1 hyperactivité: introduction Historique un sujet de

publicité
Trouble Déficit d’Attention avec
Hyperactivité:
diagnostic différentiel
Olivier Revol
Hôpital Neurologique, Lyon
hyperactivité:
introduction
• terminologies différentes
• instabilité psychomotrice
• hyperactivité
• hyperkinésie
• minimal brain dysfunction
RESODYS
• modèles théoriques différents
Marseille
1er avril 2005
• un problème de santé publique
un sujet de discorde ...
Historique
• les excès nord-américains
• chorée mentale de l’enfant
(3
millions d’enfants traités par ritaline®)
• De Moor (1901)
• les réticences françaises
• conception française: trouble affectif
traités par ritaline®)
• Wallon (1925), Ajuriaguerra (1970)
• conception anglo-saxonne: modèle lésionnel
(5000 enfants
• des positions idéologiques injustifiées
• Streker (1923): troubles post-encéphalitiques
• Bradley (1936): effet des amphétamines
• le respect de l’enfant ?
Classifications
CIM-10
• Classification Française des Troubles Mentaux de
l’Enfant (1990):
instabilité psychomotrice
• Trouble hyperkinétique (F.90)
– Inattention (≥ 6 symptômes) et Hyperactivité (≥ 3 symptômes) et
Impulsivité (≥ 1 symptôme)
– Durée > 6 mois
• OMS (1993), CIM 10 : Hyperkinésie
– Présence avant l’âge de 7 ans
• Association de Psychiatrie Américaine (1994), DSMIV:
– Mise en évidence d’une altération du fonctionnement social,
scolaire ou professionnel, cliniquement significative
d’Attention avec Hyperactivité (TDAH)
– Caractère envahissant du trouble (plusieurs situations comme
l’école, la maison, etc.) rapporté par plusieurs sources
Trouble Déficit
– Ne répond pas aux critères d’un trouble envahissant du
développement, d’un épisode maniaque, d’un épisode dépressif
ou d’un trouble anxieux
Classification Internationale des Troubles Mentaux et des Troubles du Compôrtement, OMS, 1993
1
DSM-IV
hyperactivité: impact développemental
• TDAH : multidimensionnalité
– Au moins 6 symptômes d’ Inattention et/ou au mo
6 symptômes d’ Hyperactivité et Impulsivité
Echec professionnel
Dépression
Problèmes relationnels
Toxicomanie
Difficultés scolaires
Baisse de l’estime de soi
Conduites à risque
Troubles
du comportement
 3 formes (inattentive, hyperactive/impulsive, mixte)
– Durée > 6 mois
Pre-scolaire
– Présence avant l’âge de 7 ans
– Au moins 2 environnements différents (ex: école, travail,
maison)
– Mise en évidence d’une altération cliniquement significative du
fonctionnement social, scolaire ou professionnel
primaire
collège
Difficultés scolaires
Interactions sociales complexes
– Pas associés à une schizophrénie, à un trouble affectif, à un
retard mental grave ou profond
ou à un trouble envahissant du
Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders, Fourth edition, 1994
développement
lycée
Adulte
Echec scolaire
Dépression
Toxicomanie
Blessure / Accident
Un concept trans-nosographique
Troubles de
l’humeur
TED
T. des
apprentissages
Troubles de
l’humeur
TDAH
TOP
hyperactivité
affections
neuropédiatriques
Multiplex
Developmental
Disorder
T.Anxieux
TED
TDAH
hyperactivité
T. des
apprentissages
affections
neuropédiatriques
TOC
T.Anxieux
TOP
Multiplex
Developmental
Disorder
TOC
TDAH: diagnostic différentiel
• turbulence normale
• environnement défavorable
• maladies neuropédiatriques
• effets iatrogènes de certains médicaments
Troubles de
l’humeur
antiépileptiques, antiasthmatiques, corticoïdes
• causes psychologiques
• dépression de l’enfant,TOC
• troubles sévères des apprentissages
• précocité intellectuelle
TDAH
TOP
TED
T. des
apprentissages
hyperactivité
affections
neuropédiatriques
T.Anxieux
Multiplex
Developmental
Disorder
TOC
• dysharmonies d’évolution
2
hyperactivité:
étiologies
Troubles de
l’humeur
T. des
apprentissages
• neuropsychologiques: TDAH
TDAH
TOP
TED
hyperactivité
affections
neuropédiatriques
T.Anxieux
• psychiatriques:
de l’humeur, MDD
Multiplex
Developmental
Disorder
Troubles
TOC
• environnementales
Difficultés scolaires, Précocité intellectuelle...
hyperactivité:
démarche diagnostique
• symptômes présents partout,
depuis toujours
=
• troubles constitutionnels
TDAH
si
• symptômes intermittents,
d’apparition récente
=
troubles
secondaires
–
pas de troubles de la personnalité
dysharmonie d’évolution (Multiplex
Developmental Disorder) troubles sévères de
la personnalité
troubles affectifs
dépression enfant)
– carences éducatives
parentale…)
– troubles liés à
l’environnement
scolaire, précocité...)
(TOC,
(dépression
• forme typique:
enfant d’âge scolaire qui présente des
symptômes excessifs par rapport à son âge, son
QI, constatés dans différentes situations
(école, domicile, loisirs)
• agitation en maternelle
• difficultés scolaires en primaire (CP)
• troubles du comportement +++
TED
TDAH
hyperactivité
T. des
apprentissages
affections
neuropédiatriques
T.Anxieux
TOP
Multiplex
Developmental
Disorder
TOC
(échec
TDAH: description
• motifs de consultation:
Troubles de
l’humeur
THADA: signes cliniques
• triade symptomatique
• déficit d’attention
• impulsivité
• hyperactivité motrice
• symptômes associés
• fragilité des affects
• intolérance aux frustrations
• conséquences
• rejet familial, social, scolaire
• baisse de l’estime de soi
–
3
Hyperactivité motrice
• court et grimpe
• s’agite
• ne reste pas assis
• ne joue pas en silence
• prend des risques
Déficit d’attention
• difficultés à se concentrer
• facilement distrait
• paraît ne pas écouter
• perd ses objets de travail
• ne termine pas ce qu’il entreprend
Impulsivité
• n’attend pas son tour
• se précipite pour répondre
• interrompt souvent les conversations
• passe d’une activité à l’autre
• a du mal à organiser son travail
• ne peut se conformer aux ordres
L’échec scolaire chez l’enfant
précoce
• l’enfant surdoué est caractérisé par la
grande précocité de son développement
intellectuel
Terrassier, 1999
• « Enfant Intellectuellement Précoce »(EIP) :
QI supérieur à 130
Magnéto, Serge…!!
• Enfant Précoce: un terme discutable
• 5% des enfants
• 500 000 enfants en France
• 1 à 2 par classe
• enfant unique ou aîné
• 2 garçons pour 1 fille
• 50% avec difficultés d’apprentissage
• 30% n’atteindront pas le lycée
4
Echec scolaire chez
l’Enfant Intellectuellement
Précoce (EIP)
Echec scolaire chez
l’Enfant Intellectuellement
Précoce (EIP)
• décalage (« dyssynchronie »)
• décalage (« dyssynchronie »)
• ennui
• ennui
• difficultés face à l’effort
• difficultés face à l’effort
• manque de méthode
• manque de méthode
• effet « pygmalion négatif »
• effet « pygmalion négatif »
• préoccupations anxio-dépressives
• préoccupations anxio-dépressives
• stratégies spécifiques
• stratégies spécifiques
Echec scolaire chez
l’Enfant Intellectuellement
Précoce (EIP)
• décalage (« dyssynchronie »)
• besoin de raisonner, d‘argumenter
• refus des consignes, opposition
• difficultés face à l’effort
• manque de méthode
• intelligence et anxiété:
loupe » avec hypersensibilité
• effet « pygmalion négatif »
« l’effet
• aux problèmes existentiels
• préoccupations anxio-dépressives
• aux dysfonctionnements familiaux
• stratégies spécifiques
• des enfants pas tout à fait comme les
autres…
La notion de décalage:
vis à vis des autres enfants
La notion de décalage:
dans ses compétences
• langage et lecture faciles, passage à l’écrit
difficile
• précocité du langage
• désintérêt pour les pairs, intérêt pour les adultes
• surinvestissement intellectuel
• difficultés psychomotrices
• désintérêt pour le sport, perte de la spontanéité
• décalage statural
problème au collège +++
• hypermaturité intellectuelle
