Nerf supra scapulaire

publicité
.
Radio-anatomie des
neuropathies de l’épaule
Dr Bruno Grignon
Département d’Anatomie Faculté de Médecine
Imagerie Guilloz Hôpital Central Nancy
[email protected]
Classification

Syndromes canalaires des nerfs de la
région de l’épaule

Syndrome de Parsonage et Turner

Arthropathies neurogènes
(pathologie neurologique générale)

Algoneurodystrophie (SN Végétatif)
(Syndrome Douloureux Régional Complexe)

Défilé cervico-thoraco-brachial, borréliose de
Lyme…
Syndromes canalaires et apparentés

Nerf supra scapulaire

Nf axillaire

Nf thoracique long

Nf musculo-cutané

Nf accessoire [spinal]
Syndrome canalaire


lésions d’un tronc nerveux dans un espace anatomique
en règle inextensible
provoquées par :
 une étroitesse constitutionnelle de cet espace
 le développement d’une masse compressive
 le plus souvent, des microtraumatismes répétés, parfois des
phénomènes d’étirement, en particulier lors d’efforts
sportifs

responsables :
 de remaniements inflammatoires du nerf
 entraînant un épaississement et des troubles de la
microcirculation intraneuronale
Syndrome de Parsonage et Turner

diagnostic différentiel principal

atteinte neurogène des muscles de l’épaule


de mécanisme immunitaire probable
de topographie plurifocale
Constitution du plexus brachial (1)

Rameaux antérieurs des nerfs spinaux
[ou racines]
C5, C6, C7, C8, T1 (+/-C4)

Regroupés en 3 troncs [troncs primaires]
 Supérieur (C5, C6)
 Moyen (C7)
 Inférieur (C8, T1)
 dans la fosse supra claviculaire

Chacun donne 1 branche antérieure et 1
postérieure

Se regroupent pour constituer les faisceaux
[troncs secondaires]
HT
DD
Constitution du plexus brachial (2)

3 faisceaux
 Dans la fosse axillaire
 Centrés par l’artère axillaire
 Latéral (branches antérieures des troncs
supérieur et moyen)
 Médial (br antérieure du tronc inférieur)
 Postérieur (les 3 branches postérieures)

Donnent des branches terminales
(et collatérales)
HT
DD
Constitution du plexus brachial (3)
Branches
terminales
 Faisceau latéral
• nf musculo-cutané
• moitié latérale du nf médian
 Faisceau médial
• moitié médiale du nf médian
• nf ulnaire
• nf cutané médial du bras
• nf cutané médial de l’avant-bras
 Faisceau postérieur
• nf axillaire
• nf radial
HT
DD
Constitution du plexus brachial (4)
Branches
collatérales
 Cervicales : nées des racines et des
troncs
•Nf supra scapulaire
•Nf thoracique long [Charles Bell]
•Nf dorsal de la scapula (m élévateur de la
scapula et rhomboïdes)
•Nf subclavier (m subclavier)
•Br musculaires (m scalènes et long du cou)
 Axillaires : nées des faisceaux
•Nf thoraco-dorsal (m grand dorsal)
•Anse des pectoraux (m pt et gd pectoral)
•Nfs subscapulaires (sup & inf )
(m subscapulaire et grand rond)
HT
DD
Nerfs spinaux ou rachidiens
parfois confondus avec leurs racines
nerf spinal
Nerf supra scapulaire
 Br collatérale du plexus brachial
vue postérieure
HT
DH
 Nf moteur des muscles
•supra–épineux
•infra–épineux
• (Rameaux sensitifs bursaux et articulaires)
• Traverse
•l’incisure scapulaire
•l’incisure spino-glénoïdale
Origine
HT
 Rameaux ant [racines]
C5, C6 (C4)
 Tronc supérieur
 Fosse supra claviculaire
DD
Trajet

Descend contre le muscle trapèze

Accompagné par les vaisseaux
supra-scapulaires

Traverse l’incisure scapulaire

Innerve le m supra-épineux

Traverse l’incisure spinoglénoïdale

Innerve le m infra-épineux
vue postérieure
HT
DH
Incisure scapulaire

Bord supérieur de la scapula

[échancrure coracoïdienne]

Fermée par le ligament
suprascapulaire
[ligament scapulaire transverse
supérieur]

Transformée en tunnel
vue postérieure
HT
DH
Tunnel supra scapulaire
vue antérieure
HT
DD
vue postérieure
HT
DH
Incisure spino-glénoïdale

Entre épine et la glène

Fermée par le ligament
spino-glénoïdal
[scapulaire transverse inférieur]

Transformée en tunnel

Caractère constant
discuté
HT
DH
HT
AV
Tunnel spino-glénoïdal
HT
DH
vue postérieure
Causes de compression (1)

Variations anatomiques de l’incisure
supra scapulaire
(en V étroit, en O) (classifications)

Variantes du ligament suprascapulaire
(bifide, trifide, calcification, ossification… )
Causes de compression (2)

Variations anatomiques de l’incisure supra scapulaire
Rengachary SS, et al Neurosurgery 1979
Causes de compression (3)
Causes de compression (4)

Anomalies du ligament suprascapulaire
(bifide, trifide, calcification, ossification… )
Bayramoglu A et al Knee Surg Sorts Tramatol Arthrosc 2003 11 393-398
Causes de compression (5)

Kyste mucoïde ou labral
 2 niveaux de compression
possibles
 +/- fissure du labrum
 +/- instabilité
Causes de compression (6)

Trajet aberrant de l’artère (sous le ligament)

Varices suprascapulaires

Hypertrophie musculaire

Processus occupant : tumeur, hématome…

Etirement du nerf (sportifs : smash du volleyball...)
Epidémiologie

Incidence : 0.4-2% (1%)

Patient
 Jeune
 Sportif (armer du bras, mouvement
complexe, violent, répétitif…)
 Prépondérance masculine
 Bras dominant

Parfois bilatéral

Diagnostic souvent tardif
Signes cliniques

Douleurs scapulaires postérieures

Déficit moteur
(rotation latérale, abduction)

Amyotrophie
 Fosse supra-épineuse
 Fosse infra–épineuse

Instabilité si lésion labrale
Noel et all Rev Rhum 2007, 74, 339-43
Examens complémentaires
EMG
 Examen de
référence théorique
 Limites

Imagerie
 Radiographie standard
 Echographie
 Scanner, arthroscanner
 IRM, arthro-IRM
EMG
 Examen de référence théorique
 Faux négatifs possibles
o Opérateur dépendant
o Limites techniques
o Variantes anatomiques
 Place précise dans la séquence des
examens
Un EMG « négatif »
n’élimine pas le
diagnostic.
IRM

Retentissement musculaire
Signe pécoce : œdème
musculaire
Phase tardive : amyotrophie

Lésion causale

« Innocente » l’articulation
Oedème musculaire

Hypersignal FSE T2

Signe précoce
 dès le 15 ° jour
 > EMG

Hyperhydratation
extracellulaire
Imagerie musculosquelettique
A Cotten, X Demondion et coll




Valeur topographique

Non spécifique
Infection, inflammation
Tumeur
Rhabdomyolyse
Sd Parsonage et Turner…
Amyotrophie

Phase subaigue
et tardive

SE T1 coupes sagittales

Raréfaction du muscle et
inflation du contingent
graisseux
Classification de Goutallier
(coiffe des rotateurs)




1 : quelques traînées
graisseuses
2 : graisse< muscle
3 : graisse = muscle
4 : graisse>muscle
Nerf supra scapulaire
Incisure scapulaire et spino-glénoïdale
Oedème musculaire
puis amyotrophie
Nerf axillaire





[nf circonflexe]
Nf sensitif et moteur du
galbe de l’épaule
Nf du deltoïde et du petit
rond
Traverse l’espace
axillaire latéral :
syndrome homonyme
Rapports étroits avec le
col chirurgical huméral
vue postérieure
HT
DH
Origine
 Br terminale du PB
 Rameaux ant des
nfs spinaux C5, C6
 Faisceau postérieur
 En fosse axillaire
vue antérieure
HT
DD
Trajet Rapports
 Traverse l’espace
axillaire latéral
 Contourne le col
huméral vers l’avant
 Terminaison à la face
profonde du m deltoïde
 Accompagné par les
vaisseaux circonflexes
huméraux postérieurs
vue postérieure
HT
DH
Branches collatérales
 Branches motrices
• m petit rond
• +/- m sub scapulaire
 Branches articulaires
 Branche sensitive
• Nf cutané latéral supérieur
(Peau du galbe de l’épaule)
Territoire

Moteur
• Deltoïde
• Petit rond
 Sensitive :
• Galbe de l’épaule
HT
DH
Col huméral
 Traumatologie de
l’extrémité supérieure
de l’humérus
 Compression contre
l’extrémité supérieure
de l’humérus
Espace axillaire latéral
HT

[espace quadrilatère
ou trou de Velpeau]

Limites





M petit rond
M grand rond
Long triceps
Humérus
2.5 cm X 1.5 cm
DH
Signes cliniques et paracliniques

Terrain : jeune, sportif,
travailleur manuel

Douleurs, paresthésies

Faiblesse musculaire

Parfois symptomatologie
artérielle associée

EMG

Imagerie
 Radiographie standard
 Echographie
 Scanner, arthroscanner
 IRM, arthro-IRM
 +/- Artériographie
Coupes sagittales
Etiologies

Kyste mucoïde

Hématome, cal vicieux,
tumeur…

Hypertrophie musculaire

Etirement, traumatisme,
microtraumatisme du nerf

Bandelettes fibreuses
intermusculaires
Frontale T2
Sagittale T2
Axiale T2
Axiale T2
Frontale
Axiale
Coupes sagittales
Nf axillaire et Sd de l’esp axillaire latéral
Nerf thoracique long

[Nf respiratoire de
Charles Bell]

Nf moteur du muscle
dentelé antérieur

Long trajet contre ce
muscle

Winging scapula
Origine

Br collatérale du PB
HT
DD

Racines C5, C6 et C7
(+/- C4)

Emergence cervicale
HT
DD
Trajet
 longe le muscle dentelé antérieur
[grand dentelé], serratus anterior
 tendu du bord médial de la
scapula
 aux 9 1° arcs costaux
 Action
• Inspirateur accessoire
• Participe à l’élévation et abduction
du bras
• Fixe la scapula sur la paroiu
thoracique
vue antérieure
Espace scapulo-thoracique

Entre la face antérieure de la
scapula et les côtes

Deux muscles principaux
 Subscapulaire
 Serratus antérieur

Deux compartiments
 serrato-thoracique
 serrato-scapulaire

Tissu cellulaire lâche
Clinique

Douleurs

Déficit élévation et
abduction du bras

Myoclonies de la scapula

Décollement de la scapula
 Scapula alata
 Scapula ailée
 Winging scapula
 Δ ≠ trapèze
Etiologies

Compression
(béquilles, sac à dos,
bandelette fibreuse…)

Étirement

Lésions directes
(mammectomie,
curage axillaire…)
Imagerie
Retentissement
musculaire
•IRM
oedème
amyotrophie
limites techniques
•Echographie
•TDM
(Lésion
compressive)
Imagerie
Nf thoracique long et winging scapula
Nerf accessoire

XI° nerf crânien [nf spinal]

Nf moteur du trapèze et du SCM

Formé par
 Racine bulbaire
 Racine spinale
 franchit le foramen magnum

Foramen jugulaire
[trou déchiré postérieur]

Contingent bulbaire rejoint le X

Contingent spinal : m trapèze et SCM
Trajet

Satellite de la veine
jugulaire interne

Traverse le triangle cervical
postérieur
 SCM
 Trapèze
 Clavicule
Chaîne lymphatique

Se termine dans le muscle
trapèze
Muscle trapèze

Origine : processus épineux
cervicaux et thoraciques

Terminaison
 Clavicule
 Acromion
 Epine de la scapula

Action
 Élève et abaisse l’épaule
 Abduction et adduction
 Rotation et inclinaison de la tête
Etiologies

Pathologie rare

Lésions iatrogènes
 chirurgie du triangle cervical postérieur
 curage ganglionnaire
 exérèse de masse cervicale…

Compressions : ADP, méningiome …

Activités sportives
 Lutteurs, haltérophiles, hocheyeurs
 Étirement, compression
Clinique

Douleurs

Déficit moteur

Chute du moignon de l’épaule
(droopy shoulder)

Décollement partiel de la
scapula
(fausse winging scapula)
Imagerie
 Retentissement
musculaire
 IRM : limites techniques
 Echographie
 TDM
 (Lésion
compressive)
Nerf accessoire et winging scapula
Nerf musculo-cutané

Nf moteur de la loge
antérieure du bras

Contingent sensitif :
nf cutané latéral de l’avantbras
Origine
 Branche terminale
du PB
 Rameaux ant de C5, C6
 Faisceau latéral
 En fosse axillaire
Trajet Rapports
 dans la loge antérieure du bras
 perfore le muscle coraco-brachial
 se termine à la partie inférieure du bras
Branches
 sensitive : nerf cutané latéral de l’avant-bras
 motrices : pour les muscles de la loge
antérieure du bras
Etiologies

Traversée du muscle coracobrachial (et du fascia
antebrachial)

Lésions rares
 Étirement
• Traumatismes directs (fracture,
chirurgie…)
• Traumatismes indirects (luxation
de l’épaule…)
 Compression extrinsèque
Syndrome de Parsonage et Turner

Atteinte neurogène des
muscles de l’épaule

Topographie plurifocale

Cause réelle inconnue
 probablement immunitaire
(vaccination, infection virale…)
 prédisposition génétique

Evolution en 2 phases

Pronostic lentement
favorable

M J Parsonage, J W Aldren Turner:
Neuralgic amyotrophy. The
shoulder-girdle syndrome.
The Lancet, London, 1948, I: 973978.

A N Gendrin et A Velpeau, 1835

Névralgie amyotrophiante de
l’épaule

Syndrome de la ceinture scapulaire

Radiculagie brachiale aigue
Clinique

1. Douleurs très intenses

2. Paralysie et amyotrophie

Atteinte pluritronculaire

Évolution favorable
Imagerie

Intérêt topographique
(atteinte plurifocale)
Scalf et al AJR 2007 189 W39-W40

Atteinte musculaire
 Œdème (phase précoce)
 Atrophie (phase tardive)

Absence de lésion
compressive
Tableau synoptique
Nerf
Zone(s) critique(s)
Muscle(s) lésé(s)
Etiologies
Supra
scapulaire
Incisure
Supraépineux
Lésions
Infraépineux
microtraumatiques
suprascapulaire
Incisure spinoglénoïdale
Variantes
anatomiques
Kyste mucoïde
Axillaire
Espace
axillaire latéral
Col chirurgical huméral
Deltoide
Thoracique
long
Muscle dentelé antérieur
Dentelé
Accessoire
Triangle cervical postérieur
Petit
Idem
rond
antérieur
Scapula alata ou
Winging scapula
Rares
Trapèze
Rares
Fausse winging
scapula
Iatrogènes
Iatrogènes
Conclusions

Lésions de fréquence intermédiaire

EMG
 Examen de référence
 Faux négatifs possibles

Imagerie : IRM+/-autres techniques
 Retentissement musculaire
• Phase précoce : œdème
• Tardive : amyotrophie
 Lésion causale

Syndrome de Parsonage et Turner
 Atteinte plurifocale
 Pas de lésion compressive
Merci de votre attention !
Merci de votre attention !
Téléchargement
Explore flashcards