Dépistage des troubles auditifs chez les enfants d`âge

publicité
Décembre 2012
Dépistage des troubles auditifs chez les enfants d’âge
préscolaire : examen de l’efficacité clinique et des lignes directrices
Contexte
Sujet
Chaque année en Ontario, une déficience auditive est
diagnostiquée chez environ 400 nourrissons et enfants
d’âge préscolaire. Il n’est pas rare qu’une déficience auditive
survienne chez un enfant d’âge préscolaire chez qui les
résultats du dépistage des troubles auditifs effectué à la
naissance avaient été normaux. En effet, une perte auditive
acquise survient pendant la petite enfance chez environ trois
enfants sur 1000, dans la plupart des cas en raison d’une otite
moyenne avec épanchement (OME). En présence d’une OME,
on retrouve du liquide épais ou collant derrière le tympan,
mais il n’y a pas d’infection de l’oreille. La majorité des cas
d’OME surviennent chez les enfants à l’âge préscolaire et les
épisodes récurrents peuvent entraîner une perte auditive.
Au Canada, il n’y a pas à l’heure actuelle de programme de
dépistage universel des troubles auditifs chez les enfants
d’âge préscolaire. Pour orienter convenablement les
efforts de dépistage, il faut procéder à un examen de
l’efficacité clinique et de la rentabilité relatives de la
mesure des EOA avec et sans tympanométrie.
Technologie
Les programmes de dépistage des troubles auditifs permettent de
diagnostiquer la perte auditive chez les enfants pour éviter tout
retard du développement de la parole, du langage, de la cognition
et des connaissances. La mesure des émissions otoacoustiques
(EOA) est une méthode objective et non invasive qui permet de
diagnostiquer les déficiences auditives chez les enfants qui sont
trop jeunes pour se prêter aux tests classiques. Les EOA sont des
sons produits par les mouvements des cellules ciliées externes de
l’oreille interne, ou cochlée, en réponse à un bruit comme un
déclic ou une tonalité. Des EOA sont produites dans les conduits
auditifs des personnes dont l’ouïe est normale, mais pas chez
celles qui présentent une importante perte auditive (30 dB ou
plus). L’outil de dépistage permet de déterminer si des EOA sont
ou non produites en réponse à un déclic. Le test ne permet
toutefois pas de déterminer la cause de la perte auditive. La
tympanométrie est un autre test qui exige de l’équipement
spécialisé qui mesure la mobilité de la membrane tympanique et
des osselets en faisant varier la pression d’air dans le conduit
auditif. Elle ne permet pas d’évaluer l’acuité auditive, mais peut
permettre de déterminer s’il y a du liquide ou si la pression est
négative dans l’oreille moyenne.
Méthodes
On a procédé à une recherche documentaire limitée à partir
des ressources clés et examiné les titres et résumés des
publications repérées. On a ensuite évalué le texte intégral
des publications en vue de procéder au choix final des
articles selon des critères de sélection déterminés au
préalable (population, intervention, comparateur, résultats
et plan des études).
Messages clés
Dépistage de la perte auditive chez les enfants
d’âge préscolaire :
 On ne sait pas si la mesure des EOA est plus ou
moins efficace sur le plan clinique selon qu’elle
est ou non associée à la tympanométrie.
 On ne sait pas si la mesure des EOA est plus ou
moins rentable selon qu’elle est ou non associée
à la tympanométrie.
 On n’a pas repéré de données probantes.
Résultats
On n’a pas repéré d’évaluations des technologies de la santé,
d’examens méthodiques, de métaanalyses, d’études
comparatives et randomisées, d’études non randomisées ni de
guides de pratique clinique fondés sur des données probantes.
AVERTISSEMENT : L’information présentée ici a pour but d’éclairer la prise de décisions des patients, des professionnels de la santé, des dirigeants de systèmes
de santé, des décideurs et des responsables de politiques du secteur de la santé afin d’améliorer la qualité des services de santé. Cette information ne saurait
tenir lieu du discernement ou du jugement du clinicien dans la prise en charge d’un patient en particulier, du jugement professionnel qui intervient dans la prise
de décisions, ni de l’avis ou de l’opinion en bonne et due forme d’un médecin. Bien que l’ACMTS ait tout mis en œuvre pour veiller à l’exactitude, à l’exhaustivité
et à l’actualité du contenu, elle décline toute responsabilité à cet égard. Elle ne saurait être tenue responsable des erreurs ou omissions, des blessures, des
pertes, des dommages ou des préjudices découlant de l’usage ou du mésusage de l’information contenue ou sous-entendue dans le Rapport en bref.
L’ACMTS assume l’entière responsabilité de la forme et du contenu définitifs du présent Rapport en bref. Les énoncés, conclusions et points de vue qui y
paraissent ne représentent pas forcément l’opinion de Santé Canada ou d’un gouvernement provincial ou territorial. La production du présent Rapport en bref
a été rendue possible grâce au soutien financier de Santé Canada.
Téléchargement
Random flashcards
Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire