle jeunesse
Sous l’autorité hiérarchique du Président
Le Vice- Président
en charge de la jeunesse
Olivier LERENARD
Afin de découvrir les nouveaux bâtiments, leurs
fonctionnements et l’équipe d’animation,
une après-midi « Portes ouvertes » sera organisée
samedi 10 décembre de 13h30 à 17h.
05.55.70.08.29
[email protected]
Pour tout savoir sur le fonctionnement du nouveau pôle
jeunesse, téléchargez le règlement intérieur sur le site
www.valdevienne.fr rubrique Enfance-Jeunesse
Responsable du service
Petite enfance
Enfance, Jeunesse
PORTES OUVERTES
le 10 décembre
Comment contacter le pôle jeunesse ?
Matthias LEONARD
Au siège administratif
Facturation et Comptabilité,
Coordonnatrice
du Pôle Jeunesse
Christina BERTHELEMOT
Laetitia HIZEMBERT
Directeurs des différentes tranches d’âges
3-5 ans, 6-11 ans, 12-17 ans
Visite ludique en famille des espaces intérieurs
et extérieurs sous forme de chasse au trésor
Brice LAJOIE
Camille COLRAT
Mélissa JANVIER
Sami BEN CHEHIDA
Animatrices permanentes
+ 10 à 20 animateurs
vacataires
Actualités
Marie-Nathalie LATIE Stéphanie DEVEZA
Accueils de loisirs sans Hébergement :
un bel été en Val de Vienne
Journée Nationale des Assistantes Maternelles
à Bosmie L’Aiguille
C
C
et été encore, les projets d’animations des trois Accueils de loisirs (Aixe sur Vienne,
Séreilhac et adolescents) ont permis à de très nombreux enfants et jeunes de passer
un temps de vacances actif, ludique et éducatif.
Favoriser l’épanouissement de la personnalité de l’enfant, son développement personnel,
ses aptitudes, le préparer à la vie en société, sont les valeurs qu’entretiennent ces
structures d’éducation populaire.
Ce n’est pas moins de 60 journées d’animations « enfants » qui ont été ainsi assurées cet
été, sur et en dehors du territoire du Val de Vienne.
Plus de 40 animateurs sur l’ensemble des 2 mois et 6 directeurs et directeurs adjoints ont
proposé un projet pédagogique et un programme d’animations riche et varié.
En plus des baignades en piscine ou en plans d’eau, des visites dans des parcs du
département et de nombreuses activités sur site, des stages ont été proposés en juillet et
en août autour de thématiques diverses : Pêche, Graff, Hip-Hop, Modelisme, Baptême de
l’air, fabrication de jeux en bois, atelier reliure. La plupart de ces activités ont fait l’objet
d’un partenariat mené avec des associations ou des organismes spécialisés.
Les trois Accueils de Loisirs Sans Hébergement (ALSH) avaient, comme en 2015 et 2014,
installé leur campement sur la base de plein aire Lathus dans le département de la Vienne.
Au total, onze séjours de 3 nuitées chacun ont été proposés sur des thématiques tels que
le rafting, le canoë, l’escalade, la spéléologie, l’équitation, le cirque, le théâtre, la ferme
pédagogique, le tir à l’arc, le VTT, la voile …
L’accueil adolescent a également organisé un mini-camp en relation avec l’ALSH ados de
Couzeix sur le site de Vauguenige (près du lac de St Pardoux).
Cet été, ce ne sont donc pas moins de 500 enfants différents de 3 à 17 ans (soit 300
familles) qui ont ainsi bénéficié de la diversité des animations proposées par le service
Enfance-Jeunesse.
omme chaque année, les dix Relais Assistantes Maternelles
(RAM) du Pays Ouest Limousin organisent à tour de rôle la grande
Journée Nationale de cette profession.
L’objectif de cette rencontre est de mettre en relation les acteurs
territoriaux de ce métier, et d’assurer un temps de formation à
destination de ces professionnelles de la petite enfance.
C’est aussi l’occasion pour les assistantes maternelles de se réunir
pour partager autour de l’avenir du métier, des difficultés rencontrées
mais aussi pour vivre un moment
convivial.
Pour 2016, le Val de Vienne s’est
porté candidat et invitera le samedi
26 novembre à Bosmie L’Aiguille,
l’ensemble
des
représentants
de cette profession autour d’une
thématique : La bienveillance au
quotidien.
Les parents et partenaires de la
Petite Enfance seront également
conviés à assister le matin de 9h
à 12h à une conférence animée
par une intervenante de renommée
nationale, la Psychologue Myriam
RASSE de l’association PICKLER
LOCZY. L’après midi, cette même
intervenante animera des ateliers
destinés aux professionnels.
La pause déjeuner sera assurée
par le chef cuisinier de la mairie
de Bosmie L’Aiguille, qui, pour
l’occasion,
s’est
associée
activement à ce partenariat.
Val de Vienne le journal - Octobre 2016 - n°22
p7
Aixe-sur-Vienne
Le dispositif Ecosyst’M pour un covoiturage citoyen et
solidaire.
Depuis son lancement officiel le 3 juin dernier, le dispositif Ecosyst’M se met en
place afin de compléter l’offre de transport pour les trajets de petite ou moyenne
distance par un covoiturage sécurisé de proximité. Cette démarche, menée en
partenariat avec la fédération Ecosyst’M, la SNCF et le Comité des Fêtes, a deux
objectifs phares :
- favoriser et développer les liens sociaux entre les habitants
- valoriser et dynamiser le tissu économique local.
Une démarche simple et accessible à tous en 3 étapes :
1. Je m’inscris à Ecosyst’M
Pour cela, je me rends au Centre Technique Municipal pour adhérer au dispositif et
j’indique les trajets parcourus les plus fréquemment et le cas échéant, les jours et
créneaux horaires des trajets. Je m’engage en signant le pacte de covoiturage.
2. Je prépare mon trajet
Le Centre Technique Municipal met en relation les conducteurs et les passagers pour une première prise de contact.
3. Je covoiture
Le conducteur et le passager conviennent d’un rendez-vous. Le passager rétribue le conducteur à l’aide de fichets kilométriques
numérotés (5 centimes pour 1 km) que le conducteur pourra ensuite échanger contre des bons Kaolins qui lui serviront de bons
d’échange pour payer ses achats chez les commerçants partenaires.
Pour tout renseignement : Centre Technique Municipal ZA du Moulin Cheyroux 87700 AIXE-SUR-VIENNE
05 55 70 77 51
L’actualité des
communes
Beynac
A la découverte des sentiers de Beynac.
La commune a décidé de réhabiliter des chemins pour constituer des parcours pédestres cohérents et les faire connaître au
public.
Initiée par un groupe de conseillers municipaux, l’équipe s’est progressivement élargie de volontaires et se réunit périodiquement
le dimanche matin pour déblayer et nettoyer les voies. Chacun amène son matériel du plus petit au plus gros, sécateur, cisaille,
débrousailleuse, tronçonneuse, tracteur… complété par une bonne dose d’énergie, puis le travail se termine par un pique-nique
collectif dans la bonne humeur.
Ces parcours ont été cartographiés et vont être signalisés. Certains d’entre eux vont être proposés au Plan Départemental des
Itinéraires de Promenade et de Randonnée (PDIPR) pour qu’ils soient mieux connus et profitent au plus grand nombre.
Vous pouvez retrouver les fiches correspondant à chacun de ces parcours en mairie, à l’Office de Tourisme du Val de Vienne ou
les télécharger sur le site internet de la mairie https://mairiebeynac87.com/
Ouverture du « Petit troc »
Depuis la fermeture du bureau de tabac
Constant en 1998, Beynac n’avait plus aucun
commerce. C’est avec grand plaisir que la
commune a accueilli « le Petit troc ». Cette
jolie petite boutique a vu le jour à l’initiative
de Mme et M. Mauchaussat, elle est située rue
de la Croix des Combes entre le bourg et la
Mairie. Vous y trouverez une multitude d’objets,
de vêtements et de matériels d’occasion mais
aussi de l’épicerie et des boissons fraîches.
Heures d’ouverture : du mardi au samedi de 9h
à 19h, le dimanche de 14h à 19h.
Bosmie-l’Aiguille
Création d’un parc de loisirs aux abords du
Complexe Sportif « PLEIN CIEL »
Fin 2015, la construction du Complexe Sportif « Plein Ciel » doté d’une halle des sports et d’un dojo
s’achevait afin d’accueillir de nombreux sportifs de différentes disciplines.
Burgnac
Quand les enfants des écoles de Burgnac plantent pour demain.
Dans le cadre de la semaine internationale
de la forêt, Burgnac a choisi de participer,
le 22 mars 2016, à l’opération « Planter
1000 Arbres en Limousin » afin de
sensibiliser les élèves à l’importance de la
forêt et au développement durable. Cette
opération a été réalisée grâce à l’initiative
de MM. René LEONARD, Président du
Groupement de Développement Forestier
Sud-Ouest 87 (GDFSO87) et Georges
DESBORDES, Maire de la commune.
Parallèlement, la municipalité menait une réflexion pour aménager le terrain d’environ 1,5 ha jouxtant
ce bâtiment. L’idée était d’assurer une cohérence entre urbanisme et environnement.
C’est donc tout naturellement que l’aménagement d’un parc de loisirs a été décidé avec la prise en
compte de données telles que la fréquentation, l’âge des utilisateurs, leurs besoins ainsi que ceux des
accompagnateurs, le choix des équipements. C’est un espace de convivialité qui s’offre à toutes les
générations.
Ce parc, ouvert à tous, propose des équipements pour les tout petits (toboggan, structure multi
activités) implantés sur un revêtement souple.
Les adolescents peuvent se retrouver sur un terrain multisports qui concentre différentes activités
physiques (football, basket ou handball) et ludiques qui répondent à leurs demandes et leurs envies.
L’aménagement de ce parc répond également aux besoins des promeneurs et joggeurs. Des allées
longeant des zones arborées, des espaces de repos ombragés, des corbeilles prévues pour maintenir
la propreté des lieux, sont autant de facteurs qui invitent la population à fréquenter cette aire de loisirs
nouvellement créée.
Lors des activités périscolaires (APS), les
mardis précédents, Jean-Claude NEQUIER,
un habitant de Burgnac avait montré la
richesse du milieu en présentant aux
enfants ses « sculptures » découvertes
dans la forêt (racines et branches aux formes ressemblant à des objets ou animaux connus).
Le matin du 22 mars, Mme CACOT du Centre Régional de la Propriété Forestière (CRPF) du Limousin est intervenue dans chacune des 2
classes pour expliquer l’arbre et la forêt et faire découvrir aux élèves les métiers du bois.
A 14h, sous un soleil radieux, les élèves se sont rendus sur le terrain de loisirs qui jouxte l’école, près des terrains de pétanque. Avec l’aide
des adultes présents - agents communaux, institutrices, animatrices périscolaires, élus de Burgnac et des communes environnantes - et sous
l’œil averti des professionnels de la Forêt, chaque élève a planté un arbre offert par le GDFSO87.
La terre tassée, les élèves ont arrosé et planté un piquet avec le nom de chaque arbre sur une ardoise (noms écrits par les élèves lors d’une
séance APS précédente) : Deutzia, Choisya, Érable champêtre, Prunier myrobolan, Troène vulgaire, Spirée, Viorne obier, Cornouiller sanguin,
Noisetier, Tilleul, Châtaignier, Cèdre de l’Atlas Potentille et Escallonia.
Le travail terminé, un goûter bien mérité a été servi à tous.
M. René LEONARD et Mme Félicie Dufourmonteille (Chargée de mission forêt au Parc Naturel Régional Périgord/Limousin) ont remis
officiellement à la Directrice de l’école, Mme Anne-Sophie ROGRON, un jeu éducatif, un certificat de plantation et des livrets pédagogiques.
Le maire de Burgnac, a reçu une plaque commémorative de cette belle action citoyenne.
Remercions à cette occasion, l’ensemble des intervenants et plus particulièrement les généreux donateurs ainsi que Mme Agnès LASCAUX,
Adjointe en charge des affaires scolaires qui a organisé cette sympathique manifestation et MM Frédéric MOUSNIER et Nicolas LANTERNAT,
les 2 agents des services techniques qui ont assuré l’essentiel des travaux préalables aux plantations.
p8
Val de Vienne le journal - Octobre 2016 - n°22
Jourgnac
Du nouveau à l’école primaire
de Jourgnac
La commune de Jourgnac s’est dotée de 4 Tableaux Blancs
Interactifs (TBI).
Une technologie innovante pour les élèves et les enseignant(e)s, nous passons de l’ère du tableau noir à
celle du tableau blanc interactif.
Quel en est le principe ?
L’écran de l’ordinateur est projeté sur le tableau grâce à un vidéoprojecteur. Un stylet permet d’intervenir
sur le tableau et remplit les fonctions de la souris de l’ordinateur, il permet en plus d’y écrire à la main.
Quel en est l’intérêt ?
Le TBI remplit la fonction d’un vidéo projeteur «classique» : projeter sur le tableau des images, photos,
cartes, des textes... non reproductibles sur un tableau traditionnel. Il est possible d’intervenir sur tout ce
qui est projeté à l’écran : ajouter en direct une légende, un commentaire, entourer, barrer, surligner, créer
des formes ... au moyen d’un stylet. Un TBI permet donc de diffuser tout type de média et d’interagir
directement à partir du tableau.
L’atout majeur du TBI est de favoriser l’interactivité entre professeur et élèves. Cet outil suscite la curiosité
et l’intérêt des enfants, et rend les enseignements plus ludiques et stimulants.
Il facilite le travail collectif et offre une large surface de projection visible par tous, et sur laquelle chacun
peut intervenir. Cela permet de placer toute la classe dans la même situation d’apprentissage, en étant sûr
que tous les élèves visualisent exactement la même chose, et avec une attention certainement plus forte
que devant un manuel ou une photocopie.
Séreilhac
Saint-Martin-le-Vieux
Travaux de réhabilitation du réseau d’assainissement du
lotissement des Chênes
Le lotissement « des Chênes » possède un système de collecte des eaux usées distinct de celui qui récupère les eaux
pluviales.
A cause d’un mauvais état général de ces conduites, il a été constaté que le réseau d’eaux usées collecte une quantité très
importante d’eaux claires parasites.
Afin d’identifier l’origine du problème, une inspection télévisée a été réalisée sur le réseau d’eaux pluviales situé en parallèle
du réseau d’eaux usées. Grâce à cette technique, il a été constaté qu’en certains endroits, des canalisations sont fissurées,
pouvant engendrer des risques importants d’effondrement. Certains autres tuyaux d’évacuation sont obstrués par des amas
de racines d’arbres « queues de renard » (cf photo).
Ce diagnostic révèle que le mauvais état de ces conduites engendre un mauvais fonctionnement de la station d’épuration
du Poueix.
En conséquence, 530m de canalisations d’eaux usées présentant de l’amiante et 570m de conduites d’eaux pluviales
sont en train d’être remplacés par des canalisations en PVC. Les travaux ont débuté mi septembre et se dérouleront sur
trois mois environ. Afin de faciliter l’accès aux habitations, un chemin a été aménagé entre la salle des associations de
Bel-Air et le lotissement. La zone de chantier a été entièrement sécurisée et présente des zones de confinement pour
lutter contre les effets de l’amiante. Pour les usagers,
la continuité du service d’assainissement est assurée.
Des conteneurs pour les déchets ménagers sont mis
à disposition en amont et en aval du lotissement en
fonction de l’avancée du chantier.
Ces travaux ont été budgétés en mars 2016 et
subventionnés par le Conseil Départemental et
l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne à hauteur de 70% .
Ils n’entraîneront pas d’augmentation des impôts
communaux.
Garderie périscolaire
La garderie périscolaire, jusqu’alors située dans les bâtiments de l’école élémentaire étant
devenue exigüe et peu accessible, les enfants qui la fréquentent seront accueillis dans un
bâtiment totalement réaménagé de 220 m² à compter de la rentrée des vacances de Toussaint
(en fonction de l’ouverture du Pôle Jeunesse à Aixe sur Vienne).
La « nouvelle » garderie qui conservera ses horaires d’ouverture (7h-9h / 16h-19h) et son mode
de fonctionnement sera située rue des Lilas, face à la maternelle et offrira aux enfants un cadre
agréable, répondant aux normes d’accessibilité tout en améliorant les conditions de travail du
personnel.
Saint-Yrieix-sous-Aixe
Une bibliothèque pour tous à Saint-Yrieix-sous-Aixe
Le 25 juin dernier a eu lieu à Saint-Yrieix-sous-Aixe l’inauguration d’une nouvelle bibliothèque, en présence de
nombreux habitants venus découvrir cet espace de culture initié par la municipalité.
Baptisé « L’envol du papillon», sa gestion a été confiée, dans le cadre d’une délégation de service public, au
club de la Bonne Fontaine, association de loisirs pour tous.
A cette occasion, M. le Maire a chaleureusement remercié l’ensemble des donateurs et bénévoles qui ont
permis l’ouverture de ce lieu de savoir et de convivialité.
Disposant d’un fond propre de plus de 1500 ouvrages ainsi que d’un apport régulier de livres fournis par la
bibliothèque départementale, « L’envol du papillon » offrira ainsi un choix important et diversifié à tous les
habitants de la commune et ce, quel que soit leur âge.
Saint-Priest-sous-Aixe
Bien vieillir dans ma commune
Pour mieux accompagner les aînés, les communes de Saint-Priest-sous-Aixe et Saint-Yrieix-sous-Aixe ont mis en place un partenariat avec la Mutualité Française Limousine.
Un programme qui a du sens...
Afin de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées et de prévenir leur perte d’autonomie, la Mutualité Française Limousine propose gratuitement, avec le soutien des municipalités de St-Priest-sous-Aixe et St-Yrieix-sous-Aixe, des actions de prévention
et de promotion de la santé à destination des personnes âgées résidant dans ces deux communes.
Quatre séances sont ainsi programmées en 2016 (deux à St-Yrieix-sous-Aixe et deux à St-Priest-sous-Aixe). Chacune porte sur un thème (la mémoire, l’équilibre, l’activité physique adaptée et la nutrition) et est complétée par un stand d’information mutualiste
sur l’aide à domicile, les aides financières, le matériel médical, l’hébergement temporaire en EHPAD, l’aide aux aidants, ou encore l’adaptation de l’habitat.
Le succès au rendez-vous
Le premier atelier de ce programme s’est déroulé en mars, à la salle des fêtes de Saint-Priest-sous-Aixe. Il avait pour thème la nutrition et plus particulièrement « Comment bien manger après
60 ans ? ».
34 personnes s’étaient mobilisées pour participer aux animations proposées par les organisateurs de la Mutualité Française Limousine.
Après l’accueil convivial des participants, différentes activités se sont succédées au cours de cet après-midi :
• des jeux sur l’alimentation,
• une dégustation de chocolat,
• des échanges sur les idées reçues sur l’alimentation,
• la confection de smoothie et de milk-shake à base de fruits frais...
