malaquin (180 Ko) - Iramis

publicité
Séminaire LIONS
Mercredi 21 Octobre à 11h00, pce. 157,
bât. 125
Interactions et déstabilisation de membranes
lipidiques supportées
Linda MALAQUIN
LIONS, CEA Saclay et ICS Strasbourg
Dans cette étude, nous développons un formalisme permettant de calculer
rigoureusement la réflectivité spéculaire et hors-spéculaire de rayons X de membranes
supportées. Nous calculons en particulier les fonctions de corrélation des membranes
avec pour seule approximation le fait d’utiliser des potentiels quadratiques. Grâce à
la réflectivité spéculaire nous déterminons précisément la structure perpendiculaire
des échantillons, tandis que la diffusion hors-spéculaire donne accès aux
inhomogénéités
latérales des membranes. En réalisant des analyses couplées spéculaire/horsspéculaire
et en améliorant la résolution expérimentale, nous caractérisons à la fois
la structure et l’ensemble des paramètres déterminant le spectre de fluctuations
des membranes : tension, rigidité de courbure et potentiels d’interaction. L’étude
de simples bicouches supportées nous permet de mesurer pour la première fois la
tension effective microscopique liée aux protrusions d’une membrane (environ 80
mN/m). Les fluctuations de grandes longueurs d’onde sont déterminées en éloignant
la membrane du substrat via une première membrane adsorbée. Nous mesurons ainsi
avec précision le potentiel entre des membranes neutres à l’équilibre. Les fluctuations
hors-équilibre des membranes sont étudiées en appliquant un champ électrique.
Nous montrons pour la première fois que le champ induit une tension électrostatique
négative de l’ordre de 1 mN/m et une rigidité de courbure positive d’environ 100
kBT. Nous amorçons finalement l’étude d’interactions plus complexes en analysant
des membranes chargées par réflectivité de rayons X et de neutrons.
Téléchargement