Lay-St-Christophe - Institut Régional de Médecine Physique et de

publicité
rr
de médecine
physique et
institut régional
de réadaptation
Centre de médecine physique et de réadaptation de
Lay-St-Christophe
• Bienvenue
L’Institut Régional de médecine physique et de Réadaptation (I.R.R.) constitue un ensemble de services et centres consacrés à la rééducation et à la réadaptation des personnes en situation de handicap transitoire ou chronique du fait d’un accident ou d’une affection
médicale. Dans les établissements hospitaliers publics ou participant au service public de l’agglomération nancéienne, sont initiés et
orientés les traitements de médecine physique et la réadaptation pour limiter le plus tôt possible les conséquences fonctionnelles.
Les centres pour enfants et adultes réunissent les compétences et les plateaux techniques offrant les meilleures chances de récupération et de réinsertion sociale et professionnelle. L’implication dans différentes structures médico-sociales permet de poursuivre et
de compléter les prises en charge sanitaires précédentes. L’IRR assure l’orientation vers les spécialistes de proximité - médecins et
kinésithérapeutes libéraux, centres de rééducation régionaux, services de soins de suite dès que des relais sont possibles.
Ainsi, l’IRR offre des filières spécialisées de prise en charge continue et coordonnée, de l’installation des lésions jusqu’à la réinsertion. Établissement associé au Centre Hospitalier et Universitaire de Nancy, l’IRR assure l’enseignement de la médecine physique et
de réadaptation à la faculté de médecine, est engagé dans la formation des ergothérapeutes et des masseurs-kinésithérapeutes et
dans la recherche.
Françoise OPIOLA Pr. Jean-Marie ANdré
Directeur administratif Directeur médical
SANITAIRE
Soins aigüs
INSTITUT REGIONAL DE MEDECINE PHYSIQUE ET DE READAPTATION
- =e^iVjmYZ7gVWd^h6YjaiZh
"=e^iVa?ZVccZY6gX
t
Appareil locomoteur
Appareillage
Réadaptation professionnelle
2
ENSEIGNEMENT
MÉDICO-SOCIAL
t
Le centre de médecine physique et de
réadaptation de Lay-St-Christophe,
ouvert en 1986 est un des maillons de
l’IRR, créé en 1954.
Centre Psychothérapique de Laxou
Hôpital Saint Nicolas-de-Port
Maison hospitalière Saint Charles
Maternité régionale
Institut Jean-Baptiste Thierry
t
t
Centre de Médecine Physique et de
réadaptation de LAY-St-CHRISTOPHE
Centre de Médecine Physique et de
réadaptation de Nancy
Centre Louis Pierquin
Services hospitaliers de MPR
CHU NANCY :
- =e^iVa7gVWd^hZc[Vcih
- =e^iVaXZcigVa
"BVg^c\Zg"K^aaZb^c";djgc^Zg
"HV^ci?ja^Zc
Centre Alexis Vautrin
Clinique de Traumatologie et d'Orthopédie
t
Soins de suite et
de réadaptation
Services hospitaliers de MPR
CHU NANCY :
Services hospitaliers de MPR
CHU NANCY
vw
Affections du Système Nerveux
6K8!IgVjbVi^hbZhXgVc^ZchZib‚YjaaV^gZh!
Centre de Médecine Physique et de
réadaptation de FLAVIGNY-sur-MOSELLE
Rééducation et réadaptation des affections
neurologiques et orthopédiques infanto-juvéniles
t
Centre de Préorientation
Centre de Médecine Physique et de
réadaptation de Nancy
Appareil locomoteur
Appareillage
Réadaptation professionnelle
Centre de Préorientation
Faculté de Médecine
Centre
Médecine
Physique et de
1er & 2eme
cyclede
formation
initiale
de Nancy …
DES MPR,réadaptation
DIU MR, DU Appareillage,
DES MPR, DIU, DU Appareillage
t
UEROS
Centre de Médecine Physique et de
réadaptation de Nancy
Affections du Système Nerveux
6K8!IgVjbVi^hbZhXgVc^ZchZib‚YjaaV^gZh!
Institut de Formation Ergothérapie
Institut de Formation Masso-Kinésithérapie
Formation Médicale Continue
Centres d'Education Motrice
EREA
Rééducation et réadaptation des affections
neurologiques et orthopédiques infanto-juvéniles
Recherche
IFR 25 : Handicap
rééDoc
Centre de médecine
physique et de
réadaptation de
Lay-Saint-Christophe
4, rue du Professeur Montaut
54690 Lay-Saint-Christophe
La prise en charge des adultes handicapés d’origine
neurologique nécessite une connaissance de la
personne et un savoir-faire spécifique lié à la nature
et à l’importance des handicaps associés. Le centre
de Médecine Physique et de Réadaptation de LaySaint-Christophe vous propose une organisation de
soins personnalisée, coordonnée par un médecin qui
vous accompagnera tout au long de votre séjour.
Nous avons conçu ce livret pour faciliter votre accueil
dans notre établissement. Vous y trouverez tous les
renseignements utiles au bon déroulement de votre
séjour.
