Trajet de Soins pour le diabète

advertisement
Trajet de soins pour
diabète de type 2
Pouvez-vous en bénéficier ?
TRAJET DE SOINS POUR
DIABÈTE DE TYPE 2
Vous souffrez de diabète de type 2 ? Vous entrez alors
peut-être en ligne de compte pour un trajet de soins,
lequel organise le traitement de votre maladie et son
suivi par vos médecins. Il offre en outre de nombreux
avantages financiers.
Les Mutualités Libres aspirent déjà depuis longtemps
à une approche structurée et systématique des affections chroniques. Nous sommes dès lors particulièrement favorables au lancement des trajets de soins
pour les personnes souffrant de diabète de type 2.
5
UN TRAJET DE SOINS ?
Un trajet de soins organise le suivi et le traitement d'une personne atteinte d'une
affection chronique bien déterminée, par le médecin généraliste et le médecin
spécialiste.
Le patient, le médecin généraliste et le médecin spécialiste signent un contrat à
cette fin. Ce contrat est adapté à la situation du patient et reprend des objectifs
de traitement pour quatre ans.
Le médecin généraliste coordonne le trajet de soins et entretient un contact
régulier avec le patient et le médecin spécialiste.
Dans une première phase, seules certaines personnes atteintes d'insuffisance
rénale chronique et de diabète de type 2 peuvent entamer un trajet de soins.
Ce système sera par la suite probablement élargi aux personnes souffrant
d'autres affections chroniques.
UN TRAJET DE SOINS POUR DIABÈTE DE TYPE 2
Les personnes atteintes de diabète de type 2 présentent une carence en insuline.
Cette forme de diabète se développe progressivement et se manifeste principalement chez les quinquagénaires.
Les désagréments ne se faisant pas sentir tout de suite, la maladie est souvent
décelée à un stade avancé. Beaucoup de personnes atteintes de diabète souffrent
de complications au niveau des yeux et des reins.
En Belgique, le nombre de personnes atteintes de diabète de type 2 est estimé à
400.000. Cette forme de diabète ne doit pas être confondue avec le type 1, caractérisé par une absence totale de production d'insuline.
<
Vous souhaitez plus d'informations sur le diabète de type 2, sa
détection et son traitement ? Consultez la brochure "Diabète de
type 2. Détecter et soigner !". Vous pouvez la demander auprès de
votre agence de la mutualité locale.
Quel patient entre en ligne de compte ?
Les personnes atteintes de diabète de type 2
• qui ont besoin d'une ou deux injection(s) d'insuline par jour OU
• pour lesquelles un traitement par antidiabétiques oraux n'est plus suffisant ET
• pour lesquelles le passage à des injections d'insuline ou aux incrétino-mimétiques s'impose.
Conditions supplémentaires :
• disposer d’un dossier médical global (DMG) auprès de votre médecin généraliste ;
• être capable (physiquement) de consulter régulièrement votre médecin généraliste et votre diabétologue.
Critères d'exclusion :
• être atteint de diabète de type 1 ;
• être enceinte ou projeter d'avoir un enfant ;
• avoir besoin de plus de deux injections d'insuline par jour.
QUELS SONT LES AVANTAGES ?
Un trajet de soins contribue au traitement efficace de votre affection chronique.
Un bon suivi par votre médecin généraliste, votre diabétologue et d'autres prestataires de la santé ralentit l'évolution de votre maladie et réduit le risque de complications.
Sur prescription médicale, vous recevez gratuitement un glucomètre pour trois ans
ainsi que des tigettes et des lancettes, à chaque fois pour une période de six mois.
Vous recevez une formation gratuite par un éducateur du diabète reconnu.
Un trajet de soins offre en outre quelques autres avantages :
• vous ne payez plus de quote-part personnelle pour les consultations chez votre
médecin généraliste (ou les autres médecins de la pratique de groupe de votre médecin généraliste) ni chez le diabétologue, dans le cadre de votre trajet de soins ;
• la mutualité rembourse une consultation chez un podologue et/ou un diététicien jusqu'à deux fois par an.
7
QU'EST-CE QUE CELA SIGNIFIE ?
En tant que patient…
• vous vous efforcez de réaliser les objectifs du trajet de soins et vous en déterminez l'organisation pratique avec votre médecin généraliste ;
• vous consultez votre médecin généraliste au moins deux fois par an ;
• vous consultez votre diabétologue au moins une fois par an.
Le médecin…
• s'engage à établir un programme de soins individuel avec vous. Cela comprend
vos objectifs de traitement personnels, le suivi et le traitement de votre affection chronique, les consultations médicales et paramédicales ainsi que les examens médicaux ;
• se concerte régulièrement avec votre diabétologue et lui fournit toutes les informations utiles sur votre état de santé ;
• discute avec vous les détails de votre traitement et vous renvoie vers un éducateur du diabète reconnu ;
• gère votre DMG et y rassemble toutes les informations sur l'évolution de votre
traitement.
Le diabétologue…
• se tient à la disposition de votre médecin généraliste pour toutes les questions
relatives à votre traitement ;
• communique ses propres constatations et les résultats d'analyse au médecin
généraliste ;
• s'engage, en cas d’urgence et à la demande du médecin généraliste, à vous recevoir au plus vite.
9
UN ENGAGEMENT PERSONNEL
Vous êtes co-responsable du bon déroulement de votre trajet de soins.
En concertation avec votre médecin généraliste, vous déterminez vos objectifs,
parmi ceux ci-dessous :
• le suivi d’une éducation au diabète
Au cours de cette “formation”, toute une série d'aspects de votre traitement et
de son suivi sont abordés : apprendre à vous faire des injections vous-même, à
mesurer votre concentration sanguine de glucose, à interpréter les résultats et à
adapter votre mode de vie à votre situation.
• un mode de vie équilibré :
-
bouger régulièrement
ne pas fumer
manger sainement et maigrir si nécessaire
prendre les médicaments prescrits et ne pas utiliser d'autres médicaments
sans l'approbation du médecin généraliste
- ne pas abuser de l'alcool
• un suivi actif de votre état physique :
- la tension
- le poids
- le dépistage de problèmes aux yeux, aux pieds et aux reins
• des analyses de sang régulières avec une attention particulière pour :
- la glycémie ou le taux de sucre dans le sang
- le cholestérol ou le taux de graisses dans le sang
- l'anémie
• un examen de contrôle régulier avec une attention particulière pour les éventuelles complications
• une vaccination contre la grippe et les pneumocoques
VOTRE DMG, UNE CONDITION ABSOLUE
Pour entamer un trajet de soins, il est nécessaire d'ouvrir un dossier médical
global (DMG) chez votre médecin généraliste. Il s'agit d'un dossier personnel
reprenant toutes les informations sur les traitements médicaux tels que les
opérations, les antécédents médicaux, les traitements en cours,…
Les avantages d'un DMG
Votre médecin généraliste centralise vos données médicales dans votre DMG.
Cela évite les doubles analyses et traitements et facilite la concertation entre vos
médecins.
Grâce au DMG, même sans trajet de soins, vous payez déjà jusqu'à 30 % de ticket
modérateur en moins pour une consultation chez votre médecin généraliste.
L’ouverture de votre DMG est remboursée. Vous payez un certain montant à votre
médecin généraliste (27,50 euros en date du 01/01/2009) que la mutualité
rembourse intégralement.
Vous souhaitez plus d'informations sur le DMG ?
Consultez la brochure "Le DMG ? Rien que des avantages !". Vous pouvez la
demander auprès de votre agence de mutualité.
11
LE RÔLE DE VOTRE MUTUALITÉ DANS VOTRE TRAJET DE SOINS
Votre mutualité est un partenaire important dans la gestion de votre trajet de
soins.
• Le trajet de soins débute après que le médecin généraliste ait envoyé une copie
du contrat à la mutualité. Le médecin-conseil communique ensuite la date de
lancement au patient, au médecin généraliste et au diabétologue.
• Votre mutualité paye un honoraire forfaitaire de 80 euros à votre médecin généraliste et à votre diabétologue pour l'encadrement du trajet de soins.
• Elle convient avec les représentants des médecins du contenu général et de
l'organisation des trajets de soins : conditions, ce qui est remboursé et combien,…
• Elle rembourse la quote-part personnelle de vos consultations chez votre médecin généraliste et votre diabétologue.
• Vous pouvez vous y adresser pour toutes les questions pratiques relatives au
trajet de soins : organisation, conditions, interventions,…
• Votre mutualité est un partenaire idéal pour adopter un mode de vie équilibré.
Elle vous donne volontiers des conseils pour manger sainement, bouger régulièrement, arrêter de fumer,…
QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES
Comment faire pour ouvrir un trajet de soins ?
Vous entamez un trajet de soins lors d'une consultation chez le médecin
généraliste qui gère votre DMG et signez le contrat. Faites-le ensuite signer par
votre diabétologue, également au cours d'une consultation. Remettez finalement
le contrat à votre médecin généraliste, qui l'envoie à votre mutualité.
Suis-je obligé de contracter un trajet de soins ?
Non. Vous êtes libre de déterminer si et à quel moment vous entamez un trajet
de soins. Vous prenez la décision avec votre médecin généraliste et votre
diabétologue.
Quand débute un trajet de soins ?
Un trajet de soins démarre à la date à laquelle la mutualité reçoit une copie du
contrat signé par les trois parties.
Puis-je stopper le trajet de soins avant la fin ?
Oui. Vous pouvez mettre fin au trajet de soins quand vous le voulez. Il va de soi que
vous perdez également les avantages qui y sont liés.
Le trajet de soins prend également fin lorsque vous ne respectez pas les
conditions.
Puis-je changer de médecin généraliste ou de spécialiste au cours du trajet de soins ?
Oui. Vous concluez alors un nouveau contrat avec l'autre médecin généraliste ou
diabétologue et vous faites transférer votre DMG à votre nouveau médecin
généraliste. La durée du contrat original est maintenue.
Puis-je conclure un trajet de soins pour diabète de type 2 ainsi qu'un trajet
de soins pour insuffisance rénale chronique ?
Oui. A condition que vous satisfaisiez aux critères des deux trajets de soins.
Puis-je combiner un trajet de soins avec un passeport diabète ?
Non. Les avantages d'un trajet de soins sont plus larges que ceux d'un passeport
diabète. Si vous répondez aux conditions d'admission, vous avez tout intérêt à
passer à un trajet de soins.
13
Puis je combiner la convention diabète avec un trajet de soins ?
C'est possible jusqu'au 1er janvier 2010. A partir de cette date, une combinaison
des deux statuts ne sera plus possible. Si vous contractez un trajet de soins, les
avantages de la convention diabète prennent fin, sauf dans quelques situations
exceptionnelles.
Puis-je démarrer un trajet de soins sans ouvrir de DMG (dossier médical
global) ?
Non. Un trajet de soins et un DMG sont intrinsèquement liés. Si vous n'avez pas
encore de DMG, il est donc nécessaire d'en établir un le plus rapidement possible
après le début de votre trajet de soins. Votre mutualité vérifiera si un DMG a
effectivement été ouvert dans l'année qui suit la date de début.
PLUS D'INFORMATIONS
www.trajetsdesoins.be
Le site Internet de l'INAMI reprenant toutes les informations utiles
sur les trajets de soins.
www.diabete-abd.be
Le site Internet de l’association belge du diabète (ABD),
l'organisation francophone de patients pour les personnes
atteintes de diabète.
www.mloz.be
Le site Internet de l'Union Nationale des Mutualités Libres.
Cette brochure est une publication
des Mutualités Libres
Rue St-Hubert, 19
1150 Bruxelles
Rédaction : Jan Dhondt
Mise en page : Leen Verstraete
Photos : Reporters, Isopix
Tél.: 02 778 92 11
Fax: 02 778 94 04
E-mail: commu@mloz.be
N° d’entreprise :
411.766.483
© Mutualités Libres
Bruxelles, septembre 2009
L’Union Nationale des Mutualités Libres regroupe :
Editeur responsable : Pascal Mertens - Mutualités Libres - Rue St. Hubert 19 - 1150 Bruxelles • 2009/09
Téléchargement