Girelle paon

publicité
Carnet d’espèces des calanques et de l’archipel de Riou
La girelle paon
Thalassoma pavo
Un mâle
Position systématique : Vertébrés, Poissons,
Labridae
Distribution géographique : Méditerranée,
Atlantique Nord Est tempéré chaud
Crédit photo : Michel DUNE
Statut juridique : aucun à ce jour
Une femelle
Vulnérabilité : ?
Crédit photo : Michel DUNE
IDENTIFICATION : les livrées changent avec l’âge du poisson.
Livrée des juvéniles : robe entièrement verte avec une tache noire à la limite de la dorsale, au milieu du corps.
Livrée de base des femelles et des mâles primaires : dessins bleus réticulés sur la tête, 5 barres
bleu-vert verticales sur le corps, tache noire sous la dorsale au milieu du corps.
Livrée secondaire (toujours utilisée par une femelle devenue mâle dominant) ne conservera
qu'une barre bleue derrière la tête, un corps plus massif bleu-vert, disparition de la tache noire,
une queue plus en forme de lyre.
Poissons pouvant mesurer jusqu'à 20 cm de long.
MILIEU de VIE : Herbiers de posidonie, roches, fonds sableux. Petits fonds éclairés. Dans nos
eaux froides du Nord de la Méditerranée, cette espèce va essentiellement effleurer la surface.
REPRODUCTION : de janvier à juin; le œufs sont pélagiques. Les mâles fécondent les œufs
émis en pleine eau par la femelle.
COMPORTEMENT : forme des communautés souvent organisées autour d’un mâle dominant;
très actif le jour, il s’enfouit dans le sable la nuit mais également y hiberne lorsque la température
est inférieure à 16 °C.
PARTICULARITE : cette espèce est en compétition avec notre girelle commune, car elle occupe
le même habitat et le même niveau dans la chaîne alimentaire. Comme tous les labridés, il y a inversion de sexe chez une partie des femelles qui deviennent mâles dominants, changent de couleurs, se constituent un harem de femelles aux cours de parades agressives. Chez les girelles en
particulier, des mâles dit "primaires" de même robe que les femelles profitent de l'occasion pour
s'accoupler sans trop de heurts.
Pourquoi le localiser ? il semblerait que ce poisson soit de plus en plus fréquent
dans les calanques (réchauffement des eaux ?), un suivi des populations s’avère
donc intéressant.
GIP des Calanques de Marseille-Cassis en partenariat avec la Commission Environnement et Biologie du CD 13
P
O
I
S
S
O
N
S
Téléchargement
Random flashcards
aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Algorithme

3 Cartes trockeur29

mOHA

2 Cartes Mohamed Ait Baha

Créer des cartes mémoire