Action sociale

publicité
Durkheim / Weber
Sociologie de l’action sociale contre la
sociologie du fait social
1
Action sociale
Dans la sociologie weberienne l’individu ou l’acteur
(qui peut etre un groupe) doit agir en tenant
compte des autres acteurs.
Action sociale doit avoir un sens pour les autres.
-tenir compte de la façon dont elle va etre
interprétée pour les autres et de la réaction
qu’elle va susciter.
L’Action rationnelle par rapport à une fin qui
consiste à se fixer un but et à se donner les
moyens de la réussite.
2
Sociologie “compréhensive”
• Un acteur ayant une stratégie
• C’est une méthode de travail, dans cette
méthode il faut déterminer les mobiles des
actions.
• Mais l’acteur est jamais seul analyser les
interactions qui constitue l’action sociale.
• 1)Il faut comprendre comment un acteur adapte
son action à celle de ses partenaires et comment
ces derniers réagissent à cette nouvelle donne.
• 2) Il faut rendre compte de la distance qui existe
entre les objectifs initiaux et les résultats.
• - multiplicité des acteurs et leurs stratégies.
• -les problèmes posés par l’agrégation des
comportements individuels en est une seconde
(ex: embouteillage)
3
Théorie du fait social
• Conscience individuelle / collective
• Conscience collective: normes et valeurs commun
du groupe social.
• Selon Durkheim préferer la démocratie à la
dictature est du domaine de la conscience
collective. Concience collective est l’ensemble
des actions, des pensées et sentiments
extérieurs imposés à l’individu par la société.
• Ils ne sont pas individuels et faire partager par
l’ensemble de ses membres en usant la
socialisation et du controle sociale.
• Par le biais de la SOCIALISATION.
4
Socialisation
Socialisation : désigne le processus d’assimilation
des individus aux groupes sociaux.
Socialisation recouvre les différents types
d’apprentissage auxquels est soumis
l’individu.
la socialisation comme une sorte de dressage par
lequel le jeune est amené à interioriser des
normes, valeurs attitudes, rôles, savoir, savoirfaire qui composeront une sorte de
programme…
Une action causale mécanique des structures
sociales sur l’intériorisation de valeurs.
C’est le paradigme de conditionnement
Durkheim
Le but est l’adaptation de l’individu à la société
et la préservation de l’homogénéité sociale.
• L’enfant peut être modelé par une action
méthodique.
• Action unilatérale des adultes, des prof. Sur
l’enfant
5
Sociologie durkheimienne
• Sociologie doit etre objective
• Un fait social expliqué par un autre fait social
• Ainsi dans le cas de suicide, les variables sociologiques
(age, sexe…) qui favorise ce comportement.
• Il s’agit de traiter les faits sociaux comme des
“choses” la sociologie doit etre à l’extérieur à son
objet d’étude.
• - il faut définir l’objet d’étude
• -écarter des prénotions qui nuisent à la recherche
scientifique
• -construire des hypothèses
• -vérifier à l’aide de données statistiques.
6
Holisme
• “la tendance dans la nature à constituer des ensembles qui sont
supérieurs à la somme des parties au travers de l’évolution créatrice”
• Holisme sociologique consiste à expliquer les faits sociaux par
d’autres faits sociaux, dont les individus ne sont que des vecteurs
passifs. Le comportements individuels sont socialement determinés:
la société exerce une contrainte (pouvoir de coercition) sur
l’individu qui intériorise (ou “naturalise”) les principales règles et
les respecte.
• “La cause déterminante d’un fait social doit etre recherchée par
rapport aux faits sociaux antérieurs et non parmi les états de
conscience individuelle”… Par l’éducation qu’il reçoit, l’individu
intériorise des comportements, de façon d epenser et de sentir, en
somme toute une culture qui permettra d’expliquer ses agissements ou
ses croyances. Les gouts et toutes les pratqiues sociales se constrisent
socialement.
• “Le tout est plus que la somme des parties”.
7
Individualisme méthodologique
• Les phénomènes collectives peuvent (et doivent) etre
décrits et expliqués à partir des propriétés et des actions
des individus et de leurs interactions mutuelles.
• Cette approche s’oppose au holisme, selon lequel les
propriétés des individus ne se comprennent pas sans faire
appel aux propriétés de l’ensemble auquel ils
appartiennent.
• L’individualisme méthodologique en sociologie oppose
d’une part les théoriciens qui ne veulent pas faire
l’économie des intentions, des objectifs et des actions des
individus dans leur explication des faits et des processus
sociaux, à ceux qui pensent que cette dimension n’est pas
incontournable dans la recherche sociologique.
8
Weber -sociologie
• « Nous appelons sociologie une science qui se propose de
comprendre par interprétation l'activité sociale et par-là
d'expliquer causalement son déroulement et ses effets.
• Nous entendons par "activité", par activité "sociale", l'activité
qui, d'après son sens visé par l'agent ou les agents, se
rapporte au comportement d'autrui par rapport auquel
s'oriente son déroulement. » (Économie et société,1922)
9
Quatre logiques différentes de l’action sociale
• l'action « rationnelle en finalité » (qui privilégie les objectifs visés et leur
soumet tous les autres éléments à titre de moyens ; adéquation optimale
entre fins et moyens en terme d’efficacité)
• l'action «rationnelle en valeur » (qui soumet moyens et fins à une norme
posée comme valeur intrinsèque)
• l'action déterminée par les affects et les émotions (ni les buts, ni les
formes ne sont réfléchis)
• l'action enfin liée à la tradition (respect de l'usage, de l'habitude ou de la
coutume sans que ces termes soient valorisés en tant que tels)
10
légitimité
•
• légitimité traditionnelle : caractère sacré des dispositions et
des autorités transmises par le temps
• légitimité charismatique : grâce personnelle extraordinaire
d’un individu
• légitimité légale-rationnelle : croyance en la légalité des
règlements arrêtés et du droit de donner des directives;
respect de règles impersonnelles
11
Rationalisation et désenchantement
•
• Rationalisation : Elaborer et ‘penser jusqu’au bout’ d’une manière
systématique et cohérente un système cognitif / cadre de représentation
• Modernisation occidentale est vue comme un processus inéluctable
orienté vers une rationalisation générale de l’existence
• Différenciation accrue et autonomisation des différentes «sphères de
valeurs » : sphère économique, sphère religieuse, sphère morale, sphère
politique, sphère intellectuelle, sphère esthétique et sphère érotique
• Chacun des domaines peut être rationalisé en fonction de fins, de buts
extrêmement divers; ce qui est rationnel selon l’un de ces points de vue
peut devenir irrationnel sous un autre angle
• Tension réciproque entre les diverses sphères de valeurs qui sont
rationalisées selon une autre logique
12
solidarité
Nature de la société
Solidarité mécanique
 Homogénéité des individus
et des éléments constitutifs
 Pas de spécialisation
 Ensemble organisé de
croyances et de sentiments
communs
Individuation
 Faible
Rapport de
 Direct
l’individu au groupe
Solidarité organique
 Hétérogénéité des individus
et des éléments constitutifs
 Spécialisation
 Systèmes de fonctions
spécialisés unies par des
rapports définis
 Fort
 Indirect, médiatisé par des
groupes spécialisées
Droit
Intégration
 droit pénal
 solidarité négative par
exclusion
 solidarité par la similitude
 droit civil et commercial
 solidarité positive par
intégration normative
 solidarité par le droit
Conscience
collective
 Forte
 Externe, intensive, directe
contraignante et homogène
 Faible
 Internalisée, modeste,
médiatisée et
individuellement réfléchie
solidarité
•Corrélation positive entre la densité matérielle et la densité
morale.
•Le lien social est avant tout un lien moral et non pas
économique.
•Par la différenciation et la spécialisation, la solidarité sociale se
transforme d’une forme mécanique à une forme organique.
•Le droit répressif (droit pénal) et le droit restitutif (droit civil,
commercial etc.) représentent des formes de sociétés.
Téléchargement
Explore flashcards