Collège et tr app et #F559C

publicité
DEFINITION
Apprendre au collège
Quelles souffrances ?
Quelles solutions ?

TROUBLES PSYCHOAFFECTIFS DANS
LES TROUBLES DES APPRENTISSAGES.
Le trouble spécifique des apprentissages
fait référence à un groupe hétérogène de
troubles se manifestant par :
Le point de vue du pédopsychiatre.

des difficultés significatives dans l’acquisition
et l’utilisation des capacités d’écouter, de
parler, de lire, d’écrire, de raisonner ou de
réaliser des calculs mathématiques.
Dr S. SERRET Pédopsychiatre
Service de Psychiatrie Infantojuvénile
1
Pr M. MYQUEL Secteur 06 I 04
FONDATION LENVAL NICE

Cependant le trouble des apprentissages ne se limite pas
à une liste superficielle de compétences scolaires (lecture,
écriture, transcription, mathématique). Il doit tenir compte
de :

2
GENERALITES

15 à 20% des enfants finissent leur
scolarité primaire sans terminer les
apprentissages fondamentaux.

Selon le Haut Comité de la Santé Publique
:
Les performances et l’adaptation scolaires
influencent le degré d’insertion sociale
ultérieur.
De l’enfant/l’adolescent dans sa globalité :
Trouble sur son versant instrumental
 Personnalité de l’enfant/adolescent
 Dynamique familiale
 Interactions avec ses pairs
 De ses compétences au sens large
 Conditions d’environnement

3
4
Difficultés dans les apprentissages
scolaires

L’Échec scolaire au sens large est le symptôme le plus
fréquent (80% demande de consultation de pédopsychiatrie).

Toutes difficultés scolaires/trouble des apprentissages ne veut
pas dire pathologie psychiatrique ou trouble
psychopathologique.
Pathologie psychiatrique ne veut pas toujours dire troubles des
apprentissages

INTRODUCTION

Situé à l’interface des différents domaines
des sciences humaines.
neuropsychologie
pédagogie
linguistique
MAIS il faut tenir compte des répercussions affectives et
relationnelles des difficultés scolaires quel qu’en soit
l’origine et le mécanisme.
Psychopathologie
Psychologie cognitive
5
6
1

DEBAT ETHIOPATHOGENIQUE
Qu’est-ce qu’un Trouble des
Apprentissages?
Pathologie émotionnelle
 Pathologie affective
 Pathologie névrotique


Dysfonctionnement
Cérébral (Cognitif
Instrumental)
Affectif
Social
Troubles des
apprentissages
Surdéterminé par des facteurs affectifs et sociaux
ETIOLOGIE

OU

La conséquence d’un dysfonctionnement
spécifiquement primaire d’origine
neuropsychologique ?
Psychothérapie
Rééducation
7
8
Approche globale et Dyslexie

L’approche globale d’un phénomène
pathologique peut être fondée sur un modèle bio
psycho social.

Dimension objective : le dysfonctionnement
perceptivo-cognitif.

Dimension subjective : image de soi-même.

Dimension intersubjective : fait référence à
l’interaction de l’enfant en échec scolaire avec son
environnement.
Ainsi l’hypothèse d’un tel modèle, permet au
clinicien, devant chaque situation, de se
prononcer sur les priorités étiologiques et
thérapeutiques et de décider ce qui sera le plus
utile pour tel enfant/adolescent dans un
contexte familial scolaire et social donné.
9
Syndromes
psychopathologiques associés à
la Dyslexie




Syndrome dépressif
Les états anxieux
Les troubles des conduites
10
DIFFICULTES
COGNITIVES
Signes majeurs de
dépression
Manifestations
Dépressives
à la difficulté scolaire
Anxiété Liée
Le plus souvent diffuse
- Faible estime de soi
- Dévalorisation narcissique
- Représentation de l’entourage
Dyslexie
(En plus des troubles de l’attention sont souvent associés à une
hyperactivité et à une impulsivité).
Troubles des
conduites
11
-Plus impulsif
-Plus faible capacité de contrôle de leur pulsion
-Plus faible capacité de défenses psychiques
12
2
Étude des phases adaptatives de l’enfant/adolescent
face
à des difficultés d’apprentissage
Les sentiments dépressifs
Situation d’échec scolaire
ANXIETE

Réaction initiale s’exprime :

Troubles des conduites
Comportements antisociaux

ADOLESCENCE

Conséquences
Phase de désintéressement


L’adolescent est dans l’évitement de tout ce qui est
scolaire
Phase défensive

ATTITUDES
=>Opposition
⇒Manque d’intérêt
⇒Évitement
⇒Inhibition
Soit par isolement, le désintérêt, le retrait
Soit par le passage à l’acte


L’adolescent nie les difficultés en se montrant
opposant et négativiste.
Il n’accepte pas les conseils et les remarques
Projectif : professeurs et bons élèves sont
« stupides ».
13
14
APPROCHE PSYCHOPATHOLOGIQUE -1
des difficultés scolaires
CONCLUSION/COMORBIDITE
Mécanismes
psychopathologiqu
es
Cadres
psychopathologiques
Plus qu’une pathologie franche, les troubles des
Apprentissage s’accompagne de Troubles
Psychopathologiques qui ne font que s’auto renforcer
conduisant à l’échec scolaire.
Troubles
Cognitifs
Aménagements
défensifs
Difficultés
situationnelles
réactionnelles
Organisations
pathologiques
de la personnalité
15
16
APPROCHE PSYCHOPATHOLOGIQUE-2
APPROCHE PSYCHOPATHOLOGIQUE-3
Mécanismes psychopathologiques
Mécanismes psychopathologiques
Aménagements défensifs
Troubles cognitifs
primaires
Mécanismes qui amputent durablement les capacités du sujet.
Empêchent secondairement l’épanouissement
des potentialités existantes de l’adolescent
OPPOSITION
Déficience mentale
EVITEMENT
Troubles instrumentaux
MANQUE D’INTERET
17
INHIBITION
18
3
APPROCHE PSYCHOPATHOLOGIQUE-4
APPROCHE PSYCHOPATHOLOGIQUE-5
Cadres psychopathologiques
Cadres psychopathologiques
Organisation pathologique de la
personnalité
Difficultés situationnelles
Difficultés réactionnelles
Familles socio-culturellement
défavorisées
Familles migrantes
Troubles névrotiques
Phobie scolaire
Dépression
Pathologies limites de l’enfant
Psychoses infantiles
Autisme
Certains événements de la vie
scolaire ou familiale qui viennent
troubler l’adolescent
Elles sont souvent transitoires
et réversibles lorsqu’elles
sont prises en compte et contenues
sans agressivité.
19
20
IMPORTANCE DU MEDECIN
REGARD GLOBAL
DEMARCHE FACE A
DES DIFFICULTES SCOLAIRES
DEMARCHE
AU SEIN
DE L’INSTITUTION SCOLAIRE
1
Utilisation des ressources
scolaires
Analyses
des données scolaires
Entretien
avec l’adolescent
Entretien
avec la famille
ORTHOPHONISTE
2
DEMARCHE SUR L’EXTERIEUR
PEDIATRE
PEDOPSYCHIATRE
Approche globale +++
-Trajectoire scolaire
-Scolarité actuelle
-Discours de l’école
Appréciation SUBJECTIVE
-De son efficience intellectuelle
-De son langage
-Son investissement scolaire
-De ses capacités d’attention
-Investissement familial
des apprentissages
-Interactions parents-enfant
- Dynamique éducative
familiale
- Signes associés
21
22
LA FAMILLE
APRES LA CONSULTATION

Évaluation de son FONCTIONNEMENT PSYCHIQUE
Relationnel
 Affectif

BILANS SPECIFIQUES
-Orthophonique
-Psychologique
-Psychomoteur
Importance parfois
de différer
la réalisation des bilans
23

L’échec scolaire interfère dans le monde
relationnel de l’adolescent et affecte le
fonctionnement du système familial.

Et il semble selon certaines études que les
caractéristiques de l’environnement
psychosocial soit un des plus importants
facteurs prédictifs de l’évolution des
troubles.
24
4
MOYENS THERAPEUTIQUES






Mesures rééducatives
Restaurer la mauvaise estime de soi
Guidance parentale
Ressources propres de l’adolescent.
Examen des conditions de sa scolarité
Prise en charge plus spécialisée
CONCLUSION
Le désir de savoir est en jeu dans tous processus
d’apprentissage.
Ce désir de savoir est parfois parasité par des
conflits intrapsychiques qui se greffent sur des
zones fragiles propres à l’équipement psycho
biologique de l’enfant/l’adolescent.
Épanouissement de l’adolescent
25
26
5
Téléchargement
Explore flashcards