infographie big data VFR

publicité
les donnés au
de la santé
Traiter une telle masse et une telle variété de données était impensable il y a quelques années, tant la puissance de calcul nécessaire était colossale. Aujourd’hui, cela est possible, et ouvre de nouvelles perspectives.
En effet, en triant et en recoupant ces données, on peut créer de nouvelles statistiques pour analyser différemment certains phénomènes voire les prédire. C’est ce procédé que l’on appelle « Big Data »
1
octet
dossiers patients
informatisés
équipements
médicaux
1kilo
octet
génomique
stocker un livre de 500
pages
radio : 30 Mo
mammographie : 120 Mo
le volume
de données
de santé
assez de place pour
stocker 3 copies de
l’Encyclopædia Britannica
(en 32 volumes)
ose
scanner : 20 Go
les moniteurs de
surveillance des
patients réalisent
1000 mesures par
secondes soit 86 400
mesures par jour
1tera
octet
assez de place pour
stocker 2 767 copies de
l’Encyclopædia Britannica
(en 32 volumes)
nouvelles
=
perspectives
90%
c’est le taux
de succès de
diagnostic d’un cancer
du poumon
pour Watson,
il est de 50%
pour les médecins
Big Data
1giga
octet
expl
capteurs
d’activité
pourraient être
économisés
par le système de
santé américain
assez de place pour
stocker un paragraphe
de texte
1
mega
octet assez de place pour
applications
mobiles
300 à 450
milliards de $
assez de place pour
stocker une lettre de
l’alphabet
santé
Hébergement, échange, stockage, sécurisation, les données sont et seront un sujet clef en
matière de santé. Que ce soit pour piloter un établissement de soins, réaliser des essais
cliniques, s’assurer de l’observance des patients, assurer le paiement des prestations médicales et leur remboursement, elles sont au coeur de nos systèmes de santé.
diminution de
20 % de la
mortalité
des patients grâce à
l'analyse en continu des
données patient
1peta
octet
x50
4,9 millions
en 2016,
de patients dans le monde
utiliseront des dispositifs
de gestion de la santé
à distance
assez de place pour
stocker 2,8 millions de
copies de l’Encyclopædia
Britannica
d’ici 2020
en 2015, un hôpital moyen
devrait générer en moyenne
665 Teraoctets de données
sources : IDC Health Insights, Netapp, Berg Insights 2012, IBM, McKinsey&Company, Apple Computer, New York Times,
Amazon.com, Perma-bound.com, the Official Website of the Empire State Building
maîtrise des
coûts, lutte
contre la
fraude
médecine
personnalisée,
thérapies
ciblées, design
d’études
cliniques
prévention
via la
promotion
d’une meilleure
hygiène de vie
et un meilleur
suivi
amélioration
de la
recherche et
du
amélioration
développement
des soins,
pour repousser
personnalisales frontières
tion des
de la
diagnostics
connaissance
et des
du vivant
traitements
Téléchargement
Random flashcards
Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

TEST

2 Cartes Enrico Valle

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Algorithme

3 Cartes trockeur29

Créer des cartes mémoire