DOSSIER 4 IS LM

advertisement
MACROECONOMIE
Cours de Jean-Luc Gaffard
Dossier 4 : Le modèle IS LM
Exercices: IS LM
Exercice n°1 :
Soit une économie décrite par les relations suivantes :
Consommation :
C=100+0,8Yd
Revenu disponible :
Yd=Y-T
Imposition :
T=0,1Y+10
Investissement :
I=150-70i
Offre de monnaie :
Ms=300
Demande de monnaie transactionnelle :
L1=0,3Y
Demande de monnaie spéculative :
L2=50-140i
1. Calculer les valeurs d’équilibre du revenu macroéconomique et du taux d’intérêt. En
déduire la valeur des fonctions de comportement.
2. On suppose que le revenu ainsi trouvé ne permet pas l’embauche de l’ensemble des
travailleurs. Les entrepreneurs accroissent alors l’investissement autonome de 10
unités. Quel est l’effet sur le revenu et le taux d’intérêt d’équilibre ?
3. Quelle politique monétaire d’accompagnement aurait-il fallu pratiquer pour
neutraliser l’effet d’éviction provoqué par la hausse du taux d’intérêt ?
4. Représenter graphiquement sans se soucier des échelles.
Exercice n°2 :
Soit l’économie caractérisée par les grandeurs suivantes :
Consommation :
C=500+0,7Y
Investissement :
I=1000-10000i+0,1Y
Dépenses publiques :
G=500
Offre de monnaie :
Ms=2600
Demande de monnaie :
L=1,5Y-80000i
Exportations-importations :
X-M = 600-0,1Y
1. Commenter l’ensemble des équations
2. Déterminer et représenter les équations des courbes IS et LM. Quelles sont les
valeurs des agrégats et du taux d’intérêt d’équilibre ?
3. Le gouvernement décide d’augmenter de 50 les dépenses publiques en les finançant
pour 30 par emprunt et pour 20 par création monétaire. Quelles sont les
conséquences sur l’équilibre macroéconomique ? Peut-on mettre en évidence un
effet d’éviction ? si oui, en apprécier l’ampleur.
Exercice n°3 :
Soit une économie décrite par les équations suivantes :
C=100+0,5Y
la fonction de consommation
I=280-300i
la fonction d’investissement
L1=0,25Y
la fonction de demande de monnaie-transaction
L2=50-80i
la fonction de demande de monnaie-spéculation
M0=200
la fonction d’offre de monnaie
Avec i désignant le taux d’intérêt.
1. Etablissez les relations IS et LM, calculez le niveau du taux d’intérêt, du revenu
national, de la consommation et de l’investissement qui correspondent à l’équilibre sur
le marché des biens et services et sur le marché de la monnaie.
2. On suppose que le niveau d’investissement augmente de 50 unités monétaires ;
établissez le nouvel équilibre et calculez l’effet d’éviction sur le revenu national
engendré par l’augmentation du taux d’intérêt.
3. On suppose que l’économie se trouve dans la situation décrite à la première question :
à quel niveau faut-il fixer le niveau d’investissement autonome pour atteindre le plein
emploi, sachant que celui-ci correspond à un niveau de revenu national égal à 755,66
unités monétaires ?
Vous effectuerez les calculs deux chiffres après la virgule pour l’ensemble des variables et
quatre chiffres après la virgule pour le taux d’intérêt donné entre 0 et 1.
Exercice n°4 :
Pour relancer une économie, certains estiment qu’il faut obtenir une baisse du taux
d’intérêt. En vous appuyant sur le modèle IS-LM :
a) décrire le mécanisme économique en cause et les conditions de réalisation d’une
telle baisse (On suppose que l’impôt est proportionnel). La démonstration doit être
à la fois graphique et algébrique.
b) Application numérique des raisonnements précédents :
Revenu national :
Y=1500
Production nationale :
Q=1500
Consommation des ménages :
C=960
Investissement privé :
I=240
Epargne privée :
S=240
Impôts d’Etat :
T=300
Dépense de l’Etat :
G=300
Taux d’intérêt :
i=12%
Masse monétaire :
M=720
Monnaie nécessaire pour la transaction :
L1=300
Taux marginal d’imposition :
t =20%
Elasticité de la consommation des ménages par rapport au revenu disponible = 1
Investissement privé maximum associé à un taux d’intérêt nul
= 540
Taux d’intérêt maximum du marché monétaire
= 25%
Vous calculerez l’effet d’une baisse du taux d’intérêt de 12 à 11% sur le revenu
d’équilibre et vous donnerez la nouvelle valeur à chacune des variables macroéconomiques
suivantes : Q,C,I,S,T,G,M,L1.
Exercice n°5 :
Soit une économie pouvant être décrite de la manière suivante :
Y = C + I + G + X – M (condition d’équilibre sur le marché des biens et services)
 = L1 (Y) + L2 (r)
(condition d’équilibre sur le marché de la monnaie)
C = c Y + C0
I = -g r + I0
L1 = Y
L2 = -r
M = mY + M0
g = 0,2 ; c = 0,3 ; I0 = 1 ; Rmin = 2 ; Rmax = 11; C0 = 4 ; G = 2;  = 0,8 ;  = 0,2 ; M0 = 3 ;  =
1 ; m = 0,5 ; X = 0.
1) Tracer la courbe IS et donner sa signification.
Tracer la courbe LM et donner sa signification.
Quelle est la valeur du PIB d’équilibre ?
2) La Banque Centrale réalise une politique monétaire expansive en doublant l’offre totale
de monnaie : quelle est la nouvelle courbe LM ? la nouvelle valeur du PIB d’équilibre ?
Quelle a été l’évolution du taux d’intérêt ? La Banque Centrale doit-elle continuer sa
politique expansive pour diminuer le taux d’intérêt ?
3) Les exportations augmentent de 2 : quelle est la nouvelle courbe de IS ? Quelles sont
les nouvelles valeurs d’équilibre du PIB et du taux d’intérêt ?
4) Que pouvez-vous dire sur la Balance Commerciale de cette économie ?
Question :
1. Une politique monétaire expansionniste peut-elle augmenter le produit quand le taux
d’intérêt est proche de zéro ?
2. Quelle politique économique doit-on conduire pour accroître le produit en gardant le
taux d’intérêt constant ?
3. Quel est l’effet sur le produit et le taux d’intérêt d’une diminution de la propension à
consommer des ménages ? Se traduit-elle par une hausse ou par une baisse de
l’épargne ?
4. Supposons qu’il y a simultanément une augmentation des dépenses publiques et une
réduction de l’offre de monnaie. Quel en est l’effet sur le produit et sur le taux
d’intérêt ? Connaissons-nous avec certitude l’effet sur l’investissement ?
Téléchargement