Terminologie - anatomie implantologie

publicité
Robert GAUTHIER
Docteur en sciences-odontologiques

Des animaux-machines
 GREFFE
 IMPLANT
 TRANSPLANT


Aux cellules-souches
Au transhumanisme
Les animaux-machines
discours de la méthode 1637 Partie :(...) "ceux qui, sachent combien de divers automates, ou
machines mouvantes, l’industrie des hommes peut faire, sans y employer que fort peu de pièces,
à comparaison de la grande multitude des os, des muscles, des nerfs, des artères, des veines, et
de toutes les autres parties qui sont dans le corps de chaque animal, considérant ce corps comme
une machine qui, ayant été faite par des mains ….."


En médecine , une greffe
est une
opération
chirurgicale
consistant
à
remplacer un
organe
malade par un
organe sain, appelé « greffon » et
provenant d'un donneur.
En médecine , une transplantation est une
opération
chirurgicale
consistant
à
remplacer un
organe
malade par un
organe sain, appelé « transplant » et
provenant d'un donneur


La greffe (*graft) est une opération qui
consiste à transférer sur un individu une
partie de tissu ou d'organe organe prélevé
sur lui même ou sur un autre individu.
Une greffe est un tissu vivant qui, après
enlèvement d'un site donneur , est placé à
l'intérieur d'un tissu hôte .


Du grec grapheion [-greffe, -greffon],
poinçon en ivoire ou en métal qui était
utilisé pour écrire.
Une métaphore en a fait le greffon
végétal, puis la greffe d’un organe en
chirurgie

Une greffe est une opération chirurgicale
visant à remplacer un tissu ou un organe
déficient par un autre, provenant


soit du malade lui-même (autogreffe ou greffe
autologue ou greffe autoplastique),
soit d'un donneur compatible, c'est-à-dire dont
le groupe HLA (human leucocyte antigen) est le
plus proche possible de celui du receveur
(allogreffe).

Dans la plupart des cas, pour éviter une
réaction
du
système
immunitaire
provoquant le rejet du greffon (tissu ou
organe greffé), la greffe est suivie d'un
traitement par immunodépresseurs.


Une isogreffe est une greffe entre deux
individus qui ont le même soi (terrain)
immunologique (vrais jumeaux)
Une hétérogreffe est pratiquée entre deux
"individus" appartenant à 2 espèces
différentes



La transplantation est réalisée avec une
anastomose chirurgicale des vaisseaux
sanguins nourriciers et/ou fonctionnels.
Transplantations les organes
(généralement) : cœur; poumon, foie,
reins,...
Greffe est avasculaire : la cornée, la
moelle, l’os...


En conséquence, parler d'une greffe
cardiaque est un abus de langage, et un
non-sens sur le plan médical.
Donc transplantation d’ organes et greffe
des tissus.
•
Isogreffe :
le greffon appartient au vrai
jumeau du
receveur.
•
Allogreffe :
•
Xénogreffe :
•
Autogreffe :
le donneur et le receveur appartiennent à la
même espèce. C'est le cas le plus fréquent.
le donneur est d'une espèce différente mais
proche génétiquement du receveur. Les xénogreffes sont pour
l'instant essentiellement expérimentales.
le greffon appartient au receveur. Il s'agit
essentiellement de tissus ou de cellules



La xénogreffe désigne la transplantation d'un
greffon
où le donneur est d'une espèce
biologique différente de celle du receveur.
Le porc est l'un des meilleurs animaux donneurs
d'organes pour l'humain, car il présente beaucoup
plus d'avantages que le singe à être utilisé pour la
xénogreffe.
Des recherches sont entreprises sur des porcs
transgéniques, qui pourront fournir des organes
"humanisés".



Le greffon, morceau d'os est prélevé sur le
patient au niveau de la mâchoire, du
menton , de la hanche ou du crâne (paroi
externe) et le plus souvent immobilisé par
une ou plusieurs vis d'ostéosynthèse.
L'os prélevé en dehors de la mâchoire
s'applique dans certains cas nécessitant
des augmentations de crêtes osseuses
importantes ou si la qualité de l'os dans la
mâchoire ne convient pas.

Etymologiquement, implantation (*implant
surgery) vient de “Implantare” qui signifie
Planter dans.


Le dictionnaire GARNIER-DELAMARE définit
l'implantation comme la mise en place
dans le tissu cellulaire sous-cutané , de
comprimés d'hormones (implant ou pellet)
ou de fragments de tissu, c'est à dire
l'insertion dans l'organisme de matériaux
hétérogènes.


Le LITTRE, de son coté , remarque que :
"l'implantation est une monstruosité où ,
deux corps, l'un parfait, l'autre imparfait
sont unis ensemble".

Pour René ACKERMAN : " un véritable
implant
est
un
corps
étranger
,
entièrement inclus dans l'organisme
,n'ayant aucun contact avec l'extérieur et
présentant par ailleurs , des qualités
physiologiques telles que l'organisme les
tolère".



ACKERMANN (René). Les Implants Aiguilles; Indications, Contre
Indications, Techniques d'utilisation. Paris, Julien Prélat, 1966.229p.,ill.



L’implant médical est un corps, étranger
ou non ,qui a été entièrement inclus dans
l'organisme.
Exemple: implants parodontaux , os
humain , produits de synthèse (Périograft,
Synthograft), implant aimant. Implant
enfoui.

L'implant dentaire (oral implant), lui est un
corps étranger mettant en communication
milieu extérieur et milieu intérieur. Il ne
peut en être autrement. Nous pouvons le
considérer comme un "semi-implant"
puisque qu'il existe une partie non enfuie.

F. DE MOURGUES y voit "un artifice biomécanique qui permet le remplacement
des organes disparus sans demander aux
dents naturelles restantes de supporter la
charge des dents prothétiques".


ADF
Un implant dentaire est une racine
artificielle insérée dans l’os de la mâchoire
et destinée à créer un ancrage résistant et
durable sur lequel le chirurgien-dentiste
adapte
secondairement
un
élément
prothétique (la ou les fausses dents).


L'implantation doit être différenciée de la
transplantation qui est une intervention
consistant à remplacer dans son alvéole
fraîchement déshabillée, une dent prise
ailleurs.
trans : du latin trans [trans-], au-delà, à
travers ; * plantation : du latin plantatio,
action, manière de planter





Il faut encore distinguer :
-l'auto transplantation
-l'homo transplantation
-et l'hétéro transplantation ou xeno
transplantation.


Le transplant est homovital : lorsque vivant
au départ : il conserve ensuite sa vitalité.
Le transplant est homostatique, il est
progressivement revitalisé par le tissu
receveur.
Téléchargement
Explore flashcards