CV Alba Moscato

advertisement
MOSCATO-SORTAIS Alba
6 Bis rue Jules Parent
92500 Rueil Malmaison
E-mail : alba.moscato@yahoo.fr
Psychologue Clinicienne
Docteur en Psychologie
53 ans, mariée, sans enfant.
 06 08 66 27 42

EXPERIENCE PROFESSIONNELLE
Parcours professionnel
Depuis 2013 Attachée Temporaire d’Enseignement et de Recherche (ATER) au Laboratoire de
Psychopathologie et Processus de Santé (LPPS, EA 4057) de l’Institut de Psychologie de
l’Université de Paris Descartes - Sorbonne Paris Cité.
Depuis 2014 Psychologue clinicienne au sein du Conseil Départemental - Mission SOLRES
Hauts- de-Seine, Dispositif de lutte contre la maltraitance des personnes âgées et handicapées.
Il s’agit de saisir les différents enjeux et facteurs psychiques susceptibles de nourrir la situation
exposée tant au plan manifeste que latent, afin de proposer une écoute, un soutien et une aide
aux personnes maltraitées ou témoins de maltraitance lors d’appels téléphoniques ou de
rencontres.
2010-2013 Chargée de cours en psychologie à l’Institut de Psychologie de l’Université Paris
Descartes de Psychologie - Sorbonne Paris Cité.
2008-2013 Psychologue clinicienne au sein de l’association SOLRES 92, Dispositif de lutte
contre la maltraitance des personnes âgées et handicapées.
2007-2013 Psychologue Clinicienne au sein d’un établissement d’hébergement pour
personnes âgées dépendantes (EHPAD).
La mise en place d’ateliers et d’espaces de parole en groupe et individuels ont été proposés aux
résidents. Des soutiens psychologiques pour les familles par le biais de groupes de parole ou
d’entretiens individuels, ont été également offerts afin de favoriser, garder ou maintenir
l’implication du réseau familial au sein de l’institution.
Depuis 2008 Psychologue clinicienne libérale
 Accompagnement psychologique à domicile de personnes âgés et de personnes
handicapées par le biais de réseaux de soins (Réseau de soins Agékanonix ; Croix Rouge
Française).
 Accompagnement psychologique d’aidants familiaux et professionnels - Maison des
Aidants de la Commune de Suresnes (92).
 Animation de groupes d’analyse de pratique auprès de professionnels – SSIAD Croix
Rouge (92) ; IFSI (92) ; EHPAD (92) ; Association de maintien à domicile (75 et 92).
Formation
20/06/2014 - Doctorat de Psychologie, Mention très honorable à l’unanimité, Institut de
Psychologie de l’Université Paris Descartes - Sorbonne Paris Cité.
Titre de la Thèse - Aspects psychologiques des aides à domicile face à l’accompagnement de
personnes âgées atteints de la maladie d’Alzheimer et face à l’accompagnement de
personnes âgées présentant des conduites d’alcoolisation.
Composition du Jury :
Président : Anne Marie Ergis, Professeur, Université Paris Descartes,
Rapporteur : Lydia Fernandez, Professeur, Université Lyon 2,
Rapporteur : Marie-Christine Gely-Nargeot, Professeur, Université Montpellier 3,
Examinateur : Jean Bouisson, Professeur Emérite, Université Bordeaux 2,
Directeur de thèse : Isabelle Varescon, Professeur, Université Paris Descartes,
Membre Invité : Dorothée Lécallier, Docteur en Médecine, Addictologue, Paris.
2008-2010 – Master de Sciences Humaines et Sociales, à finalité RECHERCHE, mention
Psychologie, spécialité PSYCHOPATHOLOGIE : Emotions, Affects, Conduites, Processus
psychiques – Mention Bien - Institut de Psychologie de l’Université de Paris Descartes Sorbonne Paris Cité.
Mémoire de recherche sous la direction du Professeur Isabelle Varescon.
Sujet : Les aspects psychologiques des aides à domicile dans le maintien à domicile des
personnes âgées présentant des conduites d’alcoolisation
2006-2007 – Master de Sciences Humaines et Sociales, à finalité PROFESSIONNEL, mention
Psychologie, spécialité PSYCHOLOGIE GERONTOLOGIQUE – Mention Bien – Institut de
psychologie de l’Université Paris Descartes - Sorbonne Paris Cité.
Mémoire de recherche
Sujet : La relaxation : une approche thérapeutique pour la prise en charge des sujets âgés
2006 -2007 - Formation à la Relaxation. Institut de Relaxation Thérapeutique, Paris 13ème
2006-2007 - Formation à la Thérapie familiale Psychanalytique. Société de Thérapie
Familiale Psychanalytique, Paris 14ème
2004-2006 MAITRISE, mention Psychologie - Université Paris X Nanterre.
2003-2004 LICENCE de Psychologie - Université Paris X Nanterre.
2001-2003 DEUG Sciences Humaines, mention Psychologie - Université Paris X Nanterre.

EXPERIENCE EN MATIERE D’ENSEIGNEMENTS
Enseignements universitaires
Licence
Psychopathologie de l’Adulte (Licence 1 ; Travaux dirigés ; 20 heures). Connaissance de la
psychopathologie clinique dans une perspective historique en retraçant l’évolution des idées
contribuant à sa naissance et à son développement. Enseignement dans deux groupes de TD en
2011, 2012, 2013, 2014.
Psychopathologie Clinique de l’Adulte (Licence 3 ; Travaux Dirigés ; 18 heures). Démarche
descriptive sémiologique d’étude de cas cliniques dans un but à terme d’acquérir des
compétences professionnelles dans la rédaction d’observations cliniques. Enseignement dans
un groupe de TD en 2011, 2012, 2013, 2014.
Travail Individuel Supervisé (Licence 1 ; Travaux Dirigés ; 9 heures). L’objectif de cet
enseignement est de rendre les étudiants les plus autonomes possibles dans la recherche
documentaire tels que les manuels et les ouvrages introductifs à la psychologie ainsi que, dans
la rédaction d’un mémoire portant sur une thématique déterminée en début d’année – Quatre
groupes de TD en 2011.
Supervision de stage professionnel (Licence 3 ; séances de deux heures, soit 10 heures).
Accompagnement dans la découverte sur le terrain d’une pratique de psychologue clinicien
inséré dans une institution ou une association compatible avec le cadre des règles
déontologiques de la profession. Un groupe de TD en 2011 et 2012.
Master 1
Psychopathologie de l’Adulte 1 (PSA1) (Master1 de psychologie, spécialité Psychologie Clinique
et Psychopathologie Intégrative ; Travaux dirigés ; 24 heures). L’objectif de cette UE est
d’apporter des connaissances solides sur les différentes approches théoriques de la
psychopathologie en lien avec la pratique clinique et d’étudier la personnalité normale et
pathologique. Enseignement dans deux groupes de TD en 2014.
Psychopathologie de l’adulte et du sujet âgé (PSA2) (Master 1 de Psychologie, spécialité
psychologie Clinique et Psychopathologie Intégrative ; Travaux Dirigés ; 18 heures). Les travaux
dirigés illustrent les cours où chaque cas clinique étudié est présenté par la sémiologie, les
hypothèses étiologiques et dans une approche thérapeutique intégrative. Enseignement dans
un groupe de TD.
Eléments fondamentaux de gérontologie (Master 1 de Psychologie, spécialité psychologie
Gérontologique ; trois Cours Magistraux de 3 heures, soit 9 heures). Dans une approche
psychodynamique, sont traités les bouleversements de la structure psychique de la personne
dans le contexte du vieillissement. Enseignement dans un groupe de TD en 2014.
Supervision de stage professionnel (Master 1 de psychologie, spécialité Psychologie Clinique et
Psychopathologie Intégrative; 24 heures). Ces séances abordent les différents cadres d’exercice
et approches diagnostiques et thérapeutiques du psychologue clinicien. En parallèle, une partie
des séances de TD sont consacrées à la formation à l’entretien clinique. Un groupe de TD en
2014.
Master 2
Psychopathologie du sujet âgé (Master 2 de Psychologie Gérontologique ; Travaux Dirigés ; 18
heures). A partir d’une approche psychodynamique sont abordés à partir de cas clinique la
psychopathologie de la personne âgée. Enseignement dans un groupe de TD en 2013 et 2014.
Psychopathologie Clinique des addictions du sujet âgé (Master 2 Professionnel de Psychologie
Gérontologique ; CM de 2 heures et 2 heures de Travaux Dirigés). Dans une approche
psychopathologique, psychodynamique et systémique des addictions, les conduites
d’alcoolisation du sujet âgé sont détaillées en s’attachant au parcours du sujet inscrit dans son
vieillissement et la consommation d’un produit. Enseignement dans un groupe de TD en 2012
et 2013, 2014.
