Mardi 25 octobre 2016 : chronique de l`économie

publicité
LA CHRONIQUE
Par Brigitte TROQUIER
Economiste
25 octobre 2016
DE
La synthèse
L’ÉCONOMIE
Le graphique
Dans un contexte économique sans surprise, les
investisseurs attendent, après 5 trimestres de baisse
un rebond des résultats aux Etats Unis. Même
modeste, il mettrait fin à cette longue érosion et
libérerait un peu de potentiel dans un marché qui
s’essouffle.
La conjoncture
USA: lassitude
France : déception sur l’investissement
L’environnement économique de la France est devenu
moins attractif depuis l’été. La baisse du prix du pétrole,
Le marché immobilier est plus hésitant. L’enquête
de l’euro et des taux d’intérêt est probablement du
auprès des constructeurs a perdu 2 points à 63 en oct,
domaine du passé et les indicateurs récents nous
niveau qui reste encore au dessus de la moyenne LT.
ramènent à une dynamique plus poussive qui ne devrait
Les ventes de maisons neuves refluent ainsi que les
pas être porteuse pour l’investissement.
mises en chantier. En revanche, les ventes de maisons
En début d’année il avait pourtant retrouvé une
anciennes restent fermes et les taux de financement se •
allure plus favorable même si les mesures fiscales
stabilisent autour de 3,43% sur 30 ans.
de sur- amortissement l’y avaient aidé.
L’activité industrielle et manufacturière stagne sur un
En effet, les taux d’utilisation des capacités de
an et depuis la fin 2015. Les enquêtes régionales laissent •
production se redressaient
percevoir peu de changement .
•
La demande de crédit tirée par les
Zone Euro: le ton va changer
investissements s’accélérait.
•
Les industriels interrogés en juillet sur leurs
Confirmation de la hausse de 0,4% de l’inflation en
dépenses d’investissement anticipaient encore
septembre, soit 0,8% en g.a hors produits volatils.
une hausse de 6% pour 2016.
S’éloignant du niveau de risque désinflationniste, la
•
Les résultats d’exploitation des sociétés non
politique monétaire de la BCE pourrait sortir
financières se sont largement améliorés, CICE,
progressivement du QE, sortie évoquée par Mr Draghi
pacte de responsabilité aidant, renforçant les
sans calendrier précis.
marges de 1,8 pts à 31,7%.
Si dans l’industrie le mouvement reste solide, le secteur
ne représente plus aujourd’hui que 17,2% de
Royaume Uni : sans surprise
l’investissement total. Dans les services, les opinions
divergent
plus
et
l’investissement
productif
Les prix ont bondi à 1% en sept après 0,6% en Août. Ils
s’accompagne
souvent
d’une
hausse
des
importations
ont été soutenus par le secteur de l’habillement,
de biens et services qui ont accéléré sur la période.
l’hôtellerie et les carburants. La hausse du prix des
produits importés a probablement accentué la pression
haussière tant sur les prix à la consommation que sur les Car, la faiblesse de l’euro n’a pas longtemps contribué à
prix à la production.
compenser cet afflux par des exportations pourtant
Le taux de chômage est resté stable à 4,9% alors que la meilleure marché…..un signe qui renforce le déficit
hausse des salaires s’est poursuivie, 2,3% en sept.
persistant de la compétitivité de l’économie française.
Les marchés
Les principaux indices
Les marchés de taux
L’inflation de septembre est partout en territoire
positif, sauf au Japon. Ce mouvement devrait animer
un peu plus les marchés de taux.
Les actions
Les résultats du troisième trimestre sont le
catalyseur des mouvements sur les marchés, menés
par les publications des entreprises américaines.
Elles mettent un terme à 5 trimestres de baisse des
résultats mais manquent néanmoins d’une
dynamique solide sur les chiffres d’affaires.
Marchés
S&P 500
Nasdaq
DJEurostoxx
CAC 40
Nikkei
MSCI Emerging
2138,58
5237,86
3053,19
4511,12
17056,55
49036,24
21/10/2016
$/€
Brent $
OAT 10 ans
US 10 ans
Or Once $
Variation
semaine (%)
21/10/2016
-0,1
-0,2
1,3
1,2
1,1
0,5
14/10/2016
1,08
51,78
0,16
1,75
1266,12
1,11
51,95
0,19
1,73
1251,43
Depuis
31/12/2015
(%)
4,6
4,6
-6,6
-2,7
-10,4
10,2
31/12/2015
1,09
42
0,99
3,02
1093,2
L’évolution des classes d’actifs
Le zoom
…et si la surprise venait des prix
Au 5 octobre 2016
Plusieurs éléments convergent vers un environnement prix
qui, au cours des prochains mois, serait moins sous la
pression de forces déflationnistes. En septembre, partout
sauf au Japon, l’inflation est repassée au dessus de zéro :
0,4% en zone euro et en France, 0,2% en Espagne, 1,5% aux
Etats Unis, 1% au R.U. Le prix des matières premières, à
commencer par celui du pétrole, en a été le déclencheur.
Ce dernier est revenu sur la barre de 50 $ le baril depuis les
premiers échanges des pays de l’OPEP pour une meilleure
régulation de la production.
Les prix des services progressent plus modérément mais
sont aussi sur une trajectoire haussière particulièrement
aux Etats Unis où logement et santé expliquent la plus
grande part de la hausse de l’inflation sous jacente. Le
mouvement sur cet indice est plus marqué aux Etats Unis,
du fait de la progression des salaires.
Au Royaume Uni, le prix des produits industriels importés
subi la baisse de la livre, pesant sur l’indice de base.
Et si la moindre contribution déflationniste de l’énergie est
à l’origine de ce changement global, on ne peut ignorer
que cette tendance va s’affirmer au cours des prochains
mois. Elle devrait libérer une marge de manœuvre pour
les banquiers centraux, leur offrant, la Fed en premier lieu,
l’occasion de récupérer la main sur un outil précieux de
leur politique monétaire.
BRED Banque Populaire - Société anonyme coopérative de banque populaire régie par les articles L 512-2 et suivants du Code monétaire et
financier et l’ensemble des textes relatifs aux banques populaires et aux établissements de crédit, au capital de 683 808 254,28 euros Siège social : 18, quai de la Rapée - 75604 PARIS Cedex 12 - 552 091 795 R.C.S Paris- IDENT. TVA FR 09 552 091 795 - Intermédiaire en
assurances immatriculé à l’ORIAS sous le numéro 07 003 608.
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire