Télécharher le Discours du ministre de la santé

publicité
INAUGURATION DU CENTRE DE RADIOTHERAPIE
SOUS LA HAUTE PRESIDENCE DE SON EXCELLENCE
MONSIEUR AMADOU TOUMANI TOURE
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE CHEF DE L’ETAT
Discours de :
MADAME DIALLO MADELEINE BA
Ministre de la Santé


Mercredi 29 février 2011 : 16 heures
Hôpital du Mali - Missabougou
1
-Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de
l’Etat ;
-Madame le Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;
-Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement ;
-Messieurs les Présidents des Institutions de la République ;
-Honorable Président de la Commission Santé de l’Assemblée
Nationale ;
-Honorables députés à l’Assemblée nationale ;
-Excellences Mesdames, Messieurs les Ambassadeurs, et chefs
de Missions diplomatiques et consulaires ;
-Excellence
Monsieur
l’Ambassadeur
Extraordinaire
et
Plénipotentiaire d’Autriche auprès du Mali avec Résidence à
Dakar, venu spécialement pour la cérémonie ;
-Mesdames, Messieurs les Partenaires techniques et financiers;
-Madame le Représentant de l’OMS
-Monsieur le Gouverneur du District de Bamako ;
-Monsieur le Maire du District de Bamako ;
-Monsieur le Maire de la Commune VI ;
-Monsieur le Directeur de l’hôpital du Mali ;
-Monsieur le représentant de l’AIEA ;
-Monsieur le Représentant de VAMED au Mali ;
-Messieurs les membres de la délégation de VAMED ;
-Messieurs les Chefs de quartier de la Commune VI ;
-Messieurs
les
représentants
des
autorités
religieuses
et
traditionnelles ;
-Mesdames et Messieurs les représentants de la presse
2
-Chers collaborateurs,
-Distingués invités,
-Mesdames, Messieurs
Je voudrais, avant tout propos, rendre d’abord hommage à son
Excellence Monsieur Amadou Toumani TOURE, Président de la
République, Chef de l’Etat, grâce à l’implication personnelle
duquel, le projet de réalisation de ce Centre est devenu aujourd’hui
une réalité.
Nous ne sommes donc pas surpris de l’honneur que vous nous
faites, en procédant personnellement à l’inauguration dudit centre.
Excellence Monsieur le Président,
En procédant à la pose de la première pierre du Centre de
radiothérapie le 14 janvier 2011, vous avez fait renaitre l’espoir dans
le cœur de plus d’un malien, espoir de pouvoir bénéficier d’un
traitement, que jusque là, le Mali ne pouvait pas offrir.
Nous pouvons témoigner que si un secteur a connu des progrès très
importants ces dix dernières années, c’est bien le secteur de la
santé, grâce à la qualité du diagnostic et de la prise en charge des
malades à travers : l’augmentation des structures et du personnel
de santé, l’amélioration du plateau technique, la facilitation de
l’accessibilité des soins, des médicaments et des vaccins, le
renforcement de la recherche, pour ne citer que cela.
3
Excellence, Monsieur le Président,
Vous avez été de tous les combats pour l’amélioration la santé du
peuple malien.
Nous voulons donc ici saluer votre engagement et votre disponibilité
constante,
dans
la
lutte
contre
toutes
les
maladies,
mais
singulièrement pour la lutte contre le cancer qui, pendant
longtemps a été considéré comme la maladie des pays développés. Il
constitue aujourd’hui pour nous un véritable problème de santé
publique.
Nous vous disons merci, Monsieur le Président, pour tout ce que
vous avez fait pour la promotion de la santé et le bien être de la
population dans notre pays.
Mesdames et Messieurs
Permettez-moi aussi d’adresser nos sincères remerciements au
Gouvernement autrichien, à travers son Ambassadeur ici présent,
pour le financement et la réalisation de la 1ère phase de ce Centre de
Radiothérapie. Cela est une belle preuve d’amitié et de solidarité,
qui restera à jamais gravée dans l’hostaire de la promotion de la
Santé du Mali.
Excellence Monsieur le Président,
Mesdames, Messieurs
Le cancer est, de nos jours, un véritable problème de santé publique
dans le monde et surtout dans les pays en développement.
4
En effet, les données les plus récentes sur la morbidité et la
mortalité du cancer font état de plus de 10 millions de nouveaux
cas chaque année avec 6 200 000 de décès.
Sur ces 10 millions de nouveaux cas, 5,5 millions proviennent des
pays à faibles revenus et à revenus intermédiaires. Ces cancers, qui
sont malheureusement souvent diagnostiqués à des stades très
avancés, nécessitent une prise en charge lourde et couteuse.
Au Mali, 2144 cas de cancers ont été colligés dans le registre des
cancers de 1998 à 2002 avec une prédominance, chez les femmes,
des cancers du col utérin qui représente 33,59% et du sein 23% et
chez les hommes, des cancers du foie pour 26,6% suivis des cancers
de l’estomac 22,3%. De nos jours, on compte 7 198 nouveaux cas
avec une prédominance de 51% de femme.
Ces données sont fournies par les seuls hôpitaux du point G,
Gabriel Touré, Kati et l’Institut National de Recherche en Santé
Publique.
Excellence Monsieur le Président,
Mesdames, Messieurs
Face à cette situation très préoccupante, des actions concrètes de
prévention et de lutte ont été menées.
5
Il s’agit, en plus de la mise en place d’un registre national de cancer
qui fonctionne; de la création d’un service d’Hématologie-Oncologie
à l’hôpital du Point G et d’une unité d’oncologie pédiatrique
structurée et fonctionnelle au Centre Hospitalier Universitaire
Gabriel Touré qui travaille en collaboration avec le groupe francoafricain d’oncologie pédiatrique et
l’Association Malienne de lutte
contre le Cancer.
Il faudrait aussi noter la mise à disposition gratuite de médicaments
anticancéreux à la pharmacie de l’hôpital du Point G pour un
montant qui a évolué de 200 000 000 CFA en 2008, à 284 000 000
CFA en 2011 puis 500 000 000 FCFA en 2012. Cette augmentation
de près de 76 % en 2012, marque notre volonté ferme de progresser
dans la lutte contre les cancers.
Nous pouvons aussi souligner la promotion du dépistage volontaire
du cancer du col utérin et du sein, et l’instauration d’une
coopération fructueuse entre le Mali et l’Agence Internationale de
l’Energie Atomique (AIEA).
Il
faudrait
aussi
signaler
l’existence
d’un
service
d’anatomopathologie pour le diagnostic cytologique et histologique à
l’Institut National de Recherche en Santé Publique (INRSP) et à
l’hôpital du Point G.
6
Excellence, Monsieur le Président,
Mesdames, Messieurs
La demande de radiothérapie, qui constitue aujourd’hui le premier
motif d’évacuation sanitaire hors du Mali, reste le problème crucial
à résoudre.
Dans le but de contribuer à la prise en charge et à la réduction des
évacuations sanitaires et d’améliorer la qualité de vie des personnes
souffrant de cancer, le Gouvernement du Mali a décidé de la
création d’un Centre d’Oncologie et de radiothérapie (COrad) ici à
Yirimadio.
D’un coût total de 17 500 000 euros, le projet comprend trois
phases :
-La première phase est la construction et l’équipement du Centre de
radiothérapie par un accélérateur linéaire et d’autres équipements
performants, sur un financement du Gouvernement Autrichien à
hauteur de 5 000 000 euros soit 3, 280 milliards CFA, et cela, grâce
à l’implication personnelle du Président de la République, Chef de
l’Etat, SEM Amadou Toumani Touré.
L’ouvrage qui sera inauguré tout à l’heure a été
réalisé par la
Société VAMED d’Autriche.
-La deuxième phase du projet va renforcer la phase 1 par la
construction d’un second bunker équipé d’un second accélérateur
linéaire et d’une unité de curiethérapie,
7
-Quant à la troisième phase, elle verra la construction des services
complémentaires tels que les services d’hospitalisation, l’hôpital de
jour, les services administratifs et les annexes.
Une fois les trois phases achevées, le centre permettra d’assurer la
prise en charge totale des malades de cancer sur le même site, à
savoir :
le
dépistage,
la
chimiothérapie,
la
chirurgie
et
la
radiothérapie.
Excellence, Monsieur le Président de la République.
Mesdames, Messieurs
Je me réjouis de pouvoir annoncer que le centre sera complété par
la construction de la « Maison de vie » pour l’hébergement des
malades en traitement ambulatoire et accompagnants venant hors
de Bamako ou hors du Mali, et d’un service d’oncologie pédiatrique.
Ces infrastructures seront réalisées avec l’appui de la partie
marocaine, grâce aux efforts personnels de la Présidente de la
Fondation
pour
l’Enfance,
Madame
Touré
Lobbo
Traoré,
Première Dame du Mali, suite à la signature d’une convention
entre la Fondation et l’Association de son Altesse Royale la
Princesse Lalla Salma de Lutte contre le Cancer.
Que Madame la 1ère Dame du Mali, Présidente de la Fondation pour
l’Enfance en soit vivement remerciée.
8
Excellence, Monsieur le Président de la République,
Mesdames, Messieurs
Grâce à l’accompagnement et aux financements de l’AIEA, deux
médecins formés en radiothérapie au Maroc sont déjà de retour,
trois techniciens en radiothérapie sont en cours, de formation
toujours au Maroc.
Pour ma part, je m’engage à poursuivre avec diligence les mesures
en cours pour rendre fonctionnel le centre dans les meilleurs délais.
Excellence, Monsieur le Président de la République,
Mesdames, Messieurs
Permettez-moi, pour terminer, d’exprimer toute ma reconnaissance
et mes vifs remerciements à tous ceux qui de près ou de loin, ont
œuvré ou œuvrent inlassablement pour la réalisation et le
fonctionnement de cet important projet.
Je voudrais citer, sans être exhaustive, son Excellence Monsieur
Amadou
Toumani
Touré
Président
de
la
République,
le
Gouvernement Malien, singulièrement le Ministre Macalou qui a eu
à faire avec vous Monsieur le Président la pose de la 1ère pierre.
9
Je voudrais aussi citer le Gouvernement Autrichien, , l’AIEA, la
Société VAMED et ses différents associés, Madame la 1ère Dame,
Présidente de la Fondation pour l’Enfance, l’Association Malienne de
Lutte Contre le Cancer, le Comité de Pilotage du projet, plus
particulièrement le professeur Siaka Sidibé, chef de service de la
radiologie de l’hôpital du Point G et de son Maître, le professeur Issa
Traoré, aujourd’hui à la retraite, tous les deux initiateurs du projet
auprès de l’AIEA.
Soyez tous remerciés.
Excellence, Monsieur le Président de la République,
Mesdames, Messieurs
Nous pensons la réalisation de ce centre d’Oncologie et de
Radiothérapie est sans conteste une œuvre utile, qui donne de
l’espoir à tous les maliens.
Merci de votre aimable attention.
10
Téléchargement
Random flashcards
Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Créer des cartes mémoire