Deficits immunitaires

publicité
DEFICITS IMMUNITAIRES
Pr O Lambotte
Service de Médecine Interne – Immunologie Clinique
CHU Bicêtre
INSERM U1012
Déficits immunitaires
• Avant tout : déficits immunitaires secondaires
– Infections: VIH mais aussi rougeole...
– Maladies associées à un déficit immunitaire
• Tumeurs (myélome, LLC...)
• Maladies auto-immunes (Lupus...)
– Iatrogénie : immunosuppresseurs
– Plus rares: Cushing, Sd néphrotique, diarrhée
exsudative, déficit immunitaire local
(radiothérapie...), auto-Ac anti-IFN (Browne S et al. NEJM 2012)
• Puis : déficits immunitaires primaires
Deficits immunitaires
• Symptômes communs aux déficits immunitaires
– Manifestations infectieuses
• Infections fréquentes et/ou anormalement graves
• Germes inhabituels
– Manifestations tumorales (LMNH++++ > cancer solide)
– Manifestations auto-immunes (déficits immunitaires
primaires LT, LB, homéostasie)
– (Manifestations allergiques : Sd hyper IgE, Wiskott Aldrich)
Déficits immunitaires primaires :
2 situations pour l’interniste
1. Relais de la pédiatrie pour un « grand
adolescent »
2. Diagnostiquer un déficit immunitaire primaire
– Existent chez l’adulte: y penser !
– Utile pour le malade: lui donner un diagnostic
– Conseil génétique pour la famille
– Immunoglobulines si hypogammaglobulinémie
– Intérêt pour le type de surveillance
PRR = Pathogen Recognition Receptor
Activation de la
réponse innée
Polynucléaires
neutrophiles/
eosinophiles
NK
Macrophages
Complément
Opsonines
Défensines
Cytokines
Réponse innée
Lymphocytes T
CD4, T CD8
Lymphocytes B
Cytokines
Réponse adaptative
Les DIP : le monde de l’immunologie...
Reconnaissance
spécifique des
antigènes
Déficit
Données CEREDIH 2009
Les Déficits de l’immunité humorale
prédominent chez l’adulte
• Etude sur 10 ans dans un centre spécialisé de
DIP
• 381 adultes adressés pour avis diagnostique
• 210 avec DI Primitif confirmé dont 72% avec
déficit immunité humorale, mais pas tous
forcément identifié
• 167 DIP caractérisés dont 121 DI humoraux
avec 72 DICV
• Age médian Dg: 45 ans [18-89]
Srinivasa et al Am J Med 2012
Des situations cliniques....
• 20 ans, vietnamienne
• En France depuis 10 ans
• Pas d’antécédent sauf plusieurs « grosses
bronchites » en ville ces dernières années
• Hospitalisée en réanimation pour PFLA avec SDRA.
Pas de germe retrouvé mais infection « décapitée »
en ville
• Hypogammaglobulinémie à 4g/L
Déficit de l’immunité humorale: probable déficit immunitaire
commun variable
Eric Oksenhendler
Quel traitement ?  Boris Bienvenu
Des situations cliniques....
• 40 ans, caucasienne
• Découverte fortuite d’une neutropénie isolée à 0.15
G/L
• Enquête immunologique : population de LTCD8
monoclonale CD56+ avec aspect de « Large
Granular Lymphocytes » au frottis sanguin
• Quelle conduite diagnostique et thérapeutique ?
Quelle surveillance ?
Neutropénie de l’adulte
 Thierry Lamy
Des situations cliniques....
• 24 ans, caucasien, employé communal
• Hiver: Anémie hémolytique auto-immune de type
agglutinines froides mais pas d’IgM monoclonale et
réponse à la corticothérapie
• 27 ans: récidive de l’AHAI
• Phénotypage lymphocytaire complet: 3% LT CD3+
CD4-CD8- TCR α+
• Diagnostic de déficit d’apoptose = syndrome
lymphoprolifératif auto-immun ALPS FAS (mutation
dans le gène FAS)
Déficits immunitaires à révélation tardive
 Bénédicte Neven
Signes d’alerte chez l’adulte
•
•
•
•
•
•
•
•
•
> 2 otites ou sinusites ou pneumonies /an
DDB ou bronchites répétées sans cause
Hypo
> 2 mois de Tt ATB/an
Pneumologue
Mycose cutanéo-muqueuse persistante / infectiologue
/ réanimateur
Infections virales répétées ou chroniques
Diarrhée chronique avec perte de poids
Gastro-E
Episodes de fièvre inexpliquée
Manifestations auto-immunes ou granulomateuses
Cas d’immunodéficience familial
Nous devons mieux faire...
• Age médian au diagnostic : DICV : 37 ans
• Temps médian pour faire le diagnostic
depuis le 1er signe = 60 mois
Données CEREDIH 2011
Déficits immunitaires primitifs
• Monde en évolution constante (cf description
nouveaux DIP...)
mais
• Enquête diagnostique de base simple
– Clinique avec ATCD (familiaux++++++ AR/AD/X) = faire un
arbre généalogique
– NFS (taux PNN, lympho…)
– Electrophorèse des protides sériques
– dosage pondéral des immunoglobulines sériques
• CEREDIH et centres de compétences = avis
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire