La régulation de l`activité économique

publicité
La régulation de
l’activité
économique
I/ La régulation par le marché
Salle de marché (Bourse)
• Pour les auteurs classiques (Smith, Ricardo, Say) puis
néoclassiques (Pareto,Walras), les mécanismes du
marché permettent à l’ économie de fonctionner de
façon optimale.
Adam Smith
• Le modèle du marché dit de concurrence pure et parfaite
permet de le démontrer.
A/ Les hypothèses du modèle de
concurrence pure et parfaite
Un marché permet la meilleure allocation possible
des richesses à condition qu’il soit de
« concurrence pure et parfaite »,
c’est-à-dire qu’il respecte les 5 hypothèses
suivantes :
1ère hypothèse :
Atomicité de l’offre et de la demande :
Il y a un nombre très important de vendeurs et d’acheteurs
si bien que le comportement isolé d’un vendeur ou d’un
acheteur n’a pas d’influence sur l’équilibre du marché
2ère hypothèse :
Transparence du marché :
L’information est parfaite, c’est-à-dire que les acheteurs et
les vendeurs sont informés en temps réel des évolutions de
prix
3ème hypothèse :
Homogénéité des produits :
Les produits proposés par les vendeurs sur le marché sont
identiques
4ème
hypothèse :
Mobilité des facteurs de production :
Les vendeurs peuvent changer leur façon de produire
(combinaison travail/capital) et les travailleurs peuvent
proposer leur service pour n’importe quel emploi,
indifféremment
5ème hypothèse :
Absence de barrières à l’entrée :
Toute entreprise peut entrer dans n’importe quel marché et
produire n’importe quelle catégorie de biens ou de service
sans contraintes
B/ Le fonctionnement du marché
Le marché est le lieu de rencontre entre l’offre et la
demande collective d’un bien
1/ La demande
a/ La demande individuelle d’un bien
• C’est la quantité demandée d’un bien par un agent économique
pour un prix donné.
• La demande est une fonction décroissante du prix. Plus le prix
d’un bien est élevé plus la demande est faible.
b/ La demande collective
•
C’est la somme des demandes individuelles.
•
Elle représente la quantité totale demandée d’un bien pour un prix
donné sur un marché.
•
Lorsque le prix d’un bien augmente, la demande collective
diminue à cause de 2 phénomènes:
•
effet revenu : si le prix d’un bien augmente, le pouvoir d’achat
diminue, donc la quantité demandée baisse
•
effet substitution : si le prix d’un bien augmente, la demande se
détourne vers d’autres biens substituables
•
L’importance de la variation de la demande suite à une variation
du prix se mesure par l’élasticité prix de la
2/ L’offre
a / l’offre individuelle
• Quantité qu’un producteur souhaite vendre pour
un prix donné.
• L’offre est une fonction croissante du prix : plus
le prix d’un bien est élevé, plus la quantité offerte
(mise en vente) par un producteur est
importante.
b/ L’offre collective
• C’est la somme des offres individuelles.
•
Elle représente, la quantité d’un bien que les producteurs
souhaitent produire pour un prix de vente donné.
Lorsque le prix augmente, l’offre augmente car les
perspectives de profit entraînent :
• l’augmentation de la production des entreprises
• l’entrée de nouvelles entreprises dans la branche (se
lancent dans la production du bien)
3/ La formation du prix sur un
marché
• D’après le modèle néoclassique, un processus de
tâtonnement permet d’arriver au point d’équilibre, c'està-dire au prix qui permet d’égaliser la quantité demandée
et offerte d’un bien.
Prix
Offre
Prix d’équilibre
Demande
Quantité offerte =
quantité demandée
Quantité
• Si sur un marché, l’offre est supérieure à la
demande, le prix baisse
• Si sur un marché, la demande est supérieure à
l’offre, le prix augmente
C/ Les mécanismes de régulation par
le marché
• Suite à un choc sur l’offre ou la demande d’un bien, dans
un marché de concurrence pure et parfaite, le retour à
l’équilibre se fait spontanément.
• Suite à un choc sur la demande : Ex Sur le long terme
les revenus augmentent et donc la demande d’un bien
supérieur augmente. Sur le marché, un nouveau point
d’équilibre sera déterminé.
D1
Prix d’équilibre 2
Prix d’équilibre 1
D2
• Idem suite à un choc sur l’offre. L’offre collective peut
augmenter suite à des gains de productivité réalisés grâce
au progrès technique par exemple.
Demande
Offre 1
Prix d’équilibre 1
Prix d’équilibre2
Offre 2
D/ L’équilibre général
• Selon la théorie néoclassique, la concurrence pure et
parfaite sur tous les marchés permet d’assurer
l’équilibre de tous les marchés, y compris du marché du
travail (offre de travail = demande de travail au salaire
d’équilibre).
• Seul le chômage volontaire existe.
• L’ensemble de l’économie est en équilibre.
• De plus les marchés sont interdépendants, donc si il y a un
choc sur un marché un rééquilibrage de tous les marchés
va se réaliser pour atteindre un nouvel équilibre général.
• L’Etat n’a donc pas besoin d’intervenir dans l’activité
économique, le marché permet de répondre aux 3
questions fondamentales :
• Que produire et combien produire ?
Les biens pour lesquels il existe une demande solvable.
• Comment produire ?
Le choix de la combinaison productive (travail et capital)
se fait en fonction de prix de chacun de ces facteurs.
• Comment répartir les biens produits ?
Les revenus du travail et du capital distribués
permettent d’exprimer une demande sur le marché des
biens et des services
Jean Baptiste Say
• Selon les classiques tous les biens produits trouvent
des débouchés. Le prix équilibre l’offre et la demande.
On dit que l’offre crée sa propre demande.
• C’est la loi des débouchés de JB Say.
E/ Les limites de la régulation par
le marché
• De nombreux services échappent à une logique
purement marchande et donc à une logique de marché
(ex : la santé, la poste et les transports en milieu rural
etc..)
• D’autre part, le modèle de concurrence pure et parfaite
est élaboré à partir d’hypothèses qui ne se vérifient pas
dans la réalité.
1ère hypothèse : Atomicité
La plupart des marchés sont en fait des oligopoles
(quelques offreurs). Or su ce type de marché, comme par
exemple le marché de la téléphonie mobile, la modification
des tarifs d’un opérateur influence la politique de prix des
autres opérateurs. Le comportement d’un opérateur
influence donc l’équilibre du marché.
2ème hypothèse : Mobilité des facteurs de production
En pratique les travailleurs ne peuvent pas changer
De métier en fonction de la demande de travail de façon
Instantannée ….
3ème hypothèse : Absence de barrières à l’entrée de la
branche
De même pour qu’une entreprise s’installe dans un secteur
d’activités des conditions peuvent lui être imposées
(nécessité d’avoir une carte professionnelle …)
-
4ème hypothèse : Transparence du marché :
l’information du consommateur est en réalité imparfaite
5ème hypothèse : Homogénéité des produits :
Les entreprises cherchent à se différencier pour obtenir
une situation dominante sur un marché ou segment de
marché soit en modifiant les caractéristiques des produits,
meilleure qualité … soit par la publicité
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

TEST

2 Cartes Enrico Valle

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Créer des cartes mémoire