Document

publicité
Sociologie des organisations
Vincent SIMOULIN
IEP Toulouse 2ème année
III Critiques et limites.
• A) La critique de la transversalité.
• B) La critique de l'absence du politique.
A) La critique de la
transversalité.
Renaud SAINSAULIEU. l'Identité au travail.
Paris : Presses de la FNSP, 1977.
Une somme variée
• Plusieurs enquêtes d’observation
participante (ateliers, bureaux).
• Environ 200 entretiens et 8000
questionnaires
Le constat vécu
• Découverte de la dureté physique du travail
ouvrier (monotonie et répétitivité), de la
difficulté et la pauvreté des échanges , de la
menace de désintégration de la personnalité.
Régressions sociales toujours possibles.
• Travail de bureau moins contraignant, plus de
disponibilités pour l'extérieur, mobilité sociale
plus forte et angoisse presque inexistante.
Les avantages (salaire, prestige, intérêt du
travail, etc) augmentent avec le temps.
Les 4 modèles
d’identité professionnelle
•
Le modèle fusionnel : travaux répétitifs et déqualifiés. Le rapport au leader
est indispensable pour guider le groupe. Valorisation du collectif et gommage
des divergences. Les valeurs de camaraderie et d'unité sont mises en avant.
•
Le modèle de négociation : professionnels ouvriers ou cadres exerçant de
véritables responsabilités d'encadrement. Valorisation du débat démocratique,
du métier, de l’autonomie ; refus de toute autorité imposée et élection de
chefs.
•
Le modèle affinitaire : là où il y a une forte promotion interne. Les liens sont
choisis, intenses et se vivent sur le mode affinitaire.
•
Le modèle du retrait : travailleurs victimes du racisme, femmes qui
investissent beaucoup dans d'autres champs. Refus du groupe, du leader ;
tout passe par le chef qui doit être compréhensif et responsable. Le travail
n'est lié à aucune valeur, mais seulement à la nécessité du salaire.
Les thèses
• Toutes ces cultures sont présentes dans
n'importe quel groupe professionnel, mais
avec des pondérations et des évolutions
différentes.
• L'entreprise et l'administration doivent être
regardées selon des perspectives différentes.
• Les rapports sociaux noués dans l'entreprise
ont une autonomie par rapport à la société
globale.
Sociologie de l’entreprise
• L'entreprise est un lieu social particulier, qu'il
faut étudier comme tel.
• Le regard sur l'entreprise change. Elle n'est
plus le lieu de l'exploitation, mais celui de
l'intégration sociale. Elle est réhabilitée.
• Elle (re)devient une institution centrale de la
vie collective, renoue sous une nouvelle
forme tous les liens locaux qu'avaient noués
autrefois les artisans avec leur
environnement.
B) La critique du politique.
Jean Leca, Bruno Jobert. “ Le dépérissement
de l’État. À propos de “ l’acteur et le
système ” de Michel Crozier et Erhard
Friedberg ”. Revue française de science
politique, vol 30, n° 6, déc 1980.
La grande critique
• Crozier et Friedberg voient du politique
partout sans jamais analyser l’objet
politique et en faisant comme s’il n’y
avait plus de centre politique, de cadre
global (production de normes et de
règles, prise de décisions, fourniture de
services, etc).
La hiérarchisation des SAC
• La société dans son ensemble ne peut
être réduite à un agencement de
systèmes d’action concrets.
• Il y a une hiérarchisation de ceux-ci. Il y
a un pilotage centralisé des systèmes
d’action, des contraintes de l’action
individuelle.
• On ne peut pas comparer le pouvoir en
jeu dans une rixe et dans une guerre.
La critique du discours
• L’ignorance du domaine du discours, du
langage concret dans lequel les
stratégies doivent se développer et
donc se penser.
• L’oubli des motivations “ irrationnelles ”,
de la production de valeurs, des
processus de justification et de
légitimation de l’action.
L’articulation des SAC et des
structures sociales globales
• On ne peut pas rendre compte de l’institution
carcérale (ou de la réforme du système de
santé) en analysant seulement les jeux des
gardiens, des juges et des détenus (ou ceux
des médecins, infirmières, patients et hauts
fonctionnaires).
• On ne peut étudier les systèmes d’action de
manière autonome ni postuler que les
systèmes d’action contiennent en eux-mêmes
leurs principes d’explication.
Une vue trop désincarnée
de la réalité sociale
• Ne pas s’intéresser aux variables
politiques (couleur politique d’un élu,
etc), personnelles (caractère, réseau de
relations, etc) ou régionales
(particularismes locaux).
• Ne définir un acteur que par sa
situation et sa stratégie.
• L’acteur crozierien est roi mais le roi est
nu.
Une réaction
• Revenir en force à l’étude de l’autorité
publique, de l’Etat, sous la forme de
l’analyse des politiques publiques …
• … en conservant les apports, les méthodes et
les concepts de la sociologie des
organisations mais en voulant saisir à la fois
les jeux d’acteurs qui naissent et se
développent autour d’une politique, et ce qui
“ tient l’ensemble ”, la citoyenneté, la
légitimité et l’usage monopolisé de la
violence.
Téléchargement
Explore flashcards