• tentative de maîtrise intellectuelle
• ennui
• atteinte de l’estime de soi, victimisation
La notion de décalage:
vis à vis de la famille
=>
• association de troubles spécifiques des
apprentissages (dysphasie, dyslexie, TDA…)
5
Particularités du QI
(WISC III)
• compétences hétérogènes
• QI Verbal > QI Performance
• réussite: similitudes, compréhension
• échec: arithmétique, code
Echec scolaire chez
l’Enfant Intellectuellement
Précoce (EIP)
Echec scolaire chez
l’Enfant Intellectuellement
Précoce (EIP)
• décalage (« dyssynchronie »)
• décalage (« dyssynchronie »)
• ennui
• ennui
• difficultés face à l’effort
• difficultés face à l’effort
• manque de méthode
• manque de méthode
• effet « pygmalion négatif »
• effet « pygmalion négatif »
• préoccupations anxio-dépressives
• préoccupations anxio-dépressives
• stratégies spécifiques
• stratégies spécifiques
Echec scolaire chez
l’Enfant Intellectuellement
Précoce (EIP)
Echec scolaire chez
l’Enfant Intellectuellement
Précoce (EIP)
• décalage (« dyssynchronie »)
• décalage (« dyssynchronie »)
• ennui
• ennui
• difficultés face à l’effort
• difficultés face à l’effort
• manque de méthode
• manque de méthode
• effet « pygmalion négatif »
• effet « pygmalion négatif »
• préoccupations anxio-dépressives
• préoccupations anxio-dépressives
• stratégies spécifiques
• stratégies spécifiques
6
Echec scolaire chez
l’Enfant Intellectuellement
Précoce (EIP)
• décalage (« dyssynchronie »)
• ennui
• difficultés face à l’effort
• manque de méthode
• effet « pygmalion négatif »
• préoccupations anxio-dépressives
• stratégies spécifiques
Un mode de pensée spécifique
• vision globale des problèmes
• démarche analytique insuffisante
• réflexion fulgurante et analogique
• utilisation de la mémoire épisodique
• pensée intuitive et créative
• manque d’organisation des idées
enfant scolaire/enfant précoce
• aime apprendre
• veut savoir
• mémorise bien
• devine vite
• apprécie la clarté
• complexifie
• connaît la réponse
• pose les questions
• est intéressé
• est très curieux
• copie volontiers
• préfère créer
• a de bonnes idées
• a des idées riches
• aime l’école
• subit l’école
Les difficultés s’aggravent
quand les problèmes
s ’accumulent...
• dyslexie + déficit d’attention
• dyslexie + précocité
Magnéto, Serge…!!
• dyslexie + déficit d ’attention
précocité
+
7
Enfants dyslexiques et
THADA
• le déficit d’attention aggrave les conséquences de
la dyslexie
• échec malgré les efforts
• la dyslexie désespère les enfants THADA
• mauvaise image d’eux-mêmes
• stagnation malgré une rééducation adaptée
• mauvaise image d’eux-mêmes
• précocité identifiée, dyslexie non reconnue
• paraissent peu motivés
• ni échec, ni réussite
• école trop dure et trop facile
L’hyperactivité: expression d ’un
trouble de l’humeur
Troubles de
TDAH
TOP
TED
hyperactivité
affections
neuropédiatriques
• capacités intellectuelles sous-estimées
• mauvaise image d’eux-mêmes
• absence de troubles du comportement
T. des
apprentissages
• dyslexie reconnue, précocité non identifiée
• précocité et dyslexie non identifiées
• les troubles visuo-attentionnels
l’humeur
Enfants dyslexiques et
précoces
T.Anxieux
– dépression de l’enfant
Multiplex
Developmental
Disorder
TOC
L’hyperactivité, symptôme de
dépression de l’enfant
– un problème diagnostique:
– hyperactivité secondaire à la dépression
– baisse de l ’estime de soi liée au retentissement du TDAH
– états maniaques
Dépression de l’enfant
• Une pathologie sous-évaluée
 le mythe de l’enfance
– comorbidité TDAH-dépression
l’insouciance et de la joie d’exister...
désespoir et à l’ennui de vivre
– importance de l’anamnèse
 le poids des souvenirs personnels
de
au
 des symptômes différents selon l’âge
• Définition
 Trouble marqué et durable de l’humeur
 entraînant une réduction prononcée du
niveau d’activité et de la qualité de vie
8
Aspects historiques
• Une reconnaissance tardive...
 Années 60 : « dépression masquée »
 Conférence de consensus 1997
Données épidémiologiques actuelles
• Classifications diagnostiques actuelles
 vision unitaire du trouble quelque soit
l ’âge (DSM-IV ; CIM-10)
 intérêt de l’approche développementale
• grande variabilité:

méthodes d’évaluation (auto / hétéro)

populations cibles (sujet, parents, enseignants)
• ce taux augmente avec l’âge :

de 1% < 6 ans à 3% (12 ans) et 6-9% (ados)

tout âge confondu : 5 %

• handicap social majeur
(Druss et al, Am J Psychiatry 2000 )
• mais surtout...de manière séculaire :

• évolution péjorative d’autant plus marquée
que le trouble débute précocément
Birmaher et al, J Am Acad Child Adolesc
Psychiatry, 1996
Problème de Santé Publique prioritaire pour le
XXI°s (+++)
• intérêt de dépister rapidement la dépression
masquée derrière l’hyperactivité
Chez l’enfant d’âge
pré-scolaire...
• Troubles du comportement - agressivité
Chez le grand enfant…
• Auto-dépréciation avec douleur morale
- impulsivité
- hyperactivité motrice
• Troubles de l’humeur
• Troubles du comportement graves
- alternance “ quête
affective-rejet ”
- vols
- tristesse silencieuse
- agressivité
- mensonges
- colères
- pleurs
- anxiété de séparation
• Troubles somatiques
- insomnies
- anorexie-boulimie
- plaintes somatiques
•
Echec scolaire
- asthénie
- difficultés de concentration
- aggravation de troubles instrumentaux
9
Adolescent (suite)
Chez l’adolescent….
• Troubles de l’humeur
- ennui
- morosité
• Troubles anxieux
- irritabilité
• Troubles somatiques
- TOC
- phobie sociale
- attaques de panique
- céphalées
- troubles du sommeil
- anorexie - boulimie
•
Troubles de l’adaptation
- échec scolaire
- rejet
- conduites antisociales
• Troubles du comportement
• Troubles idéatoires
- inhibition
- asthénie
- désinvestissement
- dévalorisation
(triade de Beck)
- agitation, impulsivité
- agressivité +++
L’hyperactivité: expression d ’un
trouble de l’humeur
hyperactivité, symptôme d’un état
maniaque de l’enfant
– hyperactivité = trouble bipolaire précoce?
Petot 1998, Kochman 2001, Bouvard 2002
– plan synchronique:
hyperactivité + euphorie, logorrhée, fuite des idée
– dépression de l’enfant
– plan diachronique:
hyperactivité évolue vers hypomanie
• 20% des adultes bipolaires (Winokur, 1993)
• 57% ado bipolaires (West, 1995)
– états maniaques
– Hypothèse continuiste (Petot):
« le tableau d ’hyperactivité serait la manifestation prodromique d’un trouble thymique,
maniaque ou bipolaire, s ’affirmant à l adolescence »
Trouble bipolaire
Hantouche, Akiskal, 1997
• début
• âge
• dysphorie
• empathie
• évolution
• symptômes
psychotiques
brutal
variable
TDAH
• insidieux
• précoce
+++
•
+
+++
•
+/-
épisodique
++
• ATCD familiaux dysthymiques
+++
• chronique
•
0
•
+/-
Troubles de
l’humeur
TED
TDAH
hyperactivité
T. des
apprentissages
affections
neuropédiatriques
T.Anxieux
TOP
Multiplex
Developmental
Disorder
TOC
10
Clinique (1) : Obsessions
Les TOC chez l’enfant
= Peurs obsessionnelles
• Obsessions idéatives: idée lancinante
« Oublier mon cartable à la maison » Sophie, 9 ans
• Obsessions phobiques: crainte angoissante
• une pathologie qui augmente (3%)
• un risque pour les apprentissages
« Attraper le SIDA en touchant ma petite copine » Kevin, 9 ans
• Obsessions impulsives: peur de commettre un
acte absurde
« Laisser
tomber ma petite soeur » Niels, 15 ans
Clinique (2) : Compulsions
• Comportements répétitifs, intentionnels,
stéréotypés, se déroulant selon certaines règles.
• Le comportement ou le rituel est conjuratoire,
destiné à neutraliser l’angoisse obsessionnelle.
– Sophie : rituels de remémoration des événements de la
journée, rituel de vérification.
–
Kevin: rituels de lavage
–
Niels : compulsions gestuelles
Clinique (3) : Thèmes
• Obsessions
– Peur de la saleté ou de la contamination (40%)
– Peur d’un danger pour soi ou autrui (24%)
– Obsessions d’ordre ou de symétrie (17%)
– Scrupules religieux (13%)
– Thèmes sexuels
• Compulsions
– Lavage (85%)
– Répétitions (51%), Vérifications (46%)
– Calcul mental (18%)
– Rangement (17%)
Clinique (4) : Indices révélateurs
de TOC précoces
• augmentation du linge sale
• collections incongrues
• stations dans la salle de bains
• lenteur improductive
• vérifications interminables
TOC: retentissement sur les
apprentissages
• retards ou évitement scolaire
• troubles d’attention
• hésitations +++
• perte de temps
• colères injustifiées
• devoirs faits au crayon
• lésions dermatologiques trichotillomanie,
onychophagie
• rituels d’alignement...
• cahiers raturés ou trop propres
chute inexplicable des résultats
11
Pourquoi un diagnostic tardif ?
• manifestations non spécifiques
(agitation, agressivité, colères, …)
Troubles de
l’humeur
• non révélation de la symptomatologie
TED
– plus l’enfant est jeune, moins il éprouve
l’égodystonie du trouble
 phénomène normal et obligatoire
moi, c’est normal »
n’intéresse personne »
prenne pour une folle »
TDAH
hyperactivité
TOP
T. des
apprentissages
« ça fait partie de
« J’en ai honte et ça
« J’avais peur que l’on me
affections
neuropédiatriques
T.Anxieux
Multiplex
Developmental
Disorder
TOC
Multiplex Developmental Disorder (MDD)
Multiplex Developmental Disorder (MDD)
Dysharmonie d’évolution, pré-psychoses, états limites...
Dysharmonie d’évolution, pré-psychoses, états limites...
Cohen (1994), Tordjman (2001)
Cohen (1994), Tordjman (2001)
 altérations multiples
 altérations multiples
 décalages entre les acquisitions
 décalages entre les acquisitions
 troubles du développement affectif
 troubles du développement affectif
 troubles des interactions sociales
 troubles des interactions sociales
 troubles de la pensée
 troubles de la pensée
 troubles du comportement
 troubles du comportement
 apparition dans les premières années de vie
 apparition dans les premières années de vie
 enfant ni autiste, ni schizophrène
 enfant ni autiste, ni schizophrène
Multiplex Developmental Disorder (MDD)
Troubles du comportement
Dysharmonie d’évolution, pré-psychoses, états limites...
Cohen (1994), Tordjman (2001)
• hyperactivité +++
 altérations multiples
• agressivité
 décalages entre les acquisitions
• impulsivité, colères
 troubles du développement affectif
• tics
 troubles des interactions sociales
• avidité/rejet
 troubles de la pensée
• besoin de « toucher », proximité physique
 troubles du comportement
sont rejetés par leurs camarades
MDD
 apparition dans les premières années de vie
 enfant ni autiste, ni schizophrène
12
MDD: Les troubles du langage
• précocité de l’acquisition
• vocabulaire
• syntaxe
• arrêts possibles du développement
• des composantes inquiétantes
• mauvais emploi du « je »
TDAH ou MDD?
