Rhino sinusite et corticoïdes locaux : deux doses

publicité
Rhino sinusite et corticoïdes locaux : deux doses sinon « rien » ! !
Extrait du Actualités des allergies
http://www.ns.allergique.org/article2973.html
Rhino sinusite et corticoïdes
locaux : deux doses sinon «
rien » ! !
- Maladies - Rhinites -
Date de mise en ligne : samedi 14 janvier 2006
Copyright © Actualités des allergies - Tous droits réservés
Copyright © Actualités des allergies
Page 1/3
Rhino sinusite et corticoïdes locaux : deux doses sinon « rien » ! !
La rhino-sinusite est une affection fréquente le plus souvent virale avec une gêne nasale
importante. Le plus souvent il est proposé un traitement par antibiotiques. Mais un
traitement par corticoïdes locaux seuls peut-il être aussi efficace sans risque d'une
surinfection bactérienne ?
[Traitement de la rhino sinusite aiguë : comparaison de l'efficacité et de la sécurité du furoate de mometasone en
spray nasal, de l'amoxicilline et d'un placebo.-»Eli O. Meltzer, MDa, Claus Bachert, MD, PhDb, Heribert Staudinger,
MDc
a From the Allergy and Asthma Medical Group and Research Center, San Diego
b Ear, Nose and Throat Department, University Hospital Ghent, Ghent, Belgium
c Schering-Plough Research Institute, Kenilworth, NJ
dans JACI Volume 116, Issue 6, Pages 1289-1295 (December 2005)
Introduction :
•
•
Les corticoïdes par voie nasale associés aux antibiotiques sont connus pour améliorer les symptômes de la
rhino-sinusite par rapport aux antibiotiques utilisés seuls.
Cependant, l'efficacité des corticoïdes par voie nasale, utilisés seuls pour une rhino sinusite aigue non
compliquée n'est pas encore établie.
Objectif :
•
Evaluer l'efficacité et la sécurité d'utilisation du furoate de mometasone en spray nasal (MFNS) par rapport à un
traitement utilisant de l'amoxicilline et un placebo chez des patients ayant une rhino sinusite aigue non
compliquée.
Méthodologie :
•
Il s'agit d'une étude en double aveugle, double placebo portant sur 981 patients d'age supérieur à 12 ans, et qui
ont été randomisés de la façon suivante :
• MFNS 200 mg une fois par jour ou deux fois par jour pendant 15 jours
• amoxicilline 500 mg 3 fois par jour pendant 10 jours
• ou placebos respectifs
•
•
•
•
Le suivi a été de 14 jours.
Le critère majeur d'efficacité a été la moyenne du score symptomatique pendant la période de traitement.
Le deuxième critère a inclus le score total des symptômes.
D'autres items d'évaluation ont inclus : la récidive pendant le suivi, et les effets indésirables pendant le
traitement.
Résultats :
•
Le MFNS à 200 mg deux fois par jour a une efficacité supérieure au placebo (p<0.001) et à l'amoxicilline
Copyright © Actualités des allergies
Page 2/3
Rhino sinusite et corticoïdes locaux : deux doses sinon « rien » ! !
•
•
•
•
(p=0.002) en améliorant le score symptomatique.
En débutant le deuxième jour, le MFNS améliore le score symptomatique total pendant tout le traitement par
rapport à l'amoxicilline (p=0.012) et au placebo (p<0.001).
La réponse globale au traitement est significativement plus grande avec le MFNS 200 µg deux fois par jour par
rapport à l'amoxicilline (p=0.013) et au placebo (p=0.001).
Bien que significativement supérieur au placebo, le MFNS 200 µg une fois par jour n'est pas supérieur à
l'amoxicilline pour les critères d'efficacités primaire et secondaire.
Tous les traitements ont été bien tolérés avec une même incidence des effets indésirables.
Conclusion :
•
Chez les patients ayant une rhino sinusite aigue non compliquée, le MFNS 200 µg deux fois par jour entraîne
une amélioration significative des symptômes par rapport à un traitement par amoxicilline ou placebo, sans
prédisposer le patient à une récidive de l'affection ou à une infection bactérienne.
Post-scriptum :
Les auteurs démontrent qu'il est possible de traiter une rhino-sinusite de l'adulte non compliquée, par l'administration deux fois par jour de furoate
de mométasone avec une efficacité identique à un traitement par amoxicilline. Mais avec une seule application par jour, l'effet est identique à un
placebo.
Ce travail est intéressant car il démontre plusieurs choses.
Tout d'abord, les rhino-sinusites sont le plus souvent d'origine virale et le traitement par antibiotique est inutile. La symptomatologie est
essentiellement secondaire à l'inflammation, symptômes qui sont améliorés de façon non spécifique par la mométasone en application locale.
Par ailleurs le traitement corticoïde local nécessite 2 applications par jour pour être efficace, ce que l'on remarque d'ailleurs dans la prise en
charge des rhinites allergiques. Il y a donc une relation dose- réponse.
Enfin, la crainte lors de l'utilisation des corticoïdes locaux est le risque théorique de favoriser le développement d'une infection bactérienne.
Ce travail démontre que même dans un contexte infectieux viral, l'utilisation 2 fois par jour de ce corticoïde n'induit pas plus de surinfection
bactérienne qu'un traitement par placebo, et n'est pas moins efficace qu'un traitement par amoxicilline.
Il est donc possible de traiter une rhino-sinusite de l'adulte, non compliquée, par l'application pendant 15 jours de furoate de mométasone avec
deux applications par jour.
Copyright © Actualités des allergies
Page 3/3
Téléchargement
Explore flashcards