Des stands d’information étaient également présents, dont celui de l’Adom (Association d’aide à domicile), ainsi que des fascicules sur l‘alimentation mis à la disposition de tous. La motivation
des participants et le sympathique accueil des animateurs ont fait de ce premier rendez-vous un réel succès ! N’en restons pas là !
Les prochaines séances du programme
• le 6 octobre 2016, de 14h à 17h dans la salle des fêtes de Saint-Yrieix-sous-Aixe : Faire travailler sa mémoire. Temps d’échanges et d’informations en groupe, puis réalisation d’un quizz
individuel. Tests pratiques et atelier pour stimuler la mémoire.
• le 8 décembre 2016, de 14h à 17h dans la salle des fêtes de Saint-Priest-sous-Aixe : Prévenir les chutes au domicile. Échanges et exercices pratiques de travail sur l’équilibre, les gestes du quotidien
à adopter...
Les dates de réalisation des ateliers sont prévisionnelles et peuvent être modifiées.
Renseignez-vous ! Contacts :
Mairie de St Priest sous Aixe : 05 55 70 00 58
Mutualité Française Limousine : 05 19 99 25 17
Val de Vienne le journal - Octobre 2016 - n°22
p9
Service tourisme
Communauté de Communes
Office de Tourisme
Des horaires adaptés aux saisons
V
ous êtes habitant du territoire, mais connaissez-vous les services que peut
vous apporter l’Office de Tourisme ?
Idées de sorties pour le week-end, bons plans, agenda des manifestations
sur le territoire, guide des associations sportives et culturelles... une mine
d’informations pour vous divertir chez vous.
Info +
Nouvelle formule
pour l’agenda des
manifestations
en Val de Vienne
L’Office de Tourisme est ouvert toute l’année, et ses horaires dorénavant adaptés
en fonction des saisons :
Basse saison (octobre à février)
Mardi - jeudi - vendredi : 10h - 12h
Mercredi : 10h - 12h / 14h - 17h
Moyenne saison (avril-mai-juin-septembre)
Mardi - jeudi et samedi : 10h - 12h
Mercredi et vendredi : 10h - 12h / 14h - 18h
Haute saison (juillet-août)
Lundi au vendredi : 10h-12h30 / 14h - 18h
Samedi, dimanche et jours fériés : 10 h - 12h30
Format plus pratique,
Manifestations au fil des saisons
4 éditions par an
à retrouver dans votre journal
intercommunal
ou chez vos commerçants et mairies ...
sans oublier à l’Office de Tourisme bien sûr !
Service urbanisme
Communauté de Communes
Office de Tourisme
Un magasin de bricolage au parc d’activités
du Grand Rieux
Révision du Plan
Local Urbanisme
intercommunal
L
L
’enseigne de bricolage Weldom (dont le slogan est « ensemble c’est
mieux !») a manifesté la volonté de s’installer à Aixe sur Vienne
dans les anciens bâtiments des «Briconautes». Un agrandissement
du parking actuel est prévu.
La société du groupe Adéo (Leroy merlin, Bricoman…) qui gère en France
plus de 220 magasins souhaiterait ouvrir son point de vente d’ici le
printemps 2017.
«Portes ouvertes» de l’écoquartier de la Videllerie
B
ilan positif de l’opération
« portes ouvertes » les 18,
19 et 20 mars 2016.
La fréquentation a été soutenue
durant ces 3 jours. Plus d’une
centaine de personnes sont
venues sur l’écoquartier.
Les «portes ouvertes» ont ainsi
contribué à faire connaître
l’écoquartier,
même
si
les
visiteurs se sont principalement
déplacés pour visiter la première
construction.
p10
Val de Vienne le journal - Octobre 2016 - n°22
a révision du PLUI (Plan Local
d’Urbanisme intercommunal)
du Val de Vienne est engagée
depuis le début de l’année 2016
et se déroulera sur les trois
prochaines années.
Cette procédure a été confiée à un groupement de bureaux d’études constitué de MarieDominique Villeneuve-Bergeron (architecte-urbaniste), Hélène Gauzentes Territoires
(urbaniste), Eco Save (cabinet spécialisé en environnement) et Thierry Moreau (cartographe).
L’équipe d’étude travaille actuellement à l’élaboration du diagnostic territorial en concertation
étroite avec les élus communautaires.
Cette première étape dans le processus de révision consiste à réaliser une «photographie
du territoire», en analysant ses différentes composantes (démographie, habitat, économie,
paysages, patrimoine, environnement, déplacements, transports, etc.) et en conciliant les
dynamiques identifiées.
Cette étude permettra de définir les enjeux du territoire en matière de développement urbain
pour les 15 prochaines années.
Une concertation spécifique a été menée au mois d’avril avec des exploitants agricoles
du Val de Vienne, afin de réaliser un observatoire de l’activité sur le territoire. Grâce à ce
recueil de données, la Communauté de Communes disposera d’une information actualisée
sur l’activité agricole qui lui permettra d’effectuer des choix de développement conciliant
agriculture et développement urbain.
Si vous souhaitez formuler une requête spécifique dans le cadre de la révision du PLUi, il est
rappelé qu’un cahier permettant de consigner les observations du public est actuellement à
la disposition de la population au siège de la Communauté de Communes et dans chaque
Mairie du territoire.
Toute correspondance écrite peut également être adressée à Monsieur le Président de la
Communauté de Communes.
Une ou plusieurs réunions publiques auront lieu au cours de la procédure.
Enfin, une enquête publique permettra à la population du territoire intercommunal de prendre
connaissance du projet de PLUI avant son approbation par le Conseil Communautaire.
Numérique
Déploiement du haut débit et de la fibre
optique en Val de Vienne
Mise en service à partir de novembre 2016 des nouveaux équipements
assurant une montée en débit
S
uite à un appel à expression de besoins organisé en 2013 par le syndicat mixte DORSAL
(Développement de l’Offre Régionale de Services et de l’Aménagement des télécommunications en
Limousin), la Communauté de Communes du Val de Vienne a été retenue parmi les 18 premiers
territoires du Limousin pour déployer en priorité, le numérique Haut débit et la fibre optique. Sur les neuf
communes du Val de Vienne, c’est près d’un million d’euros qui sont ainsi investis dans cette première
tranche de travaux (subventionnée à 82 %). Dans les mois à venir, un grand nombre d’usagers vont voir
leur débit de connexion internet considérablement augmenté leur garantissant un flux numérique à 6
Méga.
De nombreux financeurs
partenaires !
Montant des travaux
de montée en débit : 970 388€
Communauté de Communes
Europe Etat Région : 70 %
Communauté de Communes : 18 %
Conseil Départemental : 12%
Schéma Directeur D’Aménagement Numérique : De grands travaux !
Même si du retard a été pris au niveau du planning de déploiement numérique
(dû aux multiples intervenants techniques ainsi qu’aux délais de traitement des
dossiers de subvention) ; depuis mai 2015, ce sont des dizaines de kilomètres
de fibre optique qui ont d’ores et déjà été installés sur notre territoire. En
complément, plusieurs « points de raccordements mutualisés (PRM) » ont été
construits. La mise en service de ces nouveaux équipements est prévue à partir
de novembre 2016.
Ce retard est relatif dans la mesure où le Val de Vienne s’est engagé très tôt
dans cette démarche pilote et a ainsi pris deux ans d’avance sur les autres
territoires du Limousin non inscrits.
Les dates prévisionnelles de mise en service
Elles vont s’échelonner de Novembre 2016 jusqu’en début 2017. La première
mise en service aura lieu à St Yrieix sous Aixe le 14 novembre 2016.
Information des habitants
Déploiement de la fibre sur les autres communes
La Communauté de Communes ne disposant
pas des fichiers d’abonnés des différents
fournisseurs d’accès, chaque bénéficiaire
potentiel de la montée en débit devra donc
s’adresser directement au fournisseur
d’accès de son choix pour connaitre ses nouvelles conditions d’éligibilité.
Des réunions publiques seront toutefois organisées avant la mise en service des
équipements. Les usagers qui pourraient être concernés recevront un courrier
d’invitation dans leur boîte aux lettres.
Dès 2017, une étude opérationnelle va être menée par DORSAL pour déterminer
le périmètre des plaques FttH à retenir avec le rattachement des zones
insuffisamment desservies dans le SDAN Pilote.
Le FttH (Fiber to the Home - Fibre jusqu’à l’abonné) va ainsi être déployée d’ici
2021 sur les communes d’Aixe-sur-Vienne, Bosmie l’Aiguille, Séréilhac et St
Priest sous Aixe. Ce seront plus de 6000 usagers de notre territoire qui vont
ainsi bénéficier de cette technologie.
Deux tranches de travaux seront nécessaires pour assurer le « fibrage » de ces
communes compte tenu de l’importance et du coût des travaux (plus de 5 millions
d’euros dont 2 M€ restent à la charge de la Communauté de Communes).
Trouver une solution pour les « zones blanches » encore existantes !
La durée des travaux devrait s’étaler entre 2018 et 2021, la maîtrise d’œuvre
a été confié au syndicat Dorsal, chargé de la coordination globale des projets
du «Limousin».
La Communauté de Communes a demandé à la société Orange de mener une
étude spécifique sur les Communes de Burgnac et de Saint Martin le Vieux,
secteurs où la montée en débit s’avère insuffisante. Ce travail d’analyse et de
recherche doit permettre à terme de trouver et mettre en place des solutions
concrètes pour permettre une montée en débit dans ces zones « mal desservies »
Les Entreprises
Il est toujours possible aux entreprises qui auraient un besoin spécifique de fibre
optique de s’adresser à Axione n° 0 810 87 23 19
Les 4 grandes étapes du déploiement numérique régional
Pour tout le reste du territoire
«Limousin», DORSAL intervient pour
déployer à terme 100% de fibre optique,
à travers un processus en 4 phases,
voté en 2012. 804 millions d’euros
devraient ainsi être investis d’ici 2035.
Val de Vienne le journal - Octobre 2016 - n°22
p11
Service
environnement
Communauté de Communes
environnement
Aide à la mise aux normes de l’assainissement non collectif
Services
sport et santé
Communauté de Communes
sport
Les vestiaires agrandis au centre sportif
A
Aussi, si vous souhaitez obtenir des informations et bénéficier d’un accompagnement technique et financier de la part de la
Communauté de Communes du Val de Vienne, plusieurs réunions publiques seront organisées à:
Aixe sur Vienne, Séreilhac, St Priest sous Aixe, Beynac et Jourgnac.
Contact : Service du SPANC - Nicolas EMIEL : 05 55 70 50 97
Livraison et maintenance des bacs poubelles reprises en régie !
D
epuis le 1er février dernier, les élus ont souhaité que le service de livraison et de réparation
des bacs poubelles (jaunes et gris), jusqu’alors confié à un prestataire extérieur, soit réalisé en
interne par la collectivité. Désormais, ce sont les agents de l’intercommunalité qui mettent à
disposition des usagers les conteneurs servant au tri et à la bonne évacuation des déchets ménagers.
Pour se faire, la Communauté de Communes a racheté, auprès de l’ancien prestataire Véolia, une
partie du parc de bacs existants (d’occasion) et a investi dans un véhicule utilitaire afin d’assurer les
livraisons. Ce « passage en régie » a été choisi par les élus dans le but de réaliser des économies.
Depuis plusieurs semaines, un camion jaune aux couleurs du Val de Vienne, sillonne les routes de
nos communes pour être au plus proche des habitants et assurer ainsi le meilleur service public
possible au meilleur coût.
près 10 ans de fonctionnement, la Communauté de Communes a procédé à la
réfection des vestiaires au centre sportif du Val de Vienne.
Les huit vestiaires présents jusqu’alors en rez-de-chaussée ne répondant plus
aux nouvelles normes règlementaires pour l’accessibilité handicapés, il a été décidé d’en
profiter pour faire un réaménagement total de ces locaux.
Pour des raisons de maîtrise budgétaire, ces travaux (peinture, carrelage, pose de
cloisons...) ont été effectués en grande partie en régie par des agents intercommunaux.
Seuls les travaux d’électricité et de plomberie ont été effectués par des entreprises
extérieures. Ils se sont étalés sur deux mois pour permettre aux utilisateurs de profiter de
ce nouvel espace dés la rentrée scolaire. Le centre sportif dispose désormais de quatre
grands vestiaires indépendants avec leurs propres blocs douches (plus une individuelle)
accessibles aux handicapés.
Etude santé: l’accès aux soins de premier recours.
Pour tout renseignement : L’ambassadeur du tri, Bertrand Cholet : 05.55.70.50.98
Mise en place d’une benne « mobilier » à la déchèterie de Bosmie l’Aiguille
C
haque année, on estime qu’environ 1,7 million de
tonnes de meubles arrivent en fin de vie, soit environ
26 kg par habitant.
En partenariat avec Eco-mobilier l’éco-organisme en charge
d’organiser la collecte et le traitement des meubles, le
SYDED (SYndicat Départemental d’Elimination des Déchets)
déploie progressivement la filière « déchet d’élément
d’ameublement » en déchèterie. Depuis le 1er juillet
2016 la déchèterie intercommunale à Bosmie-l’Aiguille
est fonctionnelle pour accueillir cette nouvelle benne, en
complément de celle à St Martin le Vieux.
Nous invitons les usagers à déposer, tous les meubles (ou parties de meubles) dans la benne mobilier, quel que soit le
type, le matériau ou l’état : tabourets, sièges, meubles de cuisine, de salon, de jardin, bureaux, canapés, armoires, lits,
sommiers, matelas, fauteuils, étagères… Ces objets ainsi récupérés seront ensuite triés par catégorie : métal, plastique,
bois, rembourrage, matelas…
- Si votre mobilier est en bon état, démodé, usé, abîmé voire légèrement cassé, déposez-le en priorité auprés d’une
association de réemploi : Sur le Val de Vienne , il existe la ressourcerie « Poids Plume » à Séreilhac (voir encart).
- En mauvais état, cassé ou morcelé, déposez votre meuble dans la nouvelle benne « mobilier » mise à votre disposition à
la déchèterie de Bosmie-l’Aiguille (et aussi à St Martin le vieux).
Ainsi, vous agissez en faveur du recyclage et réduisez la part des déchets enfouie en centre de stockage.
Pour plus d’informations, contactez le SYDED au 0800.30.34.37 (n° vert gratuit) ou demandez conseil aux gardiens de la
déchèterie.
Déchèterie de Bosmie l’Aiguille :
« Le gué de Verthamont « - 63 rue de Beynac
05 55 36 86 95
05 55 69 51 98
BULLETIN COMMUNAUTAIRE EDITE PAR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE VIENNE
p12
Val de Vienne le journal - Octobre 2016 - n°22
Conception et mise en page : CC Val de Vienne,
Emilie Sallet
Impression : Icomia - Imprimerie Aixoise 7100 exemplaires
Distribution : La Poste
Face à ce besoin, la Communauté de Communes a souhaité définir une stratégie en
matière de santé au travers d’une étude sur l’organisation de l’offre de soins de premier
recours, comprenant :
- un diagnostic (état des lieux débouchant sur des enjeux) concernant l’accès aux soins
de premier recours. Présentation de la typologie de l’offre de santé, des caractéristiques
de la population, des besoins et motivations des acteurs concernés par l’étude (élus,
professionnels de santé, responsables de structures sanitaires et médico-sociales,…)
- la formalisation d’une stratégie territoriale cohérente au vu des enjeux identifiés afin
d’assurer une pérennité de l’accès aux soins de premier recours.
- l’élaboration d’un projet de santé qui sera la traduction opérationnelle de la stratégie
territoriale de santé préalablement définie.
Un comité de pilotage et technique ont été constitués et des questionnaires ont été
envoyés aux professionnels de santé. Plusieurs réunions ont eu lieu avec ces derniers,
les élus, les institutions. Il est important de rappeler que si un dispositif de type MSP
(Maison de Santé Pluridisciplinaire) se mettait en place, sa réalisation devrait être de la
compétence communale.
Cette étude est menée par La Mutualité Française Limousin (co-traitants : MSA/ORS) et
ses conclusions seront fournies fin octobre 2016.
Etude « bien vieillir » en Val de Vienne
D
ans le but d’accompagner et prévenir le vieillissement des personnes âgées sur
le territoire du Val de Vienne, une étude va être menée durant 6 mois (à compter
de novembre 2016).
Disposer des meilleures conditions de vie le plus longtemps possible est l’ambition de ce
travail de diagnostic territorial qui doit déboucher sur une stratégie d’accompagnement
réunissant les seniors, aidants, prestataires de services à la personne et pouvoirs publics.
Déchèterie de St Martin le vieux :
Zone artisanale de « Bel Air »
Direction de la publication : Marie-Noëlle Anduru, Jean-Michel Teulière
Equipe rédactionnelle : Violaine Quériaud, Bertrand Cholet,
Marie-Noëlle Anduru, Pascal Leffondré, Laetitia Charbernaud, Anita Denis, Matthias
Leonard, Jean-Michel Teulière
Crédits photos : CC Val de Vienne, Bertrand Cholet (illustrations),
les mairies des neuf communes de l’intercommunalité, OT Val de Vienne
L
ors de l’élaboration du projet de territoire « Val de Vienne 2020 », est ressorti
un questionnement sur l’avenir de l’offre locale de soins, la prise en compte du
vieillissement, l’offre de services en direction des personnes âgées ainsi que
l’accès à cette offre.
Communauté de Communes
Soucieux de la qualité de son environnement, la Communauté de Communes a fait le choix d’imprimer ce journal sur du papier recyclé blanchi sans chlore. Si vous ne souhaitez pas conserver cet exemplaire, offrez lui une seconde vie en le déposant dans votre bac jaune
S
ur le territoire des 9 communes du Val de Vienne, environ 400 foyers sont éligibles
à l’obtention d’une subvention permettant de mettre en conformité leur système
d’Assainissement Non Collectif (ANC). Cette aide apportée par l’Agence de l’eau
Loire-Bretagne, plafonnée à 8500 € TTC, s’élève à 60 % du montant prévisionnel des
travaux.
Certains usagers, pourront même bénéficier jusqu’à 80 % d’aide publique (grâce à un
accompagnement financier complémentaire amené par l’ANAH) et prétendre également à
un prêt à taux zéro.
Des critères d’éligibilité à respecter :
Afin de bénéficier de cette aide exceptionnelle, vous devez remplir un certain nombre de
critères :
- Les ouvrages existants doivent avoir été réalisés avant le 09/10/2009
- Les habitations doivent avoir été achetées avant le 01/01/2011
- Les installations doivent être « non conformes » avec des travaux obligatoires sous 4 ans
(installations présentant un risque sanitaire et/ou environnemental avéré – arrêté du 27
avril 2012)
Attention : Ne sont pas éligibles les absences d’installation.
Téléchargement
Explore flashcards