La question du clinicien du XXI ème siècle
• une hyperactivité présente depuis toujours, mais pas
toujours...
• une anxiété pénalisante +++
• une impression d’étrangeté, des bizarreries
• pas de but de communication
• un contre-transfert mi-inquiet, mi-agacé
• monologue, Questions/Réponses
• des tests thérapeutiques concluants
• mots manipulés comme des objets
• échec de la ritaline ®
• efficacité des anxiolytiques (Laroxyl ®, Risperdal ®)
• prosodie spécifique, mécanique
• crudité de l’expression
TDAH:
démarche diagnostique
• anamnèse
• observation de l’enfant
• examen clinique
• recueil des informations (école, maison)
• évaluations neuropsychologiques
• QI
Magnéto, Serge…!!
• tests de personnalité
TDAH:
démarche diagnostique
• anamnèse
(permanence ou variabilité ?)
hyperactivité:
démarche diagnostique
• anamnèse
• observation de l’enfant
• observation de l’enfant : bizarrerie?
• examen clinique
• examen clinique
• recueil des informations (école, maison)
• recueil des informations (école, maison)
• évaluations neuropsychologiques
• évaluations neuropsychologiques
• QI
• QI
• tests de personnalité
• tests de personnalité
13
hyperactivité:
démarche diagnostique
hyperactivité:
démarche diagnostique
• anamnèse
• anamnèse
• observation de l’enfant
• observation de l’enfant
• examen clinique: retards hétérogènes?
• examen clinique
• recueil des informations (école, maison)
• recueil des informations (école, maison) échelles de
comportement et d’humeur
• évaluations neuropsychologiques
• évaluations neuropsychologiques
• QI
• QI
• tests de personnalité
• tests de personnalité
Echelles de comportement
• Conners
Echelle de Conners
• Achenbach (Child Behaviour Check List)
QUESTIONNAIRE ABREGE DE CONNERS POUR LES PARENTS [2]
Nom de l’enfant : ...................................
Date de naissance : ................................
Questionnaire complété par :
Prénom : .....................................
Echelle d’Achenbach
la mère 
le père 
les deux 
le : ......................(date à laquelle le questionnaire est rempli)
(Child Behaviour Check List)
Placer une croix dans la colonne qui décrit le mieux cet enfant
Observation
pas du tout
0
un petit peu
1
Beaucoup
2
Enormément
3
1. Agité ou très actif
2. Nerveux, impulsif
3. Ne finit pas ce qu’il commence, attention de
courte durée
4. Toujours remuant
5. Perturbe les autres enfants
6. Inattentif, facilement distrait
7. Ses demandes doivent être immédiatement
satisfaites : facilement frustré
8. Pleure souvent et facilement
9. Changements d’humeur rapides et marqués
10. Accès de colère, comportement explosif et
imprévisible
14
Echelle de comportement d’ACHENBACH
Child Behavior Check-List (CBCL)
Echelles d’humeur
• hétéro-évaluation
• CDRS
• auto-évaluation
• CDI
• Tempérament Cyclothymique
CDRS
• Echelle de Ponanski, CDRS (Children
Depression Rating Scale) – Traduction française
par MOOR & MARCK (1982)
– Echelle d'hétéro-évaluation des troubles de
l'humeur validée auprès des 6 à 12 ans
(Hantouche, 2001)
CDRS
• Score corrélé avec le diagnostic clinique de
dépression
• 40 >= score <60 : état dépressif léger ou modéré
• score >=60 : état dépressif sévère
• 17 items cotés de 1 à 5 ou 7
• le chiffre 0 est réservé aux cotations impossibles
• score maximum de 113
hyperactivité:
démarche diagnostique
Durée de l'épreuve de 20 à 25 minutes
Tests neuro-psychologiques
évaluation des fonctions exécutives et de l’attention
• anamnèse
• Stroop
• observation de l’enfant
• Clochettes
• examen clinique
• Trail Making Test
• recueil des informations (école, maison)
• évaluations neuropsychologiques
• QI (profil SCAD, dyssynchronie?)
• tests de personnalité
• Tour de Londres
• Wisconsin…
• items spécifique du QI (WISC III)
• Symboles, Code, Arithmétique, Digit Span (SCAD)
15
hyperactivité:
démarche diagnostique
Stroop
ROUGE
VERT
BLEU
VERT
ROUGE
BLEU
ROUGE
BLEU
VERT
ROUGE
BLEU
ROUGE
VERT
BLEU
• anamnèse
• observation de l’enfant
• examen clinique
• recueil des informations (école, maison)
• évaluations neuropsychologiques
• QI (profil SCAD, dyssynchronie?)
• tests de personnalité
hyperactivité:
démarche diagnostique
• anamnèse
• observation de l’enfant
• examen clinique
• recueil des informations (école, maison)
• évaluations neuropsychologiques
• QI
• tests de personnalité
16
Tests de personnalité
• sous-utilisés
• outils diagnostics indispensables
• plusieurs types selon âge et contexte
• Patte-Noire
• Rorschach
• Village de Muchielli
•
Laurent-Pierre, 9 ans
17
hyperactivité et
psychotropes
La prise en charge de
l’hyperactivité de l’enfant:
forcémént pluri-disciplinaire
• Différentes classes thérapeutiques
• TDAH: Ritaline, Concerta (0,5 mg/kg/j)
• MDD: Risperdal (0,02 mg/kg/j)
• TOC: Zoloft (50 à 200 mg/j)
• Troubles de l’humeur:
– antidépresseurs: Laroxyl (0,5 mg/kg), Prozac (0,25 mg/kg)…
– normothymiques: Tegretol, Depakote?
• Vers de nouvelles molécules, à spectre plus large…
• Strattera, Zyprexa
Autres prises en charge
• psychothérapie
Troubles de
l’humeur
• individuelle et familiale
TDAH
TED
• cognitivo-comportementale et analytique
• rééducations spécifiques
TOP
T. des
apprentissages
hyperactivité
affections
neuropédiatriques
• guidance parentale +++
Multiplex
Developmental
Disorder
T.Anxieux
TOC
TDAH: diagnostic différentiel
conclusions
Conseils pour aider les enfants
TDAH
• Conseils aux parents
* un symptôme, des syndromes
* un enjeu diagnostique et thérapeutique
* une approche pluridisciplinaire
* un réchauffement…
* une polémique d’un autre siècle
Marseille
– renforcement des règles éducatives
• environnement ordonné et organisé +++
• respect des parents
• amour
• encouragement
• fermeté bienveillante +++
1er avril 2005
18
Conseils ...
• Particularités liées au déficit d’attention
• exigences simples et claires
• règlement affiché
• éviter les distracteurs
• tolérer les débordements mineurs
• bouger en travaillant
• bouger pendant les repas
• anticiper les situations à risque
Conseils ...
• fractionner les demandes
• limiter les excitants
– jeux vidéos
– films violents
• favoriser les activités extérieures
• dissocier comportement et personnalité
• groupe
• habillage
Conseils ...
• proposer des « trucs »
Conseils aux enseignants...
• enfant près du bureau de l’enseignant
• tolérer l’agitation
• « time-out »
• travail en petits groupes
• « stop, think and go »
• mettre en place des « codes »
• multiplier les intervenants adultes
• éviter les doubles tâches
• expliquer le TDAH à la famille
• proposer de se lever (apporter les craies…)
• contact avec l’école
• favoriser l’autocorrection
• se souvenir ...
Conseils aux enseignants...
• apprendre la relecture fractionnée des dictées
– 1ère pour majuscules
– 2ème pour ponctuation
– 3ème pour orthographe
• préférer les épreuves à trous
• ne pas pénaliser les oublis de matériel
• expliquer et réexpliquer
• solliciter l’attention visuelle
• communiquer avec les parents
• encourager
19
Téléchargement