Bilan A1 : Les organes nécessaires à la réalisation d`un mouvement

publicité
Bilan A1 : Les organes nécessaires à la réalisation d'un mouvement sont les muscles. Ils
sont reliés à notre squelette par des tendons.
Lorsqu'un muscle se contracte, il se raccourcit : le tendon du muscle entraîne donc l'os
sur lequel il est fixé, un mouvement a lieu. La mobilité des os les uns par rapport aux
autres est possible grâce aux articulations.
Ce sont les cellules musculaires (= fibres musculaires) constituant le muscle qui sont
capables de se contracter donc de se raccourcir. Cette propriété ainsi que le nombre
fibres conditionnent la force développée par le muscle et donc pose une limite à tout
effort en fonction des individus.
Bilan A2 : La commande du mouvement fait intervenir le système nerveux (=cerveau +
moelle épinière + nerfs). Grâce au système nerveux, des messages nerveux se propagent
et arrivent jusqu'aux muscles, ce qui provoque une contraction. En se contractant et en
se relâchant, les muscles permettent les mouvements.
Bilan A3 : Lors d’un effort physique, l’organisme est capable d’augmenter sa fréquence
cardiaque et sa fréquence respiratoire. Cependant la fréquence cardiaque et la
consommation de dioxygène ne peuvent pas dépasser une limite, propre à chaque
individu.
Bilan A4 : Les muscles sont irrigués par un réseau de capillaires sanguins très denses qui
est une zone de contact entre le sang et le muscle.
Pour fonctionner, c’est-à-dire pour couvrir leur besoin en énergie, les muscles (donc les
cellules musculaires) consomment le dioxygène et le glucose présent dans les capillaires.
A l’effort, ces besoins augmentent et pour répondre à cette demande l’organisme
augmente son rythme cardiaque et son rythme respiratoire afin d’apporter aux muscles,
plus fortement irrigués, le dioxygène et le glucose en quantité suffisante.
Téléchargement
Explore flashcards