Sarcine. On doit les laisser au genre Sarcine, mais elles in

publicité
ÉTUDES
DE
SYSTÉMATIQUE
BACTÉRIENNE
61
Sarcine. On doit les laisser au genre Sarcine, mais elles indiquent, par leurs cils, une certaine affinité avec les Bactéries
mobiles, et par l'ensemble de la morphologie une affinité lointaine avec les Cyanophycées. Ce sont, à notre avis, des formes
évolutives. Ces formes sont très précieuses, et loin de les considérer comme négligeables ou sans intérêt, il y aurait lieu
de porter toute notre attention sur elles, car elles situent bien
les affinités des Bactéries : êtres éminemment plastiques,
toujours prêts à montrer leurs rapports avec les deux autres
règnes.
Nous pourrions multiplier ces exemples. Nous nous réservons d'y revenir ailleurs.
Nous résumerons ces lois dans le tableau suivant, qui
exprime clairement la doctrine de classification à laquelle
nous avons abouti après l'étude des Cocci anaérobies.
Les caractères de morphologie générale sont des caractères
de classe.
Les caractères de reproduction (simple, par spore, par conidie) sont des caractères d'ordre.
Les caractères de structure cytochimique (coloration de
Gram) sont des caractères de famille.
Les caractères de morphologie spéciale (ectoplasme, biométrie, directions de division, arrangement cellulaire) sont
des caractères de genre.
Les caractères physiologiques (culturaux, pathogènes, biochimiques) sont des caractères d'espèce.
Les caractères physiologiques secondaires et sérologiques
(agglutination) sont des caractères de variété ou de race.
Nous terminerons cette étude des lois de la systématique
bactérienne par de courts essais sur les notions d'espèce, de
genre et de famille.
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire