Chapitre 1 : Une histoire rapide des doctrines économiques

publicité
Chapitre 1 : Une histoire rapide des doctrines économiques.
Introduction : L'activité économique et la science économique
I.
De la condamnation à l'analyse de l'activité économique
A, Les Réflexions économiques dans l'antiquité Grecque
1, Xénophon (vers 426-354 av. J .-C.)
2, Platon (428-348 av. J.-C.)
3, Aristote (384-322 av. J.-C.)
B, La pensée médiévale
1, Saint Thomas d'Aquin (1225-1274)
2, Oresme (1320-1382)
II.
La naissance de l'économie politique : le mercantilisme et la physiocratie
A, Le mercantilisme
1, Les hommes
•
Thomas Mun, Discours sur le commerce anglais aux Indes orientales, 1621
•
Josiah Child, Brèves Observations concernant le commerce et l'intérêt de l'argent,
1688
•
John Locke, Considérations sur l'intérêt et la valeur de la monnaie, 1691
•
Jean Bodin, Les Six Livres de la République, 1576
•
Barthélémy de Laffémas, Règlement pour dresser les manufactures du royaume,
1597)
•
Antoine de Montchrestien, Traité d'économie politique, 1615
•
Jean-Baptiste Colbert (1619-1683)
2, La doctrine
a, la richesse monétaire
b, la promotion du commerce
c, le rôle de l'État
B, La physiocratie
1, Les hommes
•
Pierre le Pesant, seigneur de Boisguilbert, Le détail de la France (1695) et Le factum
de la France (1705)
•
Richard Cantillon, Essai sur la nature du commerce en général (1714-1725, publié à
titre posthume en 1755)
•
Vincent de Gournay
•
François Quesnay, Tableau économique (1758)
•
Anne Robert Jacques Turgot
2, La doctrine
a, La richesse réelle
b, l'agriculture, fondement de la richesse
c, l'ordre naturel selon le « tableau économique »
3, La naissance d'une science
a, l'apparition d'une pensée économique autonome
b, une doctrine libérale
c, La physiocratie pratique et son dépassement
III.
La théorie classique : d'Adam Smith à Karl Marx
On peut citer, parmi les principaux auteurs classiques :
•
Adam Smith (1723-1790), La Théorie des sentiments moraux (1759), Recherche sur la
nature et les causes de la richesse des nations (1776)
•
Jean-Baptiste Say (1767-1832), Traité d'économie politique (1803)
•
David Ricardo (1772-1823), Principes de l'économie politique et de l'impôt (1817)
•
Thomas Robert Malthus (1766-1834), Essai sur les principes de population (1795),
Principes d'économie politique (1820)
•
John Stuart Mill (1806-1873), Traité d'économie politique (1848)
•
Karl Marx (1818-1883), Capital, livre I (1867), livres II (1885) et III (1894)
A, La nature de la richesse
1, la définition de la richesse
a, une richesse réelle
b, une monnaie « neutre »
2, La mesure de la richesse
a, valeur d'usage et valeur d'échange : le paradoxe de la valeur
b, les prix naturels sont des « prix de production »
c, la gravitation des prix de marché autour des prix naturels
B, Les causes de la richesse
1, Les vertus de la division du travail
a, l'origine de la richesse
b, la dépense en travail
c, la productivité
d, la division du travail
2, Le marché
a, la « main invisible »
b, le libre-échange
•
Avantages absolus et gains à l'échange
Coefficients d'input-output (aL = L/X)
Pays
Nord
Sud
Voitures
3
12
Textile
6
4
Secteurs
•
Avantages comparatifs et le modèle de Ricardo
Coefficients d'input-output (aL = L/X)
Pays
Nord
Sud
Voitures
3
12
Textile
6
8
Secteurs
Conclusion : L'accumulation des richesses et la loi des débouchés de Say
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire