Obtenir plus d`information ou se porter volontaire pour l`étude peut

publicité
Recherche: personnes atteintes d'épilepsie pour leur participation volontaire à une étude
scientifique
Description de l’étude
D’anecdotes et d'un certain nombre d'études scientifiques, il est connu qu’un certain nombre de
chiens sont capables de prédire les crises d'épilepsie chez les personnes. On croit que ce type de
comportement est associé à des changements chez le patient que le chien est en mesure de
ressentir. La question est de savoir quel(s) système(s) sensoriel(s) est (sont) responsable de détecter
les changements supposés dans le patient. Pour mener cette recherche, l’Université de Gand
collabore avec le centre Hachiko, qui forme des chiens d’assistance et un certain nombre d'autres
partenaires (y compris l'hôpital Universitaire de Gand et l'Université de Mons).
L'objectif de l'étude est de déterminer si des signaux d'odeur seraient impliqués dans ce
comportement d'avertissement. La première étape de cette étude, consiste donc à vérifier si les
chiens sont en mesure de faire la distinction sur la base de l'odeur entre des échantillons dont on
suppose qu'ils sont associés à des changements internes avant une crise d'épilepsie et des
échantillons prélevés sur la même personne quand il n'y a pas d’activité épileptique récente ou
d’activité épileptique imminente.
Si une « molécule d'odeur » spécifique peut être identifiée, il serait possible de former des chiens
d'épilepsie beaucoup plus efficacement et plus rapidement. Si nous pouvions trouver un marqueur
d’odeur, cela permettrait le développement d’outils en terme de prédiction des crises d’épilepsie ;
apportant de la même manière une plus grande prévisibilité d'une crise d’épilepsie imminente aux
patients et de lui donner quelques instructions pour contrôler le stress que cette crise peut
engendrer.
Pour cette étude, nous cherchons 45 participants qui répondent aux critères suivants:
−
−
−
−
−
Des hommes et des femmes d'au moins 16 ans
Que le patient présente des crises d’épilepsie toniques-cloniques confirmées par un
diagnostic de médecin
Le patient a eu au cours des trois derniers mois une moyenne de deux crises toniquescloniques par mois
Le patient a la possibilité de prélever pendant 21 jours, cinq fois par jour pendant 10 minutes
des échantillons d’odeur via les paumes des mains
Au moins une des deux conditions suivantes sont remplies :
1) Le patient vit avec un chien qui prédit systématiquement les crises d’épilepsie
2) Le patient lui-même est capable de percevoir des signes physiques lui indiquant
qu’une crise d'épilepsie se produira dans un proche avenir
Obtenir plus d'information ou se porter volontaire pour l'étude peut se
faire par téléphone (09 264 78 09)
ou
e-mail ([email protected])
Téléchargement
Explore flashcards