Fonction spermatogénétique Fonction endocrine

publicité
Terminale S
Partie 6 – Procréation
Fiche #25 – Les fonctions testiculaires
Fonction spermatogénétique
5
5.1
5.2
5.3
5.4
Une des fonctions du testicule est la synthèse d’hormones mâles. Une autre est la fabrication de gamètes. Comment
cette fonction se traduit-elle dans l’organisation histologique ?
Re/I Observez les spermatozoïdes de taureau au microscope optique. Effectuez un comptage à l’aide de la cellule de
Malassez pour estimer le nombre par millilitre.
C Faîtes-en un schéma, puis comparez-les aux spermatozoïdes humains (critères à utiliser taille, forme, mouvement).
I/C Observez une coupe transversale de testicule. Décrivez son organisation en vous aidant du doc. 283.B4.
C Légendez le doc. 6.3*, et coloriez les tissus correspondants sur les doc. 6.3* et 6.4* (spermatogonies ou cellules
souches = vert, spermatocytes en méiose = jaune, spermatides = orange, spermatozoïdes = rouge, cellules interstitielles
= bleu, cellules de Sertoli = rose)
Fonction endocrine
6
6.1
6.2
6.3
6.4
Le testicule a également une fonction endocrine (cf. développement embryonnaire et doc. 277.B3). Comment localiser
les tissus impliqués ?
Re/I Observez une coupe transversale de testicule d’individu stérile. Comparez son organisation avec celle d’un testicule
normal.
I/C D’après le doc. 296.A2, indiquez le type cellulaire responsable de la sécrétion de testostérone.
I/C D’après le doc. 6.5, quelles sont les cellules cibles de la testostérone. Représentez sous forme d’un schéma le
principe de détection utilisé.
C Complétez le schéma 6.5* de comparaison d’un testicule normal et d’un testicule stérile.
Régulation hormonale ♂
7
7.1
7.2
7.3
7.4
7.5
7.6
7.7
7.8
Le taux de testostérone est maintenu sensiblement constant (doc. 297.B4). Comment cette régulation s’effectue-t-elle ?
C Rappelez comment l’insulinémie est maintenue à sa valeur de consigne ? Quels sont les arguments en faveur d’une
régulation de la testostéronémie (docs. 297.B4 et 6.6a)
I/Ra À l’aide des documents 6.6a et 6.6b, émettez une hypothèse sur le ou les organes à l’origine du contrôle de la
testostéronémie.
I/C Quelle relation peut-on établir entre l’hypophyse et la testostéronémie d’après le doc. 298.A2 ?
Ra Justifiez que la sécrétion de LH contrôle la sécrétion de testostérone (docs. 299.B).
Quel problème pose la sécrétion pulsatile de LH et FSH ?
I/Ra Justifiez du moyen de régulation possible de la sécrétion de LH/FSH à l’aide des docs. 6.6c
I/C Quels résultats expérimentaux permettent de conclure que la GnRH stimule la sécrétion de LH/FSH (docs. 301.B) ?
I/Ra Une hormone, une fois libérée dans la circulation, peut se fixer sur des récepteurs spécifiques. Elle est alors
dégradée en quelques dizaines de minutes. Comment expliquer la brièveté des pics de LH et de GnRH ?
Interprétez les différents résultats des expériences des docs. 302.A1 et 302.A2
Ra Comment expliquer l’action de la testostérone sur l’axe hypothalamo-hypophysaire ?
Terminale S
Partie 6 – Procréation
Fiche #25 – Les fonctions testiculaires
Document 6.5 – Mise en
évidence de récepteurs à la
testostérone sur les cellules
de Sertoli (x600) chez le rat.
Des coupes de testicules de rat
sont incubées avec un anticorps
dirigé contre le récepteur de la
testostérone. Cet anticorps est
associé à une enzyme induisant
la synthèse d’un produit coloré,
ce qui permet de le visualiser.
Document 6.6a – Évolution de
la testostéronémie au cours de
la journée
Quelques observations

En 1953, J. Benoît place des bandeaux sur les yeux de canards mâles et observe une régression
du comportement sexuel.

Des travaux menés chez le campagnol montrent que les mâles soumis à un bon éclairement
présentent un développement de leurs organes sexuels plus important que chez ceux élevés à
l’obscurité.

L’ablation de régions spécifiques du cerveau, les bulbes olfactifs, empêche toute perception
d’odeurs et supprime l’activité sexuelle de rats mâles hébergés avec des femelles.
Une interprétation possible
Document 6.6b – Des effets de
l’environnement sur le
comportement sexuel
« Les être vivants sont physiologiquement inséparables du milieu extérieur, dont il s ne cessent de subir
les influences diverses ; parmi les grandes fonctions de l’organisme, la fonction sexuelle est sans doute
une de celles qui offrent les réactions les plus accentuées à certaines variations du milieu. le milieu peut
influencer l’activité génitale par le moyen de facteurs venant du milieu lui-même (chaleur, lumière,
humidité, nourriture disponible), ou de partenaires (facteurs visuels, olfactifs, auditifs, tactiles). »
M. Bonvallet et al. Récents progrès en physiologie, PUF, 1956
Expériences
Résultats
Chez le rat
Destruction de la région
hypothalamique ventromédiane
Arrêt de la synthèse de testostérone
Chute de la production des
spermatozoïdes
Ablation totale de l'hypophyse
Même effet
Ablation du lobe antérieur de
l'hypophyse
Même effet
Ablation du lobe postérieur de
l'hypophyse
Sans effet
Chez le bélier
Section de la tige pituitaire
Section des connexions sanguines
entre l'hypothalamus et l'hypophyse
Document 6.6c – Axe
hypothalamo-hypophysaire (a)
et quelques expériences (b)
Section des connexions nerveuses
entre l'hypothalamus et l'hypophyse
Arrêt de la synthèse de testostérone
Chute de la production des
spermatozoïdes
Régression du diamètre testiculaire
Diminution de la vitesse de croissance
des cornes
Sans effet
Téléchargement
Explore flashcards