Psychologie de la Santé : Répercussions des atteintes somatiques (Master 2 Professionnel de
Psychologie de la Santé ; CM de 2 heures et 2 heures de Travaux Dirigés). L'accent de cet
enseignement sera mis sur les spécificités adaptatives des patients et de leurs proches, sur la
notion de représentation de la maladie, de qualité de vie ainsi que sur les enjeux de la prise en
charge. Enseignement dans un groupe de TD en 2013 et 2014.
Ethique et interventions en milieu institutionnel (Master 2 Psychologie Gérontologique ; soit 4
heures). L’enseignement vise à élargir le contexte d’intervention des psychologues en
gérontologie par l’abord de questions éthiques du soin. Enseignement dans un groupe de TD
en 2014.
Supervision de stage professionnel et membre du jury de soutenance (Master 2 Professionnel
de Psychologie Gérontologique ; soit 20 heures réparties dans l’année universitaire). Ce travail
permet d’éclairer la confrontation des étudiants aux diverses pratiques du psychologue. Un
groupe de TD en 2011, 2012, 2013 et 2014.
Enseignements et Formations extra-universitaires
Depuis 2008 Formation à la bientraitance auprès de professionnels d’institutions gériatriques
(établissements et associations de maintien à domicile) – Modules de formation prodigués sur
deux jours.
Module de formation « Sommes-nous bientraitants ? »
A travers le principe de l’interactivité, les participants s’expriment à partir de leurs expériences,
leurs questionnements, leurs difficultés ressenties au quotidien sur le thème de la maltraitance.
Des apports théoriques et pratiques sont apportés sur les définitions et les différentes formes
de maltraitance, ses facteurs de risque, ses mécanismes de fonctionnement, les systèmes
d’alerte en cas de repérage d’abus et les relais d’accompagnement.
Module de formation « La toilette : l’intimité d’une rencontre »
La nécessité de se faire aider pour la toilette, est un des signes qui marque pour les personnes
âgées l’entrée dans la perte d’autonomie. La mise en place de ce soin par un professionnel
induit un système de relations complexes touchant à la fois l’intime de la personne mais aussi
celui du soignant générant des attitudes ambivalentes marquées par l’attachement ou/et le
rejet. A travers cette formation il s’agit d’appréhender les différents aspects (corporels,
psychologiques, culturels et éthiques) liés à ce soin quotidien, permettant ainsi de réfléchir et
de donner un sens à sa pratique afin d’envisager différemment la réalisation d’une toilette.
Module de formation « Comprendre et accompagner une personne âgée qui s’alcoolise »
A travers la perception des conduites d’alcoolisation des personnes âgées, le soignant peut se
questionner sur la nature de sa relation d’aide. Face à l’alcoolisation, l’expression de
sentiments variés, allant de la colère, à la compassion mais aussi à l’impuissance ressentie, peut
conduire le professionnel à se sentir isolé, à se mettre en difficulté lors des interventions. Dans
cette formation, les pratiques professionnelles, les représentations de la maladie alcoolique et
les contre-attitudes inconscientes sont questionnées, afin de réfléchir à la mise en place
d’accompagnements « bientraitants » pour la personne.
Module de formation « Accompagner les troubles du comportement de la personne âgée »
Face aux personnes âgées présentant des troubles du comportement, le professionnel est
amené à réinventer des pratiques et à repenser à sa position dans l’accompagnement. Mieux
connaître le vieillissement associé à des manifestations pathologiques, mais aussi la place et le
rôle des symptômes permettent d’entamer une réflexion pour permettre de penser et de
réaliser d’autres modes de communication et de soins pour la personne âgée.
2009-2010 - Sensibilisations à la Psychologie dans le cadre de la formation de PsychoSocio-Esthéticiennes (PBA – Paris).
Il s’agit d’aider ces professionnels par le biais de différentes approches de la psychologie à la
compréhension de la singularité des personnes dans leur accompagnement afin de soutenir
ces dernières dans la revalorisation de l’image qu’elles ont d’elles mêmes et de favoriser
ainsi la réparation identitaire. Dans cette optique du « prendre soin », ces professionnels
sont habilités à travailler dans des services de pathologies lourdes, chroniques et
psychosociales : secteurs de la cancérologie, de la psychiatrie, du vieillissement, et
également dans les milieux sociaux, judiciaires et carcéraux.
Module de sensibilisation à la Psychologie clinique et Psychopathologie (30 heures)
Module de sensibilisation de Psycho-oncologie (30 heures)

EXPERIENCE EN MATIERE DE RECHERCHE
Activités de recherche
Mes recherches sont orientées vers la psychopathologie de l’adulte et de la personne âgée.
Elles s’articulent autour de l’étude de l’adaptation de l’individu face à son vieillissement mais
aussi sur l’ajustement des proches et des professionnels auprès de lui. Mes intérêts se
portent également sur les incidences des pathologies sur les relations entre les différents
membres de ce système (conduites, comportements, qualité de vie, …) dans la maladie
d’Alzheimer et les conduites d’alcoolisation. Dans la continuité de ces travaux, j’apporte une
réflexion particulière au développement de programmes de prise en charge de l’âgé, des
proches et des professionnels.
Etude sur l’adaptation des personnes âgées face à leur vieillissement
 « Conduites d’alcoolisation débutantes à partir de 60 ans chez la femme : étiologie
traumatique et addictions préexistantes»
Cette recherche a été réalisée durant la Maîtrise de Psychologie sous la direction de MarieMadeleine Jacquet (MCF, Université Nanterre). Elle avait pour objectif d’étudier la
psychogénèse des conduites d’alcoolisation et le fonctionnement psychique de femmes en
institution gériatrique s’étant alcoolisées pour la première fois à partir de 60 ans. Cette
étude a été réalisée à partir d’entretiens de recherche, de tests projectifs et a fait l’objet
d’une publication dans la revue Bulletin de Psychologie.
 « Vieillissement et la maltraitance »
Cette recherche a été menée durant mes premières années de professionnalisation, auprès
de Solres 92 Dispositif départemental de lutte contre la maltraitance des personnes âgées et
des personnes handicapées. Il s’agissait d’analyser les ajustements de l’âgé face à son
vieillissement et en quoi cette adaptation pouvait générer de la maltraitance sur les aidants.
Cette recherche a fait l’objet d’une publication dans la revue Evolution Psychiatrique en
collaboration avec Isabelle Ménard, Psychologue Clinicienne.
Etude sur l’ajustement des proches face au vieillissement de la personne âgée
 Marwit-Meuser Caregiver Grief Inventory (MM-CGI)
L’étude est en cours. Je participe à l’étude collaborative pour la validation française de
l’Echelle de deuil anticipé auprès d’aidants familiaux accompagnant des proches atteints de
la maladie d’Alzheimer ou démences apparentées. Elle est réalisée au sein du Laboratoire de
Psychopathologie et Processus de Santé (LPPS) de l’Institut de Psychologie de L’Université
Paris Descartes, en collaboration avec Aurélie Untas (MCF, HDR), le Professeur Catherine
Bungener, ainsi qu’Audrey Rieucau (Docteur en psychologie) et Anna Lépine (psychologue).
 « Etude des relations mère-fille confrontées au D.E.S. »
Cette recherche est en cours et vise à mieux comprendre les conséquences psychologiques
du D.E.S. sur les relations mères-filles et comment ces femmes se construisent et s’ajustent
aux problèmes de santé et au vieillissement. Le Distilbène (D.E.S.), a été prescrit à des
millions de femmes enceintes à travers le monde et ses prescriptions ont été ensuite contreindiquées dans le cadre des grossesses (1950 aux Etats-Unis et 1977 en France) du fait de
nombreuses complications iatrogènes graves liées à l’exposition à cette molécule. Les
relations entre « les mères DES » et leurs filles et leurs ajustements aux effets de l’exposition
in utéro du Distilbène n’ont encore jamais été étudiées. Il s’agit d’analyser les relations dans
les dyades mères-filles aînées en les comparants à un groupe témoin de même composition
et ceci, en termes de coping dyadique, de relations d’attachement, de qualité des relations
mère-fille et d’incidences psychopathologiques (symptomatologie anxio-dépressive, etc.).
L’étude est inscrite dans une approche intégrative incluant à la fois une méthodologie
quantitative à partir de questionnaires psychométriques et qualitative par l’inclusion dans ce
travail, d’entretiens de recherche. Elle est réalisée au sein du Laboratoire de
Psychopathologie et Processus de Santé (LPPS) de l’Institut de Psychologie de L’Université
Paris Descartes, en collaboration avec Aurélie Untas (MCF, HDR), et le Réseau DES France.
