Conférence de presse du 16.11.13

publicité
Conférence de presse du 16.11.13
POSITIONNEMENT DE L’ASI NE/JU (Association des Infirmières Section Neuchâtel/Jura) :
CCTSanté21/Manifestation
ASI NE/JU, nous sommes convaincus que c’est en rendant la profession infirmière attractive que nous parviendrons à
remédier à une pénurie annoncée de personnel soignant. Le respect, l’autonomie et de bonnes conditions d’emploi
sont parmi les meilleurs moyens de rendre attrayante la profession infirmière et d’empêcher que les
professionnelles quittent celle-ci prématurément. Grâce à d’excellentes connaissances et à la motivation
qu’engendrent de bonnes conditions de travail, les infirmières préviennent les complications, permettent au patient
de mieux vivre avec sa maladie, travaillent à la promotion de la santé, forment des étudiants sur le terrain, et ce
n’est qu’une partie de leur champ d’activité.
Ces conditions de travail, garanties par la CCT Santé 21, ne profitent pas uniquement aux salariés mais également
aux employeurs et aux patients qui se retrouvent face à du personnel infirmier formé et motivé, pour prodiguer des
soins de qualité.
La CCT Santé 21 a d’ailleurs été conçue à l’origine pour recruter du personnel soignant dans le canton de Neuchâtel
et ainsi combler un manque de personnel qualifié.
La section Neuchâtel/Jura de l’ASI, signataire de la CCT Santé 21, et soutenue par sa centrale l’ASI SUISSE, au vu des
arguments précités, encourage et défend le maintien de la CCT Santé 21 signée par le Conseil d’Etat en décembre
2012. La CCT Santé 21 a donc été mise au budget pour les 4 prochaines années en connaissance de cause étant
donné qu’elle se situe dans la moyenne romande (cf comparaison inter-cantonale 2012 de la COMPA).
A nos yeux, il n’est pas concevable, par souci d’équité, de respect des lois et de cohésion de l’Etat, que le Conseil
d’Etat :
- Ne respecte pas ses propres Arrêtés
(à savoir l’ Arrêté approuvant la CCT Santé 21 ainsi que son règlement, du 3 décembre 2013,
ainsi que l’ Arrêté fixant les conditions à remplir par un hôpital pour pouvoir figurer sur la liste hospitalière
cantonale 2012-2014, dont l’Art. 2f, du 6 septembre 2011, qui conduit à une concurrence déloyale),
- Bloque la progression salariale dans le secteur de la santé pour 2014 et 2015 sans contrepartie,
- Remette en question l’essence même de la CCT Santé 21 à savoir son contenu avant son échéance,
- Et surtout que l’Etat :
 donne des ordres d’exécution aux partenaires sociaux représentant des employés sans nous laisser la
moindre marge de manœuvre, et qu’il
 fasse pression sur les employeurs en les menaçant de diminuer les prestations s’ils n’entrent pas en
matière.
Nous déplorons donc cette atteinte au partenariat social, pourtant si cher au Conseil d’Etat, ainsi que le climat peut
serein et peu confiant dans lequel sont contraints de travailler les employés du secteur de la santé, à nouveau sous
tension et dans l’incertitude.
Nous attendons donc, de la part du Conseil d’Etat, qu’il prenne en compte les protestations du personnel du secteur
de la santé.
Pour l’ASI NE/JU, Christelle Haussener, Infirmière et Secrétaire Générale.
Téléchargement
Explore flashcards