Mettre en œuvre un protocole pluriprofessionnel

publicité
Mettre en œuvre un
protocole pluriprofessionnel
Depuis septembre 2010, les professionnels de santé ont la possibilité de rédiger des protocoles de
coopération pluriprofessionnels qui rentrent dans le cadre de l’article 51 de la loi HPST. Depuis, 94
protocoles ont été déposés auprès de la HAS et 30 seulement ont été officiellement autorisés. Fort
de ce bilan mitigé, la Haute Autorité de santé (HAS) a souhaité donner un second souffle à ces outils.
A cet effet, elle a récemment publié une fiche de conseils pratiques et une note méthodologique qui
donnent les principales directives pour l’élaboration et la mise en œuvre de protocoles
pluriprofessionnels.
L’association Soins coordonnés
vous propose un regard synthétique sur ces conseils
méthodologiques afin de mieux les appréhender.
Quoi ? Un protocole pluriprofessionnel permet d’associer les compétences des professionnels de
santé et du médico-social. Il consolide un travail coordonné, précise le rôle et les temps d’intervention
des différents professionnels impliqués dans la prise en charge, ainsi que les modalités de transmission entre
professionnels des informations nécessaires à une bonne coordination des soins. Il assure ainsi une
meilleure prise en charge du patient.
Quand ?
Lorsqu’une équipe pluriprofessionnelle souhaite améliorer sa coordination entre les
différents membres, ou lorsqu’elle identifie un problème dans l’organisation de la prise en charge
du patient.
Comment ?
Pour mettre en œuvre un protocole pluriprofessionnel, la HAS préconise de
commencer par identifier un besoin explicite afin que le protocole réponde à une situation donnée.
Puis, avec un groupe de travail défini, il convient d’analyser la pratique considérée, définir les
objectifs poursuivis en fonction des besoins identifiés, concevoir le protocole puis le faire valider
avant sa diffusion et son adoption par l’ensemble de l’équipe pluriprofessionnelle.
Pourquoi ? Elaborer et mettre en œuvre un protocole pluriprofessionnel permet, pour le patient,
d’harmoniser les pratiques de sa prise en charge, de faciliter l’information qui lui est transmise,
d’assurer une continuité dans son parcours de soins, et enfin d’éviter la prise de risque dans des
situations complexes.
Pour qui ?
Les premiers bénéficiaires sont les patients eux-mêmes : le protocole
pluriprofessionnel améliore leur prise en charge en réduisant, par exemple la durée moyenne de
séjour et en favorisant les soins de ville. Les professionnels de santé en bénéficient également ; le
climat de travail et l’organisation des équipes s’en ressentent.
Association Soins coordonnés
14 bis rue Escudier – 92100 Boulogne Billancourt
01.48.25.39.78 - [email protected]
1
Par qui ? La mise en place d’un protocole doit être à l’origine d’une volonté des professionnels de
santé de travailler ensemble. Le groupe de travail devra représenter toutes les professions
concernées. Afin d’optimiser le temps passé et la qualité du protocole mis en place, le groupe de
travail pourra être accompagné par L’ASSOCIATION SOINS COORDONNES.
Avec qui ? L’association Soins coordonnés, qui promeut la pluriprofessionnalité depuis sa
création, vous accompagne dans l’élaboration et la mise en œuvre de votre protocole
pluriprofessionnel. Elle vous permet d’optimiser vos résultats en assurant un suivi annuel du
protocole mis en place, afin de l’adapter aux évolutions de notre système de santé.
 Fiche pratique conçue par la HAS
 Note méthodologique rédigée par la HAS
CONTACTEZ-NOUS !
Association Soins coordonnés
14 bis rue Escudier
92100 Boulogne Billancourt
Tel : 01.48.25.39.78
Mail : [email protected]
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !
Association Soins coordonnés
14 bis rue Escudier – 92100 Boulogne Billancourt
01.48.25.39.78 - [email protected]
2
Téléchargement
Explore flashcards