Tél. : 03 83 22 23 24
Fax : 03 83 22 23 43
Courriel : [email protected]
• Bienvenue
•
Site : http//:www irr-nancy.fr
• Sommaire
• l’IRR
• Organisation générale
• Plateau technique
• Hébergement
• Plan du centre
• Votre arrivée
• Votre séjour
• Votre sortie
• Votre dossier médical
• Vos droits
• Informations santé
• Charte de la personne hospitalisée
• Questionnaire de sortie
• Situation
• l’UGECAM
2
4
6
7
8
9
10
13
14
15
16
17
A-B
20
20
Avec ce document, l’ensemble du personnel,
médecins, soignants, personnel administratif et
de service, souhaite créer un climat de courtoisie
et de respect mutuel. Nous vous remercions de la
confiance que vous nous accordez. Soyez assurés
que nous mettrons toutes nos compétences et notre
dévouement à votre service.
Dr Jean-Marie Beis
Médecin-chef
3
• Organisation générale
Votre séjour a pour objectif de permettre la meilleure récupération (rééducation) possible des fonctions perdues ou perturbées, mais aussi de vous adapter (réadaptation) aux séquelles susceptibles de
persister transitoirement ou non, celles-ci dépendent des lésions initiales.
w Tout sera donc mis en œuvre pour que vous puissiez retrouver la meilleure qualité de vie possible à domicile et
dans vos activités professionnelles et sociales.
• Programmes et protocoles
• Les programmes de rééducation et de réadaptation, personnalisés et gradués, sont régulièrement établis
et révisés pour vous permettre d’atteindre progressivement les objectifs permettant de définir votre projet
de vie ; ainsi, des objectifs successifs seront dégagés afin d’établir ensemble une sorte de contrat de soins,
finalisé à la réalisation de votre projet. En fonction des objectifs thérapeutiques recherchés, ces programmes, constitués avec l’ensemble des intervenants, sous la conduite de votre médecin référent permettront
de réunir, autour de vous, les meilleures compétences professionnelles dans des domaines aussi variés que
la kinésithérapie, l’ergothérapie, l’orthophonie, la neuropsychologie, l’orthoptie, la psychomotricité, le service social, l’éducation physique et sportive, et la diététique. Ces différents spécialistes guideront vos efforts
en mettant à votre disposition des équipements performants et en faisant appel à des méthodes validées.
• La rééducation, la réadaptation, pour être efficaces, supposent votre participation active. Notez bien cependant que les résultats ne sont pas proportionnels à la quantité d’exercices réalisés. Ils sont guidés par des évaluations, des explorations fonctionnelles qui permettent de déterminer les niveaux d’entraînement optimaux.
Les progrès sont conditionnés par des paramètres biologiques de cicatrisation, de compensation dont la durée
est incompressible. Ces délais doivent être respectés pour éviter la survenue de certains effets indésirables.
w C’est pourquoi, des temps de repos, de formation, d’éducation thérapeutique, d’auto-entrainement sont aménagés afin de profiter de votre séjour pour améliorer votre santé.
• Approche polydisciplinaire
Le médecin référent oriente et coordonne votre suivi avec l’ensemble des intervenants des équipes techniques et de soins. Des réunions de synthèse régulières et des réunions de famille sont organisées afin
d’adapter les objectifs et les moyens de la réadaptation à l’évolution de votre handicap et de votre projet de
vie. Des consultations multidisciplinaires ont lieu dans notre établissement avec le concours de médecins
spécialistes (dermatologie, infectiologie, gynécologie) et de chirurgiens (orthopédie, urologie, oto-rhino-laryngologie et chirurgie plastique).
w N’hésitez jamais en cas d’interrogations ou de difficultés à demander des explications auprès des médecins et des
cadres de l’établissement et particulièrement à votre médecin référent qui vous suivra tout au long de votre séjour.
4
• Les masseurs-kinésithérapeutes réalisent les massages, l’application d’agents physiques, les mobilisations articulaires, le renforcement musculaire, la rééducation de la marche, le contrôle de l’équilibre et de
la ventilation, et le réentraînement à l’effort.
• Les ergothérapeutes dressent les bilans de capacités et de performances, entraînent aux gestes de la vie
quotidienne et conseillent pour les aménagements des domiciles, l’attribution des aides techniques.
• Les orthophonistes rééduquent les troubles de la communication (langage, parole) et de la déglutition.
• La neuropsychologue prend en charge les perturbations cognitives, émotionnelles, et psycho-comportementales en relation avec les modifications du fonctionnement cérébral.
• La psychomotricienne contribue à réduire les troubles du schéma corporel et à améliorer la gestualité.
• Les équipes
La couleur des tenues vous permet d’identifier les personnels : rose pour les agents
des servces hospitaliers, bleu pour les aides soignantes et blanc pour les autres.
• Équipes de traitement
• Les moniteurs d’éducation physique et sportive participent au réentraînement à l’effort, à la remise en
forme, et aux activités en piscine.
• Les travailleurs sociaux conseillent et guident pour toutes les démarches administratives.
• Le technicien GBM (génie biologique et médical) assure la surveillance du matériel technique.
• Les infirmières avec les aides soignantes et les agents des services hospitaliers assurent les différents soins.
• Les manipulatrices en radiologie effectuent les explorations nécessaires en collaboration avec un médecin radiologue.
• Diététicienne, animateurs interviennent selon les besoins.
• Les médecins spécialistes de médecine physique et de réadaptation assurent la coordination des soins,
pratiquent des explorations fonctionnelles, assistés par des secrétaires chargées de votre accueil.
• Les personnels administratifs et médico-techniques assurent l’accueil, l’intendance , la maintenance du
bâtiment.
• Etablissement public à vocation universitaire, l’IRR accueille en permanence des médecins et étudiants
en formations qui sont amenés à participer à votre prise en charge.
> Au total, 110 personnes sont à votre service et au service des patients de l’IRR dans le centre.
• Dossier médical partagé
Un dossier médical commun à tous les intervenants du centre permet à chacun, en toute confidentialité,
d’être informé au mieux de votre état ; ce dossier contribue à votre sécurité et à un contrôle permanent de
qualité des traitements dispensés.
5
• Plateau technique
Les traitements sont effectués sur le plateau technique divisé en plusieurs unités. Au cours de votre
séjour et en fonction de l’évolution et des objectifs poursuivis, vous serez traité dans l’une ou/et l’autre
de ces unités.
• Plateau technique et Unités fonctionnelles
• Unité de rééducation neurologique
Elle est principalement destinée à la mise en oeuvre des techniques de kinésithérapie, d’ergothérapie, d’orthophonie, de psychomotricité, pour récupérer la mobilité articulaire, la force musculaire, la marche, la
déambulation, la préhension, la déglutition…
• Unité de rééducation neuropsychologique
Elle est dédiée à la mise en oeuvre des techniques de rééducation cognitive, en orthophonie, en neuropsychologie, en ergothérapie pour récupérer le langage, les fonctions de mémoire, de raisonnement, d’attention…
• Unité de réadaptation à l’effort
Elle vise à une optimisation des performances fonctionnelles (marche, préhension..) ou globales notamment
par une rééducation à l’effort impliquant des kinésithérapeutes et des moniteurs d’éducation physique et
sportive et éventuellement en utilisant dans certain cas l’hydrobalnéothérapie.
• Unité orientée vers le retour et le maintien à domicile
Elle permet de préparer et d’accompagner les retours à domicile en déterminant et en essayant les aides
techniques, les adaptations et aménagements nécessaires pour une bonne accessibilité au logement.
• Unité d’exploration fonctionnelle
Différentes évaluations objectives sont pratiquées pour orienter et apprécier l’évolution des traitements.
Sont ainsi quantifiés et mesurés l’exploration visuo-spatiale, le fonctionnement des muscles et les nerfs
(électromyographie, neurophysiologie), les fonctions vésicosphinctériennes (urodynamique), cardio-respiratoires (EFR, holter TA).
Des renseignements complémentaires concernant le rôle des différents intervenants, des techniques mises
en œuvre, différentes informations sont disponibles sur le site de l’Institut Régional de Médecine Physique et
de Réadaptation : http//:www.irr-nancy.fr.
6
• Hébergement de jour et soins ambulatoires
Les activités de rééducation sont réalisées au niveau du plateau technique, les vestiaires pour les hommes et
pour les femmes sont situés au rez-de-chaussée à droite des ascenseurs tandis que les locaux de repos sont
installés au deuxième étage.
• Hébergement complet
L’hébergement complet occupe deux secteurs (premier et deuxième étage). Chaque secteur est constitué de
6 chambres individuelles et de 12 chambres pour deux personnes.
Des chambres peuvent être réservées à des accompagnateurs notamment pour l’apprentissage de techniques de soins par les aidants et nécessaires pour le maintien à domicile.
Chaque chambre comporte un lavabo et des toilettes. Des salles de bain adaptées sont, par ailleurs, disponibles. Toutes bénéficient d’un écran de télévision et peuvent bénéficier de dispositifs pour le contrôle de
l’environnement pour les plus dépendants.
• Hébergements
Différentes modalités d’hébergement sont possibles : hospitalisation complète ou de jour, traitement
externe ambulatoire.
• Consultations
Les bureaux de consultation et la salle d’attente sont situés au deuxième étage.
• Loisirs
Des pièces destinées à la détente et à différents loisirs, en dehors des heures de traitement, sont implantées
au rez-de-chaussée derrière l’accueil.
• Bibliothèque - Sonothèque
Le local est situé à proximité du secteur d’hospitalisation au deuxième étage.
7
• Plan du centre
Radiologie
Service
social
Radiologie
Gymnase
Bureaux
médicaux
Hospitalisation
de jour
Explorations
fonctionnelles
Bibliothèque
Neuropsychologie
Hébergement 2
Gymnase
vers
NANCY
Logement
thérapeutique
Niveau 2
Balnéothérapie
Kinésithérapie
Orthophonie
Re
sta
u
ra
n
t
Entrée
Ergothérapie
Niveau 1
Accueil
Hebergement 1
Rep
os
Adm
inistr
ation
Rez-de-chaussée
Plan d’implantation des services du Centre de Médecine Physique et de Réadaptation de Lay-Saint-Christophe
8
• À votre arrivée présentez-vous à l’accueil muni de :
- une pièce d’identité
- votre carte d’assuré social (Carte Vitale ou attestation)
- l’attestation prouvant que vous avez déclaré votre médecin traitant à l’assurance maladie
- votre carte de mutuelle à jour ou l’attestation Couverture Maladie Universelle (CMU) complémentaire
…et selon les cas :
- la notification de reconnaissance de votre accident de travail (A.T.).
- le dernier certificat médical prouvant que l’A.T. n’est pas consolidé.
- la prise en charge pour les ressortissants étrangers…
• Frais de séjour et de soins
• Le forfait journalier constitue votre contribution aux dépenses hôtelière. Il est dû dans tous les cas, même
si vous êtes pris en charge à 100% par l’assurance maladie. Il peut être facturé directement à votre mutuelle
ou vous être remboursé par celle-ci dans les limites des clauses de votre contrat.
• Votre arrivée…
• Formalités administratives
w Si vous êtes affilié au régime d’Alsace Moselle, en accident du travail ou ancien combattant il sera pris en
charge par l’assurance maladie.
w Si vous êtes bénéficiaire de la CMU complémentaire, il sera pris en charge par l’organisme que vous avez
désigné (mutuelle ou CPAM).
• Le ticket modérateur constitue la part non prise en charge par l’assurance maladie et s’élève à 20% du
tarif du prix de journée de l’établissement, ce tarif est consultable auprès des hôtesses d’accueil.
w Si vous êtes bénéficiaire de la CMU , il sera pris en charge par l’assurance maladie
w Sans affiliation à une mutuelle, il vous sera intégralement facturé.
• Si vous ne relevez d’aucun régime de protection sociale, les frais de séjour sont intégralement à votre
charge. Dans ce cas, vous serez tenu de verser, au moment de votre arrivée, le montant évalué sur la base
de la durée estimée de votre séjour.
• Les frais annexes (téléphone, repas d’accompagnant, télévision…) sont à votre charge. Les tarifs sont disponibles
à l’accueil.
• Formalités médicales
• Présentez-vous avec la lettre du médecin traitant, les ordonnances des traitements en cours, vos radios et comptesrendus médicaux et/ou chirurgicaux, ainsi que toute information jugée utile par votre médecin.
• Si le patient est mineur, apportez son carnet de santé et une autorisation d’intervention chirurgicale.
9
• Votre séjour
• Visites
Les visites sont autorisées en dehors des heures d’activité thérapeutique : de 17 h à 20 h 30 du lundi au vendredi et de 13 h à 20 h 30 les week-end et jours fériés.
• Repas
Une diététicienne veille à l’équilibre des repas et adapte les menus en fonction des recommandations médicales. Les régimes particuliers liés aux différentes confessions sont respectés. Sous réserve des possibilités
de l’établissement, des repas « invités » peuvent être réservés (prendre contact avec l’agent d’accueil au
moins 24 heures à l’avance). Les tarifs des repas pour les accompagnants sont affichés à l’accueil.
• Téléphone
L’utilisation du téléphone portable est possible à l’extérieur du centre. Chaque chambre est équipée de téléphone qui vous permettra de recevoir des appels. Sur demande à l’hôtesse d’accueil, vous pourrez obtenir
l’ouverture d’une ligne directe. Pour respecter le repos de tous, recommandez à vos correspondants d’appeler entre 8 h et 21 h.
• Télévision
Chaque chambre est équipée d’un téléviseur. Une participation est demandée en contrepartie de son utilisation ainsi qu’une caution. Les tarifs peuvent être communiqués à l’accueil.
• Sécurité : conduite à tenir en cas d’incendie
• L’établissement est équipé d’un système de sécurité incendie. Les consignes sont précisées sur les plans
d’évacuation affichés dans chaque couloir.
• En cas d’incendie, gardez votre sang-froid et conformez-vous aux consignes données par le personnel et
les sapeurs-pompiers.
w N’utilisez en aucun cas les ascenseurs !
10
Le courrier « départ » est à déposer auprès des hôtesses d’accueil avant 16 heures. La distribution du courrier « arrivée » est assurée par le personnel soignant. Les mandats et envois recommandés vous seront
délivrés sur présentation d’une pièce d’identité.
• Cultes
• Une permanence du culte catholique est assurée sur le site.
• Les représentants des autres confessions sont à votre disposition aux adresses suivantes
• Aumônerie catholique
Monsieur Henri TIESSEN
ou Sœur Bernadette DURR
• Communauté israélite
Rabbin Daniel DAHAN
19 Bd Joffre – 54000 NANCY
Tél. : 03.83.32.10.67.
• Aumônerie protestante
Pasteur Julia RAFENONIRINA
6 rue Chanzy – 54000 NANCY
Tél. : 03.83.85.11.93.
• Communauté musulmane
Association Musulmane de l’Agglomération
Nancéienne
44 rue Ste Anne – 54000 NANCY
Tél. : 03.83.32.67.88.
Adressez-vous au cadre infirmier pour les horaires.
• Votre séjour
• Courrier
• Hébergement ponctuel
Il est possible, sous certaines conditions, d’héberger vos proches de manière ponctuelle dans l’établissement. Pour tout renseignement vous pouvez contacter le cadre infirmier.
• Valeurs
• L’établissement déclinant toute responsabilité en cas de disparition ou de perte, il est fortement déconseillé d’apporter des objets de valeurs pendant votre séjour.
• Cependant, le Centre de Réadaptation de Lay-Saint-Christophe met à votre disposition un coffre dans lequel vous pourrez déposer espèces, chéquier, bijoux…
w Toute information utile vous sera donnée par l’hôtesse d’accueil dès votre arrivée.
11
• Votre séjour
• Linge
• En cas d’extrême nécessité, le blanchissage est possible. Renseignez-vous auprès du cadre infirmier.
• Pour votre séjour, vous devrez apporter :
- votre linge et nécessaire de toilette ;
- des vêtements et des chaussures de sport confortables ;
- un cadenas vous permettant de fermer l’armoire de votre chambre ;
- un maillot de bain, un peignoir et un drap de bain.
• Confort
Pour votre confort et celui de vos voisins, il est conseillé :
- d’user avec modération des appareils de radio et de télévision ;
- de respecter les mesures d’hygiène et de sécurité affichées ;
- d’éviter les visites en groupe ;
- de ne pas conserver d’objets de valeur ou de biens avec soi.
w Le Centre de Lay-Saint-Christophe décline toute responsabilité en cas de perte, vol ou détérioration.
• Hygiène
• Ne stockez pas de produits alimentaires périssables dans votre chambre (fruits, laitages, jus de fruits…).
• Respectez les consignes d’hygiène (lavage des mains, port du masque…) qui vous sont données.
• Vos animaux domestiques ne peuvent être admis dans cet établissement.
• Addictions : alcool, tabac, drogue et produits illicites
• L’introduction d’alcool et de substances illicites est rigoureusement prohibée.
w N’hésitez pas à avertir votre médecin de vos difficultés en particulier en cas de sevrage.
• Il est formellement interdit de fumer dans l’enceinte de l’établissement, y compris dans les chambres, en
application du décret 2006-1386 du 26 novembre 2006, sous peine de poursuites judiciaires.
w Pour aider les fumeurs qui souhaitent s’arrêter, le dispositif « Tabac info service » est disponible :
- par téléphone, au 0 825 309 310 (0,15 €/minute, service ouvert de 8 h à 20 h du lundi au samedi)
- par internet : www.tabac-info-service.fr
12
• La date de votre sortie est fixée par le médecin et s’effectue généralement après 16 h. Le Centre fera parvenir un compte-rendu de séjour, contenant toutes les informations sur les examens et les traitements que
vous aurez reçus, au médecin qui l’a prescrit. Un double de ce compte-rendu sera adressé au médecin de
votre choix lui permettant ainsi d’assurer la continuité des soins.
• Dans le cas où vous souhaiteriez sortir contre l’avis médical, il vous faudra signer une décharge dégageant
l’I.R.R. de toute responsabilité. Si vous êtes mineur, vous ne pourrez quitter l’établissement qu’avec vos
parents ou un tiers muni d’une autorisation parentale.
• Au moment de votre départ, il vous sera délivré, le cas échéant :
• Votre sortie
• Sortie définitive
- un bulletin de situation (à demander à l’accueil),
- une ordonnance de médicaments et/ou de soins à domiciles, afin de poursuivre votre traitement,
- une prolongation d’arrêt de travail,
- un rendez-vous pour une consultation ultérieure,
- un bon de transport en ambulance, en véhicule sanitaire léger (V.S.L.) ou en voiture particulière.
w N’hésitez pas à demander au personnel soignant toutes les explications utiles.
w Nous vous invitons à nous faire part de vos observations en complétant le questionnaire de sortie que vous
trouverez annexé à ce livret.
• Sorties temporaires, retour en week-end
Les sorties temporaires sont demandées par le patient ou ses proches (si le patient est mineur, une autorisation signée des parents est indispensable) et accordées sur avis médical. La demande est à déposer à
l’accueil au plus tard le mercredi à 12 h 00.
• Transport sanitaire : les règles
Si votre état de santé le justifie, vous pouvez disposer de taxis ou de véhicules sanitaires. Dans les deux cas,
le transport devra être obligatoirement prescrit par votre médecin.
w Remarque : pendant votre séjour les transports permettant de réaliser des examens complémentaires sont pris
en charge par l’établissement. Dans ce cas, le centre choisit lui-même le transporteur.
13
• Votre dossier médical
• Modalités d’accès au dossier médical (conformément à la loi du 4 mars 2002)
• En tant que patient, titulaire de l’autorité parentale, tuteur légal ou ayant droit d’un patient décédé, vous
disposez d’un droit d’accès, direct ou par l’intermédiaire d’un médecin librement désigné, aux éléments
contenus dans le dossier médical.
• Cette consultation peut se dérouler :
- soit sur place : elle est gratuite et le Centre vous proposera un accompagnement médical que vous n’êtes
pas tenu d’accepter.
- soit par envoi de photocopies à votre adresse ou à celle du médecin que vous aurez désigné : les frais de
copie et d’acheminement seront à votre charge.
• La communication du dossier médical doit intervenir au plus tôt après un délai de 48 heures et au plus tard
dans les 8 jours suivant la demande. Ce délai est porté à 2 mois lorsque les informations médicales datent
de plus de 5 ans.
w Cette demande doit être faite par courrier, accompagnée d’une copie de pièce d’identité et adressée au :
Directeur administratif de l’I.R.R. – Service Relations avec les usagers –
75 Bd Lobau – CS 34209 – 54042 NANCY Cedex.
• Conservation des informations de santé
L’arrêté du 11 mars 1968 fixe les durées de conservation des dossiers médicaux à savoir :
- Indéfiniment pour les dossiers d’affections de nature héréditaire susceptibles d’avoir des répercussions
pathologiques ou traumatisantes sur la descendance,
- 70 ans pour les dossiers de pédiatrie, de neurologie, de stomatologie et les maladies chroniques,
- 20 ans pour les autres dossiers.
• Informatique et libertés
• L’ I.R.R. dispose de traitements automatisés pour assurer la gestion de votre dossier administratif et
médical, ceci dans le strict respect du secret médical. Ces traitements permettent également d’établir des
statistiques en application de l’arrêté du 29 juillet 1998 relatif au recueil pour le Programme Médicalisé des
Système d’Information (P.M.S.I.) en soins de suite ou de réadaptation.
14
• Dans le cadre de la loi nº 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers et aux
libertés, vous avez la possibilité d’exercer un droit d’accès et de rectification sur ces informations. Ce droit
s’exerce par l’intermédiaire du médecin responsable du Département d’Information Médicale (D.I.M.).
• La loi du 4 mars 2002 vous autorise à désigner librement une personne de confiance. Elle peut être un
parent, un proche, ou votre médecin traitant. Elle pourra selon votre souhait, vous accompagner pour toutes
vos démarches à l’IRR et assister aux entretiens médicaux pour vous conseiller dans les meilleurs choix
thérapeutiques à adopter.
• Cette personne pourra aussi être consultée par le médecin si l’évolution de votre état de santé ne vous
permet d’exprimer vous-même votre volonté et de recevoir l’information. Cette désignation est facultative.
Elle doit être faite par écrit et figure dans votre dossier médical. Elle est valable pour toute la durée de votre
hospitalisation. Vous pourrez à tout moment révoquer ce choix.
• Vos droits
• Personne de confiance
• Règles juridiques de protection des mineurs et des majeurs protégés
• Le consentement aux soins et aux interventions chirurgicales des enfants mineurs appartient aux détenteurs de l’autorité parentale, père, mère ou tuteur légal. Dans le cas où le refus d’un traitement par la personne titulaire de l’autorité parentale, risque d’entraîner des conséquences graves pour la santé du mineur,
le médecin délivre les soins indispensables.
• Le mineur a le droit de recevoir lui-même une information et de participer à la prise de décision le concernant, d’une manière adaptée à son degré de maturité. Le consentement du mineur ou du majeur sous tutelle doit être systématiquement recherché s’il est apte à exprimer sa volonté et à participer à sa décision.
w Dans le cas où le mineur s’oppose à la consultation du ou des titulaires de l’autorité parentale afin de garder le
secret sur son état de santé, le médecin peut mettre en oeuvre le traitement ou l’intervention après avoir tout tenté
pour faire changer d’avis le mineur. Dans ce cas, il se fait accompagner d’une personne majeure de son choix.
• Dans le cas où une altération des facultés mentales ou corporelles met une personne dans l’impossibilité de pourvoir seule à la gestion de ses intérêts, des mesures de protection peuvent être mises en œuvre
conformément à la législation applicable pour la protection des incapables majeurs. Sur demande d’un
médecin, d’un membre de la famille ou de la personne elle-même, le juge des tutelles décidera d’une mise
sous protection, sur présentation d’un dossier comprenant :
- une expertise médicale réalisée par un médecin expert,
- un certificat du médecin,
- une demande de la famille ou de la personne,
- un extrait de naissance.
w Il existe différents types de protection (sauvegarde de justice, curatelle, tutelle) qui permettent de répondre à
chaque situation.
15
• Infos santé
• Lutte contre la douleur
• L’article L. 1110-5 du Code de la santé publique stipule que « … toute personne a le droit de recevoir des
soins visant à soulager sa douleur. Celle-ci doit être en toute circonstance prévenue, évaluée, prise en compte et traitée… ».
• Sous l’égide du Comité de LUtte contre la Douleur (C.L.U.D.), la prise en charge de la douleur est une préoccupation quotidienne du personnel médical et paramédical de l’IRR. Tout le monde ne réagit pas de la même
manière devant la douleur ; il est possible d’en mesurer l’intensité. Nos équipes soignantes sont là pour vous
écouter et vous aider à définir votre douleur, son rythme, ses caractéristiques. N’hésitez pas à exprimer votre douleur. En l’évoquant, vous aidez les médecins à la prévenir et à mieux vous soulager.
• Lutte contre les infections nosocomiales
Les infections nosocomiales sont des infections qui se déclarent durant (ou immédiatement après) le séjour
des patients dans un établissement de santé, alors qu’elles n’étaient ni en incubation ni présentes lors de
leur admission. Beaucoup d’entre elles sont liées aux propres bactéries du patient, à son état général et aux
actes de soins qu’il reçoit. D’autres sont d’origine externe à partir de l’environnement hospitalier. Une partie
de ces infections peut être évitée grâce à des mesures préventives d’Hygiène Hospitalière. Les professionnels de santé de l’IRR mettent tout en oeuvre pour limiter au maximum la survenue de ces infections. Un
Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (C.L.I.N.) est en place à l’I.R.R.
w Chaque année, le C.L.I.N. présente un programme de maîtrise du risque infectieux qui intègre différentes actions,
telles que : formation continue en hygiène, surveillance épidémiologique, rédaction de protocoles…
• Relations avec les usagers et qualité de la prise en charge
• Si vous rencontrez des difficultés durant votre séjour, le cadre de santé responsable de votre service
essaiera de répondre à vos attentes dans les meilleurs délais.
• Toutefois, si vous n’êtes pas satisfait des solutions apportées, la Commission des Relations avec les Usagers et de la Qualité de la prise en charge (C.R.U.Q.) vous orientera, vous assistera et vous informera sur les
voies de conciliation et de recours gracieux ou juridictionnels. En effet, la C.R.U.Q. a pour mission :
- de veiller au respect de vos droits,
- de contribuer à l’amélioration de la qualité de votre accueil,
- de faciliter vos démarches pour exprimer vos griefs.
w Vous pouvez saisir cette Commission en formulant votre demande par écrit auprès du Directeur Administratif de
l’Institut Régional de médecine physique et de Réadaptation – 75 Bd Lobau – CS 34209 – 54042 NANCY Cedex.
16
Lieu de votre séjour :
❏ Centre de réadaptation – Nancy
❏ Centre de réadaptation – Lay-St-Christophe
✗
❏ Centre de réadaptation pour enfants - Flavigny
Facultatif : NOM :
Prénom :
Service dans lequel vous étiez hospitalisé(e) ?
Date de votre séjour ? ___________________________Durée de votre séjour ? __________________________
Que pensez-vous de :
L’accès au centre ?
L’accès aux différents services dans le centre ?
L’accueil téléphonique ?
L’accueil administratif ?
L’accueil dans l’unité dans laquelle vous avez été hospitalisé(e) ? ❏ Facile
❏ Facile
❏ Très bon
❏ Très bon
❏ Très bon
❏ Difficile
❏ Difficile
❏ Bon ❏ Mauvais ❏ Très mauvais
❏ Bon ❏ Mauvais ❏ Très mauvais
❏ Bon ❏ Mauvais ❏ Très mauvais
Comment jugez-vous vos relations :
Avec le médecin ? Avec les thérapeutes ? (kiné., ergo., orthophonistes…)
Avec les personnels soignants ? (infirmières, aides-soignantes) Avec les autres professionnels ? (éducateurs, formateurs…)
❏ Très bonnes
❏ Très bonnes
❏ Très bonnes
❏ Très bonnes
❏ Bonnes
❏ Bonnes
❏ Bonnes
❏ Bonnes
❏ Mauvaises
❏ Mauvaises
❏ Mauvaises
❏ Mauvaises
Pensez-vous avoir obtenu les informations que vous souhaitiez concernant :
Le fonctionnement de l’établissement ? (repas, visite, TV, courrier, tél.) Votre état de santé ? Votre traitement ? (soins, médicaments)
Le traitement et/ou les précautions à prendre après votre sortie ?
Les formalités de sortie ? Etes-vous satisfait de la prise en charge de votre douleur ?
✁
Dans l’ensemble, êtes-vous satisfait des soins reçus durant votre séjour ?
❏ Oui
❏ Oui
❏ Oui
❏ Oui
❏ Oui
❏ Partiellement
❏ Partiellement
❏ Partiellement
❏ Partiellement
❏ Partiellement
❏ Non
❏ Non
❏ Non
❏ Non
❏ Non
❏ Oui ❏ Partiellement ❏ Non
❏ Oui ❏ Partiellement ❏ Non
❏ Très mauvaises
❏ Très mauvaises
❏ Très mauvaises
❏ Très mauvaises
• Questionnaire de sortie
Soucieux de toujours améliorer nos conditions d’accueil et d’hospitalisation, nous souhaitons recueillir votre avis au terme de votre séjour
au sein de notre établissement. Merci de consacrer un peu de temps à remplir ce questionnaire qui restera anonyme si vous le souhaitez.
• Questionnaire de sortie
Que pensez-vous de votre chambre :
Son confort ? Sa propreté ? Etes-vous satisfait du service téléphonique ?
Etes-vous satisfait de la location de la TV ?
Avez-vous été gêné par le bruit ? ❏ Très bon ❏ Bon ❏ Mauvais ❏ Très mauvais
❏ Très bon ❏ Bon ❏ Mauvais ❏ Très mauvais
❏ Oui ❏ Non ❏ Non concerné
❏ Oui ❏ Non ❏ Non concerné
❏ Oui ❏ Non
Que pensez-vous des repas qui vous ont été servis et plus particulièrement :
De la quantité ?
De la température ? De la qualité ? (variété, saveur…)
Des horaires ?
Pour l’ensemble de votre séjour, diriez vous que vous êtes :
Recommanderiez-vous ce centre ?
❏ Suffisante ❏ Bonne ❏ Très bonne ❏ Bonne ❏ Trop tôt ❏ Corrects
❏ Insuffisante
❏ Mauvaise
❏ Mauvaise ❏ Très mauvaise
❏ Trop tard
❏ Très satisfait ❏ Satisfait ❏ Mécontent ❏ Très mécontent
❏ Oui ❏ Non
Quelles suggestions souhaitez-vous nous faire pour améliorer la qualité de nos centres ?
• Nous vous remercions de l’intérêt que vous avez porté à notre enquête.
w Vous pouvez remettre ce questionnaire complété :
Dans la boîte aux lettres prévue à cet effet, près des hôtesses d’accueil ou au personnel soignant de votre service
w Vous pouvez également nous l’adresser par courrier à l’adresse suivante :
Direction Administrative de l’I.R.R. – Service Relations avec les usagers –
75 Bd Lobau –
54000 Nancy.
18
✁
w Vous pourrez également obtenir les résultats de l’année précédente sur simple demande à cette même adresse.
(1) Le document intégral de la charte de la personne hospitalisée est accessible sur le site internet : www.sante.gouv.fr.
Il peut être également obtenu gratuitement, sur simple demande, auprès des hôtesses d’accueil.
• Charte de la personne hospitalisée •
Principes généraux (1) : circulaire nº DHOS/E1/DGS/SD1B/SD1C/SD4A/2006/90 du 2 mars 2006 relative aux droits des
personnes hospitalisées et comportant une charte de la personne hospitalisée
1. Toute personne est libre de choisir l’établissement de santé qui la prendra en charge, dans la limite des possibilités
de chaque établissement. Le service public hospitalier est accessible à tous, en particulier aux personnes démunies et,
en cas d’urgence, aux personnes sans couverture sociale. Il est adapté aux personnes handicapées.
2. Les établissements de santé garantissent la qualité de l’accueil, des traitements et des soins. Ils sont attentifs au
soulagement de la douleur et mettent tout en œuvre pour assurer à chacun une vie digne, avec une attention particulière à la fin de vie.
3. L’information donnée au patient doit être accessible et loyale. La personne hospitalisée participe aux choix thérapeutiques qui la concernent. Elle peut se faire assister par une personne de confiance qu’elle choisit librement.
4. Un acte médical ne peut être pratiqué qu’avec le consentement libre et éclairé du patient. Celui-ci a le droit de refuser
tout traitement. Toute personne majeure peut exprimer ses souhaits quant à sa fin de vie dans des directives anticipées.
5. Un consentement spécifique est prévu, notamment pour les personnes participant à une recherche biomédicale, pour
le don et l’utilisation des éléments et produits du corps humain et pour les actes de dépistage.
6. Une personne à qui il est proposé de participer à une recherche biomédicale est informée, notamment sur les bénéfices attendus et les risques prévisibles. Son accord est donné par écrit. Son refus n’aura pas de conséquence sur la
qualité des soins qu’elle recevra.
7. La personne hospitalisée peut, sauf exceptions prévues par la loi, quitter à tout moment l’établissement après avoir
été informée des risques éventuels auxquels elle s’expose.
8. La personne hospitalisée est traitée avec égards. Ses croyances sont respectées. Son intimité est préservée ainsi que
sa tranquillité.
9. Le respect de la vie privée est garanti à toute personne ainsi que la confidentialité des informations personnelles,
administratives, médicales et sociales qui la concernent.
10. La personne hospitalisée (ou ses représentants légaux) bénéficie d’un accès direct aux informations de santé la
concernant. Sous certaines conditions, ses ayants droit en cas de décès bénéficient de ce même droit.
11. La personne hospitalisée peut exprimer des observations sur les soins et sur l’accueil qu’elle a reçu. Dans chaque
établissement, une commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge veille, notamment
au respect des droits des usagers. Toute personne dispose du droit d’être entendue par un responsable de l’établissement pour exprimer ses griefs et de demander réparation des préjudices qu’elle estimerait avoir subis dans le cadre
d’une procédure de règlement amiable des litiges et/ou devant les tribunaux.
• Charte de la personne hospitalisée
Usagers, vos droits
19
Centre de médecine
physique et de
réadaptation de
Metz
Lay-Saint-Christophe
centre de
réadaptation
4, rue du Professeur Montaut
54690 Lay-Saint-Christophe
Tél. : 03 83 22 23 24
Fax : 03 83 22 23 43
Site : www.irr-nancy.fr
Nancy
• L’Institut Régional de médecine physique et de Réadaptation est géré par l’Union pour la Gestion des Établissements
des Caisses d’Assurance Maladie du Nord-Est (UGECAM NE)
• L’ UGECAM est un organisme de sécurité sociale qui a pour mission d’assurer, dans sa circonscription, l’orientation et
la gestion des établissements sanitaires et médico-sociaux de l’assurance maladie du régime général, en conformité
avec les dispositifs et les priorités affichés par les Agences Régionales d’Hospitalisation (A.R.H.) et de gérer le patrimoine affecté aux établissements.
• L’UGECAM Nord-Est gère 21 établissements sanitaires ou médico-sociaux : 14 sont implantés en Lorraine, et 7 en
Champagne-Ardenne
• Son siège est situé :
1 rue du Vivarais
54519 VANDOEUVRE LES NANCY
Tél. : 03 83 67 65 00
• Directeur : Philippe CHEVRIER
UGECAM
Nord-Est
• Président du Conseil : Jean-Louis COUR
Téléchargement