Le traitement par méthadone

publicité
Le traitement par méthadone comprend trois phases :
Le traitement par méthadone
1 – Qu’est ce que la méthadone ?
La méthadone est un agoniste qui agit sur les mêmes récepteurs que
les opiacés ( héroine, morphine, codéine). Ce traitement n’entraîne
pas « d’effet pic », c'est-à-dire pas d’état d’ivresse ou pas de défonce.
La méthadone se présente sous forme de sirop dans des flacons de 5 à 60 mg
de chlorhydrate de méthadone.
Avec une demi-vie de 24h à 36h, la méthadone est prescrite pour une
prise unique par jour.
Réglementation et délivrance
L’initialisation du traitement par la méthadone devra être réalisée
par un médecin d’un centre de soins spécialisé. En aucun cas elle ne
peut se faire par un médecin généraliste.
La méthadone est prescrite jusqu’à 14 jours et la délivrance ne peut
excéder 7 jours.
Jusqu’à la stabilisation du patient, le traitement est délivré par un
infirmier au quotidien dans le centre méthadone.
Le suivi du traitement est effectué par le médecin qui l’a initié, en
liaison avec les autres partenaires de la prise en charge jusqu'à la
stabilisation.
Par la suite, un médecin de ville peut assurer le relais de la
prescription. La dose peut être réadaptée par le médecin initiateur, sur la
demande du médecin de ville. Le traitement est délivré par une pharmacie
désignée par le patient. Des relations régulières entre le médecin et le
pharmacien seront nécessaires pendant la durée de la prise en charge.
2 – Stratégies thérapeutiques.
Objectif du traitement
La méthadone est un traitement de la dépendance aux opiacés.
Il s’agit d’un traitement long.
La durée du traitement n’est pas dépendante de la posologie mais des
capacités du patient à trouver un équilibre et à résoudre ses difficultés bio
psycho sociales. Pour cela, une prise en charge pluridisciplinaire est
indispensable.
Une posologie adaptée est donc une posologie qui assure une bonne
protection du patient.
● Une phase de stabilisation où doivent être traités les
problèmes les plus urgents.
Un patient est dit stabiliser lorsque :
- il a renoncé aux consommations problématiques (héroine mais
aussi alcool, médicaments psychotropes, cocaine ou autres
dépendances)
- il a accès à ses droits sociaux (couverture sociale, ressources,
hébergement stable)
- il a accès aux traitements somatiques
- il a accès aux traitements psychiatriques si nécessaire
● Une phase de maintenance où le patient s’affronte à des
changements psychiques et/ou sociaux qui doivent être traités dans la
durée (insertion socioprofessionnelle, restauration des relations
familiales, suivi psychothérapeutique).
Il est recommandé de ne pas chercher systématiquement à baisser la
posologie mais au contraire de maintenir une posologie qui garantit
l’équilibre du patient.
● Une phase de fin de traitement qui se met en place avec le
désir du patient. Ce n’est pas une phase obligatoire. Si elle se réalise
cela signifie que les objectifs de soins somatiques, psychiques et
sociaux ont été atteints, la diminution de la posologie peut
commencer. Elle doit être très progressive afin d’éviter rechutes ou
dépression.
Unité Méthadone – Centre JOCKER:
7 rue de Mousseaux, 36000 Châteauroux
Tel : 02 54 22 52 88
Ouvert du lundi au vendredi de 13h30 à 15h30
Le centre méthadone est un outil du CAETF. Comme toute
stratégie thérapeutique, elle est réfléchie en équipe, intégrée dans une
dimension pluridisciplinaire et de partenariat.
W. BOUTALEB Médecin chef, J. BERTROU Médecin Généraliste
M. VINCENT, P. BOGGIO Infirmiers
C. LANONIER Psychologue clinicienne
M. DEFOUNDOUX Educateur spécialisé
Téléchargement
Explore flashcards