BELGIQUE - Le commerce extérieur en 2013

publicité
Le commerce extérieur de la Belgique
en 2013
Résumé
La Belgique est une économie ouverte très dépendante de la conjoncture économique internationale. La
balance commerciale belge est passée dans le rouge depuis 2008 et présente encore un déficit de -7,3 Mds
€ en 2013. Ce chiffre s’améliore toutefois de 5,9 Mds par rapport à 2012 grâce principalement à une hausse
des exportations vers l’UE et en particulier vers la France qui devient le premier client de la Belgique.
Une balance commerciale négative mais en amélioration
La balance commerciale belge est négative depuis six ans mais elle connaît une amélioration en
2013. Pour l’ensemble de l’année 2013, la valeur des exportations belges atteint 244 milliards d’euros
(+1,9% par rapport à 2012) et celle des importations 252 milliards (+0,3%). La balance commerciale de
l’année 2013 se solde par un déficit de -7,3 milliards (-11,2 milliard en 2012). Celle-ci est toutefois
compensée par une balance des services largement positive (+7,7 milliards), la balance belge des biens et
services est donc légèrement positive.
L’amélioration du solde de la balance commerciale provient essentiellement des échanges
intracommunautaires. La hausse des exportations vers les pays de l’UE (+2,2%) et la baisses des
importations (-1,2%) ont permis de réduire le déficit intracommunautaire de de 5,9 milliards pour s’établir à 12,2 milliards. En valeur, ce sont les exportations vers la France (+1,5 milliard) et vers le Royaume-Uni (+0,9
milliard) qui ont le plus augmenté et les importations en provenance des Pays-Bas (-1,5 milliard) et de
l’Allemagne (-1,3 milliard) qui ont le plus diminué. Le solde des échanges extracommunautaires quant à lui
passe à 5 milliards (7 milliards en 2012). Les hausses des importations depuis la Russie (+1,2 milliard) et la
Norvège (€ +1,0 milliard) sont les plus remarquables.
Le déséquilibre de la balance commerciale s’explique principalement par les importations de gaz et
de pétrole. Les principaux surplus commerciaux de la Belgique sont les matières plastiques (+8,7 milliards)
et les produits chimiques (+6,2 milliards) alors que les déficits de la balance commerciale s’expliquent
notamment par les échanges de combustibles minéraux (-19,3 milliards) et des machines et appareils (-6,3
milliards).
Les exportations comme les importations sont en hausse en 2013
Les exportations de la Belgique connaissent une hausse constante depuis 2009 et la forte baisse du
commerce internationale liée au ralentissement de l’économie mondiale. Le pays est particulièrement
dépendant de ses échanges internationaux, ses exportations représentent 66% du PIB et les importations
68%, il profite donc pleinement du léger retour de la croissance internationale.
Les principales exportations de la Belgique concernent les produits chimiques et pharmaceutiques.
Ceux-ci représentent 16,7% du total et sont suivis par les exportations de produits minéraux (15,1%), le
matériel de transport (11%) et les machines et appareils (10,1%). Rappelons que le secteur de l’industrie
Juin 2014 © DG Trésor
AMBASSADE DE FRANCE EN BELGIQUE
SERVICE ECONOMIQUE REGIONAL
1
chimique et pharmaceutique est le secteur industriel le plus important du pays (22% du total de la valeur
ajoutée de l’industrie manufacturière) et qu’il représente plus d'un quart des investissements de l’industrie
manufacturière belge dans son ensemble. Les produits minéraux (principalement des huiles de pétrole, du
gaz et des hydrocarbures gazeux) quant à eux ne sont pas extraits en Belgique mais transitent par les pôles
chimiques et gaziers d’Anvers et de Zeebrugge.
Les importations connaissent également une croissance continue depuis 2009 et restent supérieures
aux exportations depuis 2007. Elles reposent sur les produits minéraux (19,9%), les produits chimiques et
pharmaceutiques (15,2%), les machines et appareils (12,5%) et le matériel de transport (12%).
Des parts de marché en baisse
La Belgique entretient des liens privilégiés avec le reste de l’Union européenne et en particulier avec
ses voisins directs. Le commerce intra-communautaire représente d’ailleurs 76% de ses exportations et
74% de ses importations. En 2013, la France a dépassé l’Allemagne comme premier client de la Belgique,
les deux pays importent 15,8% du total des exportations belges. Les Pays-Bas sont le premier fournisseur
de la Belgique avec 24,9% des parts de marché, loin devant l’Allemagne (14,8%) et la France (11,9%). Il
convient toutefois de rappeler que 50% des importations belges en provenance des Pays-Bas concernent
les huiles et gaz de pétrole (34 Mds euros soit près de cinq fois le déficit de la balance courante).
La Belgique perd des parts de marché dans le commerce mondial. Le rebond récent des exportations et
la réduction subséquente du déficit courant belge en fin d’année dernière ne doivent pas faire oublier que la
tendance de long terme reste à la dégradation des comptes extérieurs. Entre 2005 et 2013, la Belgique a
perdu 1,5% de parts de marché sur les marchés d’exportation des pays industrialisés.
Le coût élevé de la main d’œuvre et les exportations vers des pays à plus faible croissance
expliquent en partie les difficultés de la Belgique. Cependant, la spécialisation productive belge dans les
biens intermédiaires (produits chimiques, plastiques, minéraux…) et l’orientation géographique des
exportations belges pourraient représenter des atouts dans un contexte de redémarrage de la demande.
Précisons enfin que la Belgique, à l’image des Pays-Bas, joue un rôle de point d’entrée et de sortie au sein
de l’Union européenne et qu’à ce titre les exportations belges intègrent une part importante d’inputs (difficile
à évaluer) en provenance de l’étranger.
Clause de non-responsabilité - Le service économique s’efforce de diffuser des informations exactes et à jour, et corrigera, dans la
mesure du possible, les erreurs qui lui seront signalées. Toutefois, il ne peut en aucun cas être tenu responsable de l’utilisation et de
l’interprétation de l’information contenue dans cette publication.
Juin 2014 © DG Trésor
AMBASSADE DE FRANCE EN BELGIQUE
SERVICE ECONOMIQUE REGIONAL
2
Téléchargement
Explore flashcards