345

advertisement
112 le mot : l'ordinateur v345
Vous utilisez tous l'ordinateur. Mais savez-vous exactement pourquoi
on l'appelle ainsi ? Notre linguiste Waltraud Legros nous l'explique.
Avez-vous remarqué que les innovations les plus modernes vont presque
toujours chercher leur nom dans les langues dites mortes ? Voici un exemple
: L'ordinateur que les Allemands appellent « Computer ». Bien sûr, le
Computer des Allemands est un mot anglais. Il a son origine dans le verbe latin
« putare » qui signifie nettoyer. Quand un vigneron nettoie ses vignes, il les taille :
« amputare », oui, amputer signifie à la lettre : couper, tailler de part et d'autre.
Dans la même famille latine, nous avons « imputare », imputer,
signifiant à l'origine : faire des entailles dans du bois pour marquer une
dette (une sorte d'ardoise, donc), et pour finir nous avons
« computare », faire la somme de ces « imputations ».
Ce verbe latin computare donna en français le verbe « compter » et toute sa
famille. Les Allemands appellent le compte en banque « Konto », et le verbe
anglais « to compute » signifie calculer. Un computer fut donc d'abord une
machine permettant de rapides « computations », donc une calculatrice. Jusque
dans les années 50 du 20e siècle, les Français ont essayé de rendre le mot anglais « computer » par
« calculateur ». Or, on avait à faire non pas à une machine à calculer, mais
à une véritable machine à penser ! IBM France chargea donc Jacques
Perret, professeur à la Sorbonne, de trouver un nom plus approprié. Perret
proposa « ordinateur ». Certes, le mot, qui vient du latin « ordinare »,
ordonner, était déjà pris. D'une part par
l'Eglise, où « l'ordination » est l'administration
du sacrement de l'ordre ; d'autre part dans le domaine politique, où depuis le
douzième siècle l'administrateur des affaires publiques s'appelle
« ordinateur ». Mais IBM adopta le nom ordinateur et en eut l'exclusivité
jusque dans les années 70. Depuis, tous les computer ou calculateurs, voire même « computeurs » sont
devenus des ordinateurs. Il est vrai que le mot ordinateur a quelque chose de rassurant : il suggère un
outil rationnel qui met les choses en ordre.
Téléchargement