La fonction endocrine du testicule : Régulation La régulation du taux

publicité
La fonction endocrine du testicule : Régulation
La régulation du taux des hormones sexuelles mâles
1. L'hypophyse commande le testicule
L'hypophyse sécrète 2 hormones actives au niveau du testicule : la FSH et la LH. Ce sont des
hormones gonadostimulines (car elles stimulent le fonctionnement des gonades).
* La LH stimule les cellules de Leydig. La LH est sécrétée de manière pulsatile, chaque pulse
déclenchant un pulse de testostérone --> La LH est indispensable à la production de
testostérone.
* La FSH active indirectement la spermatogenèse : elle stimule en effet les cellules de
Sertoli qui interviennent comme intermédiaires entre testostérone et cellule germinale.
Sa sécrétion est aussi pulsatile et synchronisée à celle de LH.
==> Les 2 gonadostimulines hypophysaires, FSH et LH, sont donc nécessaires à un
déroulement normal de la spermatogenèse.
2. L'hypophyse est sous le contrôle de l'hypothalamus.
La glande hypophyse est suspendue par une tige à l'hypothalamus, zone nerveuse à la base de
l'encéphale.
Ces neurones émettent de façon rythmique des bouffées de potentiels d'action qui déclenche la
sécrétion pulsatile d'une hormone nommée gonadolibérine, ou GnRH.
==> Les pulses de GnRH stimulent les cellules hypophysaires à FSH et les cellules à LH,
déclenchant des pulses de gonadostimulines : GnRH est une neuro-hormone.
* Un système de commande hiérarchisé
Comme tous les neurones, les neurones hypothalamiques sécréteurs de GnRH sont en contact
synaptique avec de multiples autres neurones situés dans différentes régions de l’encéphale : ils
sont ainsi soumis en permanence à une "pluie de neurotransmetteurs", excitateur ou inhibiteur,
qui contrôlent la sécrétion de GnRH.
3. L'existence d'un rétrocontrôle
Le taux de testostérone exerce en permanence un contrôle sur le système de commande
hypothalamo-hypophysaire.
Exemple : L'injection massive de testostérone stoppe les pulses de GnRH et par suite, les pulses
de FSH et de LH.
==> Stabilité des productions hormonales : une perturbation a tendance à être automatiquement
corrigée. C'est un rétrocontrôle négatif.
Téléchargement
Flashcards connexes
Créer des cartes mémoire