Atelier Morphogenèse 2015

advertisement
Atelier Morphogenèse 2015-­‐2016 Christophe Bernard, Emilia Mauriello & Romain Mercier « La forme fait la fonction ». Les bactéries présentent une très grande diversité de formes et d’aspects qui leur permettent de s’adapter à des environnements divers. La morphogenèse de ces structures complexes n’est possible que grâce à des systèmes qui permettent la communication entre les différents espaces d’une même cellule. Dans certains cas comme chez Myxococcus xanthus ou Bacillus subtilis, les cellules se différencient en spores résistantes aux conditions environnementales et permettant de sauvegarder l’intégralité génétique jusqu’au retour de conditions plus favorables. D’autres bactéries comme la cyanobactérie filamenteuse Anabaena adoptent une stratégie alternative en ne différenciant qu’un nombre restreint de cellules spécialisées pour répondre au nouvel environnement. Tous ces mécanismes de différentiation nécessitent des changements de la morphologie de la cellule bactérienne, par exemple, de bâtonnet à ronde, et mettent en jeu des éléments de régulation, de la paroi, du cytosquelette bactérien et de la communication bactérienne intra et/ou intercellulaire. Cet atelier a pour objectif d’analyser ces mécanismes à la lumière des découvertes les plus récentes en biologie cellulaire, génétique, biochimie et microscopie. L’atelier « Morphogénèse » sera composé de 4 jours consacrés à la présentation des différents mécanismes moléculaires illustrés par la présentation d’articles en lien avec le sujet puis le 5ème jour d’un séminaire de recherche à l‘Institut de Microbiologie de la Méditerranée présenté par un chercheur invité et d’une soutenance de thèse en rapport étroit avec le sujet. 
Téléchargement