Le contrôle du Le contrôle du f ti t fonctionnement de

publicité
Le contrôle du
f
fonctionnement
ti
t
de l’appareil
pp
reproducteur
chez l’homme
l homme.
• Dans l'espèce
p
humaine, la p
procréation est
possible dès la puberté, période au cours
q
les organes
g
g
génitaux
de laquelle
commencent à fonctionner.
• La mise en fonction des testicules ou des
ovaires est due à des phénomènes
physiologiques contrôlés, qui vont
persister jusqu'à la ménopause chez la
femme, et à l'andropause,
l andropause, plus tardive,
chez l'homme.
1
2
3
4
I- Le testicule a une double
fonction.
1 La production de
1.
spermatozoïdes
p
5
6
7
8
9
10
11
12
Spermatozoïdes en déplacement
d
dans
lla glaire
l i cervicale.
i l
13
• Les testicules produisent des
spermatozoïdes qui se forment au niveau
de la paroi des tubes séminifères
• Après leur fabrication
fabrication, les spermatozoïdes
sont libérés dans la lumière des tubes
séminifères puis transférés dans
l'épididyme et enfin dans les canaux
que les
déférents. C'est à ce niveau q
spermatozoïdes seront mélangés à des
liquides séminaux produits par les
vésicules séminales ou la prostate pour
former le sperme.
15
14
Vessie
Canal déférent
Vésicules
séminales
Prostate
Glandes
bulbo-urétrales
Urètre
16
Le pénis :
2 La sécrétion de
2.
testostérone
Corps caverneux
Corps
p spongieux
p g
17
• Entre les tubes séminifères se trouvent des
cellules endocrines proches des vaisseaux
sanguins. Les cellules de « Leydig »
synthétisent
y
et libèrent dans le sang
g l'hormone
mâle ou testostérone. À partir de la puberté, la
testostérone est libérée en quantité de plus en
plus en plus importante pour atteindre une
valeur maximale vers l'âge de 20 ans.
p
q
• La testostéronémie ou concentration plasmatique
de testostérone reste stable chez l'homme
adulte jusqu'à l'andropause, tardive (entre 60 et
70 ans)
ans), à partir de laquelle elle baisse
régulièrement
19
18
Quelques
q
chiffres
• Chaque éjaculat présente un volume de 3
mL et contient environ 300 millions de
spermatozoïdes.
• Chaque spermatozoïde mesure environ75
μm.
• La
L fformation
ti d’un
d’ spermatozoïde
t
ïd
demande de 64 à 72 jours.
• Les spermatozoïdes parcourent les 6 m de
l’épididyme en 20 jours environ.
20
II- Le fonctionnement de
II
ll’appareil
appareil reproducteur est
contrôlé par un système
autorégulé.
21
• La régulation de la testostéronémie fait intervenir
l complexe
le
l
h
hypothalamo-hypophysaire.
th l
h
h
i
• L’hypophyse est stimulée par des
neurosécrétions
é éti
h
hypothalamiques
th l i
pulsatiles
l til d
de
GnRH. Cette gonadolibérine, dont la sécrétion
est de l'ordre
l ordre de 2 pg/mL
pg/mL, stimule la libération
par l'hypophyse de deux hormones
gonadotropes
g
p : la FSH ((20 ng/mL)
g
) et la LH ((30
ng/mL). La FSH stimule la spermatogenèse et la
LH stimule la production de testostérone par les
cellules
ll l d
de L
Leydig.
di
22
• La testostérone libérée
libérée, au-delà
au delà d'une
d une
certaine concentration, freine, voire inhibe
la sécrétion de GnRH et donc de LH : il y a
un rétrocontrôle négatif du complexe
hypothalamo-hypophysaire
hypothalamo
hypophysaire. Ainsi la
testostéronémie oscille en permanence
autour d'une
d une valeur moyenne de 5 ng/mL
ng/mL.
23
24
Un extraordinaire réseau
de communication entre
l’hypothalamus et
l’hypophyse.
-premier réseau de
capillaires
-Tige hypophysaire.
-veine porte hypophysaire
y
y
-Lobe antérieur de
l’hypophyse
- deuxième réseau de
capillaires
25
27
26
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire