Facteurs liés à la bactérie

publicité
POUVOIR
PAT H O G E N E D E S
ACTERIES
B
La pathogénicité est la capacité d’une bactérie de
produire une maladie chez l’homme.
Elle possède un équipement biochimique qui lui
permet de s’implanter, d’envahir l’hôte et de produire
la maladie.
Les bactéries pathogènes agissent suivant les espèces,
soit par leur pouvoir de multiplication, soit par
l’élaboration de toxines, soit par l’association plus ou
moins intriquée des deux.
2 grandes modalités de pouvoir pathogène d’une
bactérie :Virulence et toxinogénèse.
VIRULENCE
PROPREMENT DITE
C’est le pouvoir de la bactérie infectante d’envahir les
tissus, de s’y multiplier et d’y créer des lésions.Il faut
envisager les facteurs liés à la bactérie infectante et les
facteurs liés à l’organisme infecté.
Facteurs liés à la bactérie
Facteurs de surface
•Les pili (des gono par exemple) qui permettent la fixation
des bactéries sur les cellules réceptrices.
•La capsule qui confère aux bactéries la résistance à la
phagocytose.
Le pneumocoque capsulé résiste à la phagocytose et
tue la souris très rapidement alors que la même souche
quand elle a perdu sa capsule est dépourvue de pouvoir.
Facteurs liés à la bactérie
Facteurs de nature enzymatique
Coagulase, collagénose, fibrinolysine, hyaluronidase
Exemple : les collagénases de clostridium perfringens
qui désintègrent les réseaux collagènes et attaquent les
fibres musculaires.
Elles facilitent la diffusion du Bacille dans les tissus
intensité de la gangrène due à ces micro organismes
Facteurs liés à l’hôte
La virulence est différente d’une espèce animale à l’autre.
Il existe des espèces réfractaires (Poule et Charbon) et des
espèces particulièrement sensibles
( souris / pneumo,
cobaye / BK).
Dans une espèce donnée, tous les individus ne présentent pas la
même réceptivité :
•
le jeune âge,
•
les tares viscérales,
•
l’état de nutrition,
•
l’effort musculaire,
•
la fatigue, sont autant de facteurs qui modifient la
réceptivité.
Facteurs liés à l’hôte
Cette notion de terrain est prépondérante dans la
pathologie nouvelle créée en milieu hospitalier sujets à
l’état général déficient ,
• Atteints de maladies sévères (cancer, hémopathies
malignes).
•Ayant subi d’importantes interventions chirurgicales.
•Traités par les antibiotiques, corticoïdes ou par des
procédés chimiques agressifs et immunodépresseurs.
Facteurs liés à l’hôte
le froid,
Facteur capital dans le déclenchement des infections
respiratoires.
la porte d’entrée de l’infection est aussi un facteur
capital. Certaines bactéries ne sont actives que si elles
pénètrent par une voie donnée, exemple : cathéter.
.
LA TOXINOGENESE
C’est-à-dire le pouvoir pour la bactérie de sécréter pendant sa
vie une toxine diffusible dans l’organisme (exotoxine), soit
de libérer à sa mort par autolyse une toxine non diffusible
constituant de sa paroi.
les bactéries pathogènes disposent pour agresser un
organisme de plusieurs moyens :
•leur pouvoir de multiplication grâce à leur virulence
•leurs sécrétions d’endotoxine lethales à faible dose ;
•leur production d’endotoxine ;
•leur pouvoir de sécrétions de substance non directement
toxiques tels certains enzymes qui jouent un rôle sur les
tissus infectés.
Téléchargement
Explore flashcards