Le squelette du chat est particulièrement flexible et

advertisement
Le squelette du chat est particulièrement flexible et léger, avec des articulations dotées
d'une très grande amplitude de rotation ce qui fait de cet animal un athlète
particulièrement gracieux.Le squelette est composé de 250 os (le squelette du corps
humain n'en comporte que 206).Au niveau de la tête, la dentition comprend les
incisives, les canines, les carnassières, mais aucune dent "plate" pour écraser : ces
dernières ne sont pas nécessaires puisque le chat "déchire" sa nourriture, grâce à des
muscles puissants fixés aux parois latérales de son crâne, mais l'avale sans la
mâcher. Les vertèbres du cou sont courtes, et la colonne vertébrale est très souple. Les
vertèbres caudales prolongent la colonne, mais il est à noter que leur nombre est
variable en fonction des races. La queue joue un rôle dans l'équilibre elle peut
également prendre toutes les positions, elle lui sert de balancier lorsqu'il bondit ou
tombe.
Son bassin et ses épaules sont rattachés de façon plus souple à la colonne vertébrale que
chez la plupart des autres quadripèdes. Contrairement à bien des animaux qui bougent la
patte avant gauche en même temps que la patte arrière droite, le chat marche ou court en
bougeant simultanément les pattes arrière et avant d'un côté, suivies de celles de l'autre
côté. Ses pattes peuvent subir une rotation complète sans risque de déboîtement. Les pattes
antérieures se terminent par cinq "doigts" pourvus de griffes rétractiles constituées de
kératine, les pattes postérieures, plus longues que les pattes antérieures, se terminent par
quatre doigts également pourvus de griffes rétractiles.
Crâne: boite osseuse contenant l'encéphale.
Vertèbres cervicales: os du cou.
Vertèbres thoraciques: os formant la partie
dorsale de la cage thoracique.
Vertèbres lombaires: os du dos situés au niveau
des lombes.
Sacrum: ensemble des vertèbres sacrées.
Vertèbres caudales: os de la queue.
Pelvis: os du bassin.
Fémur: os de la partie de la patte arrière la plus
rapprochée du corps du chat.
Péroné: un des deux os de la partie inférieure de la
patte arrière du chat.
Tarse: os du talon.
Métatarse: os du pied situé entre le tarse et les
phalanges.
Phalange: os formant les orteils.
Griffe: ongle pointu situé au bout des phalanges.
Tibia: un des deux os de la partie inférieure de la patte
arrière du chat.
Côte: os de la cage thoracique.
Cubitus: un des deux os de la partie inférieure de la patte
avant du chat.
Radius: un des deux os de la partie inférieure de la patte
avant du chat.
Humérus: os de la partie supérieure de la patte avant du
chat.
Sternum: os formant la partie antérieure de la cage
thoracique.
Omoplate: os de l'épaule.
Mandibule: mâchoire inférieure.
Dent: organe dur implanté dans la mâchoire et servant à
broyer les aliments.
Orbite: cavité du crâne dans laquelle repose l'oeil.
Les muscles sont les organes actifs du mouvement. Très élastiques, et dotés d'une tonicité toute
particulière, les muscles du chat sont contractiles, et donc capables de se raccourcir
temporairement sous l'effet d'un stimulus. Ils peuvent ainsi intervenir sur les parties anatomiques
des os sur lesquels ils sont fixés. Ce sont ces particularités qui donnent au chat sa conformation et
ses attitudes caractéristiques.
Plus de 500 muscles sont rattachés au squelette extrêmement flexible du chat. Les muscles du dos
sont très souples et ceux des pattes postérieures sont puissants. Ces spécificités confèrent à
l'animal une grande souplesse.
On peut classer les muscles en 3 catégories :
• Muscles à contraction volontaire (conformation striée squelettique).
• Muscles à contraction rythmique, sans intervention de stimuli (conformation striée cardiaque).
• Muscles sympathiques et parasympathiques, sous contrôle du système nerveux végétatif
(muscles viscéraux).
La masse musculaire est de couleur rouge foncé et possède une odeur forte caractéristique.
Les tendons fins et délicats, de couleur nacrée, se montrent particulièrement résistants. Les
muscles de la tête sont caractérisés par le grand développement, la complexité et
l'enchevêtrement des peauciers, la puissance des muscles masticateurs. La région cervicale
comprend des masses musculaires épaisses superposées en 4 plans. La paroi abdominale est
constituée de muscles très développés, qui lui donnent son épaisseur et sa consistance charnue. La
croupe et la cuisse sont dotées de muscles importants.
Les muscles des membres tirent leurs caractères particuliers du nombre des doigts de la main et du
pied. Présence de muscles rotateurs (de la pronation et de la supination : mouvement de rotation
de 180° de la face palmaire ou plantaire de la main et du pied).
Le membre postérieur, plus puissant que le membre antérieur, est toujours prêt à la détente et à la
propulsion de l'animal.
Grâce à sa musculature particulièrement développée de ses membres postérieurs, le chat peut
courir à très vive allure (environ 48 km/h) et réaliser des sauts spectaculaires. C'est un sprinter, et
non un coureur de fond. Sa musculature et ses griffes lui permettent d'escalader, de grimper avec
facilité. Il saute très haut et sait se rétablir sur ses pattes lors d'une chute suffisamment haute.
Avec leurs griffes rétractiles, une ouïe et
un odorat très développé, une vision
nocturne remarquable, un corps souple et
musclé, les chats domestiques sont à bien
des égards très proches des grands félins
comme le lion, la panthère et le tigre.
Du fait d'une alimentation plus diversifiée
et moins riche en protéines, les intestins
du chat domestique sont plus longs que
chez ses ancêtres sauvages. Avec une
diminution de sa taille, c'est l'adaptation
la plus notable à son nouveau mode de
vie. Un chat pèse entre 2,5 et 7 kg.
Ils possèdent une excellente mémoire et
savent tirer partie de leurs expériences
antérieures.
Tête: partie antérieure du chat.
Oreille: organe percepteur des sons.
Cou: partie du chat reliant sa tête à son tronc.
Dos: partie supérieure du tronc.
Hanche: articulation rattachant la patte postérieure au bassin.
Fesse: partie charnue située sous la queue.
Cuisse: partie supérieure de la patte postérieure.
Queue: prolongement de la colonne vertébrale.
Patte postérieure: membre arrière.
Ventre: partie inférieure de l'abdomen.
Poitrine: partie inférieure du thorax.
Patte antérieure: membre avant.
Épaule: articulation du membre avant avec le corps.
Lèvre: partie charnue recouvrant les dents.
Moustache: poils situés sur le museau du chat.
Nez: entrée du système respiratoire.
Téléchargement