Etudes sur le vécu des professionnels face à la maladie d’Alzheimer ou face aux conduites
d’alcoolisation
 « Les aspects psychologiques des aides à domicile dans le maintien à domicile des
personnes âgées présentant des conduites d’alcoolisation »
Cette étude a été menée dans le cadre de mon Master Recherche, sous la Direction du
professeur Isabelle Varescon (LPPS). Les études concernant le vécu des aides à domicile sont
peu nombreuses et notamment dans le contexte des conduites d’alcoolisation des
personnes âgées. Tout en reconnaissant la difficulté de prendre soin des personnes âgées
s’alcoolisant, cette recherche avait pour objectif d’étudier l’accompagnement mis en place
par ces professionnelles de l’aide et de comprendre les difficultés qu’elles rencontraient
comparativement à une population de professionnelles témoins. L’objectif secondaire était
de communiquer les résultats à des réseaux de liaison en Alcoologie afin de les sensibiliser à
cette problématique gériatrique pour ainsi, promouvoir des missions de formation auprès de
professionnelles de l’aide à domicile. Cette étude a fait l’objet de communications et d’une
publication dans la revue Gériatrie, Psychologie et NeuroPsychiatrie du Vieillissement.
 « Les aspects psychologiques des aides à domicile face à l’accompagnement de
personnes âgées atteints de la maladie d’Alzheimer et face à l’accompagnement de
personnes âgées présentant des conduites d’alcoolisation »
Cette recherche qui a été réalisée durant mon doctorat sous la direction d’Isabelle Varescon,
avait pour objectif d’étudier le vécu des aides à domicile dans l’accompagnement de la maladie
d’Alzheimer et des conduites d’alcoolisation des personnes âgées et notamment en termes
d’estime de soi, de satisfaction de vie professionnelle et d’épuisement professionnel. L’étude a
été inscrite dans une approche intégrative incluant à la fois une méthodologie quantitative à
partir de questionnaires psychométriques et qualitative par l’inclusion dans ce travail,
d’entretiens de recherche.
 « Relation entre aidants familiaux et aidants professionnels »
Cette étude se situe dans la continuité de mon travail de thèse. Son objectif est de
démontrer que la relation avec l’âgé et ses proches peut générer des effets psychologiques
sur le vécu professionnel des aides à domicile et notamment, en termes de satisfaction de
vie professionnelle et d’épuisement émotionnel. Cette étude a fait l’objet d’une publication
et d’une soumission d’article à la revue Gériatrie, Psychologie et NeuroPsychiatrie du
Vieillissement.
Etude sur l’évaluation des prises en charge
 « La relaxation : Accompagnement thérapeutique des conduites d’alcoolisation du
sujet âgé »
Cette étude a été menée dans le cadre de mon Master Professionnel en Psychologie
Gérontologique. L’approche thérapeutique psychologique qui pourrait être proposée aux
personnes âgées présentant des conduites d’alcoolisation, est très peu connue ; peu
d’études à notre connaissance ont été publiées. La relaxation, de par sa théorie
conceptuelle, génère une relation particulière, permettant au patient âgé d’asseoir une
alliance thérapeutique engendrant une élaboration. Cette dernière se fait sur trois modes,
une régression topique : du pôle moteur vers les pôles perceptifs ; une régression
temporelle, vers des temps anciens de l’histoire du sujet ; une régression formelle, vers des
modes d’expressions, de sensations, plus primitifs. Cette étude a permis de mettre en
évidence qu’à partir les inductions verbales du relaxateur, un processus de changement a pu
être observé et confirmé par les résultats à l’échelle de Dépression et d’Alexithymie et à
travers les verbalisations des personnes âgées. La restauration du corps, la ré-élaboration du
narcissisme positif, la remobilisation de l’imaginaire, la re-création des liens objectaux et le
réaménagement des projets ont peu être mis en évidence chez ces patients âgés présentant
des conduites d’alcoolisation. Cette étude a fait l’objet d’un chapitre d’ouvrage.
ARTICLES
Articles publiés dans des revues indexées AERES 16ème section
1. Moscato, A. et Jacquet, MM. (2007). « Clinique projective et alcoolisation tardive. Devenir
d’une problématique féminine observée en institution gériatrique». Bulletin de Psychologie,
60(491), 489-500.
2. Moscato, A. et Degryse-Ménard, I. (2011). Une maltraitance peut en cacher une autre:
vieillissement et maltraitance. Evolution Psychiatrique, 76, 165-176.
3. Moscato, A. et Varescon, I. (2011). Les aidantes professionnelles à domicile auprès des
personnes âgées en difficulté avec l’alcool: évaluation et réflexions cliniques. Gériatrie,
Psychologie et NeuroPsychiatrie du Vieillissement, 9(4), 491-498.
4. Holz, A., Moscato, A. et Untas, A. (2013). Faire face à la mort dans les institutions
gériatriques: transposition et temporalité des rites. Neurologie-Psychiatrie-Gériatrie, 13, 217220.
5. Darnaud, T., Moscato, A. et Igier, V. (2013). La lecture systémique, une autre façon de penser
pour intervenir dans les situations de maltraitance de la personne âgée. Gériatrie, Psychologie
et NeuroPsychiatrie du Vieillissement, 11(4), 397-402.
6. Moscato, A., Soulas, T. et Varescon, I. Les aidantes professionnelles à domicile dans
l’accompagnement de personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou présentant des
conduites d’alcoolisation: évaluation qualitative et réflexions cliniques. Revue Canadienne du
Vieillissement (accepté ; sous presse).
Article soumis dans des revues indexées AERES 16ème section
Moscato, A. et Varescon, I. La Satisfaction de vie professionnelle des aides à domicile lors de
l’accompagnement d’âgés présentant des conduites d’alcoolisation. Gériatrie, Psychologie et
NeuroPsychiatrie du Vieillissement (en révision).
Autres revues ou Diffusion de connaissances
1. Moscato, A. (2011). Conduites addictives: les conduites d’alcoolisation de l’adulte âgé.
Repères en Gériatrie, 13(111), 204-208.
2. Moscato, A. (2012). Mésusage d’alcool chez les personnes âgées: Accompagner, c’est
d’abord se questionner. Géroscopie, 20-24, 34-35.
3. Moscato, A. et Varescon I. (2014). Les personnes âgées présentant des conduites
d’alcoolisation au domicile: relations entre aidants familiaux et aides à domicile. Soins
Gérontologie, 106, 40-42.
4. Menecier-Ossia, L., Kholler, M., Moscato, A. et Menecier, P. (2014). L’alcool en établissement
pour personnes âgées. Soins Gérontologie, 106, 34-36.
Chapitres d’ouvrage publiés ou acceptés
1. Moscato, A. (2012). Psychologue dans la pratique d’écoute téléphonique. Pratiques cliniques
dans la cité. Dans B. Verdon (dir.), Cliniques du sujet âgé : Pratiques Psychologiques (p. 317329). Paris : Collection regards PSY, Armand Colin.
2. Moscato, A. (2015). L'intervention à domicile du psychologue auprès de personne âgées
présentant des conduites d'alcoolisation. Dans I. Varescon (dir.), Le psychologue en
Addictologie (p. 77-90). Paris : In press.
COMMUNICATIONS
Communication orale internationale
Moscato, A. et Varescon, I. (2014, Juillet). Psychological aspects of Social Care Workers
supporting of elderly with Alzheimer’s disease or alcohol misuse. 28th International Congress of
Applied Psychology, Paris.
Communications orales nationales (statut : Invitée)
1. Moscato, A. et Menecier, P. (2013, Octobre). Les conduites addictives de la personne âgée.
Colloque Addictions et Vieillissement de l’ANPAA, Annecy.
2. Moscato, A. (2012, Mars). Les aspects psychologiques des aides à domicile accompagnant des
personnes âgées ayant des conduites d’alcoolisation. Journée d’étude des Laboratoires LCPI et
OCTOGONE-CERP. Université de Toulouse II- Le Mirail, Toulouse.
3. Moscato, A., Varescon, I. (2012, Mars). Les aides à domicile face à l’alcoolisation des aînés.
Colloque Vieillissement et Dépendances : la place des conduites addictives chez les ainés.
Institut de Psychologie de l’Université Paris Descartes, Laboratoire de Psychopathologie et
Processus de Santé, Boulogne Billancourt.
4. Moscato, A. (2011, Janvier). Conduites addictives : les conduites d’alcoolisation. Colloque
Vieillissement et troubles du comportement, fatalité ou réalité ? 2ème Journée Gériatrique
Cévenole, Alès.
5. Moscato, A. (2009, Janvier). Les conduites d’alcoolisation du sujet âgé. Formation continue
d’Age en Age (Association de psychologues en gérontologie), Boulogne Billancourt.
Communications affichées nationales
Moscato, A. et Varescon, I. (2012, Septembre). Les aides à domicile et les personnes âgées en
difficulté avec l’alcool : Etude préliminaire. 54ème Congrès National de la Société Française de
Psychologie. Université Paul Valéry Montpellier III, UFR Sciences du sujet et de la Société,
Montpellier.
Téléchargement